Mot-clef : Gabriel Fauré

Créations parisiennes

Les créations lyriques parisiennes : l’année 1909

La vie lyrique parisienne, en 1909, ne se limitait pas à l’Académie Nationale de Musique et au Théâtre National de l’Opéra-Comique. D’autres scènes, moins prestigieuses, se consacraient au genre opératique ...
Menahem Pressler

Menahem Pressler et le National prend ses quartiers d’été

Comme chaque année, dans le cadre du festival, l’Orchestre National de France et son chef titulaire Daniele Gatti étaient venus «s’ensoleiller» à Montpellier ce jeudi 16 juillet. Le concert d’envergure ...
La création lyrique à l’Opéra Comique : 1910

La création lyrique à l’Opéra-Comique : l’année 1909

En 1898, l’Opéra-Comique avait repris son activité place Boieldieu, dans les murs de la troisième salle Favart, celle que nous connaissons aujourd’hui. Depuis cette date, il était administré par Albert ...
La création lyrique à l’Opéra de Paris

La création lyrique à l’Opéra de Paris : l’année 1909

L’Académie nationale de Musique était conjointement dirigée, depuis le 1er janvier 1908, par le compositeur et chef d’orchestre André Messager et Leimistin Broussan, qui administrait précédemment le Grand Théâtre de ...
Nocturnes intimes

Nocturnes intimes de Fauré par Laurent Wagschal

Composés de 1875 à 1921, les treize Nocturnes de Gabriel Fauré permettent d’apprécier l’évolution du langage musical et les changements esthétiques du compositeur. Selon le pianiste Laurent Wagschal, «les Nocturnes ...
Quelle Belle Époque !

Quelle Belle Époque !

Comme le rappelle avec pertinence Hanna Krooz, dans le texte de présentation de ce disque consacré aux pages concertantes de Gabriel Fauré, «l’idée est excellente, puisque le couplage est pour ...
L’abus d’Opium est excellent pour la santé …

L’abus d’Opium est excellent pour la santé…

Ces dernières années, quelques contre-ténors de renom (Brian Asawa, David Daniels entre autres) avaient approché la mélodie française avec bien peu de réussite, leurs tentatives se transformant plutôt en «Opération ...
Les souffles de Fauré, Ravel, Poulenc

Arabella Steinbacher : Les souffles de Fauré, Ravel, Poulenc

Cet enregistrement respire. Certes, il n’est pas interprété par des instruments à vent ou des voix. Raison de plus pour le souligner. Une respiration qui aère le propos et lui ...
Il sait tout faire ce jeune homme !

Jean-Frédéric Neuburger, il sait tout faire ce jeune homme !

Pour son récital au Théâtre des Bouffes du Nord, Jean-Frédéric Neuburger a choisi des œuvres de style et d’époque très différents, et quelque peu hors des sentiers battus, car même ...
De la suite dans les idées

Quatuor Ebène, de la suite dans les idées

A voir les poses languides et les regards épars de la jaquette sans esprit choisie par leur nouveau label, on s’attendrait presque à un disque morose. Mais rien n’est plus ...
Contre-performance ?

Michel Dalberto, contre-performance?

On attendait l’univers poétique de Gabriel Fauré, les élans de Ludwig van Beethoven, les excès de Robert Schumann. On a trouvé la dureté de Fauré, la délicatesse de Beethoven, la ...
Plein-jeux sur la création

Plein-jeux sur la création

Paris de la musique Biennal, le festival Paris de la Musique, organisé par Musique Nouvelle en Liberté, ne vient peut-être pas au moment opportun : Présences se termine à peine, le Festival ...
Retour au disque du prestigieux Trio Guilels-Kogan-Rostropovitch

Retour au disque du prestigieux Trio Gilels-Kogan-Rostropovitch

Les mystères de l’édition discographique sont insondables… à peu de choses près ! Voici des gravures réalisées à Moscou entre 1950 et 1958, que nous avons connues naguère en microsillons Melodiya ...
Promenade musicale avec Blanche Selva : un doux parfum d’antan…

Promenade musicale avec Blanche Selva : un doux parfum d’antan…

Une aiguille sur un microsillon, quelques craquements, un enregistrement en mono, voilà de quoi attirer les plus nostalgiques d’entre nous. Surtout quand le CD proposé offre un programme très début ...
Quatuor Gabriel… Fauré

Quatuor Gabriel… Fauré

Que ceux qui ne jurent que par la musique de chambre de l’école viennoise, celle de Beethoven ou de Schumann, et s’agacent de la fameuse élégance de la musique de ...
Ils n’ont pas fini de nous étonner !

Révélations Classiques 2008 de l’Adami : ils n’ont pas fini de nous étonner !

Festival Pablo Casals 2008 Pour la sixième année consécutive, le Festival Pablo Casals accueillait le premier concert de l’année des Révélations Classiques 2008 de l’Adami. Cette société de gestion collective des ...
Panorama de la flûte du premier XXe siècle en France

Panorama de la flûte du premier XXe siècle en France

Sous l’impulsion conjuguée d’un flûtiste hors pair, Paul Taffanel (1844 – 1908) et d’un facteur du même niveau, Louis-Esprit Lot (1807 – 1896), la flûte traversière a bénéficié depuis la ...
Printemps en Ardèche !

Printemps en Ardèche !

Festival de musique classique Opus 5 Prenez une ville d’eau, des arbres tout juste en fleurs, un brin de mistral, ajoutez-y un compositeur majeur, de brillants exécutants, offrez à tout cela ...
Une voix sur la pointe des pieds

Magali Léger, une voix sur la pointe des pieds

D’emblée, ce nouveau CD des mélodies de Fauré ne bousculera pas la donne discographique. Sans la moindre nostalgie du passé, nous resterons fidèles à Charles Panzéra, Camille Maurane et Gérard ...
Alexandre Charpentier, l’esprit français

Alexandre Charpentier, l’esprit français

Comme à l’accoutumée le Musée d’Orsay propose une programmation parallèle à ses expositions temporaires. Après Ferdinand Holder vient le tour d’Alexandre Charpentier (1856-1909). Ce fils d’ouvrier, joaillier et graveur de ...
Edison et l’archéologie sonore en France

Edison et l’archéologie sonore en France

Pour nos discophiles – ou plutôt cylindrophiles – intéressés par l’archéologie de la préhistoire sonore, voici l’une des plus remarquables productions du label français Malibran, consacrée au premier volume des ...
Effroyable tempête

Effroyable tempête

Carnegie’Small « L’effroyable tempête que nous traversons nous rendra-t-elle à nous même en rendant notre sens commun, c’est-à-dire le goût de la clarté dans la pensée, de la sobriété et de ...
Un programme audacieux

Un programme audacieux

Festival de l’Empéri : la fin du temps Les soirées musicales du Festival de l’Empéri tiennent cette année encore leurs promesses : instants de complicité musicale partagés, joie de faire de la ...
Emile Naoumoff et Gabriel Fauré

Emile Naoumoff et Gabriel Fauré

Les treize Nocturnes de Gabriel Fauré jalonnent un parcours esthétique et confirment, s’il en était réellement besoin, l’art d’un maître encore trop incomplètement connu et reconnu. A l’écoute de ce ...
Le petit art ne gâche pas le grand Fauré

Le petit art ne gâche pas le grand Fauré

Ce qui nous est présenté ici est un assez intéressant fourre-tout de compositions de Gabriel Fauré, ayant comme dénominateur commun le fait d’être destinées au duo violoncelle/piano. On y trouve ...
Requiem pour un doux !

Requiem pour un doux !

Le Requiem de Gabriel Fauré ne propose pas une vision tragique de la mort, n’abandonne pas l’auditeur à un effroyable désespoir mais l’invite plutôt à une acceptation de l’ordre des ...
Joyce DiDonato : Heure exquise à Venise

Joyce DiDonato, heure exquise à Venise

Après nous avoir présenté trois maîtres du lied (dont Margaret Price), la série « song » du nouveau label Wigmore Hall Live nous réserve aujourd’hui un véritable bijou : le récital de Joyce ...
Gabriel Fauré par Nash Ensemble

Gabriel Fauré par Nash Ensemble

Fauré in his garden… de la délicatesse du violon de Marcia Crayford, avec l’accompagnement limpide de Ian Brown dans la Sonate n°1 à la cohérence et l’homogénéité du Quintette n°2, ...
Musique de chambre de Fauré par une grande dame du piano

Musique de chambre de Fauré par une grande dame du piano

Avec conséquence d’avoir été souvent considéré, bien à tort, comme de la musique de salon, l’art de Gabriel Fauré a toujours été privilégié par des interprètes féminines, probablement parce que ...
Adoration au clair de lune

Adoration au clair de lune

Festival de Lanaudière Soirée fauréenne par excellence, le Cantique de Jean Racine, op. 11 est une œuvre de prime jeunesse qui permit à un jeune compositeur de 20 ans d’obtenir le ...