Archives de l’auteur : Michel Thomé

avatar

À propos de Michel Thomé

Médecin anesthésiste de profession, Michel Thomé est un pur autodidacte que rien ne prédestinait à la passion pour l’art lyrique. C’est à l’adolescence, après avoir exploré le monde symphonique de Beethoven, qu’il a eu une révélation en découvrant le pouvoir de la voix humaine chantée dans l’unique opéra du grand compositeur allemand. Après cette introduction assez inhabituelle et trois décennies plus tard, c’est toujours les voix qui le poussent à arpenter sa région d’origine (la Lorraine) et des horizons plus lointains pour y explorer le monde passionnant de l’opéra. C’est à partir du bel canto romantique, qui reste son terrain de prédilection, qu’il a progressivement élargi ses connaissances à la fois vers tout le XIXème siècle et vers l’opéra baroque. Mozart a été le plus long à conquérir, question de maturation de la sensibilité. Plus que les œuvres, ce sont encore et toujours les artistes et leur capacité à émouvoir et captiver qui le motivent.

La Veuve Joyeuse, des charmes un peu surannés

Respectant la coutume des fêtes de fin d’année et le souhait de son directeur de donner une opérette chaque saison, l’Opéra de Lorraine propose cette année La Veuve joyeuse, énorme ...

La Belle Hélène à Strasbourg, les Dieux d’Hollywood

Le metteur en scène Calchas enrage. Pour le nouveau péplum qu’il réalise, les moyens que lui octroie le producteur Ménélas sont vraiment trop limités. Pourtant Ménélas est l’époux de la star ...

Bilan contrasté pour Simon Boccanegra à Strasbourg

Crée sans grand retentissement à la Fenice de Venise le 12 mars 1857, six ans après Rigoletto, quatre ans après Le Trouvère et La Traviata, Simon Boccanegra est une œuvre ...

Rusalka, l’Ondine du Muséum

Avant-dernier de la série des dix opéras composés par Antonín Dvořák, avec des fortunes diverses, Rusalka en est certainement le chef-d’œuvre et le plus retentissant succès. Inspirée au librettiste Jaroslav Kvapil ...

Requiem de Verdi par Valery Gergiev, l’effroi et le néant

Au lendemain d’un Viaggio a Reims décevant, le plat de résistance du Festival d’été 2010 de Baden-Baden pouvait bien être le Requiem de Giuseppe Verdi réunissant, sous la baguette de ...

Il Viaggio a Reims à Baden-Baden, Rossini en petit calibre

Grand habitué du Festspielhaus de Baden-Baden, Valery Gergiev y est accueilli cette année en résidence avec son orchestre et sa troupe du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg et assure la majeure ...

Les aléas de la météo pour Otello à Nancy

Non, vraiment, le métier de directeur d’opéra n’est pas de tout repos. Il faut savoir composer avec les conflits d’ego, les problèmes techniques, les caprices des stars du chant ou ...

Début de cycle Janáček à Strasbourg avec Jenůfa

Alléchant projet ! L’Opéra national du Rhin entame un cycle Leoš Janáček, confié pour la mise en scène au toujours intelligent et souvent captivant Robert Carsen. En toute logique, Marc Clémeur le ...

Rêve éveillé pour la Ville morte de Korngold

Hormis ses musiques de film (et ses deux oscars) à Hollywood, Erich Wolfgang Korngold doit sa renommée à une seule œuvre. Créée en 1920, La Ville morte ne s’imposera pourtant ...

Macbeth à Strasbourg: meurtres en série au fond du puits

L’exploration du grand répertoire verdien se poursuit à l’Opéra du Rhin. Après Un Ballo in maschera en 2008 et la reprise de Falstaff en 2009, avant Simon Boccanegra annoncé pour ...

Trouble in Tahiti & L’Enfant et les Sortilèges, doublé gagnant

Le couple de Dinah et Sam bat de l’aile. Témoin impuissant de leur déchirement, leur enfant souffre et se venge sur les objets et les animaux qui l’entourent. Ceux-ci se ...

Platée de Rameau : une grenouille chez les Yankees

Authentique OVNI dans la production lyrique de son époque, Platée est l’incroyable ouvrage d’un compositeur de 62 ans, qui s’y amuse à tourner en ridicule les Dieux de l’Olympe et ...

Ariane à Naxos à Strasbourg, plein les oreilles

Ariadne auf Naxos de Richard Strauss n’est pas une œuvre facile. Le projet initial d’un court opéra sur le thème mythologique d’Ariane abandonnée par Thésée devait servir de divertissement conclusif ...

Pelléas et Mélisande, théâtre d’ombres

Sur un fond de ciel gris traversé de nuages, des silhouettes hiératiques déplacent dans la pénombre, en contre-jour, d’énigmatiques parallélépipèdes et se reflètent sur le glacis du sol. Tel est ...

La Vie parisienne à Nancy, du champagne sans les bulles

Programmer un opéra-bouffe de Jacques Offenbach pour les fêtes de fin d’année, c’est presque une évidence, la promesse d’une atmosphère joyeuse et débridée. Et quelle œuvre du compositeur allemand pourrait ...

Cosi fan tutte à Strasbourg, quel théâtre !

Quatre ans après sa création et après un détour par le Scottish Opera, la production de Cosi fan Tutte mise en scène par David McVicar revient dans la maison qui ...

Chiara Taigi est la folie de Médée

Quand retombe le rideau, après que Médée, trahie par Jason, en soit venue à tuer de ses propres mains les enfants qu’elle avait eus de lui, le public nancéien, d’ordinaire ...

Louise dénaturalisée à Strasbourg

Après avoir ouvert la saison en fanfare avec Richard III, importé d’Anvers, le nouveau directeur de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur, présentait sa première nouvelle production avec Louise. Le chef-d’œuvre ...

Fête de la Musique à Plombières-les-Bains

Le projet, initié début 2007 par le Centre Français de Promotion Lyrique, paraissait un peu fou : réunir les moyens et les compétences de seize maisons d’opéra françaises (plus le ...

C’était pendant l’horreur d’une profonde nuit

Noirs, les décors. Sombres, les costumes. Opaques, les éclairages. D’Iphigénie en Tauride à cet Idomeneo, coproduit avec l’Opéra National de Bordeaux, Yannis Kokkos ressert inlassablement sa scénographie faite de parois ...

Falstaff à Strasbourg, quand le respect de l’œuvre s’avère payant

C’est dans la bonne humeur que l’Opéra du Rhin a choisi de fêter sa fin de saison et le terme du mandat de son directeur, Nicholas Snowman, en reprenant sa ...

Werther dirigé par Michel Plasson, le grand style français

Antidote salutaire au récent Werther de l’Opéra de Paris, à sa distribution internationale générique et à son pathos exacerbé, la nouvelle production de l’Opéra du Rhin retrouve la mesure et ...

Le Messie à Nancy, spiritualité du quotidien

En coproduction avec le Theater an der Wien de Vienne, où le spectacle a été présenté pour les fêtes de Pâques – et a fait l’objet d’une télédiffusion sur Arte ...

Cecilia Bartoli est Sémélé

Encensée par la critique (dont notre confrère Jacques Schmitt), fêtée par le public, la prise de rôle de Cecilia Bartoli en Sémélé à l’Opéra de Zurich en janvier 2007 a ...

Jephta, le dernier oratorio de Haendel

Dernier oratorio, crée en 1752 – si l’on excepte la troisième mouture de The Triumph of Time and Truth datée de 1757 – d’un compositeur de soixante-six ans, Jephta est ...

Rigoletto à Nancy : Mantoue sur la Spree

Après plus de trente ans d’absence, la scène nancéienne remontait enfin le premier-né des succès qui constituent ce qu’il est convenu d’appeler la «trilogie populaire» de Giuseppe Verdi. Rigoletto inaugure en ...

Les Neveux du Capitaine Grant, une bande dessinée ibérique

Olé ! Des effluves de paella et de churros flottaient sur la Place Stanislas, où l’aventureux Opéra national de Lorraine présentait Los Sobrinos del Capitán Grant du compositeur Manuel Fernández Caballero, ...

Wagner en Cinémascope vu par David McVicar

Après un Rheingold et une Walküre mémorables, l’aventure continue à l’Opéra du Rhin avec Siegfried, deuxième journée (et troisième étape) du Ring des Nibelungen de Richard Wagner dans la mise ...

Le Chevalier à la Rose à Baden-Baden, la Piste aux Etoiles

Le Festival d’hiver de Baden-Baden était le cadre d’un triple événement en cette fin janvier. Evénement mondain avec la présence de nombreuses personnalités du monde de la politique, de l’économie ou ...

Rachmaninov pudique et percussif avec Ivo Pogorelich et la Polnische Kammerphilharmonie

Le temps fort de ce concert, donné dans le cadre du Festival d’hiver de Baden-Baden, était indubitablement en première partie l’interprétation d’Ivo Pogorelich dans le célébrissime Concerto pour piano n°2 ...