Mot-clef : Giuseppe Verdi

4

Au Met, la démesure d’Aida ne prend pas d’âge

La production à grand spectacle d’Aida concoctée par Sonja Frisell il y a bientôt trente ans, ferait presque oublier la trame de cet opéra et les protagonistes sur scène par un déploiement de tableaux visuels plus sublimes les uns que les autres. La direction musicale de Daniele Rustioni est tout aussi rutilante alors que la distribution vocale reste à la hauteur du spectacle sans se noyer dans toute cette démesure. Ce ...
34A6269

Luxembourg : David Hermann met en scène Simon Boccanegra

Beau plateau, orchestre suprême et mise en scène discutable. Au Grand Théâtre de Luxembourg la nouvelle production d’un opéra de Verdi trop peu joué n’aura laissé personne indifférent. David Hermann, on le sait, est un jeune metteur en scène qui ne manque pas d’idées ; les productions chroniquées sur notre site (L’Italienne à Alger, Armide, Iolanthe, Mort à Venise, L’Or du Rhin…) l’attestent indubitablement. Pour sa mise en scène de Simon ...
tezier2

Résurgence du chant verdien avec Simon Boccanegra au TCE

Simon Boccanegra est un opéra de Verdi mal aimé du public. Un livret politique et complexe, un héros vieillissant pour baryton et une musique subtile mais peu galvanisante font que cette œuvre a besoin d’un quatuor de chanteur et d’un chef au sommet pour être dignement défendue. Accompagnée par un superbe orchestre et par ce que le chant verdien fait de mieux aujourd’hui, la prise de rôle de Ludovic Tézier ...
Chailly Scala

Raretés italiennes par Riccardo Chailly avec le Filarmonica della Scala

Riccardo Chailly, maître de la Scala depuis deux ans, continue ses recherches de pièces oubliées ou composées dans leurs versions initiales par les grands maîtres du romantisme. Il avait déjà fait de telles prospections pour Decca avec son Gewandhausorchester de Leipzig dans Mendelssohn ou Schumann (avec les retouches de Mahler pour les symphonies de ce dernier), puis avec Puccini où l'on pouvait trouver pour la première fois au disque la fin ...
Roberto Alagna et Aleksandra Kurzak à la croisée des chemins

Roberto Alagna et Aleksandra Kurzak à la croisée des chemins

Un récital de Roberto Alagna est forcément un évènement car, nul n’étant prophète en son pays, les apparitions de notre ténor national ne sont pas si nombreuses à Paris. Avant de nous offrir son Don José dans une série de représentations très attendues à l’opéra Bastille, Roberto Alagna joint l’utile à l’agréable en proposant un récital avec sa compagne, la soprano polonaise Aleksandra Kurzak. Une soirée entre éblouissement et frustrations. Soulignons ...
Anna Netrebko retrouve le Macbeth controversé de Martin Kušej

Anna Netrebko retrouve le Macbeth controversé de Martin Kušej

Le public s’est déplacé des quatre coins de l’Europe pour (ré)entendre la Lady Macbeth d’Anna Netrebko à Munich dans la toujours très controversée production de Martin Kušej. Bien lui en a pris tant la soprano y est apparue souveraine et au sommet de ses moyens. Le livret du Macbeth de Verdi est assez proche de la pièce de Shakespeare qui inspire souvent beaucoup les metteurs en scène. D’inspiration, Martin Kušej n’en ...
otello-dvd-01

Otello sauvé par la Desdemona de Sonya Yoncheva

L’immensité d’ouverture de scène du Metropolitan Opera de New-York se prête particulièrement à un opéra aussi spectaculaire que Otello de Giuseppe Verdi. Dans sa mise en scène, Bartlett Sher l’a bien compris avec l’imposante scène d’ouverture, ses projections vidéo de la tempête, de la mer démontée d’un effet saisissant. Dommage que les chœurs du Metropolitan Opera restent aussi statiques. Pourtant vocalement habités, ils impressionnent. Tout comme l’énergie éclatante de la brillante ...
d37521a8be-w-326

La Force du destin a encore frappé à Bâle

Courageux pari que celui de monter La Force du destin. Bâle, qui n'a décidément pas froid aux yeux cette saison, fait appel à Sebastian Baumgarten. Etait-ce le bon choix ? 1861 : à Saint-Pétersbourg, la créatrice du rôle de Leonora tombe malade. 1862 : sa remplaçante se voit privée à jamais de scène au lendemain de la première. 1960 : à New York, le baryton américain Leonard Warren meurt avant d'entrer en scène. 1971 : à ...
ka1_494p

Plácido Domingo as Macbeth at LA Opera

Plácido Domingo offers his Macbeth to the opera company he directs. This production of Macbeth will satisfy, even inspire, the most skeptical viewer. Darko Tresnjak (winner of 4 Tony awards and Broadway’s golden boy) is at work here, it’s true, with the help of Colin McGurk, on his own sets, often quite pertinent, often clever, flexible, and accommodating, readily manipulated and maneuvered, gloomy and foreboding, sinister (for the woods and battleground), ...
ka1_279p

Le Macbeth de Plácido Domingo à Los Angeles

Plácido Domingo offre son Macbeth à la compagnie dont il est le Directeur Général. La mise en situation de ce Macbeth satisfera, puis ralliera les plus hésitants. Darko Tresnjak (4 Tony Awards, petit chéri de Broadway) travaille ici, il est vrai, aidé en cela de Colin McGurk, sur ses propres décors, souvent pertinents, souvent astucieux, malléables et accommodants, aisément manipulés, aisément manœuvrés, sombres et inquiétants, sinistres (pour les forêts et coupe-gorge), ...
jennifer-johnston

Le Requiem de Verdi à Lyon, des limbes au paradis

Quelques regrets, mais surtout de belles impressions, dans le Requiem de Verdi que dirige Leonard Slatkin. Des solistes d'envergure, des chœurs solides, un chef expérimenté, ont tous besoin d'échauffement. Qu'elles sont redoutables, ces premières mesures sotto voce d'un Requiem que l'on associe plus volontiers aux déferlements furieux du « Dies irae » ! La ligne introductive des violoncelles est splendide de tristesse austère, mais le chœur – effet pervers de la pléthore de chanteurs ...
A Gstaad, Angela Gheorghiu en diva assoluta

A Gstaad, Angela Gheorghiu en diva assoluta

Avec l’énigmatique et bref communiqué du Gstaad Menuhin Festival annonçant « pour des raisons artistiques, la soprano Angela Gheorghiu remplacera la cantatrice Anja Harteros », le concert originalement prévu de longue date n’a aucunement déçu le public. Bien au contraire ! « Donnez-moi un point d'appui, et avec mon levier, je soulèverai le Monde » affirmait Archimède. Donnez-moi un chef d’orchestre et je soulèverai le public aurait pu dire la soprano ...
RIGOLETTO007

Le retour de Rigoletto aux Soirées lyriques de Sanxay

Pour sa 17e édition, les Soirées lyriques de Sanxay renouent avec Rigoletto, qui leur avait porté chance lors de la création du festival en 2000, et invitent un habitué des lieux, le ténor coréen Rudy Park, pour un récital d’airs d’opéras italiens et français ; une manière de mesurer le chemin parcouru pour cette manifestation devenue le troisième festival lyrique de l’hexagone. Loin de la mode des opéras en plein air, qui ...
Ermonela Jaho double la mise dans la Traviata des Chorégies d’Orange

Ermonela Jaho double la mise dans la Traviata des Chorégies d’Orange

Remplaçant au pied levé Diana Damrau initialement prévue dans cette Traviata, Ermonela Jaho retrouve les Chorégies d'Orange pour la seconde fois en l'espace de quelques semaines (après Madama Butterfly). Sans atteindre des sommets de hardiesse et d'imagination, la mise en scène de Louis Désiré résout la difficile équation d'une scène à la fois très large et peu profonde. La vie de Violetta se résume d'un seul coup d'œil, de jardin à ...
À Verbier, l’immense Falstaff de Bryn Terfel

À Verbier, l’immense Falstaff de Bryn Terfel

Grâce à une splendide direction d’orchestre, des solistes concernés et une mise en espace intelligente, le Festival de Verbier signe avec ce Falstaff de Giuseppe Verdi, l’une des plus audacieuses et réussies productions d’opéra jamais montées sur leur scène. Quand on sait l’investissement artistique nécessaire à une production d’opéra, avec ses solistes, son orchestre, son chef d’orchestre, ses décors, ses costumes et sa mise en scène, on mesure combien il est ...
Aida

Andrea Bocelli, un encore superbe Radamès

Malgré le sentiment d’aspect résolument commercial que peut laisser au lyricomane sceptique un enregistrement d’Aïda de Giuseppe Verdi avec une distribution comprenant le ténor Andrea Bocelli, l’un des plus contestés chanteur actuel de l’art lyrique, le résultat s’avère pourtant très convaincant. Encore un enregistrement d’Aïda de Giuseppe Verdi. Une autre Aïda sur les quelques centaines de versions qui jalonnent la discographie de cette œuvre. Et à chaque fois, on se dit ...
boccanegra scala2

A la Scala, tradition et modernité au chevet de Simon Boccanegra

Beau spectacle que ce Simon Boccanegra de retour sur les plateaux de la Scala en coproduction avec la Staatsoper Unter den Linden de Berlin. Déjà présenté une première fois en 2010, cet opéra revient aujourd’hui sous la baguette experte de Myung-Whun Chung. Il s’agit d’ailleurs du premier Verdi à la Scala pour le chef d’orchestre coréen, très attendu en 2017 pour son rendez-vous avec Don Carlo. Étonnant dans son traditionalisme, ...
Foscari

I due Foscari avec Plácido Domingo en DVD

Luxueusement distribué, cet opéra de jeunesse de Verdi n’en est pas moins un des plus faibles du grand compositeur italien. L’indéniable beauté plastique des tableaux peine décidément à donner vie à un spectacle desservi à la fois par la médiocrité du livret et par une musique qui, à ce stade de la carrière de Verdi, n’en finit pas de se chercher. Importé de Los Angeles où il fut créé en 2012, ...
Du lundi 13 juin 2016 au samedi 16 juillet 2016

Aida par Olivier Py : magistrale leçon d’Histoire en or massif

La mise en scène qu'Olivier Py a conçue en 2013 pour Aida sort grandie d'une reprise pourtant malmenée par une distribution hétérogène et une direction musicale désordonnée. On a beaucoup écrit sur le retour, après 50 ans d'absence à l'Opéra de Paris, de cette Aida confiée à Olivier Py au cours du trimestre probablement le plus chargé de sa vie (la veille Alceste, le lendemain Dialogues des carmélites). On a surtout ...
Falstaff.02

A Genève, Falstaff dans la grisaille

Pour son ultime spectacle de la saison, le Grand Théâtre de Genève offre un Falstaff de Giuseppe Verdi vocalement et musicalement de bonne facture toutefois dans un environnement scénique quelque peu inadapté. Dans la scène finale de Falstaff, Giuseppe Verdi envoie un ultime message ironique à la société en faisant dire à son héros : « Tutto nel mondo è burla » (Tout dans le monde n’est que farce). C’est la ...
A ONR_DONCARLO_photoKlaraBeck_2275

Très sombre Don Carlo à Strasbourg

La saison de l’Opéra national du Rhin se clôt en apothéose avec Don Carlo de Verdi. Une distribution d’un niveau extrêmement relevé et une direction d’une constante théâtralité conduisent au succès public un spectacle à peine amoindri in extremis par la relecture en contresens de Robert Carsen. Pendant les trois-quarts de la soirée, le metteur en scène canadien propose une mise en scène d’une étonnante sagesse et d’une inhabituelle littéralité. ...
Formidable Traviata de Sonya Yoncheva à l’Opéra Bastille

Formidable Traviata de Sonya Yoncheva à l’Opéra Bastille

Il existe parfois des circonstances heureuses, comme par exemple de devoir reculer une représentation de La Traviata pour cause de grêve, et d'assister ainsi à la première in loco de la merveilleuse Sonya Yoncheva ! En effet, la soprano avait dû déclarer forfait lors des premières représentations suite au décès de son père, puis les mouvements sociaux ont engendré une version de concert avec une titulaire de dernière minute. Enfin, après ces ...
0BB7CA5B41-w-737

Macbeth selon Olivier Py : dictature mode d’emploi

Pour Macbeth, qui marque ses débuts à Bâle, Olivier Py déroule le somptueux tapis noir qu'il tisse année après année sur les scènes lyriques avec Pierre-André Weitz.  Olivier Py raconte toujours la même histoire. Celle du Sexe et de la Mort, alpha et oméga de presque tous les livrets d'opéra. C'est d'ailleurs à l'Opéra que, cadré par les partitions, il est à son meilleur. Ferveur et engagement intacts, imparable intelligence de ...

Andrea Bocelli est-il un artiste ?

Andrea Bocelli. Un sujet qui, au simple énoncé de son nom soulève la polémique. Depuis des années, les gazettes se déchaînent sur la légitimation du ténor toscan dans le landerneau de l’art lyrique. Le crime de lèse-majesté que les réactionnaires de la musique classique ne supportent pas se nicherait-il dans l’énorme succès commercial du ténor ? Parce que les chiffres sont éloquents. Avec plus de 150 millions d’albums vendus, Bocelli caracole ...
À Munich, Piotr Beczała est le roi du Bal masqué

À Munich, Piotr Beczała est le roi du Bal masqué

Anja Harteros vous manque, ce Bal masqué n'est pas tout à fait dépeuplé : dans une mise en scène trop sage, Piotr Beczała triomphe. On accuse volontiers les metteurs en scène de tous les maux, mais il faut bien dire que les librettistes du XIXe siècle ne leur rendent pas toujours la tâche facile : Olivier Py s'était admirablement tiré de l'impossible Trouvère (avec Jonas Kaufmann, en 2013) en en faisant un ...
15_08_07_SCALA_SAIMIR_PIGRU__c__Paul_Scala5

Saimir Pirgu dans l’intimité du Châtelet

Entendre des tubes de l'opéra italien et français par l'un des meilleurs ténors du monde dans l'intimité du foyer du Châtelet, tel était le programme de la soirée avec Saimir Pirgu. Un régal pour les lyricomanes... et pour les autres. Pour entendre ses airs favoris de ténor dans d'excellentes conditions, il y a les enregistrements mythiques d'autrefois, les grands récitals aux places coûteuses et recherchées des ténors dans la force de l'âge, et ...
????????????????????????????????????

Vocalité et spiritualité avec le Requiem de Verdi à Luxembourg

Plateau quelque peu inégal pour une interprétation surtout dominée par le chœur et l’orchestre. La vision spirituelle de la partition l’emporte sur sa composante théâtrale. C’est par le choix du Requiem de Verdi que la Philharmonie de Luxembourg a choisi d’inaugurer cette année le traditionnel week-end pascal. Choix largement assumé par Gustavo Gimeno et l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, dont les options prises contribuent fortement à accentuer la spiritualité d’une œuvre due ...
vraie traviata

The Real Traviata

A new biography, rich in detail, at times somewhat dense, which aims to tell us everything about the woman who was, in her time (the era of Lola Montez, Cora Pearl, or La Paîva, of Céleste Mogador or Alice Ozy), one of the most famous of the great courtesans, one of the most brilliant, most celebrated, most courted, and most publicized of the demi-mondaines of 1840’s Paris: Marie Duplessis. René Weis ...
pirgu saimir

Un récital bien décevant de Saimir Pirgu

Ce disque banal et passe-partout déçoit d'autant plus qu'on attendait beaucoup de Saimir Pirgu. On avait beaucoup aimé l'entretien que nous avait accordé le beau Saimir Pirgu en 2013, on avait découvert à cette occasion une personnalité charmeuse, attachante, intelligente, et passionnée par la musique. On avait également apprécié les fois où on l'avait entendu sur scène et on garde par exemple un excellent souvenir de son Rinuccio dans Il trittico à l'Opéra Bastille. ...
01_Il Trovatore © Simon Gosselin

West Side Trovatore au Grand-Théâtre de Luxembourg

Située à notre époque dans un camp de Roms, l’intrigue du Trouvère de Verdi survivra sans doute à cette énième transposition. Plateau homogène pour une mise en scène contestable mais parfaitement stimulante. Coproduit avec l’Opéra de Lille, le Théâtre de Caen et les Théâtres de la Ville de Luxembourg, le spectacle conçu par Richard Brunel et Catherine Ailloud-Nicolas ne manque pas d’intérêt. Transposé dans un univers contemporain des plus sombres, au ...