Mot-clef : Alice Renavand

À l’Opéra de Paris, un concours riche en promotions

Chose rare dans l’histoire de l’Opéra national de Paris, le concours de promotion du corps de ballet aura eu lieu deux fois cette année, la première en mars, la seconde en novembre, offrant une nouvelle possibilité aux danseurs de gravir les échelons. Les postes non pourvus il y a quelques mois étaient à nouveau mis en jeu, avec notamment un poste de premier danseur et deux postes de première danseuse. Chez les ...
bac145-cover-iolantacassenoisetterecto

Iolanta et Casse-noisette, la formidable réussite de Tcherniakov

BelAir classiques publie ce qui restera comme une des productions les plus marquantes de l’ère Lissner. Pour le diptyque testamentaire de Tchaïkovski, l’Opéra de Paris a mis ses talents entre les mains du metteur en scène Dmitri Tcherniakov. Iolanta et Casse-noisette ont été composés et créés en même temps, et ce DVD restitue les représentations à Garnier du printemps 2016. Si Tchaïkovski a d’abord douté du second avant de finir par ...
fancy_free_c_sebastien_mathe-OnP_b

Hommage à Jerome Robbins à l’Opéra de Paris

Une soirée de ballets comme on les aime à l’Opéra de Paris, avec cet Hommage à Jerome Robbins qui permet l’entrée au répertoire longtemps attendue de Fancy Free, son premier ballet, sur la musique de Leonard Bernstein. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Fancy Free, le premier ballet de Jerome Robbins, ne figurait pas encore au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. Et pour cause, il fallait pour cela réunir ...

François Alu prend La Fille mal gardée à l’Opéra de Paris

Dès sa première variation dans La Fille mal gardée, charmant ballet prérévolutionnaire ressuscité par Sir Frederick Ashton dans les années 1960, François Alu affirme sa présence scénique et sa maîtrise technique aux côtés de la mutine Alice Renavand. Un rôle qui aurait dû lui valoir le titre d’étoile… François Alu, Premier Danseur adoré du public et de la presse, ronge son frein en attendant une nomination d’étoile qui ne vient pas. ...

Soirée Thierrée/Shechter/Pérez/Pite à Garnier

Cette soirée présentant un panel de la création contemporaine marque aussi le retour attendu du chef-d’œuvre de Crystal Pite, The Seasons' Canon, sur la scène de Garnier. La première partie de la soirée a pu en revanche laisser dubitatif. Il aura fallu attendre le dernier volet de ce quatuor pour assister à la pièce maîtresse de la soirée, The Seasons' Canon de la chorégraphe canadienne de génie, Crystal Pite. Créée en 2016 ...

Soirée Anne Teresa De Keersmaeker à Garnier : reprise sans surprise

Les saisons se suivent … et parfois se ressemblent. Après leur entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris en octobre 2015, trois pièces d’Anne Teresa De Keersmaeker, Quatuor n°4, Die Grosse Fuge et Verklärte Nacht, font leur retour sur la scène de Garnier, sans grand changement ni dans les distributions ni dans l'interprétation. Ce sont trois pièces majeures, créées entre 1986 et 1995 par la chorégraphe belge, fondatrice ...
Balachine/Teshigawara/Bausch (saison 2017-2018)

Un triptyque Balanchine/Teshigawara/Bausch moderne et percutant

Voilà une soirée composée comme un repas de grand-chef, savamment dosée, savoureuse et épicée, un feu d’artifice pour les papilles du balletomane ! Comme un dialogue avec la fondation LVMH qui s’interroge sur ce que c'est qu'être moderne en peinture, ce programme questionne la modernité en danse, depuis Balanchine jusqu’à la nouvelle création de Saburo Teshigawara, Grand Miroir, en passant par le chef-d’œuvre absolu qu’est Le Sacre du printemps de ...

Les Joyaux de Balanchine scintillent au Palais Garnier

Le triptyque Joyaux de George Balanchine revient dans la production signée Christian Lacroix, pour un feu d’artifice étincelant du Ballet de l’Opéra de Paris. Ce n’est qu’en 2000 que la trilogie des Joyaux de Balanchine a fait son entrée au grand complet au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. L’origine de ces pièces remonte pourtant à 1967, période à laquelle en se promenant devant les bijoutiers de la 5e avenue ...
Laëtitia Pujol tire sa révérence à l’Opéra de Paris

Laetitia Pujol tire sa révérence à l’Opéra de Paris

Pour ses adieux, Laetitia Pujol a concocté un programme qui lui ressemble, à la charge émotionnelle forte. En choisissant de danser Émeraudes, puis le pas de deux de Sylvia, elle a rendu hommage à ses partenaires privilégiés, Mathieu Ganio et Manuel Legris, ainsi qu'au chorégraphe qui aura marqué sa carrière, John Neumeier. Faire ses adieux à la scène de l'Opéra de Paris est un moment unique pour toute danseuse ou danseur ...
En Sol

Balanchine/Robbins/Cherkaoui, Jalet : trio autour de Ravel

Dernier triptyque programmé par Benjamin Millepied, ce programme conçu comme un hommage à la musique de Ravel montre aussi l’évolution des styles, de George Balanchine à Cherkaoui en passant par Jérôme Robbins. Les trois pièces s’éclairent les unes les autres et assurent la réussite de ce programme, qui se termine avec le percutant Boléro de Cherkaoui. La Valse s'ouvre dans le plus pur style balanchinien. Divertissement mondain, beauté des costumes et élégance ...
Songe 1

Le Songe d’une nuit d’été : l’enchantement de la jeunesse

Le Songe d’une nuit d’été de Balanchine entre au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. Balanchine s’est inspiré de la pièce de théâtre de William Shakespeare pour créer un pendant estival à Casse-Noisette en utilisant les mêmes ressorts que dans l’œuvre du dramaturge anglais. Le Songe d’une nuit d’été est une œuvre assez peu évidente à cerner au premier regard tant le dénouement dramatique nécessite des explications claires alors que ...
pochette-dvd-manon

Aurélie Dupont, divine Manon

Aurélie Dupont a fait ses adieux à la scène de l’Opéra en mai 2015 dans le rôle de Manon dans le ballet de Kenneth MacMillan. C’est cette ultime interprétation d’une danseuse au sommet de son art, artiste jusqu’au bout des ongles, qu’il nous est possible de voir et revoir grâce à la sortie du DVD. Aurélie Dupont est de ces artistes qui marquent un rôle. Qui se l’approprient avec tellement de ...
Les belles lignes de Jiří Kylián par le Ballet de l’Opéra de Paris

Les belles lignes de Jiří Kylián par le Ballet de l’Opéra de Paris

Avec Symphonie de Psaumes, Jiří Kylián confie l’une de ses pièces majeures au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris. Un chef d’œuvre à revoir dans une soirée entièrement consacrée au chorégraphe, complétée par Bella Figura et Tar and Feathers. Symphonie de Psaumes est une pièce cathédrale, à l’instar des autres chefs d’œuvre de Stravinsky qui ont inspiré les ballets les plus marquants du XXème siècle : Noces ou Le Sacre ...
L’Opéra rend hommage à Violette Verdy avec une soirée toute balanchinienne

Hommage à Violette Verdy avec une soirée toute balanchinienne

En hommage à Violette Verdy, étoile du New York City Ballet où elle a dansé 18 ans auprès de Mr B., le programme de la soirée a été enrichi pour les cinq premières représentations de Sonatine, ballet chorégraphié par Balanchine pour Violette. Cette soirée Balanchine est placée sous le signe des hommages. Hommage à Violette Verdy, danseuse emblématique et première femme à avoir occupé le poste de directrice de la danse ...
William Forsythe : nouvelle pièce pour le Ballet de l’Opéra de Paris

William Forsythe : nouvelle pièce pour le Ballet de l’Opéra de Paris

William Forsythe donne deux nouvelles pièces au Ballet de l’Opéra de Paris, en complément d’Approximate Sonata. Ce programme est porté avec jubilation par une nouvelle génération de solistes. William Forsythe a créé le duo Of any if and en 1995 pour le Frankfurt Ballet, sur une musique de Thom Willems et avec des costumes de Stephen Galloway. Il transmet aujourd’hui cette pièce aux danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris, ...
Quatuor n°4  - Anne Teresa De Keersmaeker

La nuit transfigurée d’Anne Teresa De Keersmaeker

Anne Teresa De Keersmaeker poursuit la transmission de son répertoire au Ballet de l'Opéra de Paris avec trois pièces d'époque et d'inspiration différentes. Un programme qui va crescendo… Quatre ans après le succès de Rain sur la scène de Garnier, Anne Teresa De Keersmaeker confie trois nouvelles pièces de son répertoire aux danseurs parisiens. Le Quatuor N°4 de Bartok, chorégraphié en 1986, est emblématique des débuts de la compagnie Rosas. Quatre ...
L'anatomie de la sensationPour Francis Bacon Wayne Mcgregor

Reprise de l’Anatomie de la sensation à l’Opéra Bastille

C'est la dernière chance de voir danser Aurélie Dupont sur la scène de l'opéra Bastille. Son splendide duo avec Alexandre Gasse justifie à lui seul de découvrir ou de redécouvrir L’anatomie de la sensation de Wayne McGregor, créé pour le Ballet de l’Opéra de Paris en 2011. La reprise de ce spectacle offre en outre l’occasion d’y voir de magnifiques couples de partenaires, entre Aurélie Dupont, Alice Renavand, Dorothée Gilbert, Marie-Agnès ...
7415_150202andreauria016

La danse classique dans tous ses états à Garnier

Le premier programme de l’année du Ballet de l’Opéra de Paris réunit quatre chorégraphes très différents, qui ont tous relevé avec passion le défi d’écrire pour la compagnie parisienne. Mais le résultat est inégal… La soirée commence par Répliques, une chorégraphie introspective de Nicolas Paul, créée en 2009 pour le Ballet de l’Opéra de Paris. Les répliques, échos lointains d’un séisme ou ricochets d’un galet lancé sur l’eau, ce sont aussi ...
Visuel Notre-Dame de Paris

Notre-Dame de Paris : une histoire d’amour et de mort à l’Opéra Bastille

Commande de George Auric, alors administrateur de l’Opéra de Paris, le ballet Notre-Dame de Paris marqua le retour fracassant de Roland Petit dans l’institution qu’il avait quittée en 1944 pour monter ses propres créations au théâtre des Champs-Élysées. Le livret de Petit convie sur scène des personnages librement inspirés du roman éponyme de Victor Hugo. Petit signe ici un ballet novateur. L’ensemble s’avère globalement réussi, même s’il manque ce « je-ne-sais-quoi » qui ...
Robbins

Robbins et Ratmansky à l’Opéra de Paris : reprise et classique

Qu'il est parfois difficile d'écrire sur un spectacle dont on aimerait ne garder que le souvenir des sensations et des émotions plutôt que d'en réduire la portée par la mise en mots. La soirée formée par la réunion de deux reprises de pièces chorégraphiques, Dances at a Gathering et Psyché avaient, en leur temps pu paraître bavard et longuet pour la première et trop dispersée dans sa recherche d'effets pour la ...
6740_anne-deniau-1840

Deux beaux portraits de femme au répertoire de Garnier

Le répertoire de ballet de l’Opéra de Paris s’enrichit des œuvres de deux femmes, chorégraphes pionnières dans les années 50, traduisant chacune à sa façon le « roman national ». Rapports de classe ou violences familiales, chacune raconte deux destins tragiques, deux beaux portraits de femme à la narration un peu datée. Agnès De Mille, comme l’écrivain Truman Capote avec « De Sang Froid », s’empare en 1948 d’un fait divers ...

Alice Renavand nommée danseuse étoile à l’Opéra de Paris

Alice Renavand, 33 ans, a été nommée danseuse étoile du ballet de l'Opéra de Paris hier soir vendredi 20 décembre à l'issue de la représentation du ballet d'Angelin Preljocaj Le Parc. Elle était première danseuse depuis 2012. Voir les articles ResMusica concernant Alice Renavand.
Teshigawara-Brown-Kylian (Saison 2013-2014)

Trois contemporains dans l’espace de Garnier

Du grand art ! Pour dresser les purs sangs que sont Aurélie Dupont et Nicolas Le Riche, il fallait bien « Darkness is hiding black horses », spectacle total du chorégraphe japonais Saburo Teshigawara, qui signe aussi la lumière, la scénographie, les costumes et même la musique (des galops remixés new age) ! Des danseurs racés, profonds, investis à l’image de Nicolas Le Riche – exceptionnel dans son interprétation de cheval sauvage. Fougueux, ample, ...
danseurs choregraphes onp 2

Timides tentatives chorégraphiques des danseurs de l’Opéra

Le Ballet de l’Opéra de Paris permet de temps en temps à ses danseurs de s’essayer à la chorégraphie. Résultat, des pièces courtes, souvent anecdotiques, qui apportent une respiration aux interprètes surmenés de la compagnie, mais témoignent, pour la plupart, de leur absence d’inspiration. Une fois éveillé du « Premier cauchemar » de Samuel Murez, qui donne l’occasion à tous les danseurs de la soirée de se produire en hommes et femmes d’affaires, ...
Kaguyahime2  Credit  Charles Duprat  Opéra national de Paris

Kaguyahime à l’Opéra de Paris : vers le néoclassique

Créé en 2010 à l’Opéra de Paris, la reprise du ballet inspiré du conte japonais de la princesse lunaire Kaguyahime fait suite à l’annonce du successeur de l’actuelle directrice de la danse, Brigitte Lefèvre, qui sera à la fin de la saison 2013-2014 Benjamin Millepied. Après une série de Don Quichotte qui laisse perplexe, la nomination d’une figure de la danse néoclassique outre-Atlantique présage d’une certaine manière l’orientation que la ...
5772_--ADeniau2012-FB-3551

Le Ballet de l’Opéra de Paris éblouissant dans Forsythe

Une soirée éblouissante presque intégralement consacrée au chorégraphe William Forsythe offre aux spectateurs deux heures de danse pure pour les Fêtes. Pas moins de onze étoiles du Ballet de l’Opéra de Paris participent à ce programme, qui a remporté un grand succès le soir de la Première. William Forsythe est venu à l’Opéra transmettre ces pièces créées pour la compagnie dans les années 80 et 90 à une nouvelle génération de ...
sous apparence opd2

Un chef d’œuvre de Cunningham éclipse Gillot à Garnier

Etonnant ce que des garçons peuvent faire sur des pointes ! C’est la première réflexion qui vient à l’esprit au lever de rideau de la création de Marie-Agnès Gillot pour le Ballet de l’Opéra de Paris. Pour répondre à cette commande de Brigitte Lefèvre, directrice du Ballet, qui souhaitait compléter la soirée en hommage à Merce Cunningham d’une œuvre d’un jeune créateur, la danseuse étoile a fait le choix périlleux d’un ...
Manon ONP

Manon à l’Opéra de Paris : une certaine idée du répertoire

La dernière série de l’Histoire de Manon à l’Opéra de Paris date de 2003 : autant dire qu’une génération de danseurs est passée ! On ne peut donc que se féliciter de nombreuses prises de rôle. Stéphane Bullion est en tout premier lieu capable de réserver le meilleur de sa technique dans ce qu’il lui est finalement le plus approprié : Lescaut est un personnage adéquat tant par les difficultés ...
Clairemarie Osta et Jérémie Bélingard dans Appartement

Festival de solistes à l’Opéra Garnier

Comme In the night, dont il est le pendant diurne, Dances at a gathering de Jerome Robbins est une pièce légère et mélancolique. Son alchimie comportementaliste repose en grande partie sur l’interprétation des danseurs, dans un équilibre subtil entre individualisme et collectif. La distribution de solistes réunie le soir de la Première sur la scène de l’Opéra Garnier est parfaitement équilibrée. Elle réserve en effet son lot de virtuoses et ...
orphee2_0212_une

A l’Opéra de Paris, un Orphée et Eurydice éblouissant

Magnifique reprise de ce chef d’œuvre de Pina Bausch, entré en 2005 au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris pour les 30 ans de sa création. Créé en 1975 pour le Tanztheater de Wuppertal, cet opéra dansé date des premières années de sa prise de direction du ballet de Wuppertal, au cours desquelles elle signa plusieurs adaptations d'œuvres lyriques. Epousant au plus près la musique, réduisant les solistes aux ...