Mot-clef : Diana Axentii

Photo-Grégory-Forestier-624x413

Phèdre de Jean-Baptiste Lemoyne à l’Arsenal de Metz

Créée l’année dernière aux Bouffes du Nord, cette version très « XVIIIe siècle » de la tragédie de Racine fait honneur à tout le travail de redécouverte de la fondation Palazetto Bru Zane. Confiée, dans l’adaptation de Benoît Dratwicki, à quatre chanteurs et à dix instrumentistes, la partition de Jean-Baptiste Lemoyne atteint une épure que souligne encore la densité du beau livret de François-Benoît Hoffmann, l’auteur de la Médée de Cherubini. ...
Dante2_Cyrille Cauvet

À Saint-Étienne, Dante de Benjamin Godard revient des Enfers

Onze représentations à sa création en 1890, puis l’opéra Dante de Benjamin Godard fut oublié des maisons d’opéra, et donc du public. Au-delà de cette exhumation à Saint-Étienne, c’est la qualité du travail de toute une maison qui est à souligner.  Au cœur du conflit entre les Guelfes et les Gibelins, Dante apprend l’union prochaine entre son ami Simeone Bardi et son amour secret Béatrice. De son côté, la jeune femme ...
Phedre_Gregory Forestier1

Phèdre aux Bouffes du Nord, ou la vérité dramatique de Lemoyne

Cette résurrection de Phèdre du célèbre librettiste François-Benoit Hoffmann et du compositeur Jean-Baptiste Lemoyne est incontestablement une grande réussite pour le Palazzetto Bru Zane. Au-delà d’une redécouverte plus de 230 ans après sa création au Château de Fontainebleau, on peut parler d’une recréation tant le travail d’adaptation du directeur artistique du Centre de Musique Baroque de Versailles, Benoît Dratwicki, est décisif dans l’efficacité dramatique de cette production. Autour du Concert de ...
DUG_8338RDugovic

Les Noces de la Co(opéra)tive à Besançon : Mariage heureux

Époque oblige : le 15 avril 2014, Besançon, Quimper, Dunkerque et Compiègne ont fondé la bien nommée Co(opéra)tive, collectif de théâtres s'engageant à initier dès 2015 une programmation lyrique. Les Noces de Figaro est le premier titre. Le cahier des charges de la Co(opéra)tive préconise entre autres le choix de metteurs en scène venus du théâtre sans nécessaire grande expérience de l'opéra. C'est le cas du metteur en scène bulgare Galin Stoev, ...
Nabucco@Opéra national de Lorraine (9bis)

Nabucco à Nancy sauvé par Abigaille

Malgré deux défections successives pour le rôle phare d’Abigaille, Nancy présente un Nabucco accompli… du moins vocalement. Décidément, l’Opéra national de Lorraine joue de malchance avec Verdi. On se souvient encore d’un Otello fortement handicapé par l’angine de son ténor. Cette fois, c’est pour la distribution du rôle essentiel d’Abigaille dans Nabucco que les difficultés se sont présentées. Initialement prévue mais souffrante, Silvana Dussmann s’est vue dans un premier temps remplacée ...
turbulences4

Le Week-End Turbulences de Matthias Pintscher à la Cité de la Musique

7-II-2014. Franz Schubert (1797-1828) : Winterreise, cycle de Lieder pour voix d'homme et piano ; Mark André (né en 1964) : AZ pour ensemble (CM). Georg Nigl, baryton ; Andreas Staier, piano ; Johann Simons, mise en scène ; Michaël Borremans, décors ; Jan Vandenhouve, dramaturgie ; direction : Julien Leroy. Après le « turbulent Week-End » made in Dusapin, c'est Matthias Pintscher, le nouveau directeur de l'Ensemble Intercontemporain, qui concevait, avec les forces ...
Rideau de scène © Christian Leiber / ONP

Deux visages de l’enfance à l’Opéra de Paris

Deux visions de l'enfance, voilà bien le seul lien entre deux œuvres aussi dissemblables que Der Zwerg (Le Nain) de Zemlinsky et L'Enfant et les sortilèges de Ravel. Encore que l'enfance dans la première œuvre est très relative : si l'infante dans l'originale de Wilde a douze ans, une fois mise en musique elle en a dix-huit. Quant à l'idée de ce couplage improbable, elle remonte à 1998 et est ...
Premier plan : Diana Axentii (Erika) ; au fond, de gauche à droite : Hélène Delavault (la Baronne), Anne Barthel (la Gouvernante), Jacques Bona (le Docteur), Yun Jung Choi (Vanessa) © Alexandre Ah-Kye

Théâtre d’Herblay : l’éternelle jeunesse de Vanessa

C'est un plaisir rare de voir cette œuvre superbe, qui n'a encore jamais été représentée à Paris, d'autant plus que la qualité de l'interprétation donnée au Théâtre d'Herblay (Val d'Oise) est évidente. Les voix sont de dimension adéquate pour cette scène, les timbres mêmes bien adaptés aux personnages, le mezzo frémissant de Diana Axentii se heurtant aux timbres plus froids de Vanessa et d'Anatol. Tous enfin, malgré une diction plus ...
Splendide Rusalka

Splendide Rusalka à Glyndebourne

Depuis quelques années, le festival de Glyndebourne succombe à la mode des «produits dérivés». Pour le plus grand bonheur des collectionneurs et amateurs d’enregistrements historiques. En effet, le prestigieux festival, réhabilité depuis 1934 par le chef allemand Fritz Busch, a marqué le monde de l’art lyrique de productions prestigieuses que le disque restituait d’abord sous le manteau et plus officiellement depuis quelques années. Des documents uniques dont nos lignes ont ...
Une véritable découverte

Le Portrait de Weinberg, une véritable découverte

Donnée en création française et en coproduction avec Opera North de Leeds, c’est une rareté absolue que propose l’Opéra national de Lorraine avec Le Portrait, opéra quasiment inconnu – il n’en existe à notre connaissance aucun enregistrement – d’un compositeur encore largement ignoré, le russe d’origine polonaise Mieczsylaw Weinberg. Né à Varsovie en 1919 dans une famille juive, Mieczyslaw Weinberg échappe à l’holocauste qui emportera la majorité de sa famille en ...
Qu’on leur coupe la tête !

Turandot de Busoni : Qu’on leur coupe la tête !

Loin des habitudes, des opéras italiens ou allemands battus et rebattus, voici une production locale pleine d’audaces. Le choix de mettre en parallèle cette œuvre d’un auteur oublié avec des pièces théâtrales de Gozzi jouées l’an dernier à Dijon montre un certain souci pédagogique de la part des programmateurs, et il fallait aussi une certaine audace pour monter un opéra du XXe siècle, et pour exhumer un compositeur dont on ...
Carmen Side Story

Carmen Side Story à Bordeaux

La saison bordelaise s’ouvre sur un véritable four : distribution inégale, orchestre brouillon, chœur braillard, mise en scène chahutée… Chronique d’une production gâchée. Gâchée, car Janja Vuletic a tout d’une grande Carmen. Le physique bien sûr, à faire pâlir plus d’une consœur. Le timbre de la voix est sombre et généreux, l’ambitus large de sa tessiture lui assure de chanter toutes les notes, la prononciation, si elle peut encore progresser, est soignée. ...
Les voix et rien d’autre

La Donna del lago à Garnier, les voix et rien d’autre

La date avait été religieusement cochée par tous les amoureux de belcanto, et les places, prises d’assaut dès le début des réservations, s’arrachent au marché noir. Voici qu’après des années de disette, l’Opéra national de Paris offre un Rossini rare, qui n’avait même jamais été donné dans ses murs, de plus dans une distribution exceptionnelle ! Les amateurs de belles voix n’ont pas été déçus, car le plateau a tenu au-delà de ...
Doublé gagnant

Trouble in Tahiti & L’Enfant et les Sortilèges, doublé gagnant

Le couple de Dinah et Sam bat de l’aile. Témoin impuissant de leur déchirement, leur enfant souffre et se venge sur les objets et les animaux qui l’entourent. Ceux-ci se rebellent et l’agressent. Tel est le lien, ténu en apparence, que Benoît Bénichou a pris comme fil conducteur pour joindre en une même soirée Trouble in Tahiti de Leonard Bernstein et l’Enfant et les Sortilèges de Maurice Ravel. Dés son entrée, ...
« Au pied de l’échafaud, j’essaye encore ma lyre » (Chénier)

« Au pied de l’échafaud, j’essaye encore ma lyre » (Chénier)

Andrea Chénier Qui pourrait aujourd’hui citer des vers du poète André Chénier, guillotiné en 1794, à seulement trente et un ans, pour s’être élevé contre les excès du régime de la Terreur, et adoubé comme leur précurseur par les Romantiques ? Qui se souvient encore, en dehors du cercle restreint des musicologues, du compositeur italien Umberto Giordano, représentant notable du style vériste à la fin du XIXe siècle ? De la fin tragique du premier, ...
Le charme du théâtre de boulevard

Le charme du théâtre de boulevard

Le Nozze di Figaro L’année Mozart jetant ses derniers feux, l’Opéra National de Lorraine, après une Zauberflöte qui fit l’ouverture de la saison 2005-2006, programme la quintessence mozartienne du théâtre mis en musique : Les Noces de Figaro. Et c’est un homme de théâtre, le comédien et metteur en scène suisse Jean Liermier qui nous en propose sa vision, sur une dramaturgie de son compatriote Jean Faravel. En référence explicite à La ...
Diana Axentii et Lionel Lhote en récital.

Diana Axentii et Lionel Lhote en récital.

Eté musical de Roisin (II) Ce concert de clôture de l’Eté musical de Roisin a donné au public l’agréable sensation de rajeunir d’un an, en le replongeant en mai/juin 2004, époque à laquelle il découvrait sous les feux du Concours Reine Elisabeth de chant, deux artistes attachants et talentueux, qui avaient conquis le public lors des demi-finales et finales. Diana Axentii est une mezzo moldave qui après des études de violon ...