Banniere-ClefsResmu-ok

La Scène

correspondances

La France baroque version nocturne par Sébastien Daucé à Metz

Les séductions subtiles d'une part du répertoire baroque encore méconnu sont mises en lumière par l'Ensemble Correspondances, sans nul doute le plus compétent en la matière. Le plus haut fait d'armes du jeune ensemble Correspondances est sans nul doute sa résurrection scénique (et discographique) du vaste Ballet Royal de la Nuit (1653), apogée de la civilisation de cour dans la France baroque ; en parfaite continuité avec cette entreprise, mais dans ...
jasmin_toccata_bertrand_pichene_pictoria

Le trio Rondeau-Chemirani-Dunford à Montpellier entre Orient et Occident

Les trois musiciens étaient réunis sur le plateau de l'Opéra Comédie à Montpellier dans un programme quasi improvisé, mêlé de musiques baroques occidentales et orientales ancestrales. Leur trio Jasmin Toccata mélange ainsi instruments, rythmes et mélodies de ces différentes cultures, par une approche inédite en un discours séduisant et savamment orchestré. Le mélange des genres musicaux, cela n'est pas nouveau, beaucoup d'artistes s'y sont risqués avec plus au moins de réussite. ...
cris de paris keravec Christophe Raynaud de Lage

La voix étendue de la cornemuse d’Erwan Keravec

Devant un public nombreux et réceptif, Erwan Keravec poursuit dans ce spectacle Extended VOX son exploration des possibilités offerte par l’association de la voix et de la cornemuse. Cette fois, c’est le chœur mixte Les Cris de Paris qui entoure le sonneur, dirigé par Geoffroy Jourdain. Tout commence dans la pénombre par une ambiance sonore d’orage sur l’océan. Doucement, dans le lointain, le son de la cornemuse d’Erwan Keravec apparaît puis ...
Nancy : Création mondiale de 7 Minuti, opéra social de Giorgio Battistelli

Nancy : Création mondiale de 7 Minuti, opéra social de Giorgio Battistelli

Pour la troisième fois, l’Opéra national de Lorraine accueille la création mondiale d’un opéra de Giorgio Battistelli. Grâce au texte fort de la pièce de Stefano Massini et à une composition classique de facture mais inventive et subtile d’écriture, 7 Minuti parvient à caractériser chacune des onze ouvrières mises en scène et à nous intéresser à leurs débats collectifs comme intérieurs sur une problématique ô combien actuelle. Jusqu’où peut-on aller ...
174860-heptame_ron---13-01-19---simon-gosselin-39---copie

L’Heptameron ou le rêve éveillé de Benjamin Lazar

Au Théâtre des Bouffes du Nord, les récits de Marguerite de Navarre et les madrigaux de la Renaissance se marient dans un théâtre musical onirique. Recluse par une pluie diluvienne, une compagnie d'hommes et de femmes se conte des histoires d'amour. Ainsi commencent le spectacle et l'Heptameron. Aux récits de Marguerite de Navarre se joignent ceux de Boccace, dont le Decameron inspira cette dernière, de Brantôme, ou encore des textes ...

Tosca mise en scène par Paul-Émile Fourny à Metz

Dans une esthétique à la fois angoissante et envoûtante, Paul-Émile Fourny redessine le destin des quatre protagonistes du chef d’œuvre de Puccini. Une fois de plus, le spectacle marque le succès du professionnalisme et de l’esprit d’équipe. De toute évidence, l’univers de Puccini sied à Paul-Émile Fourny. Nous avions déjà dit dans nos colonnes toute notre admiration pour sa mise en scène de La Bohème, et encore plus du Trittico donné ...
Bouvard-et-Espinasse-Jean-Dardigna

Une cérémonie pour Bach et André Isoir à Radio France

François Espinasse et Michel Bouvard, tous deux disciples d'André Isoir, rendent hommage à leur maître et à ses transcriptions de Johann Sebastian Bach, reprenant le programme d'un disque remarqué (Clef ResMusica). Cette soirée est certainement émouvante pour ceux qui ont connu André Isoir, et pour le monde de l'orgue en général, d'autant plus avec les disparitions survenues entre temps de Michel Chapuis et tout récemment de Jean Guillou. Elle est aussi ...
F9

Un Falstaff aux oeufs d’or à Monaco

Reprise attendue, pour les 100 ans de la première in loco du dernier opéra de Verdi, du plus original des Falstaff, celui relu par Jean-Louis Grinda. Un classique. Tout a été dit sur l’éclat de rire par lequel Verdi, en 1893, a souhaité mettre un terme à la longue liste des drames lyriques qui ont fait sa gloire. Au cinéma, Buñuel a fait de même avec ses hilarants Charme discret de ...
800px-Totentanz_Lübeck_1701

L’infernale Totentanz de Thomas Adès à la Philharmonie

Dans le catalogue de Thomas Adès, l'orchestre est un Roi au charisme à nul autre pareil. Force est de constater qu'avec son ébouriffante et tellurique Totentanz donnée par l'Orchestre de Paris, il franchit encore une étape, utilisant une écriture qui ne connaît désormais plus aucune limite. Créée en 2013 aux Proms de Londres dans un programme hommage à Witold Lutosławski, la Totentanz de Thomas Adès peut en réalité être considérée comme ...
IMG_1696

Sidérant trio vocal de la Turandot Puccini/Berio à Toulon

Il se passe souvent quelque chose d'original à l’Opéra de Toulon. Preuve supplémentaire avec cette Turandot  qui tourne le dos à Alfano et nous révèle les sopranos Gabriela Georgieva et Adriana Gonzalez et le ténor Amadi Lagha.  On connaît la fameuse recette de cuisson du Trouvère : les cinq plus grands chanteurs du monde. Trois suffisent pour cuire à point une Turandot.  La Princesse de glace tranchante de Ghena Dimitrova semble ressuscitée. ...
Aimard c.Marco Borggreve

Pierre-Laurent Aimard dans les Variations Goldberg à la Philharmonie de Paris

Cinq semaines après Evgeny Koroliov à l’Auditorium de Radio France, Pierre-Laurent Aimard s’attèle au cycle fascinant des Variations Goldberg de Bach, avec une concentration d’une heure et vingt minutes tout juste perturbée par les toux récurrentes d’un public d’hiver, venu nombreux pour remplir presque intégralement la Philharmonie de Paris. Cycle de variations parmi les plus géniaux, les tardives Variations Goldberg de Johann Sebastian Bach sont aujourd’hui marquées par quelques interprétations enregistrées ...
QuatuorBelaÔö¼-«JeanLouisFernandez046

D’Adamo et Schubert, jeux de miroir par le Quatuor Béla

Avec la violoncelliste Noémi Boutin, le Quatuor Béla propose un spectacle scénique... qui vaut d'abord pour la musique. Unir le cœur du répertoire classique à la création contemporaine est une noble mission ; donner à la musique de chambre un support visuel est une entreprise sans doute moins indispensable : telles sont, quoi qu'il en soit, les données du concert donné à l'Arsenal par le Quatuor Béla enrichi du violoncelle de ...
50404421_2130329477025105_363104910390067200_n

Georges Aperghis à la Marbrerie avec L’Instant donné

L'entrée est libre pour le concert en famille du « dernier dimanche du mois » que proposent les musiciens de L'Instant donné à La Marbrerie de Montreuil. La salle est comble et résonne de voix d'enfants ce dimanche à 11 heures, mettant à l'affiche le compositeur Georges Aperghis et son interprète d'élection Donatienne Michel-Dansac. Même lorsqu'il écrit un trio instrumental, Georges Aperghis pense à la voix, aux personnages et à la scène qui ...
À la Monnaie de Bruxelles, une Gioconda entre sexe et effroi

À la Monnaie de Bruxelles, une Gioconda entre sexe et effroi

En coproduction avec la Théâtre du Capitole de Toulouse et le Théâtre Wieki de Varsovie, la Monnaie de Bruxelles propose en ce début d’année une nouvelle production de La Gioconda d’Amilcare Ponchielli, dans une mise en scène  dérangeante, parfois scabreuse, souvent glaçante et toujours très noire d’Olivier Py. Le livret d’Arrigo Boïto s’inspire largement du drame de Victor Hugo Angelo tyran de Padoue ; l’action et les personnages en sont quelque peu modifiés et ...
Ensemble Sillages Guy Chuiton

La riche palette d’émotions de l’Ensemble Sillages

Le Petit Théâtre du Quartz à Brest accueille un concert très coloré de l’Ensemble Sillages, explorant avec bonheur des mondes musicaux singuliers. Après une soirée autour du thème du rituel, l’Ensemble Sillages offre à sa ville de résidence une programmation plus hétéroclite incluant deux créations. Atout non négligeable, les spectateurs ont la chance de voir et entendre trois des compositeurs présenter leur œuvre de vive voix, Allain Gaussin, Gonzalo Bustos et ...
Collegium Vocale Gent

Bach, Herreweghe, la Musique, la Trinité à Lyon

À Lyon, Philippe Herreweghe sublime la musique du Cantor de Leipzig. Datant du début du XVIIe siècle, la Chapelle de La Trinité est l’un des rares exemples de l’architecture baroque à Lyon. Elle accueillait Philippe Herreweghe et son Collegium Vocale Gent pour un programme Bach, avec trois cantates. La cantate O ewiges feuer ("Ô feu éternel, ô source de l’amour") débute le concert. Écrite en ré majeur, avec trompettes, hautbois et ...
_14A0215

Le retour sur scène de Marc’Antonio e Cleopatra

Quoi de plus naturel que de retrouver à Clermont Antonio Florio et sa Cappella Neapolitana, présents lors du démarrage de la saison du Centre Lyrique il y a vingt ans, pour cette saison anniversaire. Spécialisé dans la redécouverte de partitions de compositeurs napolitains, Antonio Florio revient avec une nouvelle proposition sortie des sentiers battus : Marc’Antonio e Cleopatra de Johann Adolf Hasse. Hasse ? Napolitain ? Vraiment ? Bien que né à Bergedorf en Allemagne ...
Benjamin Millepied danse avec LA

Benjamin Millepied danse avec LA

Le Los Angeles Dance Project de Benjamin Millepied revient à Paris avec trois créations, dont une première mondiale. La musique contemporaine et Bach s’y côtoient avec intelligence. La soirée s’ouvre avec Homeward, pour la première française d’un ballet créé en octobre 2018 au Gala du LA Dance Project. Opus en noir et blanc, ce sextuor aux tempi ultra-rapides sur la musique de Bryce Dessner pour quatuor à cordes. Alors que défilent ...
valentina lisitsa 1@ gilbert francois

Valentina Lisitsa en récital au Théâtre des Champs-Élysées

Sur la lancée de son intégrale Tchaïkovski consacrée aux œuvres pour piano solo, la pianiste Valentina Lisitsa était de retour sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées, dans un programme aussi original qu’exigeant. La Marche Slave constitue la première pépite de ce concert hors des sentiers battus. Cette pièce dévoile un lyrisme dont l'inspiration puise dans le folklore serbe et met en lumière une écriture riche, notamment du point du vue ...
À Garnier, Il primo omicidio de Scarlatti transposé de l’Église à l’Opéra

À Garnier, Il primo omicidio de Scarlatti transposé de l’Église à l’Opéra

Depuis quelques décennies, Alessandro Scarlatti, longtemps éclipsé par la figure de son fils Domenico, sort enfin de l’ombre. Au vu de sa gigantesque production, encore peu explorée, avouons une certaine frustration face au choix de l’Opéra de Paris d’avoir porté à la scène, selon une mode contestable de plus en plus en répandue, un de ses oratorios les plus célèbres Il primo Omicidio plutôt qu’un de ses nombreux opéras intégralement ...
amadigi athénée

Amadigi par Les Paladins, bel écrin pour chanteuses autonomes

Soirée originale au Théâtre de l’Athénée, hors des sentiers battus, avec cet Amadigi très bien défendu par Les Paladins. Encore « un des plus beaux opéras de Haendel »! Amadigi, son onzième, composé en un mois, après les triomphes de Rinaldo et d’Agrippina, (dont les perles "Sussurrate onde vezzose", "Pena tiranna", "Ah spietato" ont été révélées en 1991 par l’enregistrement du jeune Minkowski), n’a guère tenté les metteurs en scène. On se réjouit donc ...
180161

Prégardien et Gees dans Die Schöne Müllerin, parfois discutables mais engagés

En conclusion d’un week-end Lieder très réussi à la Philharmonie de Paris, Christoph Prégardien et Michael Gees donnent une interprétation intéressante de La Belle Meunière, parfois discutable, mais où le ténor montre son immense savoir-faire, en dialogue avec un piano passionné, particulièrement à l’écoute. Le choix de tonalités plus graves que la version habituelle pour ténor est certainement cohérent avec les qualités actuelles de la voix de Christoph Prégardien. Sans doute ...
paavo jarvi

Retour de Paavo Järvi devant l’Orchestre de Paris

De retour devant la formation dont il a été directeur musical de 2010 à 2016 et sous l’œil aguerri de son père présent dans la salle, Paavo Järvi retrouve chez Liszt et Beethoven le geste net qu’on lui connaissait à son arrivée à Paris, pour accompagner Nelson Goerner à la place de Radu Lupu dans le Concerto pour Piano n° 4 du maître de Bonn, avant de livrer une Symphonie ...
die-tote-stadt

La ville morte ou le pari réussi de l’Opéra de Limoges

Dans le cadre d'une programmation hivernale consacrée aux musiques de films, l'Opéra de Limoges prend le risque de programmer le chef-d'œuvre de Korngold, compositeur autrichien ayant fui le nazisme pour une carrière américaine couronnée de succès.  Représentée pour la première fois en 1920, Die Tote Stadt est l'un de ces opéras que peu de monde connaît à part peut-être par le sublime air de Marietta popularisé par Renée Fleming. Depuis les ...
T1

Les Troyens de Tcherniakov fracturent l’Opéra de Paris

Pour les 30 ans de Bastille, les 150 ans de la mort de Berlioz, en plein questionnement panthéonique autour du Beethoven français, ces Troyens étaient le spectacle le plus attendu de l’année. Las ! La mise en scène dérangeante de Tcherniakov voit sa force malmenée par l’obstination toute parisienne de charcuter encore et toujours la géniale partition. Berlioz n’a jamais vu Les Troyens. Les Parisiens non plus. L’Opéra de Paris s’y attelle pourtant avec ...
Le rêve hongrois de Barbara Hannigan avec le Philharmonique de Radio France

Le rêve hongrois de Barbara Hannigan avec le Philharmonique de Radio France

Barbara Hannigan dirige l'Orchestre Philharmonique de Radio France dans un programme hongrois et se transforme progressivement en musicienne "totale". C'est avec la Rhapsodie pour violon et orchestre n° 1 de Béla Bartók que s'ouvre cette riche soirée "Rêve de Hongrie". Composée il y a 90 ans exactement pour Joseph Szigeti, elle est empoignée aujourd'hui par Ji-Yoon Park (co-premier solo de l'orchestre avec Hélène Collerette), avec force vibrato et accents un brin ...
Riccardo-Chailly-©-Silvia-Lelli

Riccardo Chailly et Maxim Vengerov avec la Filarmonica della Scala à Paris

Pour ce concert unique à Paris, Riccardo Chailly, à la tête de la Filarmonica della Scala, et le violoniste Maxim Vengerov réalisent des interprétations remarquables du Concerto pour violon n° 1 de Chostakovitch et du Concerto pour orchestre de Béla Bartók. C’est dans la profondeur des cordes graves et du basson, dans une ambiance d’attente inquiète que débute le Nocturne du Concerto pour violon n° 1 de Dimitri Chostakovitch, tandis que ...
Anara Khassenova et Vincent Mussat vign

Un frais bouquet de Lieder de Strauss à Cortot

Anara Khassenova et Vincent Mussat nous offrent un début de soirée d’une grande intensité autour de Lieder de jeunesse de Richard Strauss, où l’apparente simplicité de l’interprétation accentue le lyrisme et la subtilité de l’écriture musicale pour nous toucher et nous charmer. Le Centre de musique de chambre de Paris propose une formule intéressante à la salle Cortot, avec un concert d’une demi-heure à 19h30. L’originalité de la salle, due au ...
phl100

De l’épaisseur et autres qualités du son avec l’ensemble Court-Circuit

Deux créations mondiales sont à l'affiche du concert de l'ensemble Court-Circuit qui met à l'honneur Philippe Leroux, un des compositeurs les plus étonnants de sa génération. Il fête cette année ses soixante ans. Les cinq pièces au programme sondent, chacune à leur manière, les qualités morphologiques du son et les pouvoirs internes de la matière. Dans Au dehors de Jean-Luc Hervé, la musique est nantie d'une force ascensionnelle irrépressible ralliant le ...
Idomeneo_O_6280_SB

Idomeneo version courte et politique par Peter Konwitschny

Dans la salle toute récente et intime du Théâtre de Heidelberg, il suffit de 90 minutes pour raconter l'histoire d'un monde qui change. Idomeneo est un chef-d’œuvre qui mérite bien d'être donné dans son intégralité ; même  les airs d'Arbace, généralement coupés, disent quelque chose qui mérite d'être entendu. Ce n'est pas du tout le choix que fait Peter Konwitschny, bien au contraire, et c'est d'autant plus regrettable que l'adaptation qu'il ...