Mot-clef : Orchestre de Chambre de Toulouse

klarthe oct haydn

Avec l’Orchestre de chambre de Toulouse, les Sept paroles courent la poste

Dix-neuf ans après un premier enregistrement (Pierre Vérany PV798061), l’Orchestre de chambre de Toulouse remet sur le métier les Sept dernières paroles du Christ en croix de Haydn, dans sa version pour cordes, la baguette étant passée d’Alain Moglia à Gilles Colliard. Depuis la création de cette œuvre étonnante, fruit d’une commande de l’évêque de Cadix, pour la semaine sainte de 1786, à celui qui était alors le compositeur le ...
prades2012

Kryštof Mařatka en résidence au Festival Pablo Casals

Si l'idée du Thème (celui de la musique de chambre) et ses Variations, choisie par Michel Lethiec pour la 60ème édition du Festival Pablo Casals, reste éminemment classique, la résidence du compositeur tchèque Kryštof Mařatka, tout juste 40 ans (lire notre chronique du concert anniversaire ) dans une telle manifestation allait ébranler les habitudes d'écoute - celles d'un public au demeurant curieux et très fidèle - et faire naître d'autres couleurs sous ...
@ Alain Huc de Vaubert- F. Passerini

Triomphe du classicisme viennois

Dans le cadre du riche festival Toulouse d’été, La cathédrale Saint-Étienne recevait l’Orchestre de Chambre de Toulouse et le chœur de chambre Les Éléments pour un concert consacré aux maîtres du classicisme viennois que furent Joseph Haydn et Mozart, deux créateurs de génie, qui étaient d’ailleurs de proches amis. Au programme, la 40e symphonie du cadet et la Missa in angustiis  ou Nelsonmesse  en ré mineur de l’aîné. C’est à dessein que le ...
À la chapelle électorale de Dresde

À la chapelle électorale de Dresde

Pour leur premier concert de l’année 2011, les douze cordes toulousaines se présentaient en formation baroque augmentée de deux hautbois et d’un basson avec un continuo à l’orgue positif pour transporter le public à la chapelle de la cour électorale de Dresde dans la première moitié du XVIIIe siècle. S’agissant de musique sacrée, l’orchestre était rejoint par quatre solistes et le jeune chœur L’Escale Chromatique, fondé et animé par Samuel ...
Une soirée de très haute tenue !

Soirée de très haute tenue avec Natalia Gutman !

Festival Pablo Casals 2009 La présence exceptionnelle de la grande violoncelliste russe Natalia Gutman faisait l’événement de ce troisième concert du festival Pablo Casals 2009. Avec l’Orchestre de chambre de Toulouse, phalange de cordes qui, depuis cinq ans, se produit sans chef, elle interprétait (hommage oblige) le redoutable Concerto en do majeur de Haydn et le si mineur de Vivaldi, un compositeur que l’on a guère l’habitude d’entendre sous son crin ...
Il vero Vivaldi !

Il vero Vivaldi !

Orchestre de chambre de Toulouse Heureux Vivaldi qui après le long purgatoire de l’oubli puis l’enfer de la publicité et des standards téléphoniques bénéficie aujourd’hui d’interprétations rendant grâce à son talent ! Même Les quatre saisons, devenues scie musicale, peuvent encore nous surprendre au disque (par Amandine Beyer et Gli Incogniti). Cela a été une vraie joie d’entendre une si belle interprétation de 8 concertos du recueil l’Estro Armonico, l’autre groupe célébrissime ...
Vivre pour mourir

Choeur de chambre Les Éléments : Vivre pour mourir

Bénéficiant de l’effet d’annonce du Requiem de Mozart, la remarquable partition Nativités de Patrick Burgan en première partie du concert a été une belle surprise pour beaucoup. Ces deux œuvres forment un programme très riche en complémentarités. Le compositeur, venu présenter en quelques mots ses Nativités, en a donné modestement quelques clefs. Construite de manière fort savante elle s’écoute avec une facilité déconcertante. La naissance y est proposée dans sa ...
Qualità diversa

Astor Piazzolla baroque contemporain ? Absolument !

Orchestre de Chambre de Toulouse L’excellence de l’Orchestre de Chambre de Toulouse semble sans limites. Explorant toutes les musiques avec le même bonheur, invitant les artistes les plus divers, proposant les compositeurs du monde entier, la rencontre avec Astor Piazzolla était attendue : la série de concerts a affiché complet. Le concept de baroque contemporain de l’ensemble de cordes toulousain n’a jamais semblé aussi adapté et pertinent. La rigueur exigée par les compositions ...
Le charme délicat du Japon

Le charme délicat du Japon

Orchestre de Chambre de Toulouse Les liens entre Gilles Colliard, l’Orchestre de chambre de Toulouse et le Japon sont anciens et profonds. Ce concert précède de quelques jours une tournée au pays du Soleil levant. Les premières pièces contemporaines sont les plus originales et les plus passionnantes, surtout la première. Les qualités des musiciens éclatent : nuances subtilement amenées, précision et souplesse du jeu, et surtout élégance constante. Les pièces composées par Gilles ...
Voyage musical en l’Abbaye de Sorèze

Voyage musical en l’Abbaye de Sorèze

Festival Musique des Lumières 2008 Joël Suhubiette, le directeur artistique du Festival Musiques des lumières, a offert en cette fin d’après-midi et cette soirée, une bien agréable manière de prendre connaissance des divers lieux de concerts de l’Abbaye-école de Sorèze. La complicité qui a uni le chœur des éléments et l’Orchestre de chambre de Toulouse a parfaitement fonctionnée. Dans la chapelle, avec une grande sobriété et une parfaite maîtrise technique. Pierre ...
Une découverte toulousaine

Johanna Luz, une découverte toulousaine

Festival Éclats de Voix Depuis trois ans, le festival gersois Éclats de Voix aime à lancer ses premières notes dans la capitale régionale, où l’art vocal est plus qu’une tradition, une raison de vivre. En 2006, il accueillait les Swingle Singers à la Halle aux grains, l’an dernier c’étaient The London Quartet, pour la première fois dans la Ville Rose… et cette année, son président Patrick de Chirée a succombé à ...
Gargantua : Que de plaisir entre textes et musique !

Gargantua : Que de plaisir entre textes et musique !

Orchestre de Chambre de Toulouse À nouveau, l’Orchestre de chambre de Toulouse bouscule les idées reçues et offre à son public un concert à la fois original et rare, particulièrement stimulant et plein d’humour. Nous ne pouvons que constater que nous vivons dans un beau pays quand musique, textes et interprètes sont à ce niveau de perfection. En entrée, un ordre de suite de danses adaptées d’un concert de violes du grand ...
Un requiem au goût d’éternité réconfortant.

Un requiem au goût d’éternité réconfortant.

Orchestre de Chambre de Toulouse Deux pays vont obtenir une capitale européenne de la Culture en 2013, la France et la Slovénie. Toulouse est en lice et ce concert montre combien il est possible de créer des rencontres entre les peuples grâce à la musique. Le Requiem de Jean Gilles qui, rappelons le, a été maître de musique à la Cathédrale Saint Etienne de Toulouse, est une œuvre qui appelle à ...
L’art du violon à son sommet par Locatelli

L’art du violon à son sommet par Locatelli

Orchestre de Chambre de Toulouse Ce concert restera dans les mémoires pour longtemps. Comment rendre compte de la révélation qui eut lieu ? Pietro Locatelli est au mieux connu par quelques musicologues et quelques violonistes. Grâce à l’Orchestre de Chambre de Toulouse, ce soir dans une forme olympienne, il est devenu un compositeur incontournable. Son écriture pour le violon, un siècle avant Paganini, est ensorcelante, mais contrairement au musicien romantique qui recherchait avant ...
Telemann et la France : le goût et l’élégance.

Telemann et la France : le goût et l’élégance.

Orchestre de chambre de Toulouse Peu d’instrumentistes sont aussi à l’aise sur instruments modernes et anciens. Gilles Colliard a su insuffler à tous ses musiciens le feu sacré de la musique baroque qu’il a acquis. Le résultat est saisissant. Cordes de boyaux, absence de mentonnières, archers différents, rien de semble déranger la perfection du jeu des musiciens. Leur aisance est totale, leur virtuosité est vertigineuse. Toute l’élégance et le bon goût français ...
Une affaire de  goût

Une affaire de goût

Rameau à St Pierre des Cuisines Voici un concert plein de charme et d’humour qui a été admirablement présenté par Gilles Colliard. Rameau est paraît-il le musicien apprécié des gens de goût. Il y en avait donc beaucoup en ce soir à St. Pierre des Cuisines ! En fait le festin musical proposé était varié, épicé subtilement, plein d’humour, de sourires complices et d’émotion. Alliant précision, nuances subtiles et phrasés naturels toute ...
La valeur n’attend pas le nombre des années…

La valeur n’attend pas le nombre des années…

Pergolèse et Boccherini Sous l’impulsion passionnée de son chef, le violoniste Gilles Colliard, l’orchestre de chambre de Toulouse a retrouvé, depuis 2004, la confiance méritée d’un public enthousiaste. Le parcours du musicien, que ce soit comme soliste, enseignant ou compositeur, le conduit à rechercher l’authenticité du discours musical. Il souhaite combattre les préjugés en dépassant l’éternelle querelle des anciens et des modernes. Il sait aussi donner sa chance à toutes les ...
Les belles d’Auch

IXe Festival Eclats de Voix : les belles d’Auch

Chaque année, c’est pareil : on ne sait plus quoi faire pour vous convaincre que le Festival « Eclats de Voix », eh bien ! franchement, ça en vaut la peine. On vous a fait le coup de la campagne gasconne, vallées profondes et collines ensoleillées où s’accrochent quelques villages au pied d’églises forcément ancestrales ; on vous a rappelé les plaisirs de la table, foie gras, Madiran et le reste, histoire de racoler ...
Dialogue de la musique ancienne et de la musique moderne

Dialogue de la musique ancienne et de la musique moderne

De Weber à Kœring Curieux programme qui, sous le couvert d’une vague thématique « Berlioz et ses contemporains » nous a fait entendre des compositeurs d’époques et de styles variés — Weber mort alors que Berlioz, à 23 ans, n’avait encore rien composé ; et le tout à fait contemporain (pour nous!) René Kœring s’inspirant d’Onslow – le tout dans des œuvres d’intérêt très inégal. L’œuvrette de Weber, pur divertissement galant, et la Troisième symphonie ...
Fièvre russe et pâleur mozartienne

Maria João Pires, fièvre russe et pâleur mozartienne

Après un premier concert donné dans le cadre du Festival « Toulouse les Orgues », l’orchestre de chambre national de Toulouse entamait ici sa saison 2003/2004 à la Halle aux Grains. Inaugurant le défilé de solistes renommés que Gérard Caussé a invité cette année -Nora Gubisch, Boris Berezovski, Brigitte Engerer, Michaël Levinas, Elisabeth Chojnacka entre autres- la pianiste Maria João Pires était très attendue dans la sonate pour alto de Chostakovitch, un ...

Luisada Show à Toulouse

La présence, rare, de deux concertos pour piano au programme ne laissait planer aucune ambiguïté sur la véritable star de la soirée. En effet, après une Sérénade de Dohnanyi, non dénuée de charme, mais un charme tout de même bien volatil qui ne laisse guère de souvenir, le véritable point fort du concert fut le concerto « Jeunhomme » de Mozart. On connaît plutôt Jean-Paul Fouchécourt comme -excellent- ténor, mais il se révèle ...

Nouveau départ pour l’OCNT.

Gérard Caussé Si l’on pouvait avoir quelques inquiétudes sur le devenir de l’Orchestre de chambre de Toulouse après le départ de son précédent directeur musical, Alain Moglia, au terme d’une saison critiquée, et à bien des égards critiquable, on est heureux de retrouver aujourd’hui les musiciens fidèles à leur poste pour fêter le cinquantième anniversaire de la formation. Il faut dire que les programmations à venir ont de quoi faire dresser l’oreille, ...