Archives de l’auteur : Stéphane Friédérich

Mirga Gražinytė-Tyla et Gidon Kremer signent un disque majeur de Weinberg

À presque un demi-siècle de distance l’une de l’autre, les Symphonies n° 2 et n° 21 de Mieczysław Weinberg offrent le saisissant portrait d’un compositeur passionnant et dont l’œuvre émerge progressivement ...

Solitaire et radieuse Anna Gourari

Il faut oublier, tout oublier pour entrer dans l’univers d’Anna Gourari. Un univers hors du temps et des esthétiques, en quête de silence, de sens et d’éternité. Magistral. Née à ...

Magistrales rééditions de Kubelik et la Radio bavaroise chez Orfeo

Ce coffret est un hommage rendu à Rafael Kubelík (1914-1996), qui légua à la postérité une discographie considérable, mais aussi à l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise, l'un des plus beaux orchestres ...

Les musiques légères de Ferenc Fricsay à Stuttgart

Ferenc Fricsay possédait le génie de tirer le maximum de tous les orchestres qu’il dirigeait. Qui plus est, lorsqu’il proposait des programmes d’une originalité que l’on n’oserait peut-être plus aujourd’hui…  Le ...

Les Bruckner désenchantés de Nelsons à Leipzig

Le quatrième volume de l’intégrale Bruckner d’Andris Nelsons à la tête de l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig est une nouvelle déconvenue après de décevantes Symphonies n° 3, n°4 et n°7. Ce ...

Les Bruckner rayonnants du Symphonique de la Radio Bavaroise

Blomstedt, Haitink, Jansons, Maazel, quatre chefs sont réunis, moins pour célébrer, en concert, une somme brucknérienne (il manque au minimum la Symphonie “Nullte” pour une intégrale) que pour dresser un ...

La guerre sans victimes du Chostakovitch d’Andris Nelsons

Arrivé à la moitié de son intégrale des symphonies de Chostakovitch, gravées avec le Symphonique de Boston, Andris Nelsons nous offre un album de belle facture, mais sans réel défi ...

Inutile Pathétique par Kirill Petrenko à Berlin

On attendait beaucoup de ce disque, le premier de l’ère Petrenko. Trop, assurément, mais pas au point d’éprouver une telle déception. La première déconvenue vient du son. Malgré le label SACD, ...

Le minimalisme réjouissant de Dessner et des sœurs Labèque

Le tempérament de Katia et Marielle Labèque fait merveille dans trois œuvres de Bryce Dessner. Un véritable feu d’artifice de couleurs et de rythmes. Produit par les deux pianistes et ...

Le piano orchestral de Boris Giltburg dans les Préludes de Rachmaninov

Boris Giltburg conçoit les deux cycles de Préludes de Rachmaninov comme un univers clos, étouffant presque et d’une grandeur inaltérable. Une vision personnelle séduisante et dérangeante à la fois. Nous ...

La réciprocité amoureuse de Marie Vermeulin

L’influence entre Clara et Robert Schumann a été bien étudiée. Mais, sous les doigts de Marie Vermeulin, elle est vécue “à domicile”, presque, dans la lumière d’un magnifique Bösendorfer. La ...

Audace, virtuosité, exotisme : le Saint-Saëns rêvé des Kantorow

Aussi racé qu’intelligent, le piano d’Alexandre Kantorow offre, aux côtés d’un orchestre finlandais rutilant et sous la direction de son père, l’un des plus beaux disques consacrés aux concertos de ...

Sous les doigts de Schiff, Schubert dans l’écrin du pianoforte

Suite de l’aventure schubertienne sur pianoforte d’András Schiff. L’instrument est magnifique, la réalisation remarquable. Nulle raison de bouder son plaisir. András Schiff avait déjà enregistré Schubert sur ce même instrument (Sonates ...

Les mondes symphoniques et littéraires de Guillaume Connesson

À la fois peintre et écrivain de l’orchestre, Guillaume Connesson saisit l’auditeur par la virtuosité de son écriture et la beauté plastique de ses univers sonores. Il y a des ...

Jean-Paul Gasparian orchestre magistralement Chopin

Ce récital qui s’ouvre par les quatre Ballades de Chopin est porté par un souffle qui impressionne. Il révèle la personnalité de Jean-Paul Gasparian, l’un des jeunes pianistes les plus intéressants ...

Drame, burlesque, fanfare et autres amusements de Chostakovitch

Si les orchestres russes se délectent de ce répertoire profondément ancré dans leur culture de la parodie et de l’humour au second degré, la formation allemande dirigée par Howard Griffiths ...

Premier ouvrage en français sur les musiques dans l’Italie de Mussolini

Foisonnant d’informations, multipliant les grilles de lecture, cet essai suscite pourtant quelques interrogations. Souhaitons, par dessus tout, qu’il fasse connaître nombre de compositeurs demeurés aujourd’hui encore dans l’ombre. Les périodes ...

Le Brahms rugueux et fier de Garrick Ohlsson

« Mes berceuses de la douleur »… Brahms décrivait ainsi ses pièces ultimes pour le clavier. Confessions pudiques, regrets et réminiscences se rejoignent dans ces pages dont Garrick Ohlsson propose une ...

Grandeur et objectivité de Thielemann dans le Requiem de Verdi

Voici le Requiem le moins italianisant de la discographie ! Le chef allemand Christian Thielemann nous en offre une lecture dérangeante et passionnante à la fois. On aimera ou bien on rejettera cette version à part ...

Le Chant de la nuit sans mauvais rêve d’Ivan Fischer

Clarté, luxe et volupté… Telle semble être la devise d’Ivan Fischer. Il domine sans conteste la virtuosité de l’écriture mahlérienne et offre une palette de couleurs splendides à la Symphonie ...

Robin Ticciati impose un Bruckner très personnel

Une énergie débordante, un sens des contrastes et des couleurs, voilà quelques qualités réunies sous la baguette de Ticciati dans cette étonnante Symphonie en la majeur de Bruckner. Directeur musical ...

Lisiecki et Bezuidenhout en quête d’un Mendelssohn authentique

Comment le pianiste Jan Lisiecki et le pianofortiste Kristian Bezuidenhout abordent-ils, dans ces deux parutions, le Concerto pour piano n° 2, une œuvre dans laquelle classicisme et romantisme se rejoignent ? ...

Nicolas Stavy et Éric Le Sage dans les tourments de Fauré

Nicolas Stavy a choisi de peindre, tel un pointilliste, le paysage fauréen. Il ajoute à sa toile deux inédits instructifs. Pour sa part, Éric Le Sage se tourne vers le ...

Rafał Blechacz et Bomsori Kim trouvent le chemin de l’élégance

Rafał Blechacz et Bomsori Kim interprètent trois sonates pour violon et piano emblématiques car à la croisée des esthétiques des XIXe et XXe siècles. Amoureusement conçu, leur voyage musical brille ...