La Scène

Der Prinz von Homburg
von Hans Werner Henze
Oper in drei Akten nach dem Schauspiel von 
 Heinrich von Kleist, für Musik eingerichtet von 
 Ingeborg Bachmann
 
Musikalische Leitung: Cornelius Meister
Regie: Stephan Kimmig
Bühne: Katja Haß
Kostüme: Anja Rabes
Video: Rebecca Riedel
Licht: Reinhard Traub
Dramaturgie: Miron Hakenbeck
 
Auf dem Bild
Vera-Lotte Böcker (Prinzessin Natalie von Oranien), Robin Adams (Prinz Friedrich Artur von Homburg)
 
Foto: Wolf Silveri

Le Prince de Hombourg de Henze à Stuttgart

Une oeuvre forte rencontre des acteurs-chanteurs puissants, dans une mise en scène concentrée et intense. Installé en Italie depuis plusieurs années, Hans Werner Henze n'a pas coupé les ponts avec la culture allemande : s'il adapte en 1960 Le Prince de Hombourg, grand classique du théâtre allemand, il ne faut y voir une révérence à une culture allemande passéiste, mais une manière de se confronter aux apories de son temps, en ...
Le retour du Postillon de Lonjumeau à l’Opéra-Comique

Le retour du Postillon de Lonjumeau à l’Opéra-Comique

Créé en 1836 à l'Opéra-Comique, Le Postillon de Lonjumeau, qui revient aujourd'hui à Paris, fut un triomphe mondial jusqu'à la fin du XIXe siècle, puis tomba complètement dans l'oubli. Il fallut, pour pouvoir entendre l’œuvre d'Adolphe Adam tout au long des cent années suivantes, rester à l’affût et voyager beaucoup, ne serait-ce que dans la bonne ville de Longjumeau, qui le mit à l'honneur au début des années 2000. Conformément à ...
gabor-kali-by-ludwig-olah

Bartók, des racines et des ailes par Gábor Káli et le Budapest Festival Orchestra

Lors d’un week-end thématique consacré par la Philharmonie de Paris à Béla Bartók, le Budapest Festival Orchestra, dirigé par le jeune chef Gábor Káli, remplaçant Iván Fischer souffrant, dresse un saisissant et authentique portrait du compositeur hongrois, révélant sa figure de Janus, en alternant musiques populaires et musiques savantes. Le premier volet de ce concert emprunte à la veine folklorique du compositeur hongrois rendant ainsi un hommage légitime à ses importantes ...
Ecole de danse 2019

Spectacle de l’École de danse de l’Opéra : impair et passe

Le spectacle de l’École de Danse est, à chaque saison de l’Opéra National de Paris, l’occasion de voir les futurs danseurs de la Compagnie faire leurs premiers pas. Et malheureusement avec un apprentissage de la scène parfois assez difficile. En effet, le programme très équilibré du spectacle de cette année, entre un baroque réactualisé et un académisme romantique, aurait pu être l’occasion de faire éclore quelques personnalités ou bien des artistes ...

Le Lac des cygnes signé Radhouane El Meddeb à Chaillot

Après sa création pour le Ballet de l'Opéra du Rhin, Le Lac des cygnes du chorégraphe tunisien Radhouane El Meddeb fait l’objet d’une reprise à Chaillot. El Meddeb donne une vision contemporaine de l’œuvre tout en conservant une base classique. Chef d’œuvre intemporel, Le Lac des cygnes n’en finit pas de fasciner les chorégraphes. Radhouane El Meddeb, chorégraphe tunisien, d’abord passé par le théâtre, n’échappe pas à cette fascination. C’est à ...
une luxembourg

Après Aix, Versailles et Saint-Denis, Erismena à Luxembourg

Dans une distribution en grande partie renouvelée, l’ouvrage de Cavalli poursuit sa conquête du public d’opéra. À l’occasion de la création aixoise d’Erismena, nous avions dit dans nos colonnes tout le bien que nous pensions de cet ouvrage furieusement théâtral, qui pratique le mélange des genres de manière presque inconvenante. La mise en scène de Jean Bellorini, qui clarifie par la fluidité de son jeu d’acteurs une intrigue d’une rare complexité ...
Bella-figura.01

L’émotion Jiří Kylián et la performance Andonis Foniadakis

De retour sur la scène du Grand Théâtre de Genève ré-ouvert après plus de deux ans de travaux de rénovation, le ballet maison offre un spectacle d’une rare beauté et d’un accomplissement technique exceptionnel. Pour un spectateur lambda du ballet attiré par la beauté des spectacles de danse sans en connaître toutes les finesses, toutes les subtilités, tous les secrets, tous les aspects techniques, cette soirée met en lumière l’évolution profonde ...
It.Floppy.Rabbit. 7

Cent ans après, le Ballet de Stuttgart rend hommage à l’année 1919

Dans les trois créations de la soirée, c'est celle de Katarzyna Kozielska qui parvient le mieux à unir hier et aujourd'hui. Weimar, 1919 : le théâtre national accueille les réunions du parlement qui délibère sur la première constitution démocratique allemande ; non loin de là, est fondée une nouvelle école unissant beaux-arts et arts appliqués, le Bauhaus, dont les théories et la pratique ont exercé et exercent encore une influence déterminante ...
Augustin Dumay

Augustin Dumay and Friends referment le salon Brahms à la Philharmonie

Pour clore cette série de trois concerts consacrée à la musique de chambre de Johannes Brahms, intitulée « Salon Brahms », le violoniste Augustin Dumay propose un programme s’appuyant sur des œuvres de la maturité, dans un portrait en clair-obscur du compositeur, entre passion et nostalgie. Le Trio pour alto, violoncelle et piano ouvre de manière assez fade cette soirée dans le cadre intime de l’Amphithéâtre de la Philharmonie. Non pas du ...
Arthur-Schoonderwoerd-©-JDubois

Brahms à Besançon : quatre symphonies, quatre mains

Folle journée à Besançon : les pianistes Arthur Schoonderwoerd et Jérôme Granjon font entendre dans l’intimité d’un hôtel particulier les quatre symphonies de Brahms dans une version à quatre mains établie par le compositeur lui-même. Rare et convaincant. Difficile de résister à l’invitation du pianofortiste Arthur Schoonderwoerd (Directeur musical de l’Ensemble Cristofori, fondateur du Festival de Musiques anciennes de Besançon-Montfaucon), d’entendre dans l’ordre chronologique et dans une quasi-foulée l’inépuisable corpus : deux symphonies le ...
maude gratton3

Bach orgue et âme avec Maude Gratton et Le Banquet céleste

Accompagnant la sortie chez Alpha du deuxième disque consacré par l'ensemble de Damien Guillon à des cantates de Johann Sebastian Bach, ce concert parisien mettait en avant une proposition originale, autour de l'orgue et de l'organiste Maude Gratton. Le choix d'un lieu méconnu, le temple protestant du Foyer de l'Âme dans le 11e arrondissement, s'explique par celui de jouer les cantates avec un orgue de tribune pour se rapprocher des conditions ...
3-wuweicsannedonders

Pleins-jeux à la Philharmonie de Paris

Les occasions d'entendre l'orgue des ateliers Rieger dans la Grande Salle Pierre Boulez de la Philharmonie ne sont pas si fréquentes. Aussi ce concert revêt-il un caractère doublement singulier : en faisant résonner cet instrument rare dans cet espace et en invitant quelques trois cents choristes fondus dans le public à écouter le concert mais aussi à participer à deux des pièces au programme. C'est la raison sans doute, mais la ...
---

Reprise de Don Pasquale avec Pretty Yende et Michele Pertusi à Garnier

Créée la saison précédente, la mise en scène sans mur de Don Pasquale par Damiano Michieletto retrouve l’Opéra Garnier avec une distribution plus adaptée au chant donizettien, bien que moins efficace à porter le comique du livret.  L’année passée, nous n’avions pas totalement goûté aux charmes des décors de Paolo Fantin pour la mise en scène de Don Pasquale proposée par Damiano Michieletto. Pourtant, malgré l’absence de murs, tout y est ...
N18804 copie

Electr()cution trace son sillon dans la ville de Brest

Le festival Electr()cution, emmené par son directeur Philippe Arii-Blachette, fait passer le courant dans la ville de Brest, et, pour cette sixième édition, jusque dans le pavillon polaire d'Océanopolis. À l'ouest de tout, la ville de Brest n'en est pas moins fort dynamique, où les diverses pratiques artistiques et les institutions qui les abritent ont développé des partenariats et une synergie qui optimisent la qualité des projets et des manifestations. Soutenu ...
L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

L’esprit souffle sur Les Boréades à Dijon

Les Boréades était probablement, avec Les Troyens, un des deux spectacles les plus attendus de l'année. Le résultat, servi sur un plateau musical de très haut vol, comble l’impatience au-delà des espérances. Quel chemin parcouru depuis les poudreuses Indes galantes que Pizzi mit en scène en 1983 dans la Cité des Ducs de Bourgogne ! C’est Dijon qui, avant le DVD de Saul pour Glyndebourne, et de géniaux Meistersinger pour Bayreuth, a ...
© Tonhalle Düsseldorf / Susanne Diesner Fotografie

À Düsseldorf, une affiche de jeunes chanteurs pour un gala d’opéra

Depuis dix ans, chaque année, l’Opéra de Düsseldorf organise un gala d’opéra au profit de la Fondation allemande contre le sida. Pour cette édition anniversaire, la liste des chanteurs invités est particulièrement alléchante.  Six chanteuses et cinq chanteurs ont été réunis à Düsseldorf pour l’occasion - pas de vedettes, mais de jeunes musiciens au talent déjà bien affirmé. Le programme, essentiellement composé de grands classiques, ne réserve certes pas de surprises. ...
Ulysse 2

Les marionnettes chantent à Vichy pour le Retour d’Ulysse

On reconnaît le succès d’une mise en scène quand celle-ci traverse les frontières comme le temps. C’est le cas de celle de William Kentridge pour Il Ritorno d’Ulisse qui fut créé en 1998. Aujourd’hui programmée dans le cadre du Festival « Vie et destins » de l’Opéra de Lyon, elle fait escale à Vichy, où, comble du bonheur, elle est servie par une distribution vocale qui fait merveille. L’utilisation de marionnettes en bois ...
David Zinman cc @ Priska Ketterer

Zinman concentre l’Orchestre de Paris pour Une Vie de Héros

À une semaine d'Herbert Blomstedt, David Zinman dirige l’Orchestre de Paris à la Philharmonie. Son Ravel attire autant par les couleurs que par la fluidité, avant un Concerto pour violoncelle d’Elgar superbement porté par Truls Mørk et pour cette deuxième soirée du même programme, Une Vie de Héros de grande tenue ! David Zinman entre d’un pas rapide sur la scène de la Philharmonie de Paris, et rejoint une estrade sur ...
BSTRD (Katerina Andreou 2018)

Deux jeunes chorégraphes européennes à Beaubourg

Sélectionnées pour tourner en Europe par le réseau Aerowaves, deux jeunes chorégraphes européennes, Katerina Andreou et Oona Doherty, font escale dans le cadre de l’éclectique et pointue programmation spectacles vivants du Centre Georges Pompidou. Deux fortes personnalités pour deux soli percutants et rafraichissants. La première. Katerina Andreou, est grecque, ancienne élève du CNDC d’Angers. Elle propose BSTRD, un solo radical, car brutal. Sur un praticable de la taille d’un ring de ...
Photo-Grégory-Forestier-624x413

Phèdre de Jean-Baptiste Lemoyne à l’Arsenal de Metz

Créée l’année dernière aux Bouffes du Nord, cette version très « XVIIIe siècle » de la tragédie de Racine fait honneur à tout le travail de redécouverte de la fondation Palazetto Bru Zane. Confiée, dans l’adaptation de Benoît Dratwicki, à quatre chanteurs et à dix instrumentistes, la partition de Jean-Baptiste Lemoyne atteint une épure que souligne encore la densité du beau livret de François-Benoît Hoffmann, l’auteur de la Médée de Cherubini. ...
bf21ca_8dfcc6b691ea4ef2b1a649ccd21f0a93~mv2

L’enfant et les sortilèges, l’enfance à la fête à Clermont

Pari risqué à chaque étape de la tournée de Jeune Opéra de France qui a conçu un spectacle intégrant pleinement les enfants de chaque ville où L’Enfant et les sortilèges est joué. A Clermont-Ferrand, avec les élèves du Conservatoire Emmanuel Chabrier, le pari est gagné. L’Enfant mis en scène par Maurice Ravel et Colette, apprend dans ce conte initiatique que toute chose a ses conséquences. Quoi de mieux que ce petit ...
Les couleurs de Montréal avec Nagano à la Philharmonie

Les couleurs de Montréal avec Nagano à la Philharmonie

En tournée à Paris avec l'Orchestre Symphonique de Montréal, Kent Nagano déploie les couleurs et la vitalité de Jeux tout en retenue, avant d’accompagner la contralto Marie-Nicole Lemieux superbe de gravité dans les Wesendonck Lieder, puis d'achever avec un Sacre du Printemps de maturité. Maintenant à Hambourg une large partie de l’année, Kent Nagano est également directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Montréal, avec lequel il s’est fait remarquer ces dernières ...
yann beuron

À l’Arsenal de Metz, romances à la française avec Yann Beuron

Programme cent pour cent français, qui fait la part belle à la mélodie pour orchestre et au répertoire symphonique du XIXe siècle. Avec des grands classiques comme les pages symphoniques de Roméo et Juliette de Berlioz, les extraits des Nuits d’été ou la « Chasse royale et orage » tirés des Troyens, le succès de la soirée était gagné d’avance. On connait de longue date les affinités de Jacques Mercier et ...
Opéra Ballet "Orphée et Eurydice", Christoph Willibald Von Gluck.

Orphée et Eurydice donné à Metz dans la version Berlioz

Belle mise en scène chorégraphiée pour le chef d’œuvre de Gluck, en dépit d’une interprétation musicale quelque peu en retrait. Qu’il s’agisse des mises en musique de Gluck ou de Monteverdi, la légende d’Orphée se prête à la mise en scène chorégraphiée. Autant le statisme des deux partitions que la nature mythologique du sujet appellent une stylisation visuelle et une dynamisation corporelle que la danse semble pouvoir apporter de façon quasi ...
La Divisione del Mondo © Klara Beck pour l’Opéra national du Rhin (1)

La Divisione del Mondo à Nancy : crise familiale chez les Jupiter

Spectacle coproduit avec l’Opéra national du Rhin, La Divisione del Mondo restitue l’incroyable impertinence et la formidable vitalité de la scène vénitienne au dernier tiers du XVIIe siècle. En rapprochant de notre réalité les passions si humaines des Dieux de l’Olympe, Jentske Mijnssen touche juste.  Des dix-neuf opéras composés par Giovanni Legrenzi, peu de partitions ont survécu et encore moins nous sont connues. Créée au Teatro San Salvador pour le ...
aleph aquarium

Exotica de Kagel par l’Ensemble Aleph

Attaché à l'œuvre de Mauricio Kagel, compositeur dont on fête les dix ans de la disparition, l'Ensemble Aleph se plonge dans l'univers d'Exotica, une œuvre de 1972 écrite à l'occasion des Jeux olympiques de Munich, que l'Argentin dédie au sixième sens : intrigant et rare. « J'ai toujours eu envie de composer une œuvre qui exigerait des exécutants de ne pas jouer l'instrument auquel ils sont entrainés depuis des années [...] ». L'idée ...
Bernard Haitink dirige le LSO à la Philharmonie de Paris

Bernard Haitink dirige le LSO à la Philharmonie de Paris

Pour son 90e anniversaire Bernard Haitink offre une lecture captivante et bouleversante de la Symphonie n° 4 de Gustav Mahler. Bernard Haitink revient aujourd’hui à Paris en compagnie du London Symphony Orchestra, lors d’un concert unique dont le programme (hélas sans grande originalité !) apparie le Concerto pour violon de Dvořák, joué par Isabelle Faust en soliste, et la Symphonie n° 4 de Mahler. Le Concerto pour violon de Dvořák, composé entre ...
Agnese.01

Le coup de vieux d’Agnese de Ferdinando Paër

Dans cette saison du Teatro Regio de Turin, concoctée à la hâte depuis le départ précipité de Gianandrea Noseda, cette Agnese de Ferdinando Paër figure comme l’une des raretés lyriques les plus improbables programmées dans une maison d’opéra. Cette œuvre n’avait plus été donnée à Turin depuis 190 ans ! Quand, en 1809, Ferdinando Paër compose Agnese pour une compagnie d’amateurs, il ne s’imagine certainement pas que son opéra deviendrait un ...
François-Frédéric Guy©Alain Hanel

L’ouverture du Printemps des Arts de Monaco rend hommage à Beethoven

Pour ouvrir le Printemps des Arts de Monaco, son toujours dynamique directeur Marc Monnet avait prévu trois généreux concerts centrés autour de concertos et quatuors de Beethoven, qui plaçaient d’emblée la barre très haut. En ouverture d’un Printemps des Arts dont c’est la trente-cinquième année, le premier week-end fait la part belle à Beethoven, avec trois copieux concerts programmant les cinq concertos pour piano et trois quatuors, avant que les week-ends ...
Strasbourg aux couleurs de l’Argentine avec Beatrix Cenci

Strasbourg aux couleurs de l’Argentine avec Beatrix Cenci

L'Opéra national du Rhin inaugure la seconde édition du Festival Arsmondo avec une nouvelle production du dernier des trois opéras du compositeur argentin Alberto Ginastera. La noirceur du thème et l’exigeante radicalité de la partition n’ont pas découragé un public nombreux. La tragédie de la famille romaine des Cenci au XVIe siècle est passée à la postérité et en est presque devenue légendaire. Tyrannisés par un père et un époux violent, débauché ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok