Mot-clef : Lisette Oropesa

18-19-ONP-HUGUE113_DxO.jpg

Le retour des Huguenots à l’Opéra de Paris

Enfin ! On l'avait tant désiré, tant rêvé, tant appelé de nos vœux, le chef-d’œuvre de Meyerbeer revient dans la ville de sa création, lui qui n'avait plus été donné en ces lieux depuis 1936, après plus de 1 000 représentations ! Bien sûr, les puristes hurleront aux coupures, à une mise en scène ou une distribution pas toujours adéquate, mais Les Huguenots sont bel et bien de retour à Paris ! ...
Lisette Oropesa - Adina enfin heureuse © Amati Bacciardi

Lisette Oropesa, une Adina étincelante au ROF de Pesaro

Entourée d’une troupe de haut niveau, Lisette Oropesa incarne une Adina virtuose et émouvante, au cœur d’une mise en scène très et presque trop « buffa ». Un léger tohu-bohu accueille les spectateurs qui s’installent, une cacophonie moyen-orientale créée par l’orchestre qui s’accorde un peu plus bruyamment que d’habitude et semble mimer phonétiquement de joyeux bruits de rue... Au centre du rideau de scène, un grand faire-part rose annonce à tous les ...
bac138-cover-lesindesgalantesrecto-e1506329293169

La modernité atemporelle des Indes galantes par Sidi Larbi Cherkaoui

Pour son premier Rameau, le Bayerische Staastoper s’inscrit dans la veine dépoussiérante de la partition lyrique la plus célèbre de son auteur. Hélas, le plaisir de l’oreille s’avère inversement proportionnel à celui de l’œil, qui erre entre un judicieux foisonnement humaniste et une réalisation scénique problématique. Opéra-ballet à l'origine, Les Indes Galantes abandonne peu à peu son statut de « comédie musicale » pour celui de véritable opéra aux êtres de chair ...
RIGOLETTO.Sandra Daveau-0096

Rigoletto avec un jeune et beau ténor à l’Opéra de Tours

L’Opéra de Tours ouvre sa saison avec Rigoletto dans une production conventionnelle de François de Carpentries déjà vue à Reims et Limoges quatre ans plus tôt. On s’attardera alors surtout sur la distribution avec une belle découverte, Rodrigo Porras Garulo, un jeune ténor remplaçant au pied levé le Duc de Mantoue, face à la Gilda à l'aigu solide d’Ulyana Aleksyuk et à l'attirante Maddalena d’Ahlima Mhamdi, tandis que la fosse insuffle ...
Hamlet.01-728x1099_une

À Lausanne, la bouleversante Ophélie de Lisette Oropesa

Après Mulhouse, Strasbourg, Avignon, Marseille, la production de Hamlet d’Ambroise Thomas magistralement mise en scène par Vincent Boussard fait une halte glorieusement reçue à l’Opéra de Lausanne. Un grand moment d’opéra. Quand en 1996 sur la scène du Grand Théâtre de Genève, Natalie Dessay, avec ses aigus d’alors, chantait Ophélie aux côtés du Hamlet de Simon Keenlyside, dans une mise en scène du duo Patrice Caurier et Moshe Leiser, on se ...
Indes galantes 2

Les Indes Galantes vues par Cherkaoui, ailleurs et ici

À Munich, Les Indes Galantes bénéficient d'une production imparfaite avec un orchestre en grisaille, mais essentielle. Jean-Philippe Rameau en Allemagne est encore aujourd’hui une grande rareté. Le théâtre de Nuremberg a récemment accueilli la production toulousaine des Indes Galantes qu’il avait coproduit, mais cette nouvelle production est la première exécution d’une œuvre de Rameau à Munich. On pourrait penser que les grandes tragédies lyriques seraient une meilleure introduction à Rameau que le ...