Mot-clef : Till Fellner

brahms_belcea

Brahms éblouissant avec le Quatuor Belcea et Till Fellner

« Sans le métier, l’inspiration n’est qu’un simple roseau dans le vent », confia un jour Johannes Brahms non sans modestie appuyée. Cette figure majeure du XIXe siècle, à la fois classique et romantique, opposée par d’autres à Wagner et Bruckner, marqua son époque de son empreinte certes, mais son pouvoir créateur s’exerce sans modération jusqu’à ce début de XXIe siècle. Dans ses partitions, Brahms aura sculpté avec une égale réussite son enthousiasme ...
jolas

Les délices du Printemps des arts de Monte-Carlo

Par la variété et l'excellence de sa programmation, le festival du Printemps des arts de Monte-Carlo est l'un des grands moments d'ouverture de cette saison. L'édition 2016 n'a pas failli avec, autour d'un cycle Mahler de grande envergure, créations et récitals.  Comme chaque année depuis trente-deux ans, le Printemps des arts de Monaco éblouit ses auditeurs par une programmation inventive, variée et toujours exigeante, assurée par la curiosité infatigable de ...
GP1506218093

Grands moments avec Till Fellner et Stephen Hough à la Grange de Meslay

Au cours de la 51e édition des Fêtes Musicales en Touraine, la Grange de Meslay, si chère à Sviatoslav Richter, a été marquée par deux récitals magistraux de Till Fellner et de Stephen Hough. Cette année, tout au long du festival (du 19 au 28 juin), le programme offrait Bach, Mozart, Schubert, Schumann et Brahms, parmi lesquels Chopin trouvait sa part légitime, ainsi que Debussy dont la présence était plus ...
4b57208f92492

Till Fellner, le poète de la vie intérieure

Après une année sabbatique fructueuse, riche en découvertes littéraires et musicales, Till Fellner, cet immense artiste, vient enfin de se faire entendre à nouveau à Paris, dans la série remarquable des concerts du dimanche matin au Théâtre des Champs-Elysées. Commencer par Mozart se justifie musicalement, même s’il y a une prise de risque réelle pour l’interprète avec la fausse facilité de ces pages vraiment trop peu entendues au concert. L’admirable Rondo n°3, ...
Till Fellner Photo Peter Mathis

Till Fellner et l’Orchestre National de France

En partenariat avec la Sidaction, Radio France inaugure avec ce concert et un don de 30 000 euros, les trois jours dédiés à une cause universelle (le SIDA). Au programme trois compositeurs aux antipodes, trois esthétiques différentes : le symphonisme classique de Beethoven, le lyrisme de Prokofiev, la fusion acoustique des masses instrumentales de Ligeti. Non seulement l’évolution de l’orchestre au fil des siècles (de la fin du XVIIIème au XXème) ...
Fellner jean-babtiste_millot_001b

Herbert Blomstedt – Till Fellner à Pleyel

L’entente entre l’Orchestre de Paris et le chef suédois Herbert Blomstedt semble au beau fixe si on en croit la réaction plus que chaleureuse des musiciens à la fin du concert et si on se fie au calendrier, puisqu’après un concert Bruckner l’an passé, le voilà réinvité à la tête de l’orchestre pour ce programme Beethoven Strauss, avant de revenir les deux prochaines saisons. Avec lui c’est l’expérience qui s’exprime ...
mark_padmore1211

Le surprenant Winterreise de Padmore

Après une Belle Meunière particulièrement réussie il y a un an dans le même lieu, c’est un singulier Voyage d’hiver que Mark Padmore a accompli salle Gaveau, escorté au piano par Till Fellner. Si sa version du cycle ne manque pas de qualités et touche parfois au sublime, elle dérange aussi par certains aspects. Les choses s’engagent mal avec un « Gute Nacht » maniéré et roucoulant, qui passe complètement à ...
Un nouveau maître pour Beethoven

Till Fellner, un nouveau maître pour Beethoven

Au terme de son intégrale des sonates de Beethoven engagée il y a trois ans, le pianiste viennois Till Fellner se hausse au rang des interprètes de Beethoven les plus remarquables et convaincants. Ce qui frappe toujours chez lui, c’est son respect absolu des indications du compositeur. Il les met scrupuleusement en pratique, ne serait-ce que celles au début de chaque mouvement : Vivace ma non troppo ou Prestissimo ben marcato pour ...
Mark PadmorePhoto: Marco Borggreve

Mark Padmore et Till Fellner, une toute aussi Schöne Mullerin

Que ceux qui n’avaient réussi à trouver de places au récital de Jonas Kaufmann en cette rentrée se rassurent. La salle Gaveau avait prévu un rattrapage. Si ce n’est avec le même soliste, avec un même programme. Une toute autre ambiance, moins survoltée, plus intime et mieux adaptée préside à cette autre Belle meunière de Schubert. Autre, elle l’est. Non seulement parce que les voix n’ont rien à voir mais parce ...
Till Fellner, une lumière apollinienne

Till Fellner, une lumière apollinienne

Lille piano(s) festival Cette exécution des dernières sonates de Beethoven situe Till Fellner parmi les plus grands interprètes de Beethoven. On peut voir en ce pianiste viennois l’héritier d’Alfred Brendel dont il fut l’élève : il en a l’honnêteté intellectuelle, la finesse, une certaine retenue et une forme de sagesse dans le jeu qu’on devine, à l’écoute, être le fruit d’une vaste culture. Il sait renouveler la lecture des partitions, séduit et ...
Till Fellner en poète beethovenien

Till Fellner en poète beethovenien

Piano aux Jacobins Il est bien peu de pianistes pouvant proposer un tel programme d’œuvres peu connues de Beethoven et probablement personne d’autre capable de les interpréter ainsi. Le très jeune pianiste viennois, élégant et détendu, avec une aisance incroyable semble s’immerger dans le piano, ne faire qu’un avec lui, pour proposer un Beethoven humain, simple, très lyrique et fait de toutes les séductions, très loin d’une vision monolithique d’un démiurge ...
Les choses sérieuses commencent

ONF-Masur : Intégrale Beethoven III et IV, les choses sérieuses commencent

Suite de l’intégrale Beethoven en cours, avec les concerts III et IV consacrés, comme il se doit, aux œuvres portant les « n°3 » et « n°4 ». Si on pouvait, à la rigueur, considérer les deux premiers concerts comme des entrées en matière beethovénienne, cette fois-ci les choses sérieuses commençaient vraiment, chef et orchestre étaient à l’épreuve du feu, les qualités et limites de leur interprétation se dessinaient plus ...
Quand les Français osent Bruckner au Musikverein

Quand les Français osent Bruckner au Musikverein

Dans la mythique salle du Musikverein, Kurt Masur donne, cette année, avec l’Orchestre National de France un cycle de symphonies de Bruckner, ainsi que l’intégrale des concertos pour piano de Beethoven. Défier les Viennois dans « leur » répertoire et dans le lieu où ils ont l’habitude d’entendre le Philharmonique de Vienne, il fallait oser. Une audace rendue possible par l’autorité musicale de Kurt Masur. Il fit salle comble. Le ...
Chants de tendresse de Beethoven

Till Fellner, chants de tendresse de Beethoven

Les sonates pour piano composées par Beethoven sont un des grands thèmes de la saison au Bozar. Nous avons déjà entendu en février Paul Lewis, Nikolai Lugansky et Freddy Kempf et ce soir c’est Till Fellner qui nous offre un choix de sonates, certes pas les plus connues ou les plus techniquement impressionnantes – mais pas pour autant les moins intéressantes. Le but de cette intégrale n’était pas de la ...