Archives de l’auteur : Stéphane Friédérich

Étincelles et feux de paille pour le dernier récital de Grigory Sokolov

La captation de trois concerts compose le récital du pianiste russe. Des moments flamboyants traversent cet album qui se révèle, toutefois, comme le moins réussi des trois autres déjà parus sous ...

L’univers orchestral grandiose et vivifiant de James MacMillan

« Il y a des gens pour qui le Beau est une offense personnelle » écrivait Charles Baudelaire. James MacMillan possède cette passion du « beau » qu’il nourrit de sa ...

John Storgårds réussit une impressionnante Symphonie n° 11 de Chostakovitch

Chandos a confié au chef invité du Philharmonique de la BBC, l’enregistrement de la Symphonie n° 11 de Chostakovitch. S’agit-il du premier jalon d’une intégrale à venir ? Celle-ci entrerait en ...

Rutilant orchestre de Pittsburgh dans la Symphonie n° 4 de Tchaïkovski

Après les gravures des deux dernières symphonies de Tchaïkovski, Manfred Honeck et l’orchestre de Pittsburgh offrent une lecture impressionnante de virtuosité de la Symphonie en fa mineur. Est-ce suffisant pour ...

Le voyage solitaire et apaisé de Pollini dans les dernières sonates de Beethoven

Entre 1975 et 1977, Maurizio Pollini grava pour Deutsche Grammophon les trois dernières sonates du cycle beethovénien. Plus de quatre décennies après son enregistrement en studio, il nous offre, aujourd’hui, ...

Bien peu convaincante Symphonie n° 6 de Mahler sous la baguette de Tomáš Netopil

Après une Symphonie n° 9 de Mahler assez terne, le nouveau jalon de la probable intégrale de Tomáš Netopil ne séduit pas davantage. Il s’agit du premier enregistrement de la Symphonie n° ...

Le Philharmonique de Radio France et Mikko Franck, interprètes sereins de César Franck

Les orchestres français programment régulièrement la Symphonie en ré mineur de César Franck. C'est au tour de Mikko Franck de livrer sa version avec le Philharmonique de Radio France. Au disque, ...

Splendide Chostakovitch par Noseda et le Symphonique de Londres

Après d’excellentes Huitième et Quatrième symphonies de Chostakovitch, Gianandrea Noseda offre deux nouveaux jalons (la Symphonie n° 5 et la Symphonie n° 1), à son intégrale qui s’annonce de très ...

Imprévisibles concertos classiques sous les doigts de Friedrich Gulda

À la suite de la parution d’un album de récitals de Friedrich Gulda, l’éditeur allemand propose six concertos captés entre 1959 et 1962. Surprises et déconvenues sont au rendez-vous de ...

Passionnantes, humoristiques et terribles conversations avec Rojdestvensky

« Conversations avec Guennadi Rojdestvensky ». Le sous-titre de l’ouvrage aurait pu être aussi : « une vie pour le tsar » ! Ce livre regorge d’anecdotes, et il compose une sorte de portrait de ...

Inspirations russes et française du pianiste Cyril Guillotin

Les trois œuvres interprétées par Cyril Guillotin sont inspirées par le ballet, l’opéra et la peinture. Un joli récital placé sous le sceau d'une narration à travers le regard. En 1978, ...

Helmchen et Manze déroutent dans les concertos n° 1 et n° 4 de Beethoven

Après les Concertos n° 2 et n° 5 de Beethoven, Martin Helmchen et Andrew Manze proposent un nouvel album de leur intégrale (avec les Concertos n° 1 et n° 4). ...

Les Tableaux d’une exposition si français et la Valse de Ravel si viennoise

Associer l’orchestration des Tableaux d’une Exposition à La Valse est audacieux et, finalement, payant. Instruments d’époque, cordes en boyaux, relecture d’après la nouvelle et remarquable Ravel Édition… Les Siècles ne ...

Griserie, transes et suffocations au programme de la Cinquième symphonie de Beethoven par Currentzis

Le premier jalon de l’intégrale des symphonies de Beethoven par Currentzis ne peut laisser indifférent. Le jusqu’au-boutisme de l’interprétation fascine autant qu’il interpelle quant aux limites d’une conception aussi personnelle. ...

Les diamants d’un Beethoven “historiquement informé”, réédités chez Alpha Classics

Alpha Classics réunit en un coffret (consacré à Beethoven) trois intégrales et deux récitals sur instruments anciens captés entre 2004 et 2015. Précipitez-vous sur cette réédition car les symphonies dans leur ...

Étincelles brucknériennes sous la baguette de Hans Knappertsbusch

De « divines langueurs et accélérations foudroyantes », une conception réputée « imprévisible »… L’art de la direction de Hans Knappertsbusch, critiqué, trop souvent pour de mauvaises raisons, semble sorti ...

Pour et contre : la Huitième de Mahler sous la direction de Nézet-Séguin

Équilibrer les masses sonores, restituer à la fois l’esprit de l’oratorio et celui du lied ne sont pas les moindres défis d’une interprétation "live" de la Symphonie n° 8 de Mahler. Yannick Nézet-Séguin s'appuie pour ...

Jan Michiels confronte Bach et Busoni sur deux instruments : une expérience probante

En miroir. C’est ainsi que l’on peut décrire ce récital pour le moins original car présenté sur deux pianos différents. Le premier est un Bechstein de 1860, aux cordes parallèles, ...

Alberto Ferro offre une nouvelle référence aux Etudes-Tableaux de Rachmaninov

À l’âge de 22 ans, le pianiste italien Alberto Ferro offre une conception personnelle d’une hauteur de vue et d’une musicalité saisissante des Études-Tableaux de Sergueï Rachmaninov. Premier choc : la ...

Une nouvelle référence de la Symphonie n° 2 de Sibelius grâce à Santtu-Matias Rouvali

Santtu-Matias Rouvali avait gravé un premier album Sibelius remarquable (Symphonie n° 1 et En Saga, Clef d'or ResMusica). Chef du Symphonique de Göteborg jusqu’en 2025, directeur musical du Philharmonia de ...

Au-delà de la virtuosité : le magnifique récital Moszkowski d’Etsuko Hirose

Formée auprès de Bruno Rigutto et Nicholas Angelich, à la fois à l’École normale de musique de Paris et au Conservatoire de Paris, Etsuko Hirose a montré dans ses précédents ...

Kirill Karabits sublime l’œuvre du compositeur arménien Terterian

L’écriture du compositeur arménien Avet Rubeni Terterian témoigne d’une économie de moyens non négligeable. Paradoxe chez un artiste qui emploie de grands orchestres dans ses huit symphonies pour mieux jouer sur des ...

Pièces pédagogiques de Kabalevski et Khatchaturian : Tristan Pfaff fait (magnifiquement) l’enfant

Ces morceaux signés Dimitri Kabalevski et Aram Khatchatourian s’inscrivent dans une grande tradition slave, elle-même puisant dans le modèle schumannien. Elles nécessitent bien davantage qu’une technique en « phase d’acquisition » ...

Le luxueux voyage dans l’Italie de Liszt par Maciej Pikulski

Liszt a été fasciné par l’Italie, aussi bien par ses paysages que par son histoire et sa poétique. Maciej Pikulski offre une mosaïque de cette passion, associant la virtuosité à ...

Bien trop aimables Prokofiev sous la baguette de Thomas Søndergård

Comptant sur la virtuosité de son orchestre et la clarté de sa direction, Thomas Søndergård offre des lectures impersonnelles de deux références de la musique russe du XXᵉ siècle. Curieuse conception ...

Incompréhensible intégrale Beethoven sous les doigts de Konstantin Lifschitz

C’est essentiellement grâce aux labels Denon puis Orfeo que le pianiste allemand s’est fait connaître, dans les répertoires les plus divers. De belles réussites, souvent, qui justifient d’autant moins cette ...

L’impeccable et implacable Beethoven de Filippo Gorini

« Impeccable et implacable »… C’est justement cela qui pose problème dans cette interprétation des deux sonates : deux monuments de l’Histoire du piano qui engagent le pianiste non seulement intellectuellement et ...

L’orchestre enchanteur de Ravel sous les doigts d’Émile Naoumoff

En concert comme dans chacun de ses disques, Émile Naoumoff pense d’abord en orchestrateur. Peu d'interprètes font jaillir avec une telle générosité la musique de Ravel. Voilà du plaisir à l’état pur.  ...

Fazil Say dans les sonates de Beethoven : un road trip de l’extrême

Fazil Say sait nous surprendre, séduire, dérouter et choquer. Hélas, plus souvent, son jeu s’enferme dans l’excès. Quelques sonates nous paraissent toutefois sortir du lot. Probablement parce qu’elles sont les ...

Charles Lamoureux au cœur du wagnérisme et de la vie musicale parisienne

Charles Lamoureux fonde l’orchestre qui porte son nom en 1881. Si la promotion de la musique de Wagner représente, à l’origine, la raison d’être de son entreprise, le chef d’orchestre ...