Mot-clef : Karen Vourc’h

chaya-czernowin-Photo-Schott-Promotion-Astrid-Ackermann

Infinite Now de Chaya Czernowin en création française à la Cité de la musique

Donné en version de concert sur le plateau de la Cité de la musique dans le cadre de Manifeste, l'opéra Infinite Now de la compositrice israélienne Chaya Czernowin créé l'événement. Le pari est certes risqué pour la compositrice, présentant au public privé de mise en scène un spectacle d'une durée de deux heures trente sans entracte. Mais l'opéra ne souffre d'aucune longueur. Situant l'auditeur an centre de l'espace scénique grâce ...
_Happy Happy_6@Marc Ginot

Une contre tous dans Happy Happy de Mathis Nitschke

Avec son premier opéra Jetzt, en 2012, Mathis Nitschke partageait l'affiche avec Elliott Carter au Corum de Montpellier; il faisait à lui seul l'ouverture de la saison d'opéra 2014-2015, à l'Opéra Comédie cette fois, en présentant son deuxième ouvrage scénique Happy Happy, une vison du monde actuel pas si drôle que ça! Le livret écrit par le compositeur ne consiste pas en une intrigue suivie. Façon patchwork, les quinze scènes écrites ...
2010-06-07 Opera ComiquePelleas et Melisande" Maeterlinck musique Claude Debussy Direction musicale, Sir John Eliot Gardiner Mise en scne et scŽnographie, StŽphane Braunschweig

Pelléas et Mélisande à l’Opéra Comique

Pelléas et Mélisande, l’unique opéra achevé de Claude Debussy, est à l’affiche à l’Opéra Comique, dans une reprise de la production de 2010, qui avait été un succès. Cette production, portée par des musiciens de qualité et une mise en scène simple et efficace, est en effet une réussite. Le metteur en scène, Stéphane Braunschweig, ne prend aucun risque, et donc fournit une mise en scène correcte sans être particulièrement marquante, ...
Schönberg, Erwartung, par Jean-Louis Fernandez

Festival Justice-Injustice à l’Opéra de Lyon

Comme de nombreuses institutions du service public de la culture, l’Opéra de Lyon organise un festival annuel en son sein. En interne, cette initiative trouble la routine de la stagione (une nouvelle production pousse la précédente) et oblige les équipes à adopter des rythmes et coopérations nouveaux. Quant au public, il attiédit ses inclinations automatiques vers des répertoires d’élection et peut se montrer sensible à des ouvrages qu’une communication globale ...
Révolution quand tu nous tiens

Roméo et Juliette de Dusapin : révolution quand tu nous tiens

2008 l’année Dusapin : après Medea en mars à Gennevilliers, avant la création de Passion en juillet à Aix-en-Provence, éclatante reprise de Roméo et Juliette à l’Opéra-comique, premier opus lyrique du compositeur. Commande de l’Opéra de Montpellier, créé dans le Festival de cette même ville en 1989 pour les célébrations liées au bicentenaire de la Révolution française, Roméo et Juliette relègue au loin la célèbre histoire d’amour pour se concentrer sur ...
Pelléas sans mièvrerie

Pelléas sans mièvrerie

Pelléas et Mélisande revient à l’affiche de l’Opéra de Tours dans une mise en scène de Gilles Bouillon, créée ici même en l’an 2000. Cette production refuse l’anecdotique pour se concentrer sur la caractérisation des personnages. L’espace scénique se résume à un ensemble de panneaux mobiles et à quelques accessoires, à l’exception de l’escalier utilisé pour la scène de la tour. C’est aux éclairages très réussis de Michel Theuil qu’il ...
Les poings dans les poches… même non crevées !

Les poings dans les poches… même non crevées !

La Bohême « Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées… », mais pourquoi cette soirée en demi-teinte ? Les voix ? Globalement belles. Les lumières, costumes, décors ? Pas de reproche fondamental. La musique ? bien interprétée. Alors ? Pendant toute la première moitié de cette Bohême, chacun semblait chercher le ton juste, dans le jeu comme dans la voix. Rié Hamada était une Mimi déjà transparente, Karen Vourc’h, habituellement lumineuse, n’était pas dans son meilleur rôle en grisette… ...
Lausanne condamné à l’excellence

Lausanne condamné à l’excellence

Le Nozze di Figaro Il y a quelques mois votre serviteur paraît de tous les superlatifs Le Nozze di Figaro de Mozart présentées à l’opéra de Berne. S’emballant en arguant que cette production était « l’une des meilleures qu’il lui a été donné de voir et d’entendre depuis une bonne vingtaine d’années », il ne pensait pas que son dithyrambe ne tiendrait que quelques semaines puisqu’il faut (déjà) louer le formidable spectacle que ...
Un couple parfait

Karen Vourc’h et Avi Klemberg, couple parfait dans La Traviata

À ne rien vouloir montrer, on voit tout. En concevant une Traviata ascétique, Didier Brunel s’engage dans une voie de mise en scène très étroite. Un grand rideau de drap noir devant lequel un plancher meublé d’un large canapé de cuir noir, c’est le décor unique de tout l’opéra. Un décor minimaliste parfois rehaussé d’heureux éclairages. Si les hommes sont en habit de ville et les femmes en robes noires, ...
Prometteuse jeunesse

Prometteuse jeunesse

Così fan Tutte de Mozart Les pages de ResMusica risquent de se couvrir de critique de Cosi fan Tutte tant, en cette année de commémoration du 250e anniversaire de la naissance de Mozart, maints directeurs de théâtres lyriques se limitent à la programmation à ce qu’ils semblent reconnaître comme le « seul » opéra du maître de Salzbourg. En effet, Zürich, Lausanne, Lyon, Toulouse, Bruxelles, Reggio Emilia et combien d’autres ont tous à ...
La Générosité catalane

La Générosité catalane

Festival Pablo Casals 2005 Prades. Sur cette terre catalane, le Canigou veille. Témoins exceptionnels des riches heures de l’Art Roman, l’Abbaye St Michel de Cuxa, l’Eglise St Pierre de Prades et les églises romanes du Conflent, accueillent la 54ème édition du Festival Pablo Casals, du 26 juillet au 13 août 2005. Ardent défenseur tout au long de sa vie, de la liberté, de la paix et des droits de l’homme, Pablo ...
Mimi, en toute simplicité.

Mimi à Tours, en toute simplicité

La Bohème de Puccini Le metteur en scène Gilles Bouillon, directeur du Centre Dramatique Régional de Tours, ouvrait la saison lyrique avec une reprise de Don Giovanni de Mozart sous la direction musicale du directeur du Grand-Théâtre, Jean-Yves Ossonce. Il la referme avec La Bohème, grand mélodrame puccinien, sous la baguette de Bruno Ferrandis. Cette nouvelle co-production entre les théâtres lyriques de Tours et de Reims (grâce au Conseil Général d’Indre-et-Loire, ...
Le Balcon

Le Balcon de Péter Eötvös, quel texte pour un opéra ?

Deux ans après sa création au Festival d'Aix-en-Provence, l'Opéra de Besançon reprend Le Balcon de Péter Eötvös dans une version légèrement révisée (interversion de quelques scènes du début de l'opéra) et une nouvelle mise en scène du belge Jean-Marc Forêt. Dans une interview figurant au sommaire du programme de l'opéra Le Balcon, le compositeur Péter Eötvös déclare qu'il ne peut « pas partir de n'importe quel texte pour composer… certains textes ...
Noé ou le delirium tremens

Pierre Jourdan dans Bizet : Noé ou le delirium tremens

Connaissez-vous Noé de Halévy complété par Bizet ? C’est normal. Ni le dictionnaire de la musique vocale, ni le Guide de l’opéra, ni le Kobbé, pas même le Kaminski n’en parlent ! On le trouve mentionné uniquement dans le Clément et Larousse de 1905. Noé, opéra initié dès 1860 par Halévy, fut laissé inachevé à la mort de celui-ci. Son gendre, Georges Bizet, entreprit de le terminer, il y travailla dans les années ...