Mot-clef : Ante Jerkunica

Mandarin 2 © S. Van Rompay

Le Mandarin merveilleux de Bartók dans une ambiance de luxure bigarrée

Pour terminer en force sa saison, la Monnaie de Bruxelles met en regard, telle une médaille et son revers, deux des trois œuvres scéniques de Béla Bartók : son unique opéra Le Château de Barbe-Bleue et la pantomime du Mandarin merveilleux. La mise en scène signée par le plasticien et designer et désormais homme d'opéra Christophe Coppens, habitué de la maison, frise presque le contresens dans le ballet par la débauche ...
Mose2

Saisissant Mosè in Egitto à l’Opéra de Cologne

Pour la première fois dans son histoire, l’Opéra de Cologne montre « l’azione tragico-sacra » Mosè in Egitto de Gioachino Rossini. Musicalement et scéniquement, la production s’avère une grande réussite. Dieu et toujours Dieu. C’est lui qui est à l’origine de cette histoire biblique tiré du livre de l’Exode. C’est lui qui arrange les choses, c’est lui qui prend les décisions que les hommes ne font qu’exécuter. Dieu le tout puissant, omniprésent, ...
Deutsche Oper Aida

Atmosphère électrique pour la reprise de l’Aida de Benedikt von Peter à Berlin

Huée en 2015 à sa création, la production d’Aida de Benedikt von Peter triomphe cette saison pour une reprise de très haute intensité, grâce au changement de direction musicale et d’une partie de la distribution. L’orchestre magnifique en arrière-plan et le chœur incroyable, disséminé parmi le public, augmentent la qualité d’une soirée électrique dont l’auditeur ressort pétrifié. Moins médiatisée qu’une nouvelle production, une reprise peut pourtant apporter des surprises en ...
A ONR_DONCARLO_photoKlaraBeck_2275

Très sombre Don Carlo à Strasbourg

La saison de l’Opéra national du Rhin se clôt en apothéose avec Don Carlo de Verdi. Une distribution d’un niveau extrêmement relevé et une direction d’une constante théâtralité conduisent au succès public un spectacle à peine amoindri in extremis par la relecture en contresens de Robert Carsen. Pendant les trois-quarts de la soirée, le metteur en scène canadien propose une mise en scène d’une étonnante sagesse et d’une inhabituelle littéralité. ...
55fe59ae8a8ff

A Gand, un déroutant Tannhäuser signé Calixto Bieito

Bouleversant Tannhäuser à l'Opera Vlaanderen de Gand. Le metteur en scène Calixto Bieito travaille au plus près des corps et des affects, aux limites du jeu d'acteur. Sa proposition ouvre des perspectives inédites et fait voler en éclats la définition "romantique" de l'ouvrage. La soirée brille également par un plateau de qualité et une direction d'orchestre très raffinée. Tannhäuser figure en bonne place parmi les ouvrages les plus emblématiques du romantisme ...
la boheme

Une solide Bohème de répertoire à Bastille

Inusable Bohème de Jonathan Miller… Depuis près de vingt ans, que cette mise en scène remporte un indéniable succès public, on finirait presque par s'étonner de cette alchimie gagnante. La cuvée 2014 ajoute à la qualité de la mise en scène un plateau de bonne tenue et une solide direction. En jouant explicitement la carte du néo-réalisme, le décor de Dante Ferretti conserve la nostalgie des bluettes sentimentales imaginées par Henri ...
La Bohème (Saison 2013-2014)

À Bastille, la Bohème cherche encore la petite étincelle

Mettre en scène La Bohème, c'est un peu être en permanence sur la corde raide. Face à une partition déjà extrêmement expressive et un livret qui, avouons-le, n'a pas très bien vieilli (comme chez Maeterlinck, la limite entre le désuet et le ridicule est parfois ténue), comment ne pas sombrer dans l'overdose de bons sentiments ? Nul Scarpia ou autres Pinkerton pour venir épicer la sauce : pendant ces deux heures où l'on ...
Parsifal munich 2013

Les adieux bavarois de Kent Nagano

Tout est bien qui finit bien : en 2006, les débuts du mandat de Kent Nagano comme directeur musical de l’Opéra d'Etat de Bavière n’avaient pas été paisibles, même si les bravos n’avaient jamais manqué pour lutter contre les huées ; sept ans plus tard, l’hostilité n’a pas totalement disparu, mais la manière dont le public bavarois accueille cette ultime représentation de son mandat montre que le pari est réussi et que ...
deuxveuves-145278

Les Deux Veuves, superbe ouverture à Angers

En ouverture de la saison, Angers Nantes Opéra propose la création scénique française du cinquième opéra de Bedřich Smetana, Les Deux Veuves, créé à Prague en 1874 et inspiré d’une comédie de salon française. Il est inexplicable qu’un tel joyau soit resté aussi longtemps ignoré car la partition est un régal d’invention mélodique, de science du coloris orchestral et de vivacité rythmique, avec un juste équilibre entre le rire et ...
La religion du livre

Aida, la religion du livre

Le Deutsche Oper de Berlin consacre un mini festival à Verdi et ose une nouvelle production d’Aida. Il faut dire que la précédente, œuvre de Götz Friedrich remontait à 1982 ! Dès lors en bonne scène allemande, le Deutsche Oper a fait appel à un metteur en scène qui opère à cœur ouvert et sans anesthésie le chef-d’œuvre du compositeur italien. Frère jumeau du metteur en scène David Alden, bien (et ...
La Monnaie à son plus haut

La Monnaie à son plus haut

L’Ange de Feu Après un début de saison faisant la part belle à des œuvres très célèbres, Enlèvement au Sérail, Tristan et Isolde, ou Traviata, la programmation de la Monnaie fait maintenant résolument place à la nouveauté et à des œuvres plus rares, avec Monsieur Choufleuri restera chez lui le… d’Offenbach, les créations de L’Uomo dal fiore in bocca de Luc Brewaeys, et de Frühlings Erwachen de Benoît Mernier, La Mort ...