Mot-clef : Paulin Bündgen

5b20e91d4c514

Clematis fait dialoguer voix et instruments dans la piété luthérienne

Le label Ricercar revient à ses premières amours avec ce programme de musique sacrée allemande de la deuxième moitié du XVIIe siècle. L'ensemble belge Clematis nous propose ici la découverte d'un pan trop méconnu de ce répertoire, qui fait la part belle au dialogue entre la voix d'alto de Paulin Bündgen et les instruments. La plupart des œuvres de ce programme proviennent de manuscrits conservés dans la collection Düben à Uppsala, ...
San Marco di Venezia

Les joyaux de l’âge d’or de la musique de la Renaissance à Venise

Pour leur nouveau disque, les Traversées Baroques proposent un fascinant panorama de la musique de la Renaissance italienne, en nous emmenant dans un voyage imaginaire à la basilique Saint-Marc de Venise, où furent vraisemblablement créées, ou du moins exécutées, les œuvres à partir desquelles ce programme est construit. Si la conception du projet n'est pas innovante dans la mesure où d'autres réalisations semblables à celle-ci ont déjà vu le jour – ...
Disque

La vièle médiévale selon Baptiste Romain et son Miroir de Musique

La vièle à archet médiévale sous toutes ses facettes. Voilà comment résumer en quelques mots cette proposition de Baptiste Romain à la tête de l’ensemble Le Miroir de Musique, et depuis l’an dernier professeur pour instruments à cordes frottées au Moyen Âge et à la Renaissance de la Schola Cantorum de Bâle. D’abord ses facettes historiques. C’est en fin spécialiste que Baptiste Romain propose dans le livret d’accompagnement une histoire propre ...
Capella Sanctæ Crucis à Lagnieu

Ensemble Céladon et Capella Sanctæ Crucis à Ambronay

Dans le droit fil de son thème Vibrations : Souffle, le Festival d’Ambronay 2017 a soufflé depuis le Portugal, avec la Capella Sanctæ Crucis, jusqu’à l’Éternité, avec l’ensemble Céladon. En février 2016, ResMusica avait rencontré Paulin Bündgen. Le fondateur et directeur artistique de l’Ensemble Céladon avait évoqué sa rencontre avec le compositeur anglais Michael Nyman. Ainsi est né ce programme No time in Eternity, mêlant consort songs et musique contemporaine. La scène ...
francoise-lasserre

Les curiosités d’Akadêmia, sources d’inspiration

Plusieurs ensembles baroques passent cette année le cap des 30 ans, ces anniversaires révélant l’engouement dans les années 70-80, pour la reconquête d’une musique ayant désormais conquis un public aussi large que varié. Alors que Les Passions célèbrent cet évènement avec des musiques du Baroque méridional, Akadêmia a choisi de donner plusieurs concerts dont celui auquel nous avons assisté à l’Oratoire du Louvre de Paris consacré à Johann Christoph Bach, ...
raphael-pichon

Le 50e anniversaire du Festival de La Chaise-Dieu : un tournant ?

Un bon cinquantenaire qui bouge malgré son âge : c’est la Festival de La Chaise-Dieu version 2016. Moins de musique sacrée, moins de grandes vedettes mais toujours une qualité qui ne se dément pas au fil du temps. 50 ans ! Oui, cela fait 50 ans que la musique règne sur La Chaise-Dieu. Comme souvent, c’est un coup de cœur qui a tout déclenché. En 1965, Suzanne Mazoyer, une ponote (habitante du Puy ...
Paulin Bündgen_crédit J.Juvin

Un entretien avec Paulin Bündgen, créateur de Céladon

L’ensemble Céladon va proposer une rencontre entre musique ancienne et musique contemporaine avec No Time in Eternity, un programme anglais allant de Byrd et Taverner à Michael Nyman. Paulin Bündgen, son fondateur, nous parle de son parcours et de cette collaboration insolite. « Il faut faire du balisé, il faut faire des paillettes, du grand public. » ResMusica :  Qui est Céladon ? Paulin Bündgen  : C’est le personnage masculin de l’Astrée d’Honoré d’Urfé. C’est le ...
Musica Nova © Jean-Noël Démard

Lyon : Festival Chœurs en printemps

Depuis quelques années, l’Institut de Musique Sacrée de Lyon propose, au printemps, un festival de musiques ancienne et contemporaine avec des artistes confirmés, des jeunes du CNSMD de Lyon et des amateurs « éclairés » formés par ses soins. Le premier concert de la session 2013 était assuré par Musica Nova, ensemble de musique ancienne fondé et dirigé par Lucien Kandel. En concert ou au disque, la qualité musicologique et musicale ...
Passion selon Saint-Matthieu (JS Bach).

Françoise Lasserre s’essaie à la Passion selon Saint-Matthieu

XXVIIIe Festival de Musique Baroque de Lyon Créée en 1729 mais plusieurs fois remaniée jusqu’aux alentours de 1740, la Passion selon Saint-Matthieu fait partie des grands monuments de la musique sacrée, voire de la musique tout court. Elle est chantée pratiquement de bout en bout et ses 2800 mesures permettent aux huit solistes et aux deux chœurs, accompagnés par un double orchestre, d’offrir leurs talents au public, toujours nombreux pour écouter ...
Néron et Poppée payent leur tournée

Néron et Poppée payent leur tournée

L’Incoronazione di Poppea Un opéra en tournée dans des villes non dotées de structures lyriques (Cergy, Lorient, Châtenay-Malabry et en l’occurrence Poitiers) on ne peut que s’en féliciter. Et regretter la rareté d’une telle entreprise. Toutefois la petitesse des moyens ne doit pas empêcher le professionnalisme et la qualité. Si un exemple flagrant nous avait été donné l’été dernier avec Opera seria de Gassman au fin fond de la Loire-Atlantique, on ne ...
Laudes : les voix de la lumière

Laudes : les voix de la lumière

Les chants de dévotion des confréries laïques du XVIe siècle s’unissent ici, dans une offrande aux parfums divins, aux chants soufis de la même période. Doulce Mémoire continue sa redécouverte de pans entiers de répertoires méconnus et rares (tel les Dames de Ferrare et bien d’autres). Avec l’élégance qui le caractérise Denis Raisin Dadre s’entourent de musiciens et de chanteurs de talents. La cohésion, l’homogénéité de l’ensemble Doulce Mémoire, permet de ...
Paulin Bündgen

Paulin Bündgen, contre-ténor

ResMusica : Pouvez-vous nous parler de votre parcours ? Paulin Bündgen : C’est Jean Tubéry qui le premier m’a appelé il y a cinq ans environ, me permettant ainsi de faire de la musique ancienne sur scène. J’ai commencé en autodidacte, je voulais faire de l’orgue ou du clavecin, mais il n’y en avait pas à l’école de musique de Montbrison où je me trouvais. J’ai commencé à prendre des cours de chant après ...
Pour l’Instant …

Pour l’Instant…

Une compilation ? Mais non, un complément. Souvenez-vous, l’hiver dernier, nous vous avions présenté les compositions de Jean Philippe Goude par le disque «Aux solitudes». Aujourd’hui par cette «Rétrospective» vous serez en possession des thèmes originaux utilisés pour les émissions radiophoniques, télévisuelles ou filmographiques qui, dans les versions appropriées, vous ont enchantés mais un peu frustrés. Alors voilà, vous avez toute satisfaction avec cet opus qui porte le titre de la définition éphémère, ...
Funeral Teares, la musique unique remède à la mélancolie

Funeral Teares, la musique unique remède à la mélancolie

Alors qu’en 1621, paraît l’Anatomie de la Mélancolie de Burton, une des premières tentatives de la médecine moderne de mieux comprendre et soulager à l’aide d’artifices scientifiques ce mal qui ravage les âmes et les cœurs, John Coprario, compositeur anglais au nom italianisé, fait de la musique son » remède souverain ». Dans un pays rongé par la violence, par la précarité de la vie et des songes, sa musique illustre des évènements ...
Absalone : la lumineuse sensualité de l’Italie baroque

Absalone : la lumineuse sensualité de l’Italie baroque

Compositeur et organiste virtuose représentant de l’école bolognaise, Maurizio Cazzati fut tout au long de sa vie victime de la jalousie d’autres compositeurs qui jaloux de son succès, eurent surtout beaucoup de mal à accepter son écriture moderne et dérangeante. L’Ensemble Céladon et son jeune chef Paulin Bündgen, également contre-ténor, nous offrent ici de découvrir au travers de sonates, cantates, antiennes, et autres extraits musicaux tout ce qui fait l’originalité ...
Tubéry nous offre des cantates du temps de Noël incandescentes

Tubéry nous offre des cantates du temps de Noël incandescentes

Dès les premières mesures, dans une envolée des violons, vous le savez déjà, ce disque va vous emporter. Ces trois cantates de Noël, dans une interprétation faîtes de splendeur et d’une infinie humilité resplendissent de la joie et de l’émerveillement qui saisit tout chrétien devant le plus incompréhensible des mystères, l’offrande du fils de Dieu à l’humanité. Le chant et la musique expriment dans un ravissement extatique le plus grand ...
Motets de Bach : un concert de bravoure …

Motets de Bach : un concert de bravoure …

Le Concert de l’Hostel Dieu En 15 ans l’ensemble baroque lyonnais Le Concert de l’Hostel Dieu s’est fait une réputation grandissante dans le paysage musical rhônalpin, avec à sa tête un directeur musical fascinant d’éclectisme ; cette nouvelle saison s’annonce en effet sans doute comme la plus ambitieuse de toutes, non pas sur le plan des moyens musicaux à mettre en place, mais sur le plan des stratégies de diffusion à adopter, ...
Ne pas réduire Pachelbel à son Canon

Ne pas réduire Pachelbel à son Canon

Non la musique de Pachelbel, ne se réduit pas à son très populaire Canon sur une basse obstiné ! L’un des mérites de ce disque c’est de nous faire découvrir la diversité créative de ce compositeur, tout d’abord par le biais de sa musique d’orgue où Pachelbel fut influencé aussi bien par les traditions luthériennes que par les organistes italiens. Un certain nombre de pièces qui nous sont donc ici présentées ...
Trois Magnificat

Trois Magnificat

XIIe Musicales en Auxois Les Musicales en Auxois, c’est déjà une longue histoire…(on peut se reporter à l’article de notre ex collaborateur P. A. Pham, rendant compte de la XIe édition de ce festival (Lire l'article), et c’est encore l’Histoire, en filigrane : terre, certes bourguignonne mais de passé gallo-romain, adossée au Morvan du Mont Bibracte jusqu’au site d’Alésia (Alise Ste Reine), de Châteauneuf à Semur et jusqu’aux confins de l’Yonne, l’Auxois ...
Tout avec trois fois rien !

La Calisto de Francesco Cavalli, tout avec trois fois rien !

Parce que la passion de l’opéra les habite, certains n’hésitent pas à être des touche-à-tout pour partager cet amour avec le plus grand nombre. C’est le cas d’Alain Perroux. Licencié en musicologie et littérature allemande, d’abord critique musical émérite de la presse romande, chanteur, auteur de plusieurs ouvrages (dont l’excellent « L’Opéra, mode d’emploi » Ed. L’Avant-Scène Opéra, ISBN 2-84385-194-7), chargé du Service Culturel du Grand-Théâtre de Genève, il conduit aujourd’hui l’Opéra ...