Archives de l’auteur : Richard Holding

Un Bach plus authentique que jamais

Le Bach plus authentique que jamais d’Amandine Beyer

Il ne faudrait pas que le « packaging » quelque peu baroque de ce nouveau disque Zig-Zag Territoires rebute ses auditeurs potentiels, car ils passeraient alors à côté de passionnants moments musicaux, si merveilleusement baroques dans un tout autre sens… Leur perte serait double, car ils manqueraient non seulement la très grande qualité musicale des interprètes, mais aussi le contenu savoureusement original de ce disque. Une originalité qui ne se caractérise pourtant ...
Tamestit ose Dieu et le Diable…

Tamestit ose Dieu et le Diable…

Ligeti a eu beau se défendre de n’avoir fait aucune référence à Bach dans sa Sonate pour alto, Antoine Tamestit n’a pas hésité, pour son premier disque solo, à faire cohabiter ce chef-d’œuvre aux accents diaboliques avec la rigueur divine de la Partita n°2 du Cantor… L’association est d’ailleurs loin d’être absurde, Ligeti ayant recours tout comme Bach à différentes danses populaires pour la structure de sa sonate, notamment ...
lars_vogt

Mémorable escale autrichienne de l’ONL

Orchestre National de Lyon Lyon a la chance d’être la seule ville de province à posséder deux grands orchestres nationaux, avec l’ONL et l’Orchestre de l’Opéra de Lyon. Et décidément, l’ONL n’a rien à envier aux grands orchestres parisiens, tellement ses musiciens nous ont régalés lors de ce concert, où Manfred Honeck et Lars Vogt étaient les artistes invités. Le chef autrichien Manfred Honeck, habitué des grandes scènes internationales, nous a ...
La Résurrection du  Boulon !

La résurrection du Boulon de Chostakovitch !

Voilà un évènement qui ravira à n’en pas douter les amoureux de Chostakovitch : plus de 70 ans après son interdiction par la censure soviétique, le ballet Bolt jouit enfin d’un tout premier enregistrement mondial. Composée en 1931 par un tout jeune Chostakovitch de 25 ans, l’œuvre avait été retirée avant même sa première représentation publique. Curieusement, ce n’est pas tant le sujet du ballet qui déplut aux autorités, mais les ...
Trésors d’Ecosse insoupçonnés…

Trésors d’Ecosse insoupçonnés…

Fondé par le claveciniste Nikolaus Newerkla en 2000, le Quadriga Consort est un ensemble autrichien qui se spécialise dans la musique ancienne, particulièrement celle des îles britanniques. Après deux premiers disques chaleureusement accueillis par la presse, leur nouvel album « By yon bonnie banks » nous plonge au cœur des paysages et du folklore écossais, autant dire un patrimoine musical fascinant et rarement exploré. La musique écossaise a connu une histoire plutôt originale ...
Quand les Jachet de Mantoue nous réinvitent au paradis…

Quand les Jachet de Mantoue nous réinvitent au paradis…

Le très bel Ensemble Jachet de Mantoue formé en 2000 avait à ses débuts pour vocation la redécouverte du compositeur breton Jachet de Mantoue, que les cinq chanteurs ont mis à l’honneur dans leurs premières gravures largement saluées par la presse. Depuis, ils se sont davantage ouverts au riche patrimoine musical sacré de l’Europe de la Renaissance, avec un disque de musique anglaise, et aujourd’hui un disque consacré à l’Espagnol ...
Mahler à la hongroise

Mahler à la hongroise

Malgré son insuccès dans d’autres genres musicaux, on peut se réjouir que le format SACD soit en passe de devenir la nouvelle norme pour les enregistrements symphoniques, et les chef-d’œuvres de Mahler sont des monuments sonores idéaux pour mesurer tout le potentiel de cette nouvelle technologie. Certes, l’émotion du concert sera toujours un vécu unique et incomparable, mais la pureté du son DSD et sa dimension spatialisée génèrent une expérience ...
Sarah Connolly, nouvelle sirène de la mer elgarienne

Sarah Connolly, nouvelle sirène de la mer elgarienne

Certaines œuvres d’Edward Elgar (Pomp and Circumstance March n°1, Variations Enigma…) tissent la toile de fond de l’inconscient collectif, ce qui est beaucoup moins vrai du nom de ce compositeur anglais du romantisme tardif, relativement méconnu en dehors des frontières du Royaume de Sa Très Gracieuse Majesté. Génie national que l’on range là-bas sans peine aux côtés d’autres Grands compositeurs de l’époque (Bruckner, Richard Strauss, Mahler…), Elgar fait la fierté ...
Schumann servi par les doigts d’une étoile filante

Schumann servi par les doigts d’une étoile filante

L’overdose Mozart/Chostakovitch a presque fait oublier qu’on célébrait en 2006 les 150 ans de la mort de Robert Schumann. L’authentique génie du romantisme allemand a certes eu droit à quelques articles et dossiers de presse, mais au final très peu de nouveautés discographiques. Avec ce troisième album paru chez Zig-Zag territoires, la jeune pianiste Edna Stern rend un hommage tardif mais évènementiel à celui avec qui elle a toujours ressenti ...
La Bretagne inédite de Charles Kœchlin

La Bretagne inédite de Charles Kœchlin

Pour le plus grand bonheur des mélomanes friands de perles musicales inédites, Hänssler Classic continue de nous régaler au fil des nouveautés discographiques consacrées aux compositions méconnues de Charles Koechlin. Voici que paraît leur septième album où le compositeur est mis à l’honneur avec, une fois de plus, matière inédite à s’émerveiller… Pour la première fois en effet, la totalité des vingt Chansons bretonnes op. 115 est enregistrée sur disque, ...
Mahler 3 : explosif !

Mahler 3 : explosif !

Jun Märkl - Orchestre National de Lyon Après la Symphonie n°2 de la saison passée, Jun Märkl et l’Orchestre National de Lyon se sont attaqués en ce début d’année 2007 à la gigantesque n°3 de Mahler, avec le renfort des Chœurs de Lyon-Bernard Tétu, des Petits Chanteurs de Lyon et de la soliste Ewa Marciniec. Et c’est à une exécution absolument explosive que nous avons assisté, au Grand Auditorium de Lyon, avec ...
Un oratorio inédit

Un oratorio inédit d’Alessandro Scarlatti

C’est un certain 31 août 2006, lors du 40ème festival de La Chaise-Dieu, qu’est revenu à vie un oratorio oublié d’Alessandro Scarlatti, réveillé de son sommeil multicentenaire passé dans les tiroirs des archives musicales de la Bibliothèque Municipale de Lyon. C’est Frank-Emmanuel Comte, avec son ensemble lyonnais le Concert de l’Hostel Dieu, qui a eu le bonheur de ressusciter l’unique manuscrit de cette œuvre aux origines bien mystérieuses. Un accord avec ...
Il martirio di Sant’Orsola, oratorio inédit d’Alessandro Scarlatti

Il martirio di Sant’Orsola, oratorio inédit d’Alessandro Scarlatti

Concert de l’Hostel Dieu La magnifique Abbaye d’Ainay de Lyon, fraîchement rénovée, a vu ses mosaïques murales plus resplendissantes que jamais en ce mardi enneigé, sous l’effet d’une musique inédite d’Alessandro Scarlatti, et un Concert de l’Hostel Dieu particulièrement éblouissant. Lorsqu’on est passionné de musique classique au sens large, il est rare qu’on ait la chance d’éprouver cette excitation de la nouveauté, à l’égard d’une partition inédite d’un compositeur connu… Il martirio ...
Pascal Rogé fait de Mozart un poète

Pascal Rogé fait de Mozart un poète

« Enregistrer la musique que j’aime avec les gens que j’aime », tel a toujours été le vœu de Pascal Rogé, un rêve qu’il concrétise aujourd’hui grâce au label ONYX et Rogé Edition. Celui qui aime à se faire passer pour l’ambassadeur de la musique française fait un détour en cette fin d’année 2006 avec une contribution tardive à Mozart. Mais en réalité ce disque est l’accomplissement de son rêve de jeunesse : ...
La Valse des millions

La Valse des millions

Opéra National de Lyon Drôle et pleinement divertissante que cette Veuve Joyeuse de Léhar, actuellement donnée à l’Opéra de Lyon dans une version entièrement adaptée en français, avec des dialogues revisités pour l’occasion par la metteuse en scène Macha Makeïeff, également créatrice des décors et des costumes. Sous la baguette d’un chef précis et nerveux, les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra ont ouvert le bal mardi soir avec dynamisme et vivacité, laissant ...
Sir Colin Davis sous les lumières nordiques

Sir Colin Davis sous les lumières nordiques

Créé en 2004 par Günter Hänssler, le label Profil se spécialise particulièrement dans la réédition d’enregistrements de quelques grands artistes du XXe siècle. Ce nouvel opus nous offre la joie de redécouvrir Sir Colin Davis à la tête de la Staatskapelle de Dresde dans un de ses compositeurs fétiches : Jean Sibelius. En attendant l’arrivée prochaine de la Symphonie n°2 par le LSO, ce disque remet au goût du jour la ...
Le quatuor Takacs, à couper le souffle…

Le Quatuor Takács et Schubert, à couper le souffle…

Le Quatuor Takács, formé en 1975, s’est d’abord produit sur scène en multipliant les concerts de par le monde avant de signer chez Decca plusieurs enregistrements de référence, dont récemment l’intégrale des quatuors de Beethoven, récompensé par un Grammy Award. Avec le plus célèbre des quatuors à cordes de Schubert, la Jeune fille et la mort, le quatuor inaugure (et de quelle manière !) sa première collaboration avec le label ...
Récital sacré de Thomas Quasthoff

Récital sacré de Thomas Quasthoff

Voilà un album qui ravira les fans de Thomas Quasthoff, baryton à renommée internationale qu’on ne présente plus… Le chanteur a lui-même choisi la programmation de ce disque pour nous offrir une interprétation chaleureuse de quelque uns de ses chants religieux préférés, extraits d’oratorios de Bach, Haendel, Haydn et Mendelssohn. Un disque qui sort donc un peu de l’ordinaire car il s’agit d’une compilation qui met en valeur à la ...
Mozart et Babura-Skoda, affinités musicales obligées

Mozart et Babura-Skoda, affinités musicales obligées

Non, l’année Mozart n’est pas encore tout à fait terminée, il pleut encore et toujours des nouveautés discographiques consacrées au magicien salzbourgeois, qui n’est décidément pas prêt à céder des parts de popularité ! Voici que paraît un nouveau disque chez Transart, le troisième volet d’une série inaugurée en 2001 par Paul Badura-Skoda et l’Orchestre de Chambre de Prague, consacrée aux concertos pour piano de Mozart. Le légendaire pianiste viennois est ...
Daphné, l’opéra vert de Strauss

Daphné, l’opéra vert de Strauss

Difficile de comprendre pourquoi Daphne reste un opéra assez méconnu, quand on pense à la beauté de son final orchestral, sans doute le plus réussi de tous les opéras de Strauss. Toutes les caractéristiques du style musical de Strauss sont par ailleurs présentes, avec une écriture très contrapuntique, des leitmotivs récurrents, une orchestration tantôt dense et luxuriante, tantôt claire et transparente, de nombreux solos de violons, et toujours cette préférence ...
L’ONL s’offre une soirée étudiante

L’ONL s’offre une soirée étudiante

Orchestre National de Lyon Ambiance bouillonnante dans le Grand Auditorium de Lyon pour l’habituel concert gratuit de l’ONL offert chaque année aux étudiants… Ils étaient plus de 2000 jeudi soir, venus assister à ce qui était sans doute pour beaucoup d’entre eux leur première expérience symphonique. L’excitation première (qui a donné lieu à quelques « olas » et à de chaleureux applaudissements d’encouragement aux musiciens) s’est vite transformée en admiration silencieuse dès les ...
La baguette merveilleuse de Philippe Herreweghe

Des Knaben Wunderhorn, baguette merveilleuse de Philippe Herreweghe

C’est en 1887 que Gustav Mahler mit pour la première fois la main sur l’anthologie de lieder populaires de Clemens Brentano et Achim von Arnim intitulé Des Knaben Wunderhorn (le Cor merveilleux de l’enfant), un recueil qui fut un véritable phénomène culturel germanique lors de sa parution au début du XIXe siècle. Mahler était tellement fasciné par l’atmosphère de ces poèmes qu’il y puisa une grande partie de son inspiration ...
La lumière blanche nous vient d’Estonie

La lumière blanche nous vient d’Estonie

Da pacem Domine, c’est encore un de ces coups de génie d’Arvo Pärt pour exprimer le beau et le pur avec une simplicité déconcertante… On avait déjà pu s’émerveiller devant ces sons rédempteurs dans la version pour voix solistes qu’en a donné le Hilliard Ensemble dans l’album « Lamentate » paru il y a un an chez ECM. Nous savourons ici l’œuvre commandée par Jordi Savall en 2004 dans sa version pour ...
Une belle heure de romantisme avec Lidija Bizjak

Une belle heure de romantisme avec Lidija Bizjak

La jeune pianiste serbe Lidija Bizjak a choisi d’associer dans ce nouveau disque paru chez le label Lyrinx deux sonates romantiques de deux compositeurs qui auraient pu se rencontrer et sans doute s’apprécier, Franz aurait-il vécu quelques années de plus… C’est sans doute ce que devait se dire Schumann, lui qui avait une profonde admiration pour Schubert, et qui a beaucoup fait pour diffuser la musique de son aîné viennois. ...
Magnifique Plamena Mangova

Magnifique Plamena Mangova dans les Préludes de Chostakovitch

Les 24 Préludes de l’op. 34, tout autant que la Sonate pour piano n°2, font partie de ces œuvres un peu plus méconnues de Dimitri Chostakovitch. Pourtant il ne faut pas oublier que le compositeur russe, à l’instar de son aîné Prokofiev, s’est avant tout fait connaître pour sa virtuosité pianistique. A l’âge de 17 ans Chostakovitch sort du Conservatoire en jouant la Hammerklavier de Beethoven, et, en 1927, il ...
Les Alpes dans toute leur splendeur

Les Alpes dans toute leur splendeur par Antoni Wit

Un hommage à la magnificence des Alpes, à la grandeur et à la puissance de la Nature dans tout ce qu’elle a de plus beau et de plus extrême, telle est l’ambition de Strauss dans son dernier grand poème symphonique, Eine Alpensinfonie, un des derniers chef-d’œuvres du romantisme tardif du début du siècle dernier, et un monument orchestral qui requiert un effectif instrumental énorme, proportionnel au gigantisme de la ...
Patrick Gallois dirige Sibelius et Desbrière

Patrick Gallois dirige Sibelius et Desbrière

A première vue, c’est une curieuse combinaison que nous propose ce nouveau disque Naxos, le Pelléas et Mélisande de Sibelius couplé à la récente Sinfonia du compositeur contemporain Jacques Desbrière. Mais en réalité l’écoute enchaînée des deux œuvres ne révèle aucune grande incohérence, la musique quelque peu néo-impressionniste du compositeur français n’étant pas si éloignée que cela du romantisme tardif de Sibelius. Et tout devient clair et compréhensible lorsqu’on apprend ...
La septième merveille de Mahler servie par un orchestre doré

Abbado et Lucerne, la 7ème merveille de Mahler servie par un orchestre doré

Quel bonheur que cet orchestre de prestige constitué tous les ans à l’occasion du Festival de Lucerne en Suisse, où se retrouvent certains des plus grands instrumentalistes internationaux, pour ne citer que les membres du quatuor Alban Berg, ceux du quatuor Hagen, ou encore les musiciens de l’Ensemble à vents Sabine Meyer. Placés sous la baguette magique du maestro italien Claudio Abbado, ils ont interprété lors de l’édition 2005 du ...
Lieder d’adieu et de voyage

Lieder d’adieu et de voyage

Virgin Classics réédite dans sa série « the classics » un enregistrement de 24 lieder par le ténor Christoph Pregardien et le pianiste Michael Gees, datant d’octobre 1992. C’est un excellent disque qui séduit autant par l’esthétisme de son boîtier que par la qualité de la musique et de ses interprètes ; on y trouve de très belles versions de certains des lieder les plus célèbres de Schubert, comme le tragique Erlkönig composé ...
Schubert ou le mystère du Quintette en ut

Schubert ou le mystère du Quintette en ut

C’est un voyage fabuleux que nous propose Jean-Marc Geidel, un voyage inachevé mais cependant éternel, un voyage hallucinatoire dans les limbes de la conscience, fruit de l’imaginaire, du rêve et de la sensation, de l’émotion modulatoire que nous procure la musique de Franz Schubert. Par l’image, la métaphore littéraire, le pouvoir créateur de l’imagination fabulatrice, l’auteur se laisse accompagner par son hôte dans le tunnel sonore où il foule la singulière ...