Mot-clef : Luigi Nono

54798422_1794734040626018_3134634520381227008_o

Grand soir Neuwirth à la Cité de la Musique

De Nono à Nomi : c'est la soirée « grand écart » que proposent Matthias Pintscher et l'Ensemble Intercontemporain qui fêtent, en un week-end, la compositrice autrichienne Olga Neuwirth et la pluralité de son univers. À 51 ans, Olga Neuwirth affiche un catalogue impressionnant, comptant une dizaine d'ouvrages scéniques qui abordent tous les domaines de l'expression artistique. Très tôt, elle se passionne pour le cinéma, l'architecture, la littérature, les arts visuels, qui sont ...
Théâtre intérieur et transdisciplinarité au festival Musica

Théâtre intérieur et transdisciplinarité au festival Musica

La 35e édition de Musica (et dernière pour son directeur Jean-Dominique Marco) braque ses projecteurs sur les années 1960, une décennie de tous les bouleversements dont artistes et compositeurs se font l'écho. Cinquante ans après, Thierry Balasse met en scène et en musique la mission d'Apollo 11 sur fond de rock progressif et chansons des « sixties ». Le spectacle Cosmos 1969 tourne depuis la saison dernière. Dans l'espace bien sonnant du ...
RF nono

Nono, Pesson et Debussy par le Philharmonique de Radio France

On pouvait déceler une certaine filiation dans les deux suites d'opéras, celles de Gérard Pesson et de Claude Debussy/Erich Leinsdorf, que le « Philharmonique » de Radio France faisait se répondre dans le très beau concert d'orchestre donné à la Maison de la Radio dans le cadre du Festival d'Automne. Tito Ceccherini est à la direction dans ce programme un rien pléthorique, qui affichait également deux œuvres de Luigi Nono. La pianiste franco-américaine ...
800acd_065561540a8141739f2c6dad6dc0a23f~mv2

Bruno Giner : itinéraire d’un créateur épris de liberté

Nouveau titre de la collection Paroles aux éditions MF, La musique percute aborde l'univers sonore de Bruno Giner, compositeur et musicographe, électron libre qui échappe aux catégorisations, répondant aux questions du cinéaste et musicologue François Porcile. Les deux hommes se connaissent bien puisqu'ils ont écrit à quatre mains un ouvrage sur la musique et les compositeurs durant la guerre civile en Espagne. Le sujet, celui des systèmes répressifs sur les arts ...
chaya-czernowin-Photo-Schott-Promotion-Astrid-Ackermann

Infinite Now de Chaya Czernowin en création française à la Cité de la musique

Donné en version de concert sur le plateau de la Cité de la musique dans le cadre de Manifeste, l'opéra Infinite Now de la compositrice israélienne Chaya Czernowin créé l'événement. Le pari est certes risqué pour la compositrice, présentant au public privé de mise en scène un spectacle d'une durée de deux heures trente sans entracte. Mais l'opéra ne souffre d'aucune longueur. Situant l'auditeur an centre de l'espace scénique grâce ...
hannigan-gp

Barbara Hannigan, soprano pas encore chef

Barbara Hannigan ne convainc que vocalement pour un concert symphonique à l'Opéra de Munich. Depuis quelques années, la soprano Barbara Hannigan s’essaie à la direction d’orchestre : sa réputation méritée d’intrépide exploratrice du répertoire moderne et le fait qu’elle offre son talent de chanteuse en même temps que ses compétences de chef l’ont conduite à la tête de nombreux orchestres dans le monde entier. Pour ce concert symphonique à l’Opéra de Munich, ...

Numérisation des archives de Luigi Nono

La fondation Paul Sacher de Bâle a reçu la version numérisée des archives de Luigi Nono (1924-1990). Les chercheurs de Bâle mais aussi de la Fondazione Archivio Luigi Nono à Venise pourront ainsi librement consulter ce matériel. Le fonds contient aussi bien des partitions, que des notes et des dessins du compositeur italien. Grâce à une initiative de la Fondation Ernst von Siemens, qui soutient le projet à hauteur de ...
IMG_0175

Inauguration du Viale dei Canti à l’Institut culturel italien

Le Viale dei Canti, œuvre visuelle et sonore qui occupe l’une des façades de l’allée de l’Hôtel de Galliffet donnant sur la rue de Grenelle à Paris, vient d'être inauguré.  La cérémonie a donné lieu à un concert inaugural avec une création de Stefano Gervasoni. Le Viale dei Canti : oeuvre d'art multimodale  Situé au cœur du faubourg Saint-Germain, l'Hôtel Galliffet, maison de l'Italie à Paris depuis 1909, abrite aujourd'hui le Centre ...
ingo_metzmacher_credit_harald_hoffmann_intermusica

Prometeo de Luigi Nono dans l’espace de la Philharmonie

L'événement est exceptionnel et marque d'une pierre blanche la saison de la Philharmonie de Paris. C'est la troisième fois, depuis sa création à Venise en 1984, que Prometeo de Luigi Nono est donné à Paris. L'œuvre exige un déploiement considérable de forces engageant l'orchestre, le chœur et les solistes, tous dispersés dans l'espace somptueux conçu par Jean Nouvel, qui s'avère être l'écrin idéal pour une telle « représentation ».   Prometeo est la ...
Extension sauvage

L’espace multimédia des Turbulences électroniques

Les deux soirées de « Turbulences numériques » proposées par l'Ensemble Intercontemporain s'associaient à Nemo, biennale internationale des arts numériques : s'affichait au programme une majorité d'œuvres mettant en interaction le son et l'image par le biais d'une technologie de pointe, sidérant les yeux autant que les oreilles. Sous le titre de Maelström, le premier concert débute par une improvisation collective à haute tension, portant d'emblée le son à saturation. Eric-Maria Couturier au violoncelle, ...
boulez icma

A Pierre Boulez, pour ses 90 ans

A quelques jours de la date anniversaire de Pierre Boulez, le 26 mars, où il fête ses 90 ans, l'Ensemble Intercontemporain et l'IRCAM offraient au Maître - hélas retenu à Baden-Baden pour des raisons de santé - un « grand soir » en trois parties rythmées par des entractes surprise dans l'esprit des week-ends Turbulences. C'est ...explosant-fixe... de Boulez qui avait été choisie pour couronner la soirée, l'une des oeuvres fétiches de ...
08-02-11165-Tamestit03

Une viole d’amour et un alto pour l’hommage à Luigi Nono

Deux altos et un violon sur la scène de l'Amphithéâtre Bastille et autant d'oeuvres sollicitant ces instruments (huit au total dont deux créations mondiales), s'inscrivaient dans le cycle des concerts en hommage à Luigi Nono initié par le Festival d'Automne 2014. Cinq pièces aussi courtes que contrastées se succédaient dans une première partie invitant les interprètes en soliste ou en duo. Antoine Tamestit et Garth Knox « ouvraient le bal » avec Paraphernalia ...
Iannotta2

L’éloge du son à la Cité de la Musique

Autour de Luigi Nono, figure centrale du Festival d'Automne, Clara Iannotta et Helmut Lachenmann révèlent des mondes en soi autant qu'une filiation fertile lors du concert éblouissant que donnait l'Ensemble Intercontemporain à la Cité de la Musique. Dans Intent on Resurrection – Spring or Some Such Thing (un titre inspiré par les vers poignants de l'écrivaine irlandaise Dorothy Molloy), la compositrice romaine Clara Iannotta fait naître un univers sonore bruité, d'une ...
nono2

Luigi Nono mis à l’honneur au Festival d’Automne

Le Festival d'Automne met cette année à l'honneur le compositeur italien Luigi Nono. Le concert-portrait qui invitait le public, dans la même soirée, à se déplacer de l'église Saint-Eustache à l'Amphithéâtre Bastille, semblait mettre en résonance la phrase, relevée par Nono sur le mur d'un cloître de Tolède, qui renvoie à sa propre éthique compositionnelle : « Voyageurs, il n'y a pas de chemins, il faut marcher ». Les deux oeuvres données dans l'immense ...
© Salzburger Festspiele / Silvia Lelli

Enchantements : Luigi Nono à Salzbourg

Depuis des années, la Kollegienkirche, à quelques pas des principales salles salzbourgeoises, est le lieu principal du Festival pour la musique contemporaine. On a pu en critiquer les imperfections acoustiques, y compris les perturbations venues de la place de l’Université où elle se situe, et malgré les réflecteurs sonores qui peuplent ces voûtes pendant le Festival. Ce soir, pourtant, dans les blancs espaces de cette église du début du XVIIIe ...
Giya+Kancheli2

Giya Kancheli, grandeur et abandon de la symphonie

Connue d’une trop mince frange de mélomanes curieux, l’œuvre du Géorgien Giya Kancheli, aujourd’hui âgé de 78 ans, mérite une plus large diffusion, tant les valeurs humanistes et artistiques qu’elle véhicule justifient de toucher le plus vaste public possible. Après avoir abordé, dans un premier volet, sa vie et son esthétique, nous parcourons maintenant son oeuvre symphonique et l'ensemble de son catalogue. La tradition symphonique de la Géorgie est fort ténue ...
sinopoli2

Giuseppe Sinopoli, l’incompris

Décédé tragiquement, à l’âge de 55 ans, au pupitre, lors d’une représentation d’Aïda à Berlin, le chef d’orchestre-compositeur Giuseppe Sinopoli, commençait seulement à être reconnu par la critique internationale. Différentes rééditions rendent enfin justice à cet interprète au parcours et aux options interprétatives aussi singulières que souvent pertinentes. Natif de Venise, en 1946, Sinopoli étudie la musique au Conservatoire Benedetto Marcello, et en particulier la composition avec Ernesto Rubin de ...
pollini_compil_dgg

L’Art sublime de Maurizio Pollini

Maurizio Pollini ose le lyrisme absolu sans jamais s’essouffler, ainsi pourrions-nous résumer son rapport intime, réfléchi et itératif aux chefs-d’œuvre absolus pour fêter dignement ses soixante-dix ans. Les différentes étapes de sa prestigieuse carrière ont été ponctuées de nombreuses interprétations qui sont rapidement devenues des références. Né à Milan le 5 janvier 1942, il se fait remarquer plutôt tardivement (1957) avec les Etudes de Chopin juste avant de reporter l’année suivante ...
Ingo Metzmacher © Monika Rittershaus

A Berlin, Al gran sole carico d’amore de Nono transcendé par la production de Katie Mitchell

Pour accueillir l'étonnante production d'une des œuvres culte de Nono, Al gran sole carico d'amore, l'Opéra de Berlin délaissait le Théâtre Schiller - lieu de repli durant les travaux du Staatsoper Unter den Linden - pour investir l'ancienne centrale électrique Kraftwertk Mitte, spécialement aménagée pour l'événement : l'espace immense est à la mesure du dispositif envisagé par Nono pour son action scénique dédiée à Claudio Abbado et Maurizio Pollini et ...
Pollini_XXesiecle

Pollini et les modernes

En parallèle d’une nouvelle lecture du Concerto n°1 de Brahms, DGG propose de belle rééditions de ses « archives Pollini ».  Ce boitier consacré aux enregistrements d’œuvres du XXème siècle par Maurizio Pollini est une des parutions que Deutsche Grammophon nous propose pour célébrer les 70 ans du pianiste milanais qui, depuis plus de quarante années est resté fidèle à la fameuse étiquette jaune. Il commence d’ailleurs par le célébrissime Petrouchka qui ...
Thank you Mister Nott

Thank you Mister Nott

Thank you Mister Nott : c’est le message de sympathie délivré par l’un des chanteurs à l’issue du troisième mouvement de la Sinfonia de Berio que l’on entendait ce samedi soir à la Cité de la Musique ; message adressé au chef en train de diriger dont Berio tenait à saluer la performance. Celle de Jonathan Nott était en effet de taille qui donnait à entendre les compositeurs italiens Nono et Berio ...
Le retour de Catherine Diverrès

Festival d’Automne : Voi/x/es multiples

C’est un programme éclectique brassant des pensées et des orientations très diverses que nous proposait le Festival d’Automne en invitant deux formations des plus prestigieuses dans le champ de la création d’aujourd’hui. Marcus Creed, à la tête de l’excellent SWR Vokalensemble Stuttgart, occupait le devant de la scène avec quatre pièces a capella projetant autant d’univers singuliers : celui du compositeur suisse Heinz Holliger, d’abord, ce musicien accompli (il est aussi hautboïste ...
Une vision (a)Pollinienne

Une vision (a)Pollinienne

Maurizio Pollini Pour le sixième concert des «Pollini perspectives» 2009 donné à Pleyel, Frédéric Chopin était associé à Luigi Nono dans une confrontation audacieuse qui ne manquait pas d’attiser la curiosité sauf pour ceux qui avaient décidé de quitter la salle à l’entracte – ou, fort bruyamment, pendant la deuxième partie ! - renonçant alors à une expérience d’écoute passionnante dont la Salle Pleyel n’est, en effet, pas si familière. Maurizio Pollini était, ...
D’une éblouissante qualité musicale

Festival de Salzbourg 2009, d’une éblouissante qualité musicale

Le festival, construit comme une œuvre d’art, non seulement enchante mais fait penser et apprend à écouter. Salzbourg 2009, c’est le triomphe de l’intelligence au service de la beauté dans le plus grand respect du public. Pourquoi ? Parce que la manifestation la plus prisée d’Europe refuse de se considérer comme un phénomène de consommation parmi d’autres, ainsi que le précise d’entrée de jeu Helfi Schweiger. Il ne s’agit pas d’attirer le ...
L’esprit des sons

Luigi Nono, l’esprit des sons

Du nouveau en matière de musique contemporaine. Ancien propriétaire et fondateur du label allemand Col Legno, Wulf Weinmann a lancé Neos, un nouveau label dédié à ses passions : la musique de notre temps et les répertoires « marginaux ». On retrouve donc un savoir faire typiquement germanophile : des choix éditoriaux sans concessions et des interprètes allemands de haut niveau, réputés dans leur domaine. En terme de présentation, Neos propose de beaux objets : ...
Luigi Nono : œuvres pour orchestre et musique de chambre

Luigi Nono : œuvres pour orchestre et musique de chambre

Ce cd consacré au compositeur italien Luigi Nono comprend quatre compositions dont deux pour orchestre (Due espressioni, A Carlo Scarpa), une pour ensemble de chambre (Fragmente-Stille) et une pour tuba solo et électronique live (Post-Prae-Ludium). Environ 35 ans séparent Due espressioni et Post-Prae-Ludium : une période pendant laquelle l’expérimentation nonienne sur le son infiniment petit à la limite du silence évolue vers la recherche d’un son mobile et l’utilisation de la technique ...
pierre-laurent_aimard

« Le feu sacré » de Pierre-Laurent Aimard

Domaine privé « Réunir en un même concert symphonique trois versions du mythe fondateur de celui qui a tenu le dieu des dieux en échec m’a tenté… » déclare Pierre-Laurent Aimard dont le « Domaine privé » - du 26 mars au 8 avril à la Cité de la Musique – s’ouvrait sur la figure du Prométhée illustrée par trois compositeurs visionnaires, Beethoven, Scriabine et Luigi Nono. Thème beethovénien par excellence, le ...
Prometeo, Tragedia dell’ascolto

Prometeo, Tragedia dell’ascolto

Créé dans les années 80, Prometeo, Tragedia dell’ascolto est sans doute l’une des œuvres phares du renouvèlement du théâtre musical en Italie qui trouve sa finalité dans la nécessité première de la communication. Luigi Nono à travers cette œuvre met en évidence la problématique du rapport musique-image et de la valorisation du silence à l’intérieur du processus sonore narratif-constitutif qui se révèle enrichissant tant pour le compositeur que pour l’interprète ...
Jonathan_Nott

Un hommage à Luigi Nono

Cycle Venise à la Cité de la Musique Grâce à une programmation intéressante et malgré une présentation un rien prétentieuse - comme trop souvent en musique contemporaine, ce qui a toujours tendance à faire fuir le spectateur même le plus acharné - ce concert du cycle Venise de la Cité de la musique fut une réussite. Avec Con Luigi Dallapiccola, Luigi Nono nous propose une sorte d’hommage à la manière des ...
Au-delà des siècles

Au-delà des siècles

Cycle Venise à la Cité de la Musique De la ville bruyante décrite par le Duc de Rohan dans son Voyage en 1600 à la cité du silence célébrée par Thomas Mann et Igor Stravinsky, Venise a suscité plus qu’une simple évocation musicale : une esthétique qui lui est propre. Entre les quatre siècles qui séparent les canzone in tre cori à Per Bastiana pour trois groupes orchestraux et bande magnétique, les ...