Mot-clef : Angélique Noldus

handel

Alcina et Tamerlano à la Monnaie, Haendel à son sommet

Fabuleux diptyque haendélien dans un album à marquer d’une pierre balance. Pour une fois, autant la mise en scène que l’interprétation musicale rallient tous les suffrages. C’est le dépouillement, sinon le minimalisme, qui pourrait caractériser ces mises en scène de deux des plus beaux opéras de Haendel. Une chaise comme unique accessoire pour les deux ouvrages, une double colonnade pour Tamerlano, remplacée par de simples lattes de bois dès lors que ...
Alarcon-Mozart-Ambronay

Un Mozart tout en contrastes par Leonardo García Alarcón

Leonardo García Alarcón aime les contrastes ! C'est ainsi qu'il fait se côtoyer dans le même programme le Concerto pour clarinette et le Requiem de Mozart. Les deux oeuvres s'opposent en tout point : instrumentale contre vocale, profane contre liturgique, mélancolique contre tragique … Il n'est guère que l'année de composition, fatale pour Mozart, qui leur soit commune. Dans la première, Benjamin Dieltjens délaisse la clarinette moderne pour coller au plus ...
Carmen.05w

A Lyon, Olivier Py rabaisse Carmen

Ça y est ! Nous y sommes ! Sur un plateau débarrassé de tous ses décors, une haute structure métallique tourne lentement offrant au spectateur un espace nu dans lequel Carmen tente d’échapper à Don José qui, fou de jalousie, bientôt plantera le couteau mortel dans le ventre de sa maîtresse. Olivier Py réussit là une scène où l’émotion de la musique sombre de Bizet se marie avec le théâtre, ...
michael-nagy_0312

Mendelssohn par Accentus : de la musique de fées

A propos de La première nuit de Walpurgis, Berlioz écrit dans ses Mémoires : « J’incline fort à regarder cette espèce d’oratorio (la Nuit du Sabbat) comme ce que Mendelssohn a produit de plus achevé jusqu’à ce jour », ajoutant plus tard en note : « Je ne connaissais pas encore, quand j’écrivis ces lignes, sa ravissante partition Le songe d’une nuit d’été. ». On ne peut que lui donner raison sur la qualité de ces ...
faust1_onp_11

A l’Opéra Bastille : un Faust en devenir ?

Paris aime Faust, et Paris aime Roberto Alagna. Pour Nicolas Joël, c’était donc à la fois créer l’événement et s’exposer à de dangereuses comparaisons avec la production chérie de Jorge Lavelli - qui, reconnaissons le, commençait fortement à sentir le kitsch des seventies - que d’en proposer une nouvelle mise en scène, ce dont joue admirablement l’excellent programme de salle. Effectivement, les places se sont très vite arrachées, et probablement vendues ...
Une mécanique parfaitement huilée

Une mécanique parfaitement huilée à Nancy pour les Noces

En reprenant sa production de 2006 des Nozze di Figaro, l’Opéra national de Lorraine s’est assuré des salles combles car le chef-d’œuvre de Mozart fait toujours recette. L’intérêt en était ravivé par une distribution presque totalement renouvelée. Bien que retravaillée par Bérangère Gros, la mise en scène de Jean Liermier a peu changé et les commentaires que nous en faisions en 2006 restent d’actualité. A son crédit, un sens accompli de ...
Une vie d’artiste

L’Affaire Makropoulos à Strasbourg, une vie d’artiste

«Il m’arrive de penser que moi aussi j’ai trois cents ans à cause de tous les rôles que j’ai abordés, comme autant de vies différentes à travers le temps». Dans un entretien accordé à l’Avant-scène Opéra, Catherine Malfitano résumait ainsi ses affinités avec le rôle d’Emilia Marty, née Elina Makropoulos en 1575, cantatrice adulée mais vouée à une existence de plus de trois siècles par l’élixir de jouvence que son ...
Une création belge de Mahler

Une création belge de Mahler

Orchestre symphonique de La Monnaie Ambiance des grands soirs et foule compacte pour l’un des évènements de la saison de La Monnaie : une création belge d’une œuvre de Mahler ! En effet, la version originale du Klagende Lied n’avait jamais été donnée ! C’est désormais chose faîte sous la battue du grand chef d’orchestre Hartmut Haenchen et avec la complicité des forces de l’opéra fédéral belge, largement étoffée dans les rangs de l’orchestre ...
Plein les oreilles

Ariane à Naxos à Strasbourg, plein les oreilles

Ariadne auf Naxos de Richard Strauss n’est pas une œuvre facile. Le projet initial d’un court opéra sur le thème mythologique d’Ariane abandonnée par Thésée devait servir de divertissement conclusif à une représentation du Bourgeois Gentilhomme de Molière, remplaçant la «turquerie» originale de Lully. Profondément remanié par le compositeur et son librettiste attitré, Hugo von Hofmannsthal, après l’échec de la création en 1912, il aboutit au singulier objet opératique qu’est ...
Quand le respect de l’œuvre s’avère payant

Falstaff à Strasbourg, quand le respect de l’œuvre s’avère payant

C’est dans la bonne humeur que l’Opéra du Rhin a choisi de fêter sa fin de saison et le terme du mandat de son directeur, Nicholas Snowman, en reprenant sa production de Falstaff de 2004. Quelle heureuse idée, à la veille de la Fête de la Musique, que de présenter ce petit bijou d’humour et de mécanique comique, ultime chef-d’œuvre d’un Verdi octogénaire. La mise en scène de Giorgio Barberio Corsetti ...
La magie à l’état pur !

Cadmus et Hermione par le tandem Lazar/Dumestre, magie à l’état pur !

Après Paris, après Aix-en-Provence, c’est au tour du Grand Théâtre de Luxembourg d’accueillir la merveilleuse mise en scène de Benjamin Lazar pour la tragédie lyrique de Lully et Quinault Cadmus et Hermione. Rendons tout d’abord grâce à toute l’équipe du Poème Harmonique d’avoir permis au grand public de découvrir cette superbe partition de Lully, une des premières tragédies lyriques françaises à avoir été montée pour le public parisien. Si cet ...
Le  cœur qui bat, qui bat, qui bat...

Le cœur qui bat, qui bat, qui bat…

Cadmus et Hermione Le Grand Théâtre de Provence accueille pour deux représentations la superbe production de Cadmus et Hermione donnée il y a un an, à l’Opéra Comique avec le succès que l’on sait. Une tournée va conduire la troupe ainsi reconstituée vers Caen et Luxembourg. Il a fallu bien du travail et des répétitions pour retrouver cet esprit de troupe, cette cohésion si amicale qui fait de ce spectacle une fête ...
Des noces inaugurales

Des noces inaugurales

Le Nozze di Figaro Grand évènement à Anvers, le Vlaamse Opera rouvre après près de trois ans de travaux. L’institution de la Frankrijklei a modernisé sa salle et sa machinerie, mais surtout elle a racheté un bâtiment adjacent ce qui lui permet de posséder une scène latérale. Ce nouvel élément facilitera l’alternance entre les spectacles lyriques ou chorégraphiques. Pour cette réouverture, la direction ne s’est pas risquée à proposer une nouvelle production, ...
Un bon spectacle de répertoire

La Flûte enchantée par William Kentridge, un bon spectacle de répertoire

Nouvelle reprise de la production de la Flûte enchantée due à l’artiste sud-africain William Kentridge, créée en ces murs au printemps 2005 et repris dès le mois de septembre de la même année. Après des visites à Lille, Caen et Naples, ce spectacle rentre juste d’une série de représentations à la Brooklyn Acamedy of Music de New-York, porte des avant-gardes européennes sur le Nouveau continent. Si le fidèle de la ...
Attention, une petite messe peut en cacher une gigantesque

Attention, une petite messe peut en cacher une gigantesque

Initialement écrite pour solistes, douze chanteurs, deux pianos et harmonium, Rossini orchestra trois ans plus tard, en 1867, sa Petite Messe Solennelle pour une grande formation. Grande, immense même puisqu’il n’y avait pas moins de 360 musiciens ce soir dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne. Intitulée Messe Solennelle, cette version orchestrée est plus rarement jouée, probablement parce qu’elle est considérée comme un simple acte d’auto-défense de Rossini contre des ...
L’esprit libre de Mozart

L’esprit libre de Mozart

Mozart short cuts Après Paris (voir l’article de Michèle Tosi) et Caen, Mozart Short Cuts a enchanté la MC2 de Grenoble. Salle comble pour cette production qui a déjà conquis le public parisien. La qualité des choix artistiques et des prestations vocales a déjà été évoquée sur ce site, et s’est vue confirmée ce 16 novembre à Grenoble. Inutile donc de développer outre mesure sur l’enchantement vocal, l’énergie et la précision ...
Un délicieux pasticcio mozartien

Un délicieux pasticcio mozartien

Mozart Short Cuts Prenez une quinzaine d’airs de Mozart - que vous accompagnerez parfois de récitatifs - quelques ensembles, le tout rehaussé d’une Ouverture et d’un Finale et vous obtiendrez ce délicieux pasticcio tel que l’a concocté Laurence Equilbey à partir d’opéras de jeunesse de Mozart - voire même d’un oratorio, La Betulia liberata - dans lesquels se profilent déjà tous les personnages de ses chefs d’œuvre à venir. Avec beaucoup ...
Hymne à la joie et Chant du départ

Hymne à la joie et Chant du départ

Fête de la musique Chaque année pour la Fête de la musique, l’Orchestre Philharmonique de Liège organise un grand concert gratuit. Le concert fut doublé cette année, à bon escient, car les places ont été écoulées en quelques jours seulement, l’événement étant d’importance, puisqu’il s’agissait du tout dernier concert de Louis Langrée en tant que directeur musical de l’OPL. Le choix de programmation s’est porté sur la Symphonie n°9 de Beethoven, un ...
La Flûte Enchantée

La Flûte Enchantée, Mozart à grande vitesse à La Monnaie

A l’occasion de l’ouverture de sa saison 2005-2006, et vu le succès retentissant de cette production en avril dernier, La Monnaie a décidé de reprogrammer « La Flûte enchantée », pour cinq représentations. Ce n’est plus René Jacobs mais Piers Maxim à la baguette qui assure la relève, dans la version très inspirée et controversée que son prédécesseur a laissée. Pour la mise en scène, nous retrouvons William Kentridge, qui avait imprimé sa ...