Mot-clef : Michael Schønwandt

Les lauréats des International Classical Music Awards – ICMA 2019

The Winners of the International Classical Music Awards – ICMA 2019

The Jury of the International Classical Music Awards (ICMA) announced today the Awards for 2019. Brazilian pianist Nelson Freire is honoured with the Lifetime Achievement Award. Spanish pianist Javier Perianes is Artist of the Year, Croatian bassoonist Matko Smolcic is Young Artist of the Year. The Discovery Award is awarded to 14-year-old Russian pianist Eva Gevorgyan. Ars Produktion is the Label of the Year, and the newly created Composer Award goes ...

Les lauréats des International Classical Music Awards – ICMA 2019

Pour les International Classical Music Awards 2019, le jury a une fois de plus sélectionné des musiciens et des organisations qui se sont distingués par des réalisations exceptionnelles. Le jury indépendant et international, composé de 18 médias européens, a choisi ses favoris parmi 319 productions audio et vidéo. Le pianiste brésilien Nelson Freire se voit honoré d'un prix pour l'ensemble de sa carrière. Le pianiste espagnol Javier Perianes est « Artiste de l'année ». Le ...

Sortie de crise à l’Opéra Orchestre national de Montpellier Occitanie

Nos confrères de Midi Libre rapportent que la mission de sauvetage de l'Opéra Orchestre national Montpellier Occitanie confiée en 2014 au président de l'association Didier Deschamps, anciennement à la tête de la  DRAC de la région Montpellier-Languedoc Roussillon entre 2006 à 2012, est terminée. Le plan de sauvetage visant à assainir ses finances en particulier (mise en place d'un plan de départs volontaires, réduction des frais de fonctionnement, augmentation des ...
miroirs-elsa-dreisig-erato

Les miroirs d’Elsa Dreisig : une fabuleuse carte de visite

Pour son premier récital discographique Elsa Dreisig a choisi un programme particulièrement passionnant. Mais il n'y a pas que le programme qui fascine. On sait depuis un moment que la soprano Elsa Dreisig compte parmi les plus grands espoirs du chant français. Son premier récital discographique, pourtant, montre bien plus. Voilà une jeune chanteuse en plein épanouissement qui, si elle ne brûle pas les étapes, est promise à une grande et ...

Encore de nouveaux noms d’orchestres français

Les nouvelles régions françaises (réforme territoriale de 2016) continuent d'engendrer la modification de noms d'orchestres. L'Orchestre Poitou-Charentes, que dirige Jean-François Heisser devient l'Orchestre de chambre Nouvelle-Aquitaine. L'Orchestre national de Lille, à présent dirigé par Alexandre Bloch, accole à son nom région Hauts-de-France. Enfin l'Orchestre national de Montpellier dont le chef principal est Michael Schønwandt devient Orchestre national de Montpellier Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. 

Michael Schønwandt reconduit à Montpellier

Le chef d'orchestre danois Michael Schønwandt a été reconduit jusqu'en juin 2021 comme Chef principal de l’Opéra Orchestre national de Montpellier Occitanie, fonction qu'il occupe depuis septembre 2015.
MI0000958502

Le début du cycle symphonique exigeant de Per Nørgård

Per Nørgård a revisité de fond en comble l’héritage de l’histoire musicale danoise. Son modernisme indiscutable et souvent iconoclaste s’est attaqué bien des fois à l’expression artistique dont il avait hérité lors de son entrée sur la scène au tout début des années 1950. Son cycle symphonique exigeant, original et dépourvu de concessions, illustre les principales étapes de son étonnant parcours créateur. La Symphonie n°1 op.13, entre influences nordiques et innovation ...
Emilie_Brouchon___Opera_national_de_Paris-Wozzeck-16.17---Emilie-Brouchon---OnP--9--800

Wozzeck par Christoph Marthaler revient à Bastille

C’est après presque huit ans d’absence à l’Opéra national de Paris que le Wozzeck du metteur en scène Christoph Marthaler réapparaît. Pour cette nouvelle reprise, la plupart des interprètes effectuent leur prise de rôle, à l’exception de Štefan Margita et Kurt Rydl. Et si le décor est resté le même, les autres composantes du spectacle ont subi des modifications plus ou moins importantes. Tout d’abord, il est à noter que la ...
Le Festival de Radio France Montpellier sous le signe du voyage d’Orient

Le Festival de Radio France Montpellier sous le signe du voyage d’Orient

Le 31e Festival de Radio France Montpellier-Languedoc-Rousillon-Midi-Pyrénées, rebaptisé Montpellier-Occitanie, se déroule sur le thème du « Voyage d’Orient ». Les premiers concerts sont d’une grande intensité, comme pour annoncer le succès de l’ensemble. Le festival commence par deux concerts de piano, par deux des jeunes pianistes les plus en vue, un récital par Beatrice Rana et un concerto par Lucas Debargue. Beatrice Rana entame une série de tournées avec les Variations ...
alto_nielsen_symphonies_ole_schmidt

Ole Schmidt, pionnier des symphonies de Nielsen

Le label "super-budget" Alto réédite opportunément la belle intégrale historique des Symphonies de Carl Nielsen par Ole Schmidt à la tête de l’Orchestre Symphonique de Londres, d’abord publiée sous l'étiquette défunte Unicorn-Kanchana, puis reprise par Regis. L’évolution symphonique de Carl Nielsen est fascinante : bien qu’elle soit d’expression néoromantique et de facture classique (avec reprises traditionnelles de forme-sonate), la Symphonie n° 1 en sol mineur op. 7 (1894) est la toute première ...

Le Danois Michael Schønwandt nommé chef principal à Montpellier

Le chef d'orchestre danois Michael Schønwandt (61 ans) a été nommé Chef Principal de l’Opéra Orchestre national de Montpellier Languedoc-Roussillon , dans le cadre de la 1ère saison de Valérie Chevalier, Directrice générale. Sa prise de fonctions s'effectuera en septembre 2015. Directeur musical de l’Opéra Royal de Copenhague et de l’Orchestre Royal du Danemark (2000 -2011), Michael Schønwandt a occupé également les postes de Directeur musical du Berliner Sinfonie -Orchester (1992- ...

Montpellier : la situation se détend

Un communiqué de Gilles Loulier, musicien, porte-parole de l'intersyndicale CGT/CFDT/Unsa de l’Opéra orchestre national de Montpellier nous informe des conclusions heureuses du Conseil d’administration de la structure. La Région Languedoc-Roussillon a accepté de verser les 4 millions de subventions. Le déficit de 700.000 euros est également comblé par les tutelles. Le chef d'orchestre danois Michael Schønwandt a été contacté pour devenir le prochain chef de l'orchestre : "la balle est dans ...
Langgaardsmall

Rued Langgaard, un Danois surdoué… blessé en plein envol (III)

Catalogue commenté des œuvres principales ►1906 ♫ Pièces pour piano : Sommerdag/Summer Day and Sarabnade/Jour d’été et Sarabande. ♫ Musae triumphantes, cantate pour solistes, chœur d’hommes et orchestre. 1906-1907. Première œuvre orchestrale de Langgaard donnée en concert à Copenhague le 8 mars 1908. La critique démolit l’œuvre. ►1907 ♫ Fantasia patetica, pour orgue, 1907-1910. Elle sera donnée à la Stadtkirke de Bückeburg (Allemagne) le 20 juin 1923. ♫ Drapa (Panegyric/Panégérique). Sur la mort d’Edvard Grieg /On ...
Langgaard_1918small

Rued Langgaard, un Danois surdoué… blessé en plein envol (II)

Quelle(s) esthétique(s) chez Langgaard ? La ou les réponses à cette interrogation participent également à compliquer son positionnement et à désorienter l’approche des auditeurs. Son oubli quasi-total après sa mort sera assez long, une bonne quinzaine d’années ; il aboutira en définitive à une réévaluation que les changements de mentalités opérés avec le temps favorisèrent. Le musicologue danois Bendt Viinholt Nielsen est le grand responsable de ce retour souhaitable, mais aussi ...
6449_-OP28314 Opéra national de Paris Ch. Pelé

Un Così classique mais délicieux à l’Opéra Garnier

Alors que la tendance est à la relocalisation temporelle d'opéras qui n'en demandent pas tant et qui parfois ont du mal à en sortir intacts, l'Opéra Garnier remet sur scène dans son contexte original un livret qui, lui, fonctionne aussi bien à toutes les époques, le Così fan tutte de Mozart - Da Ponte. Voici donc cet éternel "Elles font toutes ainsi" comme cherche à le démontrer Don Alfonso, avec ...
Photos : A. T. Schaefer

Ariadne auf Naxos la tête en bas à Stuttgart

1912 : dans la petite salle du tout nouveau Théâtre Royal de Stuttgart, Strauss, Hofmannsthal et Max Reinhardt ne récoltent qu’un succès d’estime pour leur ambitieux projet autour du Bourgeois Gentilhomme, dont Ariane à Naxos forme l’épilogue. 1916 : à Vienne, l’œuvre rénovée et enrichie d’un prologue qui remplace la pièce de Molière débute sa carrière triomphale. 2001 : au Festival de Salzbourg, Jossi Wieler et Sergio Morabito créent une ...
Skagen. Photo Ben (License Creative Commons)

Les allegros symphoniques initiaux de Nielsen

Nombre de musiques sont connues ou reconnues par leurs premières mesures ou leur premier mouvement. A n’en point douter le métier et l’inspiration des créateurs s’expriment souvent au mieux dans la partie initiale de leurs œuvres. Peut-être ce propos s’avère-t-il trop général et ne constitue-t-il en rien une règle absolue ? Probablement ! Mais n’empêche…   Lorsque l’on évoque la musique de Carl Nielsen c’est le plus souvent le remarquable massif des ...
Timbales par Beautyredefined (license creative commons)

Les percussions, éléments du modernisme nielsenien

Tandis qu’avance la constitution de son catalogue, l’esthétique de Carl Nielsen se métamorphose progressivement et tend à se rapprocher des nouvelles avancées de la musique européenne lancées après la fin de la Première Guerre mondiale. On pense généralement que les interrogations formulées par le compositeur danois en réaction aux courants les plus contemporains de la musique sont à relier à la désaffection croissante du public danois pour la musique qu’il avait ...
Carl Nielsen en 1905

Le « Motzart » de Carl Nielsen

Carl Nielsen n’a jamais caché son admiration sincère pour Wolfgang Amadeus Mozart. Très tôt dans le déroulement de sa carrière prestigieuse il a, régulièrement et sans faiblesse, manifesté ce sentiment profond et ce respect permanent que tant d’auditeurs, d’instrumentistes et de créateurs ont éprouvé pour le grand maître autrichien né à Salzbourg en 1756 (six ans après la disparition de Jean Sébastien Bach) et décédé à Vienne en 1791 à ...
Strauss, Elektra0312_vign

Janice Baird, Elektra ahurissante à Montpellier

Rares sont les maisons d'opéra qui osent affronter Elektra, tant l'ouvrage exige de ses chanteurs et tant, dans son livret, Hugo von Hofmannsthal en prescrit vétilleusement les didascalies. Sous ce dernier aspect, Jean-Yves Courrègelongue, scrupuleux, ne les a enfreintes qu'à deux moments. L'un, bref, au tomber du rideau : offerte au regard du spectateur, la baignoire, dans laquelle Agamemnon fut assassiné, souligne que la vengeance est désormais accomplie. L'autre structure ...
herrmann-moby_dick

L’autre Bernard Herrmann révélé

En tirant sa révérence à 64 ans, Bernard Herrmann était déjà depuis longtemps entré au panthéon des compositeurs de musiques de film. Et, depuis lors, ses partitions ont marqué durablement le psychisme de millions de spectateurs sous toutes les latitudes. En revanche, lui qui ne se considérait pas uniquement comme un maillon majeur d’une œuvre cinématographique, n’aura pas connu la franche reconnaissance pour sa musique dite classique ou sérieuse. Et, ...
Laura Aikin (Lulu) © Ian Patrick / Opéra national de Paris

Lulu revient dans l’arène de Bastille

Lulu est la dernière œuvre laissée inachevée d'Alban Berg ; dans le sillage de Wozzeck mais en appelant cette fois à « l'expressivité dodécaphonique », le compositeur autrichien s'empare de la « tragédie-monstre » de Wedekind pour son second opéra dans lequel il déploie des moyens sonores d'une luxuriance encore jamais atteinte. Composé entre 1928 et 1935, l'ouvrage est délaissé/abandonné en cours d'achèvement, le temps de composer le Concerto à la Mémoire d'un Ange écrit ...
nielsen_dacapo_un

Carl Nielsen, l’intégrale, volume n°1

Carl Nielsen trône cent coudées au-dessus des opus inutiles ou malingres qui encombrent les catalogues. Pour s’en convaincre, à l’image de nombreux autres labels discographiques (on pense par exemple à BIS avec son intégrale Sibelius), la firme danoise Dacapo nous propose un copieux premier coffret consacré principalement aux six symphonies. Il sera loisible au propriétaire heureux de ce massif orchestral comptant parmi les plus recommandables et hautement fabuleux, de s’en délecter ...
Janáček en version familiale

La petite renarde rusée, Janáček en version familiale

La petite renarde rusée, un opéra familial ? On pourrait le penser, vu la moyenne d’âge du public, venu en masse suivre cette histoire d’animaux aux prises avec le monde des humains et le monde tout court. Pourtant cette fable n’en est pas à un anthropomorphisme près, notamment du point de vue de la problématique de l’éveil sexuel et du rapport homme/ femme. Témoin la scène troublante ou le garde-chasse-baryton caresse le ...
Dessay et Kaufmann à demi présents

Dessay et Kaufmann à demi présents

Festival de Radio France et Montpellier Languedoc-Roussillon Du côté des spectateurs, tout était là pour faire du concert un moment rare. Affiché complet depuis longtemps, des spectateurs en quête de places arpentaient devant l’entrée du Corum bien avant 20 heures. L’affiche est belle sans aucun doute. Le succès programmé a été au rendez-vous. Un malaise persiste pourtant... En annonçant que ce concert serait pour elle l’avant-dernier, sinon le dernier, Natalie Dessay a ...
Beroff face à un orchestre des grands soirs

Michel Beroff face à un orchestre des grands soirs

Orchestre Philharmonique de Marseille A quand un directeur musical permanent dans la cité Phocéenne (dont l’actualité sportive n’intéresse qu’une partie de sa population) ? La question se pose depuis des années notamment depuis l’arrivée de sa directrice Renée Auphan. Au fil des saisons, l’orchestre philharmonique marseillais montre indéniablement des dispositions de tout premier plan dès qu’un chef de stature internationale est invité le temps d’un concert. Il rivalise même avec des formations voisines ...
Sage Sibelius

Sage Sibelius

Il y a des jours, comme ça, où l’on sort de concert avec un diffus mais entêtant sentiment d’insatisfaction, sans que l’on puisse en trouver la véritable cause. Pourtant, on y était allé en confiance : un programme passionnant servi par des interprètes de très haut niveau. La technique du pianiste et le fondu orchestral étaient d’ailleurs admirables, mais… Peut-être des cors parfois faillibles, ou un timbalier déchaîné qui démarre ...