Mot-clef : Boris Grappe

carmen1_2

Une belle Carmen de salon à l’Opéra Bastille

Carmen fait partie de ces œuvres qui exigent des caractères, des tempéraments, une incarnation. En 2017 nous avions pu constater ces qualités chez un Roberto Alagna pourtant affaibli par une bronchite. Ce soir, Anita Rachvelishvili et Jean-François Borras dont on connait les immenses qualités, sont réunis. Mais le beau chant suffit-il pour faire une Carmen mémorable ? On ne reviendra pas sur la mise en scène de Calixto Bieito déjà ...
DSC_0171

Mimi et Rodolphe les pieds sur Terre à Avignon

Récemment envoyés dans l’espace à Bastille par un Claus Guth pour une fois désireux d’échapper aux confinements lambrissés de Christian Schmidt, les héros de Puccini retrouvent leur mansarde et le célèbre opéra son livret. On a marché sur la Lune ? Objectif Terre ! Terre à terre ? Bien que la sagesse de la lecture de Frédéric Roels et Claire Servais ait ses adeptes, on se passionnera surtout pour la très belle partie ...
La Belle Hélène©C2images pour Opéra national de Lorraine (10)

La Belle Hélène un peu trop sage de Nancy

Après Barkouf à Strasbourg, l’Opéra national de Lorraine propose à son tour son spectacle de fin d’année, tout en inaugurant l’année du bicentenaire de la naissance d’Offenbach, avec la bien plus classique Belle Hélène.  Avec Werther à Nancy en mai dernier, le metteur en scène Bruno Ravella a montré son affinité avec l’âme romantique et su faire naître sur scène l’émotion et la vérité des sentiments. Lui proposer pour les fêtes de ...
HL_NPSTEFANOVITCH_PTITESMICCHU_HD-21-768x512

Les juvéniles P’tites Michu à l’Athénée

Pour la 6e édition de son festival parisien, le Palazzeto Bru Zane continue sa redécouverte d’œuvres romantiques du XIXe siècle, cette fois-ci avec Les P’tites Michu, grand succès d’André Messager en 1897.   La transcription kitch et pop de Rémy Barché donne la sensation tout au long de ces deux heures trente d’opérette, d’un spectacle destiné à un jeune public. Le décor rose bonbon, les jupettes jaunes soleil des deux héroïnes, ...
Fantasio.03

À Genève, ennuyeux Fantasio

Satisfaction mitigée pour l’œuvre comme pour l’interprétation de ce Fantasio, opéra-comique de Jacques Offenbach présenté au Théâtre des Nations de Genève. Jacques Offenbach n’a pas composé que des chefs d’œuvre. Preuve en est ce Fantasio dont la musique souvent pauvre le dispute à un argument et à un livret mince et mal ficelé. Vous prenez un peu de Rigoletto, un peu de Cenerentola, un zeste de Lucia di Lammermoor, vous secouez ...
carmen onp pontet

Carmen à l’opéra de Paris, entre miracle et frustrations

Carmen est un opéra populaire mais très difficile à distribuer. En témoigne une abondante discographie, jamais totalement satisfaisante. En mettant notre ténor national au centre de la reprise de la mise en scène réussie de Calixto Bieito, l’Opéra de Paris s’assurait un Don José de grande classe au milieu d’une distribution malheureusement trop hétérogène. Annoncé souffrant, et en difficulté tout au long de la soirée, Roberto Alagna est néanmoins allé ...
Formidable Traviata de Sonya Yoncheva à l’Opéra Bastille

Formidable Traviata de Sonya Yoncheva à l’Opéra Bastille

Il existe parfois des circonstances heureuses, comme par exemple de devoir reculer une représentation de La Traviata pour cause de grêve, et d'assister ainsi à la première in loco de la merveilleuse Sonya Yoncheva ! En effet, la soprano avait dû déclarer forfait lors des premières représentations suite au décès de son père, puis les mouvements sociaux ont engendré une version de concert avec une titulaire de dernière minute. Enfin, après ces ...

Un Médecin malgré lui de bonne tenue à Genève

Match Molière contre Gounod : 1-0. Avec Le Médecin malgré lui, curiosité lyrique de Charles Gounod basée sur la célèbre comédie de Molière, le Grand Théâtre de Genève propose un spectacle de bonne tenue grâce à une mise en scène fine et enlevée de Laurent Pelly. En 1857, Charles Gounod mettait la dernière main à son Faust. Il y travaillait depuis de nombreuses années, et sa première au Théâtre-Lyrique était prévue ...
Capture d’écran 2015-12-16 à 23.35.46

Si le Roi Carotte m’était conté… à l’Opéra de Lyon

Attention chef d'œuvre. Ce Roi Carotte d'Offenbach débarque pour la première fois depuis un siècle sur une scène lyrique. Au-delà de l'effet de curiosité, on découvre une oeuvre débordant d'imagination et d'allusions au contexte socio-politique du moment. Plateau et direction orchestrale sont au rendez-vous pour signer un des plus beaux succès de cette fin d'année. Nous sommes en 1872 et, sur les cendres du Second Empire, ces mauvais farceurs que sont ...
Wozzeck - Ope╠üra de Dijon┬®Gilles Abegg_IMG_1798

Prise de rôle réussie pour Boris Grappe dans Wozzeck

Boris Grappe réussit sa prise de rôle en Wozzeck et l’Orchestre de la SWR Baden-Baden und Freiburg qui vit ses derniers mois comme orchestre indépendant fait preuve de ses grandes qualités dans une production attendue à Dijon. Monter un opéra hors du commun, dérangeant par son langage musical, sa structure, son propos « social » et psychanalytique, et sa noirceur fatale, cela relève d'une sorte de défi ! Il semble que le ...
Boris-Grappe2

De Don Giovanni à Wozzeck : Boris Grappe, baryton européen

Après des études à Vienne et cinq années de troupe au Nationaltheater de Mannheim, le jeune baryton français Boris Grappe revient en France pour s’emparer du rôle de Wozzeck dans une nouvelle mise en scène de Sandrine Anglade. Représentations les 6, 8 et 10 mai 2015 à l’Auditorium de Dijon. "Il faut toujours une première fois." ResMusica : Du plus loin qu’il vous souvienne, à quand remonte votre envie de chanter ? Boris Grappe : Dès ...
3_-_thierry_laporte-opera_limoges

Un Freischütz lourd d’ennui à Limoges

Cette nouvelle production du  Freischütz déçoit scéniquement mais satisfait en partie musicalement !  Il est très difficile de monter une mise en scène crédible du Freischütz. La dimension onirique, les scènes fantastiques, l'omniprésence de la nature, semblent condamner les productions modernes à se réfugier soit dans un kitsch premier degré à base de chapeaux à plumes, chaussettes montantes et cerfs empaillés, soit dans un faux moderne d'effets spéciaux à mi-chemin entre Bioman (pour les costumes) et Starwars (pour les ...
manon

Anne-Catherine Gillet, une Manon de soleil

Brillante ouverture de saison à l’Opéra de Lausanne avec le trop rare « Manon » de Jules Massenet. La soprano Anne-Catherine Gillet et le ténor John Osborn forment un couple de rêve dans une intrigue au romantisme exacerbé. Intelligemment mis en scène par Arnaud Bernard sous l’austérité d’un décor sévère suggérant la réprobation populaire aux excès festifs d’un 18e siècle décadent, cette Manon devrait faire date au dehors même de l’enceinte de l’Opéra ...
lakmé st etienne

La jeune Lakmé de l’Opéra de Saint-Étienne

La grande qualité de la mise en scène de cette Lakmé, coproduite avec l’Opéra de Lausanne (en octobre 2013) et l’Opéra-comique (en janvier prochain) est de ne pas succomber aux travers de l’orientalisme de pacotille. Ainsi assiste-t-on à un spectacle qui ne fera pas visuellement date, mais qui a le mérite de dépoussiérer un opéra trop souvent vu au travers du regard de nos grands-mères, et des prestations de Mady ...
Austère Tristan et Iseut

Le Vin Herbé de Frank Martin, austère Tristan et Iseut

Quand enfin s’ouvre le rideau et que l’œil s’habitue à la pénombre qui s’efface peu à peu, on découvre un espace scénique placé au centre de la salle avec les gradins disposés face à face les uns des autres. Dans une fosse peu profonde, l’orchestre autour duquel sont disposés les chanteurs. C’est depuis cette arène que les chanteurs graviront un tréteau en forme d’anneau pour jouer les scènes de cet ...
Mozart invité à l’inauguration du Théâtre des Arts

Mozart invité à l’inauguration du Théâtre des Arts

Così fan tutte Così fan tutte ! Si elles pouvaient effectivement toutes faire de même, ces voix d’artistes, et atteindre la beauté et la profondeur de ce que nous ont livré Guylaine Girard, Patricia Fernandez, James Oxley, Boris Grappe, Eric Martin-Bonnet et Virginie Pochon lors du premier concert que donnait vendredi 23 juin 2006, l’opéra de Rouen pour inaugurer sa nouvelle cage de scène ! Le public, toujours aussi fidèle, après une saison ...
La force d’un destin

La force d’un destin

Si, comme le prétend (en 1956) le musicologue américain J. Kerman, Tosca n’est qu’un « petit mélo miteux » dont la facture musicale serait « d’une banalité de café chantant », autant le dire tout de suite, le public, depuis maintenant un siècle bien sonné, ne se lasse pas de ce mélo-là et se plaît encore à chanter, certes le plus souvent dans le style Barbier de Belleville, qui dans sa salle de bains, ...
La croisière s’amuse

La croisière s’amuse

Cent cinquantenaire d’André Messager L’opérette a t-elle encore un avenir ? Le genre semble a priori en voie d’extinction. A l’heure actuelle, peu de pièces bouffes sont créées ; il faut en effet remonter au Muet au Couvent de Janos Komives (1994), ou au Jeune Lord d’Hans Werner Henze (1965) pour citer ces quelques exemples marquants. Rares sont les théâtres se risquant à programmer l’opéra comique intégralement sériel de Schoenberg, Du Jour au Lendemain ...