Mot-clef : Olivier Dumait

IMG_1696

Sidérant trio vocal de la Turandot Puccini/Berio à Toulon

Il se passe souvent quelque chose d'original à l’Opéra de Toulon. Preuve supplémentaire avec cette Turandot  qui tourne le dos à Alfano et nous révèle les sopranos Gabriela Georgieva et Adriana Gonzalez et le ténor Amadi Lagha.  On connaît la fameuse recette de cuisson du Trouvère : les cinq plus grands chanteurs du monde. Trois suffisent pour cuire à point une Turandot.  La Princesse de glace tranchante de Ghena Dimitrova semble ressuscitée. ...
De la maison des morts selon Chéreau, enfin à l’Opéra de Paris

De la maison des morts selon Chéreau, enfin à l’Opéra de Paris

Un « nouveau spectacle » aujourd’hui âgé de 10 ans : la communication de l’Opéra de Paris fait preuve d’un certain humour autour de cette production de De La Maison des morts devenue une référence depuis sa création aux Wiener Festwochen grâce au regard particulièrement juste de Patrice Chéreau. Pierre Boulez n’est plus à la baguette, mais pour cette première à Paris, la lecture saisissante d’Esa-Pekka Salonen sublime le lyrisme déchirant et la ...
amour masqué guitry

Sacha Guitry en musique tome 1 : l’Amour masqué

Actes Sud lance une nouvelle collection consacrée à l’œuvre de Sacha Guitry mise en musique, dont le premier opus est L'amour masqué, mis en musique par rien moins qu’André Messager. Livre ou coffret CD ? Format littéraire ou musical ? La perplexité est grande au moment de faire rentrer cet article dans les cases formatées qui permettront sa mise en ligne. La présentation de l’objet est belle, petit bouquin qui renferme le texte ...
enfants2_bdx

Terribles enfants à Bordeaux

Après une première production hexagonale au Théâtre de l’Athénée en 2009, Les Enfants terribles de Glass d’après Cocteau investissent le sud-ouest (au point de déborder en Espagne). Le sujet est connu, la forme est légère (trois pianos, quatre chanteurs, trois lieux d’action), l’objet lyrique idéal, adaptable à toute scène. Quant à la musique de Philip Glass, elle reste fidèle à elle-même. Resituons ces Enfants terribles : Cocteau a élaboré dans son court ...
LES HUGUENOTS

Bruxelles, le grand retour des Huguenots

La fin de saison du Théâtre de La Monnaie de Bruxelles permettait donc aux légendaires Huguenots de faire leur retour sur une scène majeure de l’espace francophone. Le théâtre belge avait mis les petits plats dans les grands pour offrir le spectacle le plus abouti que l’on pouvait espérer ! Œuvre phare d’une certaine époque et d’une certaine conception de l’opéra, ces Huguenots ont souvent été musicalement charcutés et massacrés (on pense ...
Les Dieux d’Hollywood

La Belle Hélène à Strasbourg, les Dieux d’Hollywood

Le metteur en scène Calchas enrage. Pour le nouveau péplum qu’il réalise, les moyens que lui octroie le producteur Ménélas sont vraiment trop limités. Pourtant Ménélas est l’époux de la star Hélène, la vedette du film, et l’ami du politicien Agamemnon ! D’ailleurs, ce dernier souhaite renouveler le genre trop sclérosé et découvrir un nouveau talent pour le rôle du jeune premier. Ce sera le figurant Pâris… Dans cette Belle Hélène, créée ...
Paître côte à côte n’est pas vivre ensemble

Pastorale de Gérard Pesson, Paître côte à côte n’est pas vivre ensemble

A force de faire passer des vessies pour des lanternes… Pastorale a été présenté comme un mélange des mondes, une passerelle entre la musique contemporaine et la variété, avec pour «caution» des chanteurs venus d’émissions télévisées de large audience et un chorégraphe officiant dans ce même milieu. Non, Pastorale de Gérard Pesson reste un opéra contemporain. Une bonne partie du public, se sentant flouée, a quitté peu à peu les ...
ariadne1_tours

Création tourangelle d’Ariane à Naxos

Ariadne auf Naxos C’était une gageure que de donner Ariadne auf Naxos de Strauss avec une distribution francophone, une de ces audaces inconnues à Paris, et le pari de l’Opéra de Tours est largement tenu. Tours entendait pour la première fois la dispute de Zerbinetta et du compositeur et le long monologue d’Ariane abandonnée, et, malgré le peu de moyens dont dispose sa maison d’opéra, l’entendait dans des conditions idéales. Mireille ...
Tout sauf l’enfer...

Tout sauf l’enfer…

Orphée aux Enfers « Les dieux sont tombés sur la tête » titrait avec enthousiasme une de nos consœurs dans un quotidien local. Pour nous en effet, les Enfers de la mythologie orphique et « offenbachique » ont été... tout sauf un enfer ! C’était pourtant une séance en matinée, avec un public « de matinée ». Mais nous en avons reçu malgré tout une véritable bouffée de jouvence et d’entrain. Quel ...
La déshumanisation en marche

La déshumanisation en marche

Festival d’Aix-en-Provence 2007 La production-phare de l’édition 2007 du Festival d’Aix-en-Provence a tenu ses promesses. Opéra « masculin » sur les thèmes de la déshumanisation par l’incarcération et l’enfermement, sans réels premiers rôles, il n’était pas évident d’en faire un « produit d’appel » face aux titres bien plus « populaires » proposés en même temps (Orfeo, l’Enlèvement au Sérail, les Noces de Figaro, la Walkyrie). Pari gagné, mais il est vrai qu’avec le tandem Chéreau/Boulez ...
The Turn of the screw (Le Tour d’écrou)

The Turn of the screw vu par Luc Bondy, intense bonheur musical et dramatique

Cette production enregistrée au Théâtre du Jeu de Paume lors du Festival d’Aix-en-Provence 2001 est une réussite totale. Elle a été ovationnée et a rencontré un immense succès dans sa tournée parisienne. Elle est devenue une production de référence de l’œuvre de Britten. Grâce à la qualité de la réalisation de Vincent Bataillon, ce DVD restitue magnifiquement l’atmosphère envoûtante et spectrale de l’œuvre. Il fait partie des plus belles productions ...
Luxe aseptisé

The Turn of the Screw selon Luc Bondy : Luxe aseptisé

Bernard Foccroulle, l’actuel directeur du Théâtre Royal de La Monnaie, aura particulièrement œuvré pour établir au répertoire les opéras de Britten : Peter Grimes, A Midsummer Night’s Dream et The Turn of the Screw ont successivement foulé les planches du théâtre Bruxellois. The Turn of the Screw ayant même l’honneur de deux productions différentes. En 1999, le metteur en scène Keith Warner et le chef d’orchestre Antonio Papano conjuguèrent leurs efforts ...
Jean-Baptiste Lully: « Roland »

Jean-Baptiste Lully: « Roland »

Au début janvier, les Talens lyriques donnaient une rareté à l’Opéra de Lausanne : Roland de Lully. Onzième des douze tragédies lyriques du compositeur, avant-dernière de ses collaborations avec Philippe Quinault, Roland (1685) était l’une des œuvres préférées du célèbre Français actif sous Louis XIV. Le label Ambroisie, pour lequel Christophe Rousset a récemment enregistré les Suites anglaises de Bach (sur un superbe Rückers magnifiquement capté), semble avoir noué des liens ...
Roland, Le chevalier à la prose

Roland, Le chevalier à la prose

« Roland » de Lully à l’Opéra de Lausanne Lausanne. Théâtre Municipal, le 4.I.04. Jean-Baptiste Lully: Roland (création le 8 janvier 1685 à Versailles). Nouvelle production de l’Opéra de Lausanne. Mise en scène et décors : Stephan Grögler. Décors additionnels et costumes : Véronique Seymat. Chorégraphies : Daniel Larrieu. Lumières : Laurent Castaingt. Vidéo : Charles Carcopino. Plutôt qu’un tube du répertoire ou une opérette surannée, Lausanne a proposé Roland de Lully pour entrer de plain-pied dans ...