Banniere-ClefsResmu-ok

La Scène

Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Roberto Alagna offre au public parisien son Otello qu’il avait déjà abordé, non sans témérité, à Orange en 2014. Ces représentations avaient soulevé de nombreuses réticences. Pas assez large la voix, trop lourd le rôle ! Cinq ans plus tard, la voix de Roberto Alagna semble avoir encore évolué.  Passons brièvement sur la mise en scène d’Andrei Șerban qui date de 2004 et qui se patine progressivement au fur et à mesure ...
L’humour et le merveilleux dans Trois contes de Gérard Pesson à Lille

L’humour et le merveilleux dans Trois contes de Gérard Pesson à Lille

Deux contes encadrant un récit, bien réel celui-là, ramassés dans une heure et demi de musique : voilà une proposition étrange autant que risquée à laquelle il fallait la finesse et l'ingéniosité de Gérard Pesson et David Lescot, concepteurs d'une forme opératique qui nous enchante de bout en bout. Commandé à Gérard Pesson par l'Opéra de Lille, Trois contes, le nouvel ouvrage scénique du compositeur, après Forever Valley (2000) et Pastorale ...
3-julie_fuchs_credits_sarah_bouasse

Mademoiselle Julie Fuchs à la Cité de la musique

Julie Fuchs et l’Orchestre national d’Île-de-France entament à la Cité de musique la promotion du disque « Mademoiselle », témoignage d’un bel canto cosmopolite réunissant des compositeurs italiens, français et espagnols. Un programme fait de raretés entrecoupées de tubes, qui mettent en évidence les qualités indéniables de la soprano et du chef Enrique Mazzola pour une soirée qui restera pourtant un peu en demi-teinte. Commençons d’abord par le choix de la ...
DSC_7902

Le Rake’s Progress de Stravinsky fait carrière à Nice

L’unique opéra de Stravinsky poursuit sa carrière scénique avec cette production qui, sans égaler les récentes réussites de Simon McBurney à Aix et de Lydia Steier à Bâle, affiche une belle séduction. Jean de Pange vient du théâtre où il a tout fait : acteur, auteur, metteur en scène, directeur artistique de sa compagnie Astrov. Pas du tout intimidé par l’opéra (il a déjà monté Pelléas, Fairy Queen et même une création ...
D

Un étouffant Dalibor à Francfort

Où peut-on entendre Dalibor ? À Francfort. Pour le voir il faudra attendre, la mise en scène réductrice de Florentine Klepper donnant envie d’appréhender plus avant la densité émotionnelle de ce bel opéra aux multiples visages. La création de Dalibor, lors de l’ouverture du Théâtre national de Prague le 16 mai 1868, après deux années d’enfantement, était très attendue par un public qui s’attendait à une seconde Fiancée vendue. Érigé par Smetana ...
Musique ancienne et nouveau monde avec Patricia Petibon et l’ensemble La Cetra

Musique ancienne et nouveau monde avec Patricia Petibon et l’ensemble La Cetra

Dans le cadre d’un programme survitaminé, soprano et instrumentistes mélangent les genres pour proposer un concert où se mêlent humour, émotion, talent et inventivité. Le programme « Nouveau monde » de Patricia Petibon et de l’ensemble La Cetra n’avait pas encore été chroniqué dans nos colonnes. On y retrouve cependant le style déluré et quelque peu clownesque qui caractérise beaucoup d’apparitions de notre soprano inclassable, qui se moque comme d’une guigne ...
LBFK

Vie de Bohème pour tous à Francfort

L’Opéra de Francfort ne se contente pas de monter régulièrement des productions majeures. Il apprend l'opéra à son public de demain, ainsi qu'en témoigne le sans-faute de cette Bohème réécrite par Deborah Einspieler et mise en scène par Benjamin Cortez. Sise en pleine lumière du jour dans le Holzfoyer, là où, une demi-heure avant chaque représentation, le public de l’Opernhaus peut bénéficier d’une présentation passionnée de l’œuvre qu’il est venu écouter, ...
aida 1

À Liège, une inégale Aïda d’un immobile classicisme

L’on n’est jamais si bien servi que par soi-même. Stefano Mazzonis di Pralafera, directeur de l’Opéra royal de Wallonie-Liège se prête à la mise en scène de cette nouvelle production d’Aïda, très attendue et sans doute un brin décevante. Il en impose une vison très classique, certes pétrie d’humanisme dans son antique huis-clos sentimental, mais peut-être trop statique par son hiératisme forcené. Aïda, antépénultième opéra de Verdi, satisfait autant le simple amateur de ...
C2

L’exceptionnelle Carmen de Barrie Kosky à Francfort

La Carmen imaginée en 2016 par le metteur en scène australien est une production irrésistible. Confirmation avec cette seconde reprise accueillie triomphalement. Tcherniakov avait fait très fort à Aix. Le seul défaut de sa Carmen était son impuissance à convaincre tout un chacun : les uns étaient en larmes tandis que les autres pointaient le détournement du chef-d’œuvre. Tout aussi radical, Kosky rallie tout le monde, celui qui est capable de chanter tous ...
Au Capitole, deux nouvelles perles straussiennes dans Ariane à Naxos

Au Capitole, deux nouvelles perles straussiennes dans Ariane à Naxos

L’un des spectacles les plus attendus de cette saison lyrique se joue actuellement au Théâtre du Capitole de Toulouse. Pour cet Ariane à Naxos, ce n’est pas moins de trois prises de rôles qui y étaient initialement programmées. Jessica Pratt souffrante, c’est finalement Elizabeth Sutphen qui assure le rôle de Zerbinetta. Peu importe. Catherine Hunold en Ariane, et Anaïk Morel en Compositeur, deviennent, grâce à la créativité de Michel Fau et ...
Lukas Vondracek High Res 1- credit Irene Kim

L’Oiseau de feu terre à terre de David Reiland à Metz

La présence du pianiste Lukáš Vondráček dans Rachmaninov ne suffit pas à réveiller un concert trop placide de l'Orchestre national de Metz. C'est sans doute pour son énergie rythmique que le court manifeste antimoderne de John Adams Short Ride in a Fast Machine ouvre le concert, en écho à l’œuvre qui le clôture ; le contraste est grand avec la virtuosité extravertie des Variations Paganini de Rachmaninov qui lui fait suite. ...
Lille Mahler 2 Bloch Nouveau Siècle

Résurrection de Mahler par Alexandre Bloch à Lille

Dans le cadre d’une intégrale des Symphonies de Mahler en deux saisons à Lille, Alexandre Bloch s’attaque en cette fin février à la Résurrection, un mois après la Titan et un mois avant la Troisième.  Jean-Claude Casadesus a le premier joué et enregistré Mahler avec l’Orchestre national de Lille, pour livrer il y a quelques années une belle proposition de la Symphonie n° 2. Maintenant dans les mains du jeune Alexandre ...
EN SILENCE_(c) Silvia Delmedico_127_S+P copy

À Luxembourg, création lyrique du duo Alexandre Desplat-Solrey

C’est à Alexandre Desplat, compositeur essentiellement connu pour ses nombreuses musiques de film, qu’échoit le privilège de concevoir En silence, partition adaptée à partir de la nouvelle éponyme de Yasunari Kawabata, premier écrivain japonais à avoir reçu le prix Nobel de littérature. Adapté de la nouvelle de l’écrivain japonais Yasunari Kawabata, l’opéra de chambre En Silence plonge l’auditeur au cœur du processus créatif, abordant des thématiques aussi diverses que le ...
La Force du destin par Tobias Kratzer à Francfort : ultra-politique et ultra-crédible

La Force du destin par Tobias Kratzer à Francfort : ultra-politique et ultra-crédible

Epaulé par trois voix immenses, Tobias Kratzer fait du problématique opéra de Verdi un feuilleton haletant, revisitant sur un siècle et demi l’Histoire d’une grande puissance bien connue et notamment son rapport avec les noirs. « Étranger… mûlatre… bâtard… indien… origine ignoble... » Ses allusions racistes. Ses longues scènes militaires (dont un éloge de la guerre plus qu’appuyé). Ses sauts dans le temps (plusieurs années séparent certains tableaux). Cela suffit au jeune ...
Les scintillements de Let me tell you d’Abrahamsen à la Philharmonie

Les scintillements de Let me tell you d’Abrahamsen à la Philharmonie

Soirée "supers-orchestrateurs" à la Philharmonie. L'Orchestre de Paris et Daniel Harding donnaient deux partitions distendues dans l'espace-temps, mais reliées par la puissance de leur écriture orchestrale et la lumière qui les traverse : Let me tell you (2013), œuvre multi-plébiscitée du Danois Hans Abrahamsen, et le "tube" d'Hector Berlioz Harold en Italie (1834). Inspiré par des extraits de l'ouvrage homonyme de Paul Griffiths, Let me tell you ("Laisse moi te dire") ...
daniele105

Il Pirata à Genève : Viva l’Italia !

Evacués en coulisse les décors du Ring de Wagner, la scène du Grand Théâtre de Genève s’offre à une version concertante d'Il Pirata de Vincenzo Bellini, sublimée par l’admirable Imogene de la soprano Roberta Mantegna et le flamboyant Gualtiero du ténor Michael Spyres. À Genève, la réserve fait loi. Imprégné des gènes du protestantisme de Calvin, le public genevois peine souvent à exprimer ouvertement ses sentiments. Avec une œuvre rare comme ...
187370-190226_andr_as_staier_cop_josep_molina

Schubert au pianoforte par Andreas Staier à Metz

Le travail du musicien sur l'instrument mérite le respect, au prix d'une richesse interprétative limitée. L'histoire du piano vit son apothéose continue, en forme de conte de la mondialisation : avec la généralisation des Steinway comme équipement standard de toutes les salles de concert du monde, une perfection était atteinte, d'autant plus précieuse qu'elle offrait ainsi aux stars du clavier la garantie de pouvoir retrouver leurs repères, sans difficultés majeures, dès ...
52774235_10157046489562232_8679456373466988544_o

Haitink et la Radio Bavaroise face au grand œuvre beethovénien

Malgré la fatigue du chef, il y a beaucoup à admirer dans une interprétation mêlant lenteur et richesse des timbres. On aimerait, dans les critiques de concert, ne parler que musique ; ce n’est hélas pas toujours possible. Quelques semaines avant son 90e anniversaire, Bernard Haitink a annoncé qu’il ne dirigerait aucun concert la saison prochaine, et une bronchite la semaine dernière l’a conduit à restreindre ses activités : c’est pourquoi il laisse ...
Don Pasquale OONM

Don Pasquale à Montpellier, cabinet de curiosités

À l’Opéra de Montpellier, Don Pasquale fait cette année son entrée au répertoire. C’est sous le regard de la jeunesse, que ce soit autant pour la mise en scène que pour la direction musicale, que le célèbre opéra de Donizetti se renouvelle au bénéfice d’un nouveau public. Souvent considéré comme l’apothéose de l’opera buffa, le dernier opéra de Donizetti n’est pas qu’une œuvre drôle et légère. Dans la mise en scène ...
Cecilia Bartoli dans Ariodante à Monaco : audacieuses métamorphoses

Cecilia Bartoli dans Ariodante à Monaco : audacieuses métamorphoses

Cette production du Festival de Salzbourg fait évoluer une distribution de luxe sous le regard acéré de Christof Loy, dont la mise en scène vise un ambitieux propos sur l’identité des chanteurs du répertoire baroque. Avec Cecilia Bartoli, il semble bien loin le temps où l’on était peu regardant d’une affiche vite composée autour d’une diva ombrageuse, soucieuse que, justement, l’on ne lui fît pas trop d’ombre. On connaît l’anecdote célèbre de ...
Bychkov

Bychkov et son Philharmonique tchèque splendides dans Tchaïkovski

Dans la continuité de son projet d’intégrale des œuvres pour orchestre de Tchaïkovski, Semyon Bychkov s’attèle en concert aux trop méconnus Concerto pour piano n° 2, interprété ce soir par Kirill Gerstein, ainsi qu'à la Symphonie n° 2, parfaitement adaptés au splendide Philharmonique tchèque. Semyon Bychkov s’était entretenu avec nous au lancement de son projet Tchaïkovski pour Decca, et l’on attend prochainement la parution du Concerto pour piano n° 1 dans son ...
5a98162ebd411

Fabio Biondi et l’OCP sur le terrain du baroque français

C'est un programme de baroque français tardif que l'Orchestre de chambre de Paris proposait, sous l'archet expert de Fabio Biondi. Parmi les orchestres permanents d'Île-de-France, l'OCP est sans doute celui qui s'aventure le plus souvent hors de son répertoire naturel : musique indienne, concerts-lecture pour enfants, comédie musicale... sans oublier bien sûr la musique baroque. La collaboration avec Fabio Biondi n'est pas nouvelle, et si elle a pu ne pas ...
XVM1df72dde-10e2-11e5-bd70-4a31b1293659

La fournaise irradiante de Philippe Hersant à Radio France

Deux œuvres pour un même effectif : la puissante Messe à quatre chœurs H4 de Marc-Antoine Charpentier (vers 1670) et le bouleversant Cantique des Trois Enfants dans la Fournaise (2015), sans doute une des meilleures partitions à ce jour de Philippe Hersant. Pour ce projet né en 2015 d'une volonté commune de donner en concert la rare Messe à quatre chœurs de Charpentier, le Centre de Musique Baroque de Versailles (Olivier Schneebeli) ...
Orphée et Eurydice de John Neumeier à Hambourg

Orphée et Eurydice de John Neumeier à Hambourg

Cette première européenne d’Orphée et Eurydice, créé par John Neumeier pour le Joffrey Ballet de Chicago en 2017, surprend : reprenant la version parisienne de l’opéra de Gluck, Neumeier crée un Opéra-ballet où la danse illustre le chant. D’Orphée et Eurydice de Gluck, il existe plusieurs versions. La version française de 1774 est adaptée par le compositeur lors de son séjour à Paris à l'invitation de Marie-Antoinette. Remaniée pour un haute-contre ...
781

Nézet-Seguin et les Berliner Philharmoniker à Paris

De passage à Paris pour un concert unique, dans le cadre d’une tournée européenne, les Berliner Philharmoniker conduits par le talentueux Yannick Nézet-Seguin, se livrent à un grand écart symphonique périlleux en appariant La Mer de Debussy et la Symphonie n° 5 de Prokofiev. Véritable exercice d’orchestre et de direction, il faut bien avouer que ce programme ressemble, de prime abord, au mariage de la carpe et du lapin, et pourtant… ...
www.valentinfoligne.fr

Les lumières boréales de l’Orchestre Symphonique de Bretagne éclairent la nuit rennaise

C'est un programme très intéressant baptisé Lumières Boréales que nous proposent l'Orchestre Symphonique de Bretagne et son directeur musical Grant Llewellyn avec en particulier une œuvre trop rarement donnée, la Symphonie n° 1 de Chostakovitch. La Première Suite de Peer Gynt constitue un bel écrin pour mettre en valeur les riches sonorités de l'Orchestre. Celui-ci présente une fois de plus son meilleur visage sous la baguette de son chef gallois qui ...
Missa Solemnis au Bayerische Staatsoper par Kirill Petrenko

Missa Solemnis au Bayerische Staatsoper par Kirill Petrenko

Donnée en concert au Bayerische Staatsoper, la Missa Solemnis de Beethoven par Kirill Petrenko trouve des instants de grâce dans un traitement très différencié de chacune des parties, au risque de perdre l’arche globale. Kirill Petrenko est devenu directeur des Berliner Philharmoniker en ne les dirigeant que trois fois, avec un programme anglais, puis un second d’œuvres russes. Il lui faut alors maintenant travailler le répertoire principal de l’orchestre de Furtwängler ...
Un Requiem de Berlioz saisissant par Pablo Heras-Casado

Un Requiem de Berlioz saisissant par Pablo Heras-Casado

Grande veillée funèbre à la Philharmonie de Paris pour ce concert mettant en miroir deux œuvres aussi dissemblables que l’intimiste Musique funèbre de Witold Lutosławski et la Grande Messe des morts d’Hector Berlioz, sous la baguette de Pablo Heras-Casado à la tête des forces de l’Orchestre de Paris renforcées par l’Orfeón Donostiarra. Il y a assurément plusieurs chemins à la maison du Père, et autant de visions de l’Au-delà comme en témoignent ...
5c337709ef8d1

Un goût d’inachevé pour le Stabat Mater de Pergolèse au TCE

Une œuvre star servie par une star montante et une soprano en vue aboutissent à un Théâtre des Champs-Élysées plein comme un œuf pour une soirée qui s’est malheureusement avérée un peu bancale. Le Stabat Mater de Pergolèse porté par la voix angélique de Jakub Józef Orliński, le beau métier de Katherine Watson et un Concert de la Loge qui fait progressivement parler de lui en termes élogieux : la ...
Approfondissement de la 8e de Mahler par Valery Gergiev à Paris

Approfondissement de la 8e de Mahler par Valery Gergiev à Paris

Le 12 septembre 1910 à Munich, la création de la Symphonie n° 8, l’orchestre philharmonique et les chœurs étant placés sous la baguette du compositeur fut le plus grand succès de Gustav Mahler de son vivant. L’œuvre est donc liée à l’orchestre de façon consubstantielle. Un siècle après, Christian Thielemann la reprit, et son successeur Valery Gergiev l’a programmée en conclusion du week-end Mahler de la Philharmonie de Paris. Gergiev ne ...