La Scène

sonnambula turin

À Turin, La Sonnambula endort

En reprenant, sans la rénover, une mise en scène vieille de vingt ans, la production de La Sonnambula de Vincenzo Bellini au Teatro Regio de Turin déçoit. On fait du vieux avec du… vieux. Ainsi pourrait se résumer La Sonnambula de Bellini présentée au Teatro Regio de Turin. En effet, cette production n’est qu’un copié-collé du spectacle donné dans ce même théâtre en septembre 1998. Est-ce par souci d’économies qu’on a ...
into_the_little_hill_ccPierre Groibois

Into the little hill retrouve Paris au Théâtre de l’Athénée

Créé en 2006 à l’Amphithéâtre Bastille, Into the little hill retrouve Paris grâce à une nouvelle production au Théâtre de l’Athénée. Flight, pour flûte seule, introduit dans le noir l’opéra de chambre de George Benjamin sur un livret de Martin Crimp, d’après l’histoire du joueur de flûte de Hamelin. Invitée pour un récital en regard de la nouvelle production du conte lyrique au Théâtre de l’Athénée cette saison, Hilary Summers était ...
Vox Luminis et Café Zimmermann, mariage réussi dans la Passion selon saint Jean

Vox Luminis et Café Zimmermann, mariage réussi dans la Passion selon saint Jean

L'étape parisienne de l'ensemble vocal de Lionel Meunier associé à l'ensemble instrumental de Pablo Valetti et Céline Frisch, avait lieu à l'église Saint-Roch. Dans cette Passion selon saint Jean de Johann Sebastian Bach, donnée sans véritable chef (Lionel Meunier s'absente même inexplicablement du pupitre de basses pendant la majorité de la deuxième partie), deux choses frappent d'emblée : l'acoustique délicate du lieu et le parti-pris d'une certaine retenue dans le chant. ...
Anna Bolena à Liège, belle prise de rôle pour Olga Peretyatko

Anna Bolena à Liège, belle prise de rôle pour Olga Peretyatko

Plateau de luxe, magie des costumes et des décors. Tradition et modernité peuvent parfois faire bon ménage. À l’époque du « eurotrash » et des relectures en tout genre, il est presque culotté de proposer une mise en scène qui respecte à la lettre les indications figurant sur le livret et sur la partition. C’est pourtant le choix qui a été fait, pour cette nouvelle production liégeoise d’Anna Bolena, par le ...
56423418_2036595003055880_4287005289921642496_o

Sons et lumière d’Agata Zubel par l’Ensemble 2e2m

Pour ce deuxième concert clôturant la résidence d'Agata Zubel, l'Ensemble 2e2m et son chef Pierre Roullier maintiennent une affiche cent pour cent féminine et très internationale, invitant aux côtés de la compositrice polonaise la Suédoise Malin Bång et la Biélorusse Oxana Omelchuk. Agata Zubel est sur scène pour sa pièce avec voix Labyrinth (2011) écrite sur un texte de la poétesse polonaise Wislawa Szymborska. Entre urgence fébrile et espaces quasi silencieux, ...
Louise Alder

Semele est toujours aussi sexy, à la Philharmonie de Paris

Depuis combien d'années déjà Sir John Eliot Gardiner nous enchante-t-il, à la fois défrichant le répertoire baroque et remettant sans cesse sur le métier des œuvres qu'il a contribué à populariser, telle cette Semele, en dénichant à chaque fois les nouvelles voix qui font mouche ? Tout réside, semble-t-il, dans la modestie. Car non seulement ce concert à la Philharmonie de Paris, annoncé pourtant sans tambours ni trompettes, se poursuivra par ...
DSC_0124

Guys and Dolls à Marigny : le charme enlevé de Broadway

Inédit à Paris, Guys and Dolls de Frank Loesser pour la musique et les chansons, Jo Swerling et Abe Burrow pour le livret, est accueilli au Théâtre Marigny dans une production de Stephen Mear, énergique et délurée. Créé à Broadway en 1950, Guys and Dolls fut un grand succès critique et populaire avec plus de 1200 représentations et cinq Tony Awards en 1951. Mais c’est une œuvre peu connue en France, ...
_1310205

Un intrigant Macbeth à l’Opéra de Limoges

Après des redécouvertes à succès comme la Ville Morte de Korngold en janvier dernier, l’Opéra de Limoges revient au grand répertoire en reprenant la production du Macbeth de Verdi montée par Jean-Louis Martinoty à l’Opéra de Bordeaux en 2012. Mais c’est davantage l’intrigante distribution qui excite le mélomane en mal de sensations fortes.  La mise en scène de Jean-Louis Martinoty avait divisé dès ses premières représentations à l’Opéra de Bordeaux en 2012 ...
Lisette Oropesa

Robert le Diable à Bruxelles : un rythme infernal

Meyerbeer est un des compositeurs tristement mal aimés en France, et il faut parfois s'exiler chez nos amis belges ou allemands pour aller apprécier les grands opéras de celui qui fit en son temps les riches heures de l'Opéra de Paris. Ainsi, ce Robert le Diable en version de concert justifiait entièrement le déplacement à Bruxelles. Avec certes beaucoup de coupures (notamment, les ballets et nombre des récitatifs), la totalité ...
florez

Manon au TCE : dans quel pays sommes-nous ?

Prise de rôle de Juan Diego Flórez dans le rôle du Chevalier Des Grieux de Manon de Massenet, cette version de concert devait être une soirée à graver dans les annales, signant par cette occasion même l'entrée au répertoire de cette œuvre au Théâtre des Champs-Élysées. Poursuivant son exploration des rôles lyriques, le ténor péruvien inscrit dans son agenda un nouveau personnage de Massenet, après sa prise de rôle dans Werther. ...
L’étrange Requiem de Verdi par Teodor Currentzis

L’étrange Requiem de Verdi par Teodor Currentzis

Surnommé « l’enfant terrible de la musique classique », le chef d’orchestre Teodor Currentzis ne dément pas l’adage avec son étrange conception du Requiem de Giuseppe Verdi porté sur la scène d’un Grand Théâtre de Genève comble. Par quoi peut-on attirer un public ? Par la popularité d’une œuvre ? Par l’intérêt qu’on porterait à qui la dirige, la joue ou la chante ? Dans le cas de la Messe de ...
Daniel Harding cc Julian Hargreaves

Septième de Mahler avec Daniel Harding à la Philharmonie

Ouvert par un concerto pour piano de Mozart sous les doigts de Kristian Bezuidenhout, le premier programme d’avril de l’Orchestre de Paris poursuit l’intégrale des symphonies de Mahler avec une Symphonie n° 7 lumineuse et maîtrisée de bout en bout. S’il est d’usage d’ouvrir les concerts délégués aux symphonies de Bruckner par un concerto de Mozart, cette mode semble plus récemment s’appliquer aux symphonies de Mahler, hormis à celles estimées suffisamment ...
MC 93 Bobigny 2018-19
"la Chauve-Souris" Johann Strauss
livret Karl Haffner

Direction musicale Fayçal Karoui
mise en scène Célie pauthe
 
Scénographie Guillaume Delaveau
Costumes Anaïs Romand
Lumière Sébastien Michaud
Chorégraphie Rodolphe Fouillot


Angélique Boudeville — Adriana Gonzalez
Sarah Shine — Liubov Medvedeva 
Jeanne Ireland — Farrah El Dibany 
Maciej Kwasnikowski — Jean-François Marras 
Piotr Kumon — Timothée Varon 
Alexander York — Danylo Matviienko 
Tiago Matos, Nelly Toffon, Charlie Guillemin, et Gilles Ostrowsky

La Chauve-souris par Célie Pauthe : Eros chez Thanatos

Pari réussi pour les débuts lyriques de Célie Pauthe. La metteuse en scène de théâtre déleste de sa trop coutumière frivolité la célèbre opérette de Johann Strauss en redonnant vie aux artistes qui, à Terezín, en 1944, jouèrent en plein enfer cette ode à l'existence. Coproduite par l’Académie de l’Opéra national de Paris et la MC93 Bobigny, voici La Chauve-souris à Besançon. L'oeuvre ressuscite la mélancolie euphorique d’un monde qui allait disparaître. Dès son ...
Lady Macbeth de Mzensk

Implacable Lady Macbeth de Mzensk à Bastille

Lady Macbeth de Mzensk, opéra créé en 1934 par Dimitri Chostakovitch, a toujours été très gâté à l’Opéra de Paris. Après l’esthétisme d’André Engel en 1992 et la noirceur de Martin Kušej en 2009 ,c’est au tour de Krzysztof Warlikowski de proposer sa vision de cette œuvre sulfureuse qui a fait sombrer Chostakovitch dans l’inquiétude de la disgrâce stalinienne. Sans concession, le travail du metteur en scène polonais laisse le ...
renaud3-626-1

Le Siffleur et son quatuor à cordes

En 2019, le Centre Lyrique Clermont-Ferrand fête les vingt ans de sa saison lyrique. Le siffleur Fred Radix clôture cette semaine anniversaire avec la 500e représentation de son Siffleur et son quatuor à cordes. Nous pensons assister à une proposition pour le jeune public, mais le spectacle concocté en 2014 par le comédien, musicien et metteur scène touche pourtant autant les adultes que les enfants. En queue-de-pie et nœud papillon, sur ...
maria-jose-siri-manon-lescaut-par-david-pountney

À la Scala de Milan, Manon Lescaut de Puccini dans sa rarissime version originale

Au-delà de son intérêt musicologique, cette nouvelle production milanaise de Manon Lescaut tire son indiscutable attrait de l’interprétation poignante de María José Siri, de la direction flamboyante de Riccardo Chailly et de la somptueuse mise en scène de David Pountney. Dans le cadre de son intégrale des opéras de Puccini, le directeur musical de la Scala surprend une fois de plus par son insatiable curiosité musicologique. Après Turandot complété par ...
20 ans Centre Lyrique 2

La semaine anniversaire du Centre Lyrique Clermont-Auvergne

À Clermont-Ferrand, Monsieur de Pourceaugnac est le premier invité de cette semaine des 20 ans avec en guise de cadeaux enrubannés dans ses valises, pas moins que Lully et Molière. La deuxième soirée est consacrée aux chanteurs lyriques marquants du Concours international de chant organisé chaque année par l’institution lyrique. Autour de grands thèmes moliéresques (le mariage, l’argent et la maladie), c’est sous la forme d’une simple comédie inspirée de canevas ...
herv_niquet_copyright_guy_vivien_01_2_

À Metz, l’Armide de Lully réécrite par Francœur

Confié à des interprètes hors pair, proches de l’idéal, cet ouvrage à cheval entre le baroque finissant et le classicisme tout juste naissant a enthousiasmé le public de l’Arsenal de Metz. Pas sûr, cependant, qu’on ne regrette pas l’original de Lully. Fait rarissime pour un opéra, la première page du programme diffusé par l’Arsenal de Metz ne mentionne aucun nom de compositeur. La page 2 précise cependant, en tout petits caractères, ...
One of a kind de Jiří Kylián entre au répertoire à Stuttgart

One of a Kind de Jiří Kylián entre au répertoire à Stuttgart

Austère et peu stimulante pour la créativité des danseurs, la pièce a le mérite de mettre en lumière les aspects plus sombres de l’œuvre de Kylián. Jiří Kylián est certes un produit du ballet de Stuttgart, où s'est joué son destin de chorégraphe, mais cela faisait longtemps qu'il n'avait pas collaboré avec lui. Plutôt qu'une création, c'est l'entrée au répertoire d'une pièce ambitieuse et sombre, One of a Kind, qui marque ...
IMG_4931 photo Christian DRESSE 2019

Tristes Noces à l’Opéra de Marseille

De belles voix mais des Noces de Figaro bien mornes à l'Opéra de Marseille. Le rideau s'ouvre comme il se doit sur la future chambre nuptiale de Susanna et Figaro, peuplée de choristes masqués et vêtus comme pour le carnaval de Venise. Soudain, ils revêtent des gants de vaisselle et pendant toute l'ouverture, accrochent çà et là des objets représentatifs de l'opéra : maquettes, costumes, accessoires, etc. On remarque aussi, derrière ...
jules matton

Jules Matton choisi par les lycéens pour le GPLC 2019

La manifestation est toujours chaleureuse et pleine d'élan. Comme chaque année, un millier de lycéens et leurs professeurs d'éducation musicale issus de trente-quatre lycées sont venus de la France entière pour la remise du Grand Prix Lycéen des Compositeurs. Autour de la modératrice Dominique Boutel ont pris place Gérard Pesson, Florentine Mulsant, Kryštof Mařatka, David Hudry, Patrick Burgan et Jules Matton, les six compositeurs retenus dans la sélection 2019, ainsi que ...
5a9d269761077

David Fray et Renaud Capuçon : de l’expressivité dans Bach

Alors que paraît leur enregistrement de Sonates de Bach, Renaud Capuçon et David Fray se retrouvent au Théâtre des Champs-Élysées pour associer ces chefs d’œuvres à la Sonate "à Kreutzer" de Beethoven. Surprenant. La première partie du concert est consacrée à trois des six sonates pour violon et clavier de Johann Sebastian Bach : BWV 1018, 1016 et 1017. Avec seulement deux instruments, le compositeur offre une musique dense, donnant le ...
SUAVE - Alice Ripoll (c) Peter Hînnemann

100 % jeunesse à La Villette

Dans le cadre du Festival 100 % Villette, Alice Ripoll, une nouvelle chorégraphe brésilienne, fait ses premiers pas en France avec Suave. Dans la Grande Halle, c'est Ousmane Sy et sa crew 100 % féminine qui renouvellent les danses urbaines dans Queen Blood.  Il existe de la danse brute, comme il y a de l’art brut. Alice Ripoll, la Brésilienne, a rassemblé dans Suave une tribu hétéroclite et sensuelle de danseurs, à ...
Walking (c) Mohamed Aboulmaati

Le printemps de la danse arabe à l’IMA

Lors de ces trois journées consacrées à la danse arabe à l’Institut du monde arabe, des propositions contemporaines parfois étonnantes sont présentées. À l’initiative de l’Institut du monde arabe, plusieurs lieux se sont unis pour programmer ensemble le premier festival de danse arabe à Paris : le Théâtre national de la Danse de Chaillot, l’Atelier de Paris – CDCN, le Centre national de la danse, le CENTQUATRE et le Musée national ...

Marie-Antoinette de Malandain à Versailles

L’écrin somptueux de l’Opéra royal de Versailles sert de cadre au ballet Marie-Antoinette, nouvelle création de Thierry Malandain. Se concentrant sur les plaisirs de la fête et de l’amour à Versailles, le ballet ne parvient pas à saisir la complexité du personnage et de son époque. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le destin tragique de Marie-Antoinette, qui a inspiré tant d’artistes et fait couler tant d’encre, n’avait encore jamais été ...
L_Ebloui_Rondé_photo_Arthur_Pequin1

L’Ébloui pour les enfants à l’Amphithéâtre Bastille

Créé en 2017 au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, le spectacle pour enfant L’Ébloui était repris à Bastille, avec en plus de trois musiciens et trois chanteurs, l’apparition d’une sorcière, d’un âne à trois têtes et d’une girafe bleue. Devant de nombreux bambins, franchement sages une fois qu’on leur a expliqué qu’il ne fallait pas parler pendant environ une heure, trois musiciens d’Ars Nova entrent en scène. Michel Maurer dispose de plusieurs ...
Weill: Die sieben Todsünden / Peaches: Seven Heavenly Sins

Les sept péchés capitaux : Brecht, Weill… et Peaches

Après tant d'autres stars du rock, la chanteuse Peaches s'empare de la musique de Kurt Weill, pour un résultat terriblement terne. Cela faisait plus de vingt ans qu’aucune coproduction réunissant les trois composantes des Théâtres nationaux de Stuttgart (opéra, ballet et théâtre parlé) n’avait vu le jour. L’entrée en fonction simultanée de trois nouveaux intendants à la rentrée 2018 pouvait sembler une bonne occasion d’unir toutes ces forces. Mais cette promesse ...
Archip-elles à Genève mise sur la création féminine

Archip-elles à Genève mise sur la création féminine

Pas de thématique pour cette édition 2019 du festival Archipel de Genève, prévient son directeur Marc Texier, mais un acte symbolique qui gouverne toute la programmation, à quelques exceptions près : soit quarante cinq compositrices à l'affiche d'une manifestation entièrement dédiée aux dames qui, pour l'occasion, a été rebaptisée Archip-elles. L'époque est aux statistiques. Celles de Marc Texier, en charge du festival depuis près de quinze ans, donnent seulement 12 % ...
OperaEnchanteresse12_copyrightStofleth-web

L’Enchanteresse à Lyon, ivresse et luxure pour une première française

Après Didon et Enée et Monteverdi, la troisième production qui compose le Festival « Vie et Destins » de l’Opéra de Lyon n’en est pas moins « baroque ». Ivresse et luxure, surcharge et exubérance, radicalité et distanciation, ce sont surtout des idées foisonnantes (trop ?) qui surenchérissent durant ces quatre heures de L’Enchanteresse. Longueurs, confusion dans l’intrigue, personnages mal définis car bien trop nombreux (17 !) : le livret d’Ippolit Chpajinski détient bien des faiblesses. En ...
Der Prinz von Homburg
von Hans Werner Henze
Oper in drei Akten nach dem Schauspiel von 
 Heinrich von Kleist, für Musik eingerichtet von 
 Ingeborg Bachmann
 
Musikalische Leitung: Cornelius Meister
Regie: Stephan Kimmig
Bühne: Katja Haß
Kostüme: Anja Rabes
Video: Rebecca Riedel
Licht: Reinhard Traub
Dramaturgie: Miron Hakenbeck
 
Auf dem Bild
Vera-Lotte Böcker (Prinzessin Natalie von Oranien), Robin Adams (Prinz Friedrich Artur von Homburg)
 
Foto: Wolf Silveri

Le Prince de Hombourg de Henze à Stuttgart

Une oeuvre forte rencontre des acteurs-chanteurs puissants, dans une mise en scène concentrée et intense. Installé en Italie depuis plusieurs années, Hans Werner Henze n'a pas coupé les ponts avec la culture allemande : s'il adapte en 1960 Le Prince de Hombourg, grand classique du théâtre allemand, il ne faut y voir une révérence à une culture allemande passéiste, mais une manière de se confronter aux apories de son temps, en ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok