Archives de l’auteur : Dominique Adrian

Stilles Meer-2725-original

Stilles Meer de Hosokawa à Hambourg

Une œuvre contemporaine émouvante et remarquablement chantée revient à Hambourg. Peut-être devrait-on toujours procéder ainsi : ne pas aller voir les opéras nouveaux à leur création, mais lorsqu'ils sont repris. Stilles Meer de Toshio Hosokawa, a été créé par l'Opéra de Hambourg en janvier 2016. Il est repris, toujours en saison hivernale, pour quelques représentations deux ans plus tard. Une fois l'agitation médiatique de la première retombée, que reste-t-il de cette ...
csm_sturm_hp_c_Kaufhold_0318gp_3f25fc0184

La Tempête de Frank Martin à Sarrebruck

Une mise en scène peu convaincante et une équipe musicale de haut vol pour une partition majeure de l'après-guerre. L’opéra du XXe siècle est une malle aux trésors, il suffit de fouiller un peu pour y trouver des joyaux : les multiples maisons d’opéra de la province allemande ne s’en privent pas, sans que cela ne chasse leur public. Ni vraiment inconnue, ni vraiment familière, La Tempête du compositeur suisse Frank Martin ...
quatuor hagen

Les Hagen et Jörg Widmann pour terminer la Biennale de quatuors

Plus que la création de Widmann compositeur, ce sont des interprètes d'exception qui font tout le prix de cette soirée de clôture. Les compositeurs d'aujourd'hui n'ont pas la tâche facile. Face à eux, Mozart, Beethoven, Schubert : des chefs-d’œuvre qui, en leur temps, étaient des exceptions dans un océan de routine. Pour être au même niveau, il leur faudrait composer exclusivement des chefs-d’œuvre. Jörg Widmann est dans cette situation quand il ...
Cuarteto Casals

La Biennale de quatuors en terre viennoise

Après les quelques créations de la semaine, la Biennale se concentre pour son week-end final sur le creuset viennois. La biennale de quatuors à cordes organisée par la Philharmonie de Paris en est à sa huitième édition ; quel thème pouvait-on bien trouver pour donner, sinon une unité, du moins un fil conducteur à la vingtaine de concerts qui se succèdent dans les deux salles de la Cité de la Musique ? Vienne, ...
Quatuor Les Dissonances_cop_Benoit Linero

Schubert par Les Dissonances, version quatuor

David Grimal et ses musiciens inaugurent avec bonheur leur résidence à l'Arsenal de Metz. On peut trouver que le programme manque d'originalité, mais il ne manque pas d'ambition : affronter en une soirée les deux derniers quatuors de Schubert n'est pas anodin, tant l'ampleur concentrée de ces deux partitions-fleuves est exigeante pour les musiciens comme pour le public. Le public, disons-le d'abord, relève le défi avec tous les honneurs : non ...
Le Lac des Cygnes enthousiasmant de John Cranko à Stuttgart

Le Lac des Cygnes enthousiasmant de John Cranko à Stuttgart

Des danseurs enthousiastes, une version cohérente et une unité de style : que demander de plus ? Dans une représentation de ballet classique, il y a, tout d’abord, les danseurs ; il y a aussi, tout aussi essentiel, le ou les chorégraphes qui, par strates successives ou d’un seul jet, ont composé la pièce telle que les danseurs l’interprètent ; mais il y a aussi, tout aussi importants, ceux que le ...
Mitridate_GP_O_2762_SB

Un autre Mitridate au théâtre rococo de Schwetzingen

Nicola Porpora est cette année mis à l'honneur du festival Winter in Schwetzingen. Pour clôturer sa série septennale consacrée chaque hiver à l'opéra napolitain dans le théâtre rococo du château de Schwetzingen, le théâtre de Heidelberg fait un détour par Londres : c'est pour l'Opera of the Nobility, monté pour concurrencer l'entreprise de Haendel, que le Napolitain Porpora a créé ce Mitridate en 1736, avec une équipe de choc à sa ...
1454329534_cd_piazzollaacirccopyzenna_web_img_9866

Biber et Piazzolla, rencontre empêchée

Quatre musiciens de la Lautten Compagney de Berlin manquent à la fois de rigueur et de fantaisie pour donner corps à ces deux univers opposés. Peu de violonistes se confrontent aux œuvres pourtant majeures de leur illustre ancêtre Biber, dont l'écriture violonistique témoigne de sa propre ébouriffante virtuosité : pourquoi passer des heures à se battre avec un style si étranger, si hérissé de difficultés techniques, quand les concertos de Sibelius, ...
Blomstedt présente Stenhammar à Munich

Blomstedt présente Stenhammar à Munich

Herbert Blomstedt, invité régulier de l'Orchestre de la Radio bavaroise, se fait l'apôtre d'un compatriote oublié, Wilhelm Stenhammar. Tout Munich est à l'heure de Noël, mais l'Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise ne fait pas relâche : avec un programme inhabituel, il accueille une fois encore le vénérable Herbert Blomstedt, qui est à la fois le doyen de sa profession et l'un des plus sympathiques de ses membres. L'art du programme ...
expo chéreau

Chéreau à l’étroit au Palais Garnier

À l’occasion de la reprise de De la maison des morts à Bastille, l'exposition "Patrice Chéreau, mettre en scène l'opéra" est présentée actuellement à Garnier en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France. Hué à mort à Bayreuth en 1976, il est aujourd'hui le refuge de ceux qui n'admettent pas que la mise en scène lyrique ait d'autres ambitions que la reproduction inlassable des mêmes formules. Patrice Chéreau, l'artiste inquiet en ...
quatuor arod

Le Quatuor Arod défend Mendelssohn à l’Arsenal de Metz

Mendelssohn face au jeune compositeur Benjamin Attahir : l'audace est là où on ne l'attend pas. Rien ne réchauffe autant le cœur du mélomane, rien ne lui donne plus foi en l'avenir de la musique classique que la passion avec laquelle les jeunes musiciens s'engagent dans la carrière certes glorieuse, mais ardue du quatuor à cordes. Le Quatuor Arod fait partie des jeunes espoirs français, et ce concert messin confirme ces ...
Jansons Luxembourg 2017

Jansons et Bruckner, chaleur et force à Luxembourg

En tournée à Luxembourg, l'Orchestre de la Radio Bavaroise confirme ses immenses qualités. Mariss Jansons a beaucoup dirigé Bruckner ces dernières années à Amsterdam comme à Munich, le disque en témoigne : on ne peut donc dire que ses choix interprétatifs surprennent pour cette Huitième symphonie qui ne tardera pas à rejoindre sa discographie, mais la voix de Jansons est éloquente. Faut-il utiliser les grands mots ? Romantique, il l'est certainement, ici ...
3 - Copie

Haitink de Mozart à Mahler : inoubliable, toujours

Pour ses débuts à Luxembourg, Bernard Haitink offre deux concerts autour de Mozart et du lied orchestral. Haitink choisit pour Mozart un orchestre nombreux, loin des effectifs plus intimes des formations sur instruments anciens ; son interprétation, cependant, en est somme toute plus proche qu'elle ne l'est des pesantes réaffirmations de la tradition qu'offrent aujourd'hui un Muti ou un Barenboim. Le menuet et trio de la Symphonie n° 36 est une ...
8168632094_16c50d9782_h

Émotions contemporaines à la Philharmonie de Luxembourg

Un chef-d’œuvre de Gérard Grisey, une création enthousiasmante : Klangforum fait oublier le blues de l'automne. L'automnal et bien nommé festival Rainy Days de la Philharmonie de Luxembourg, consacré à la musique contemporaine, a choisi de consacrer son édition 2017 à la place qu'y tient l'émotion, concept que le grand public n'associe certes guère à la musique de notre temps. Le concert final donné par l'ensemble viennois Klangforum n'a aucune peine ...
Harding BRSO 2017

Harding à la Radio Bavaroise pour un Bruckner trop sage

L'Orchestre de la Radio Bavaroise a beau être au sommet de ses séductions sonores, le parcours symphonique de cette soirée reste trop prosaïque. À la Philharmonie de Munich plane le souvenir de Sergiu Celibidache et de ses interprétations des symphonies de Bruckner. Avec l'autre grand orchestre munichois, Daniel Harding dirige ce soir la quatrième symphonie, mais son approche de Bruckner n'a pas grand chose à voir avec les sculpturales lenteurs de ...
Le_nozze_di_Figaro_4._Akt_c__W._H_Asl_

Figaro à Munich, mariage de routine

La direction prétentieuse et maniérée de Constantinos Carydis pèse sur une soirée d'honorable routine. Vingt ans ! Créée en 1996, la mise en scène des Noces de Figaro par le pape du théâtre munichois Dieter Dorn a occupé le plateau du Nationaltheater jusqu'en novembre 2016 : un spectacle sobre, sans grandes ambitions mais efficacement divertissant. Moins d'un an après la dernière, c'est à Christoph Loy que l'Opéra de Bavière a confié ...
Une Dame de Pique sombre et passionnante à Stuttgart

Une Dame de Pique sombre et passionnante à Stuttgart

Jossi Wieler, directeur de l'Opéra de Stuttgart, propose un des meilleurs spectacles de son mandat, avec l'aide précieuse d'une irremplaçable artiste de la scène, Anna Viebrock. Pouchkine revu par Dostoievski : c'est en quelque sorte ainsi que Jossi Wieler et Sergio Morabito présentent La Dame de Pique de Tchaïkovski, cette course à l'abîme où les tourments intérieurs des personnages - et pas seulement Hermann - sont si obsédants qu'ils masquent les éléments ...
Grosvenor

Benjamin Grosvenor au TCE, de Bach à Brett Dean

Un programme varié et ambitieux, un pianiste inventif et séduisant – et peu importe les quelques moments moins réussis. La musique de chambre est trop peu à l'honneur à Paris pour qu'il soit possible de se passer de la vénérable série des Concerts du Dimanche matin organisés par Jeanine Roze, et ce d'autant plus que, depuis quelques années, le respect du sacro-saint rôti dominical des beaux quartiers n'impose plus une fin ...
Kirill Petrenko, la plus rigoureuse des modernités

Kirill Petrenko, la plus rigoureuse des modernités

Voilà ce qu'est un grand chef : un artiste qui vous fait découvrir ce que vous connaissiez déjà si bien. L'aura qui entoure Kirill Petrenko, à Munich plus encore qu'ailleurs, ne doit pas tromper : il ne faut pas espérer de lui les interprétations patinées, nourries par une tradition revivifiée aux équilibres raffinés que, dans cette même ville, un Mariss Jansons propose à l'égale admiration des mélomanes. Ce concert de rentrée, ...
pfoto_trojaner khp_0200

Nuremberg ose Les Troyens avec Calixto Bieito

A Nuremberg, une partition réduite de plus d'un quart et une mise en scène trop partielle de Calixto Bieito, tournent à la solution de facilité et ne rendent pas service aux héros de Berlioz. Jouer Les Troyens reste un défi : l'Opéra de Paris lui-même n'a pas même affiché une vingtaine de représentations de l’œuvre ces quarante dernières années, la dernière il y a une décennie ; quand une scène moyenne ...
HD Giselle Shirinkina Shklyarov-134

Stars et routine pour Giselle à Munich

La version datée de Peter Wright et un orchestre pesant jouent contre les talents du Ballet de Bavière. Enfin vint l'entracte. Le premier problème de cette Giselle est dans la fosse : on croirait entendre tout au long de la soirée une partition de Drigo ou de Minkus, alors que la musique d'Adam est d'une toute autre tenue. Ajoutée à des tempi souvent excessivement lents, cette pesanteur musicale est terrible non ...
Brouillards, du pur Cranko à Stuttgart

Brouillards, du pur Cranko à Stuttgart

Les pièces courtes de Cranko sont inégales, mais il s'y trouve des trésors, cette soirée le prouve encore. À sa mort accidentelle en 1973, John Cranko a laissé trois grands ballets narratifs, encore et toujours au répertoire de nombreuses troupes de par le monde ; il a aussi laissé de nombreux ballets plus courts, souvent abstraits, qui sont de nos jours rarement à l'affiche en dehors du Ballet de Stuttgart pour ...
Bertrand Cuiller_cop_Jean-Baptiste Millot (2)

Des Brandebourgeois trop sages par Bertrand Cuiller à Metz

Les feux d'artifice instrumentaux de Bach ne brillent que par moments dans l'interprétation du jeune ensemble Le Caravansérail. Le cadeau très intéressé fait par Bach au margrave de Brandebourg en 1721 ne cherche pas l'économie de moyens : les plaisirs de la virtuosité et de la couleur jouent les premiers rôles. Cette virtuosité n'est pas absente de l'interprétation de l'ensemble Le Caravansérail, créé en 2014 par le claveciniste Bertrand Cuiller : ...
Fotoprobe für das Ruhrtriennale Thinkspiel Kein Licht am 22.08.2017 in der Gebläsehalle im Landschaftspark Duisburg Nord. Foto: Caroline Seidel/ Ruhrtriennale 2017

Ruhrtriennale : Kein Licht, pas de lumière mais des tas de clichés

Se présentant comme un opéra, ce spectacle fort peu musical aux ambitions démesurées reste désespérément terre-à-terre. La catastrophe de Fukushima, Donald Trump, les illusions d'un tournant énergétique ne remettant pas en cause notre voracité en énergie, les folies de la société de consommation, et j'en passe : voici des thèmes qui ne pourraient être plus actuels, plus essentiels pour nous, et la voix acerbe et rageuse d'Elfriede Jelinek, qui profère sans ...
meg-stuart---damaged-goods-jeroen-peeters-jozef-wouters-projecting--space--ruhrtriennale-2017(1)

Ruhrtriennale : Projecting Space, émouvant mystère de Meg Stuart

Dans un espace scénique pour le moins atypique, Meg Stuart fait naître avec Projecting [Space[ une poésie impalpable. Le brutal déclin industriel de la Ruhr a laissé un héritage immobilier aussi démesuré que difficile : la culture est très vite apparue comme un moyen de redonner un avenir à la région, en assumant l'héritage plutôt qu'en recourant uniquement à la démolition. De nombreux halls d'usine et autres sites industriels ont donc ...
Pelleas et Melisande, Ruhrtriennale

Mélisande à la Ruhrtriennale, Hannigan et elle seule

Barbara Hannigan est une Mélisande passionnante, mais elle est bien seule. Premier intendant de la Triennale de la Ruhr nouvellement créée en 2002, Gérard Mortier avait fait d'une ancienne halle industrielle de Bochum le centre du festival, notamment pour les productions d'opéra : un vaste gradin de près de 900 places y est placé dans un espace qui reste entièrement modulable. Le lieu, sans doute, est impressionnant ; mais qu'y entend-on ...
Bühne : Sabine Theunissen ;
Kostüme : Greta Goiris ;
Video Compositor & Editor : Catherine  Meyburgh
Licht :  Urs  Schönebaum ;
Video Operator : Kim Gunnings

Vladimir Jurowski enflamme Wozzeck à Salzbourg

Plutôt que William Kentridge ou Matthias Goerne, c'est le chef et l'orchestre qui amènent cette nouvelle production au triomphe. Entré au répertoire du Festival de Salzbourg en 1951 malgré la résistance acharnée du conservatisme politique autrichien, Wozzeck y bénéficie cette année de sa quatrième production : en 1951, sous la direction de Karl Böhm, l'opéra avait été joué devant des salles clairsemées ; en 2017, sous la direction de Vladimir Jurowski, ...
Lady Macbeth de Mtsensk ou Salzbourg nouvelle formule

Lady Macbeth de Mtsensk ou Salzbourg nouvelle formule

Mariss Jansons et Nina Stemme sont à l'affiche d'une nouvelle production qui pour être une semi-réussite annonce une ère prometteuse pour le Festival de Salzbourg. Pour la première année de son mandat à la tête du Festival de Salzbourg, le pianiste Markus Hinterhäuser a choisi un programme ambitieux, avec trois œuvres du XXe siècle ; les créations, certainement, viendront plus tard. La Lady Macbeth de Chostakovitch, certes, appartient depuis longtemps au ...
Wiener Philharmoniker
Bernard Haitink, Dirigent

Mahler encore pour Haitink à Salzbourg

Mahler et Haitink, c'est une vieille histoire ; le miracle en est pour autant toujours neuf. Il est fort regrettable que le répertoire des concerts symphoniques soit aussi concentré sur un nombre d’œuvres si limité ; quand c'est Bernard Haitink, qui a réduit son répertoire avec les années, qui dirige une œuvre aussi souvent à l'affiche que la neuvième symphonie de Mahler, il est pourtant difficile de s'en plaindre. Il dirige ...
Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi à Salzbourg, Savall au sommet

Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi à Salzbourg, Savall au sommet

Un musicien d'élite dans un répertoire essentiel : Jordi Savall est justement fêté à Salzbourg. Depuis 2012, le Festival de Salzbourg dure un peu plus longtemps : Alexander Pereira avait introduit une sorte d'avant-propos au festival proprement dit, sous le titre Ouverture Spirituelle, et le nouveau directeur du festival, Markus Hinterhäuser, a choisi de conserver cette nouveauté. On peut être sensible à l'aspect religieux, très autrichien, de ces journées initiales, on ...