Mot-clef : Constantin Trinks

Pfitzner Braunefes Hyperion

Les œuvres rares de Pfitzner et de Braunfels à l’honneur chez Hyperion

Les deux œuvres qui composent le soixante-dix-neuvième volume de la collection “The Romantic Piano Concerto” du label anglais ne sont pas des “concertos” au sens traditionnel du terme. Leur ampleur ...
Harteros_Arabella_Bayerische2018

Une éblouissante Arabella munichoise au Théâtre des Champs-Élysées

Comme chaque année désormais, les forces de l’Opéra de Munich viennent au Théâtre des Champs-Élysées présenter au public parisien une de leur production en version de concert. Des échos si ...
constantin trinks

Berezovsky diabolise Franz Liszt, Trinks massifie Hans Rott

Après l’avoir dirigée et enregistrée au Mozarteum de Salzbourg, Constantin Trinks revient à la Symphonie de Hans Rott à Paris en imposant une pâte trop appuyée au Philharmonique de Radio ...
A Strasbourg, Salomé doit plus à Nietzsche qu’à Oscar Wilde

À Strasbourg, Salomé doit plus à Nietzsche qu’à Oscar Wilde

Abordant Salomé de Richard Strauss pour la première fois, Olivier Py déborde d’idées et d’intentions mais ne parvient pas à clarifier son propos. Un spectacle riche mais inabouti dans une ...
davidfischer

Finale Chant du 71e Concours de Genève

Chaque année le Concours de Genève attire beaucoup de monde pour assister aux épreuves finales. Et, comme dans chaque concours, les décisions des jurys soulèvent des interrogations sinon des réprobations. ...
mailing-rott-mai-2016

Constantin Trinks vivifie la Symphonie n°1 de Hans Rott

Le jeune Constantin Trinks livre une nouvelle version de la Symphonie n° 1 de Hans Rott emplie de fraicheur.  Sa direction musicale, inventive, permet d’estomper les quelques erreurs de jeunesse ...
La Défense d’aimer : quand Wagner s’essayait à l’opéra-comique

La Défense d’aimer : quand Wagner s’essayait à l’opéra-comique

Rareté absolue à l’Opéra national du Rhin avec, en création française et scénique, le premier opéra de Richard Wagner ayant été représenté. Un véritable événement, qui plus est dans une ...
tannhauser_strasbourg

Strasbourg : Tannhäuser, une première difficile

Présenter Tannhäuser sans Tannhäuser. Voilà sûrement une forme d’exploit dont Marc Clémeur et l’Opéra national du Rhin se seraient volontiers passés. D’autant plus que, comme le rappelle le programme de ...
chevalier a la rose_munich11_une2

Le Chevalier à la Rose : reprise à Munich

Pour un peu, l’Opéra de Bavière allait avoir un nouveau Chevalier : la rumeur voulait qu’une nouvelle production de cet opéra si essentiel dans le répertoire munichois devait voir le jour ...
Entre kitch et trash

Lohengrin entre kitsch et trash

Le spectacle proposé au Grand-Théâtre de Luxembourg est la reprise d’une production venue de l’Opéra d’Etat de la Sarre, et déjà présentée à Sarrebruck lors de la précédente saison. On ...