Mot-clef : Chœur de l’Opéra national du Rhin

Pavillon d'Or

Le Pavillon d’or de Mayuzumi au Festival Arsmondo de Strasbourg

Il aura lieu désormais chaque année au sortir de l'hiver durant plus d'un mois. Le Festival Arsmondo lancé par l'Opéra du Rhin et sa directrice Eva Kleinitz se veut une manifestation pluridisciplinaire qui appelle d'autres horizons culturels. S'inscrit au cœur de cette première édition consacrée au Japon la création française de l'opéra Le Pavillon d'or de Toshiro Mayuzumi, d'après le roman éponyme de Yukio Mishima. Toshiro Mayuzumi et Yukio Mishima se ...
Les Troyens Nelson

Des Troyens de référence sous la baguette de John Nelson

Ce nouvel enregistrement des Troyens, monument berliozien souvent mutilé au gré des représentations, dont le compositeur n’aura jamais vu la totalité sur scène,  a été capté lors des représentations strasbourgeoises dirigées par John Nelson au printemps 2017, et est assurément un événement discographique. Les Troyens furent longtemps mal aimés en France, considérés comme trop long et trop lourd à monter, mais aujourd'hui la critique est quasiment unanime. La création française intervint ...
10-KlaraBECK_NozzePG6634

Du théâtre sans aspérité pour Les Noces de Figaro à Strasbourg

Après Kein Licht de Philippe Manoury présenté dans le cadre du Festival Musica, la nouvelle directrice de l’Opéra national du Rhin Eva Kleinitz inaugure sa première saison avec les très classiques Noces de Figaro de Mozart. Une mise en scène de parfait théâtre mais sans originalité et une distribution jeune et dynamique mais imparfaitement aguerrie aboutissent à un spectacle consensuel qui ne marquera malheureusement pas durablement les esprits. Metteur en ...
Cavalleria Rusticana et Pagliacci à Strasbourg : Hommage au cinéma italien

Cavalleria Rusticana et Pagliacci à Strasbourg : Hommage au cinéma italien

Marc Clémeur conclut en beauté sa saison 2016-2017 ainsi que son mandat à l’Opéra national du Rhin. Le classique doublé Cav/Pag trouve sa réussite dans la mise en scène au réalisme cinématographique de Kristian Frédric tout comme dans la direction idiomatique et puissamment dramatique de Daniele Callegari. Bien que composés indépendamment et créés à deux ans d’intervalle presque jour pour jour — le 17 mai 1890 pour Cavalleria Rusticana de Mascagni ...
La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

La Juive à Strasbourg : musique superlative pour mise en scène iconoclaste

Une interprétation musicale de très haut niveau sauve La Juive d’une mise en scène visant à la désacraliser. Depuis qu’il a pris les rênes de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur s’est fixé l’objectif d’y présenter chaque saison une rareté du répertoire français. Pour la saison 2016-2017, son choix s’est porté sur La Juive, parangon du « grand opéra » du XIXe siécle, dont il a fait venir la production de ...
c_idomeneo_onr_photo-a_kaiser_64131458119341

Idomeneo à Strasbourg, un opéra initiatique maçonnique

Bien que redevenu plus présent sur les scènes lyriques, Idoménée reste le mal aimé parmi les chefs-d’œuvre de Mozart. Œuvre de jeunesse, soumission aux codes surannés de l’opera seria, livret trop compliqué, trop long, que n’a-t-on pas écrit pour le dénigrer ? L’Opéra national du Rhin tente de contredire les détracteurs avec une nouvelle production. La mise en scène en a été confiée à Christophe Gayral, déjà connu in loco pour son ...
Traviata (Strasbourg15)_8

Patrizia Ciofi, une Traviata toujours poignante

En programmant le tube de Giuseppe Verdi pour les fêtes de fin d’année, l’Opéra national du Rhin joue la sécurité tout en offrant à Patrizia Ciofi un écrin rassurant pour l’une de ses dernières (voire sa toute dernière) apparitions en Violetta. D’évidence, cette Traviata s’est construite autour et pour « la » Ciofi. En toute logique, Vincent Boussard en fait amoureusement le centre de sa mise en scène, se contentant d’accompagner et ...
Pénélope (Strasbourg15)_8HD

Anna Caterina Antonacci est Pénélope à Strasbourg

Comme chaque année depuis qu’il a pris les rênes de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur invite le public à redécouvrir une rareté du répertoire lyrique français, en l’occurence Pénélope, l’unique opéra de Gabriel Fauré. Après leur éblouissante réussite avec Ariane et Barbe-Bleue de Dukas la saison dernière, Olivier Py et Pierre-André Weitz sont de nouveau à la manœuvre. Comme à son habitude, Pierre-André Weitz a conçu une architecture complexe et ...
aARIANE ET BB_photoAlainKaiser_6856

Fascinante phallocratie : Ariane et Barbe-Bleue selon Olivier Py

Quand l’univers d’Olivier Py rencontre le théâtre des âmes de Maurice Maeterlinck, cela donne un spectacle total d’une richesse et d’une profondeur prodigieuses. «Maeterlinck est un pur génie». Par ce cri du cœur dans le programme de salle, Olivier Py affirme son admiration pour la langue et les thématiques du poète et dramaturge belge. Qu’il soit convié à mettre en scène Ariane et Barbe-Bleue de Dukas après avoir abordé Pelléas ...
tristan et isolde strasbourg

Tristan et Isolde démythifiés à Strasbourg

À l’Opéra du Rhin, Marc Clémeur poursuit un cycle Wagner jusqu’ici plutôt inégal avec un Tristan et Isolde bien plus équilibré et convaincant. Est-ce la proximité et l’attractivité sur le public allemand qui n’a que le Rhin à franchir ? Est-ce la germanophonie de tradition en terre d’Alsace ? Quoi qu’il en soit, Wagner est toujours bienvenu à l’Opéra national du Rhin et y est accueilli par des salles pleines et enthousiastes. Après ...
+clemenza-di-tito-onr_photoakaiser_51461423146426

La Clémence de Titus à Strasbourg ou l’usure du pouvoir

A l’Opéra national du Rhin, la nouvelle production de La Clémence de Titus s’avère passionnante. Katharina Thoma revisite en profondeur le livret avec acuité et précision tandis que Stéphanie d’Oustrac reprend son Sesto toujours plus intensément incarné. Pour sa première mise en scène à l’Opéra national du Rhin, Katharina Thoma frappe un grand coup. Transposé dans l’Italie postfasciste des années 50, où culpabilité et réconciliation n’étaient certainement pas des notions ...
Doctor Atomic (Strasbourg14)-10

Strasbourg : Succès pour la création française de Doctor Atomic

Presque neuf ans après sa première représentation au War Memorial de San Francisco le 1er octobre 2005, l’opéra Doctor Atomic de John Adams a enfin connu sa création sur une scène française. L’événement avait lieu à Strasbourg grâce à l’entreprise courageuse et louable de l’Opéra national du Rhin et de Marc Clémeur, son directeur. Doctor Atomic retrace les dernières heures du «Projet Manhattan», celles qui ont précédé l’explosion de la première ...
Roi Arthus (Strasbourg14)-11

Strasbourg échoue à réhabiliter le Roi Arthus de Chausson

Ernest Chausson n’a pas eu la chance de voir représenté son unique opéra, ce Roi Arthus dont la composition (livret et partition) l’occupa presque dix ans. En 1899, à seulement 44 ans, il se tuait dans un accident de bicyclette. Initialement conçu pour l’Opéra de Paris, l’ouvrage ne sera crée que le 30 novembre 1903 à La Monnaie de Bruxelles et fort peu repris depuis. C’est donc à une authentique ...
Fliegende Holländer (Strasbourg14)-9

Le Vaisseau Fantôme à Strasbourg, Wagner et le nazisme… encore

L’antisémitisme de Richard Wagner. Sa récupération par le régime national-socialiste avec la bénédiction de sa bru Winifred. A la lumière de ces faits bien connus, l’acteur et metteur en scène Nicolas Brieger revisite Le Vaisseau Fantôme et en fait une analyse de la culpabilité allemande dans la Shoah pour un spectacle décousu, où il s’égare – et nous perd – en cours de route. Pendant l’ouverture, Senta encore enfant assiste au ...
Rigoletto (Strasbourg13)-1HD

Strasbourg : Reprise du Rigoletto d’Aix

Après le Festival d’Aix-en-Provence l’été dernier et avant la Monnaie de Bruxelles en mai prochain, Rigoletto de Verdi sous la houlette du très demandé Robert Carsen fait une halte à l’Opéra national du Rhin, coproducteur du spectacle (Strasbourg en décembre puis La Filature de Mulhouse en janvier). Une distribution entièrement nouvelle en revivifie l’intérêt. Lors de sa présentation à Aix-en-Provence, la vision de Robert Carsen a été abondamment commentée par la ...
3 Offenbach Carlos Kleiber (2)

Offenbach par Kleiber, la fausse bonne idée

Quelle déception ! Les enregistrements de Carlos Kleiber, même jeune, sont assez rares pour que l’on soit tenté de s’y précipiter dès que l’on voit paraître son nom. Et en plus dans Offenbach, la chose semblait assez insolite pour attiser notre curiosité et imaginer tomber sur un incunable. Las, celle-ci fut bien mal récompensée ! Il est toujours intéressant d’entendre un futur grand chef à ses débuts, mais encore faut-il que le son ...
tosca_onr_photo-akaiser_dsc_69521371465696

Tosca à Strasbourg : Un retour aux sources de la mythologie Carsen

Tandis que le cycle Janáček mis en scène par Robert Carsen atteindra son terme en début de saison prochaine avec une toute nouvelle production de De la Maison des Morts, Marc Clémeur, actuel directeur de l’Opéra national du Rhin, présente au public alsacien quelques éléments du cycle Puccini qu’il avait monté avec ce même metteur en scène à l’Opéra des Flandres de 1990 à 1996. Après La Bohême en 2011, ...
ferneklang-acte-2-photo-alain-kaiser-35251350674678

Der Ferne Klang en création scénique française à Strasbourg

L’Opéra national du Rhin fait l’événement en ce début de saison en présentant, pour la première fois en France, une production scénique de l’opéra Der ferne Klang (Le son lointain), de Franz Schreker. D’origine autrichienne, Franz Schreker s’imposa surtout comme le plus renommé et le plus représenté compositeur d’opéra allemand de l’entre-deux-guerres, aux côtés de Richard Strauss. Cette célébrité le conduisit à la direction de l’Académie de Musique de Berlin sous ...
katia-kabanova_strasbourg0212

Kát’a Kabanová de sang et d’eau à Strasbourg

Après Jenůfa en 2010 et L’Affaire Makropoulos en 2011, Marc Clémeur poursuit son cycle Janáček mis en scène par Robert Carsen avec Kát’a Kabanová, une production de l’Opéra des Flandres reprise à Milan ou Barcelone (où elle a fait l’objet d’une captation pour le DVD) mais offerte ici pour la première fois au public français. La flatteuse réputation et la fortune critique de ce spectacle ne sont certes pas usurpées car Robert ...
Quel théâtre !

Cosi fan tutte à Strasbourg, quel théâtre !

Quatre ans après sa création et après un détour par le Scottish Opera, la production de Cosi fan Tutte mise en scène par David McVicar revient dans la maison qui l’a vu naître. Avec une distribution entièrement renouvelée, qu’il a lui-même concoctée, Marc Clémeur rend ainsi hommage à une des grandes réussites du mandat de son prédécesseur, Nicholas Snowman. Même confié aux mains expertes de son assistant Chris Rolls, le spectacle ...
Le dernier oratorio de Haendel

Jephta, le dernier oratorio de Haendel

Dernier oratorio, crée en 1752 – si l’on excepte la troisième mouture de The Triumph of Time and Truth datée de 1757 – d’un compositeur de soixante-six ans, Jephta est une œuvre rarement donnée. L’Opéra du Rhin la propose, qui plus est en version scénique, avec une affiche très prometteuse. Un chef de guerre qui, pour s’attirer les faveurs de Dieu, fait le serment de lui sacrifier la première personne qu’il ...
La tyrannie en col blanc

Fidelio à l’Opéra du Rhin, la tyrannie en col blanc

Fidelio revient à l’avant-scène et ce n’est que justice. L’Opéra de Paris l’a programmé en novembre prochain, le Festival de Baden-Baden (à seulement quelques encablures de la capitale alsacienne) vient de le proposer sous l’exceptionnelle direction de Claudio Abbado et Strasbourg, où l’ouvrage n’a pas été donné depuis plus de vingt-cinq ans, lui offre une nouvelle production pour la fin de la saison. L’unique opéra de Beethoven traite, on le ...
Le Capitole ressuscite le Roi d’Ys dans sa totale splendeur !

Le Capitole ressuscite le Roi d’Ys dans sa totale splendeur !

Le Roi d’Ys Cette exceptionnelle ouverture de saison était très attendue et pas seulement au Capitole de Toulouse… Le Roi d’Ys ressorti des limbes de l’oubli se révèle être un ouvrage très dramatique véritable chef-d’œuvre de concision, débordant de splendeurs musicales. Le futur directeur des opéras de Paris y signait une de ses dernières mises en scène. À son habitude il a parfaitement respecté l’esprit de l’œuvre et avec délicatesse et efficacité ...