Mot-clef : Charles Workman

Les P+¬cheurs de perles (c) Annemie Augustijns 1

Les Pêcheurs de perles en maison de retraite

Pensionnaires d'une maison de retraite, les protagonistes de l’opéra de Bizet revivent les grands moments de leur passé. Réussite mitigée, en raison notamment de certaines faiblesses vocales. On le sait, l’histoire des Pêcheurs de perles est celle d’une longue remémoration. Deux « amis d’autrefois », Zurga et Nadir, évoquent leur amour de jeunesse pour une femme inaccessible, Leïla, laquelle à son tour se rappelle ses émois d’antan : « Comme autrefois, ...
9C2A7739

Frank Castorf fait sienne La Maison des morts

Dans le chef-d’œuvre de Janáček, l’Opéra de Munich fait face à une rude concurrence et s’en tire avec tous les honneurs. Depuis la production de Patrick Chéreau au festival d'Aix en 2007 puis en tournée, De la maison des morts occupe dans les programmes des grands opéras du monde une place inédite et bien méritée : après la création à Londres d'une autre coproduction internationale mise en scène par Krzysztof Warlikowski, ...
meyerbeer_damrau

À la redécouverte de Meyerbeer avec Diana Damrau

Il semble que Meyerbeer, qui compte bon nombre de fans convaincus parmi les amateurs d'opéra, commence à convaincre les directeurs de salle, et connaisse une mini-renaissance, avec notamment des production du Prophète à Toulouse et des Huguenots à Berlin, qui ont fait grand bruit. Mais les opéras français, tout rares (trop !) qu'ils soient, ne concernent que la partie visible de l'iceberg, car le compositeur a eu une longue et riche ...
Salzburger Festspiele
Aribert Reimann "LEAR" - Oper in zwei Teilen (1976-1978),
Libretto von Claus H. Henneberg nach William Shakespeares Tragödie King Lear in der Übersetzung von Johann Joachim Eschenburg (1777),
Premiere: 21.8.2017,
Musikalische Leitung: Franz Welser-Möst, Regie: Simon Stone, Bühne: Bob Cousins, Kostüme: Mel Page, Licht: Nick Schlieper,, Dramaturgie: Christian Arseni, 
v.l.:
Matthias Klink (Graf von Kent), 
Gerald Finley {König Lear), 

Copyright (C) Thomas Aurin
Gleditschstr. 45, D-10781 Berlin
Tel.:+49 (0)30 2175 6205 Mobil.:+49 (0)170 2933679
Abdruck nur gegen Honorar zzgl. 7% MWSt. und Belegexemplar
Steuer Nr.: 11/18/213/52812, UID Nr.: DE 170 902 977
Commerzbank, BLZ: 810 80 000, Konto-Nr.: 316 030 000
SWIFT-BIC: DRES DE FF 810, IBAN: DE07 81080000 0316030000

Lear porté à Salzbourg par Gerald Finley et Simon Stone

Sans se permettre une création comme l’an passé avec L’Ange Exterminateur d’Adès, le Festival de Salzbourg 2017 n’en oublie pas moins le répertoire contemporain et monte Lear du compositeur allemand Aribert Reimann. Des opéras de la seconde moitié du XXe siècle, celui-ci composé à la demande de Dietrich Fischer-Dieskau et commandé officiellement en 1975 par la Bayerische Staatsoper, est maintenant assuré de passer à la postérité, lorsque son créateur, encore ...
À Genève, Wozzeck ou la folie de la faiblesse

À Genève, Wozzeck ou la folie de la faiblesse

Difficile d’imaginer meilleure interprétation orchestrale, vocale et théâtrale que cette production genevoise de l’opéra Wozzeck d’Alban Berg. Grâce à une mise en scène claire, à une direction d’acteurs exceptionnelle, Sir David McVicar convie le public à une terrifiante et inexorable descente aux enfers de la folie. Une impressionnante introspection sur le pouvoir des forts. L’enfant de Wozzek, délaissant l’improbable cheval qu’il avait entre les jambes, tourne sur lui-même, seul, comme perdu, ...
glinka-rouslan-et-ludimila-jurowski

Le Ruslan et Lyudmila de Dmitri Tcherniakov

Pour sa réouverture en 2011, le Bolchoï a choisi de donner Ruslan et Lyudmila de Glinka, créé in situ en 1842. En faisant appel à Dmitri Tcherniakov, le théâtre s’assurait le scandale nécessaire à une bonne couverture médiatique. Pourtant, rarement le travail de ce trublion de la mise en scène aura été aussi respectueux, cohérent et abouti. Servies par des interprètes de premier ordre et dirigées par Vladimir Jurowski, ces ...
lyon gezeichneten 2015

Die Gezeichneten de Schreker, entre crudité sauvage et onirisme noir

Donné ici en sa première production française (97 ans après sa création à l’Opéra de Francfort), Les Stigmatisés est une révélation. Composé durant la Première guerre mondiale, cet ouvrage et ses abyssales moirures semblent annoncer tous les cataclysmes dont le XXe siècle allait regorger. Une fois que le courage de l’Opéra de Lyon a été salué (et la pleutrerie artistique des autres théâtres lyriques français constatée), quel est donc cet ouvrage ...
lulu-hannigan

Lulu possède Barbara Hannigan

La barre était placée très haut pour Barbara Hannigan  et son metteur en scène Krzysztof Warlikowski pour leur Lulu à la Monnaie. Pour sa prise de rôle, la soprano réalise une prise de rôle époustouflante. Alban Berg a été gâté depuis une dizaine d'années avec une succession de productions incarnées avec maestria par Laura Aikin à Bastille dans une mise en scène de Willy Decker, Agneta Eichenholz à Covent Garden vue ...
Rideau de scène © Christian Leiber / ONP

Deux visages de l’enfance à l’Opéra de Paris

Deux visions de l'enfance, voilà bien le seul lien entre deux œuvres aussi dissemblables que Der Zwerg (Le Nain) de Zemlinsky et L'Enfant et les sortilèges de Ravel. Encore que l'enfance dans la première œuvre est très relative : si l'infante dans l'originale de Wilde a douze ans, une fois mise en musique elle en a dix-huit. Quant à l'idée de ce couplage improbable, elle remonte à 1998 et est ...
cecilia_bartoli_semele1211

A Pleyel, Semele avec Cecilia Bartoli

Après le miracle de Giulio Cesare voici un peu plus d’un an, en ces mêmes lieux, avec la même cantatrice dans le rôle-titre, on attendait beaucoup, trop sans doute, de cette Semele. Ce qui nous a été offert était plus qu’honorable, parfois même excellent, mais n’a pas atteint le niveau de nos espérances. Le principal facteur de déception réside dans la direction bien trop sage de Diego Fasolis. The English Voices et ...
Une vie d’artiste

L’Affaire Makropoulos à Strasbourg, une vie d’artiste

«Il m’arrive de penser que moi aussi j’ai trois cents ans à cause de tous les rôles que j’ai abordés, comme autant de vies différentes à travers le temps». Dans un entretien accordé à l’Avant-scène Opéra, Catherine Malfitano résumait ainsi ses affinités avec le rôle d’Emilia Marty, née Elina Makropoulos en 1575, cantatrice adulée mais vouée à une existence de plus de trois siècles par l’élixir de jouvence que son ...
L’alchimiste Warlikowski

L’alchimiste Warlikowski

L’affaire Makropoulos La reprise de L’affaire Makropoulos (mise en scène par Krzysztof Warlikowski et créée à l’Opéra-Bastille en avril 2007) pouvait laisser craindre un relâchement du plateau, comme il en arrive parfois, dans de telles circonstances. C’était sans compter sur la présence à Paris du metteur en scène polonais, (il prépare sa nouvelle production, Le roi Roger de Karol Szymanowski, pour le mois de juin prochain), qui est intervenu pour maîtriser ...
Bartoli est Sémélé

Cecilia Bartoli est Sémélé

Encensée par la critique (dont notre confrère Jacques Schmitt), fêtée par le public, la prise de rôle de Cecilia Bartoli en Sémélé à l’Opéra de Zurich en janvier 2007 a fait figure d’événement. Decca nous offre de revivre ces représentations initiales, reprises en janvier dernier avec un même enthousiasme. Pour servir d’écrin à la cantatrice romaine, l’Opéra de Zurich a fait venir l’inusable et bien connue production de Robert Carsen, créée ...
Démenti berliozien

Béatrice et Bénédict, démenti berliozien

De la musique de grosse cavalerie… ah, le beau préjugé que voila sur Hector Berlioz. On a beau chercher dans Béatrice et Bénédict où se trouve la cavalerie, rien à faire. Nous sommes en présence d’une œuvre curieuse, aux alliages instrumentaux surprenants, emplie de grâce et de légèreté. En 1860 Wagner s’impose, Verdi est déjà un grand nom, Faust de Gounod vient d’être créé. Béatrice et Bénédict, dernière œuvre importante ...
Pas de calme après la tempête

Pas de calme après la tempête

Idomeneo Au programme des deux dernières représentations de la saison de l’opéra de Madrid, cette coproduction d’Idomeneo a déjà fait parler d’elle, pour s’être successivement arrêtée entre les murs de la Scala puis entre ceux du Palais Garnier. La production de Luc Bondy est d’une grande sobriété, pour ne pas dire pauvreté. Côté cour et côté jardin, du bleu. Au fond, une toile peinte, bleue, qui se modifie lentement par moments ...
Des trois oranges à croquer !

Des trois oranges à croquer !

En décembre 2005, Gerard Mortier avait offert au public parisien un Amour des trois oranges très grand public réglé avec efficacité par son vieux compère Gilbert Deflo. Le metteur en scène gantois use, avec un peu de facilité, d’une transposition dans le monde de la Comedia dell’Arte avec des effets secondaires du Paris Art déco mondain, luxueux et polisson. Cependant son travail s’avère poétique et spectaculaire car les décors et ...
Un assassin à l’opéra ?

Un assassin à l’opéra ?

Cardillac Pour quelques jours, l’opéra Bastille reprend sa création de Cardillac, opéra de Paul Hindemith entré au répertoire en 2005. En trois actes et quatre tableaux, c’est au développement et au déroulement d’une étonnante intrigue qu’est convié le public. Nous sommes à Paris, le Paris du XVIIe siècle, mais qui peut sans inconvénient devenir celui aujourd’hui, au besoin dans le cadre d’un palace des années vingt. Un meurtrier en série sévit (aucune ...
Un gâchis rageant

Ariodante à Genève, un gâchis rageant

Dans une interview parue dans un journal romand quelques jours avant la première représentation d’Ariodante, Pierre Strosser déclarait qu’une « mise en scène qui ne s’oublie pas n’est pas une mise en scène ». N’en déplaise aux affirmations du metteur en scène, on se souviendra avec bonheur de son récent Meistersinger von Nürmberg de Wagner, comme de De la Maison des Morts de Janáček. Aujourd’hui pourtant, il est difficile d’accepter les ...
Fantômas, Arsène Lupin, Cardillac ?

Fantômas, Arsène Lupin, Cardillac ?

Le label Bel Air Classiques nous propose de manière fort opportune l’édition en DVD du spectacle d’ouverture de la saison 2005-2006 de l’Opéra national de Paris. Les opéras de Hindemith sont, en dehors du monde germanique, très rares à la scène. C’est donc avec grand intérêt que l’on se satisfaisait à l’idée de pouvoir redécouvrir sur ce support cette pièce et cette production. Impatient de composer un premier « vrai » opéra après ...
Cecilia Bartoli, extra-ordinaire !

Cecilia Bartoli, extra-ordinaire dans Sémélé!

D’une porte monumentale, un tapis rouge traverse la pièce aux murs et sol bleu-nuit. Dans cette simplicité du décor (Patrick Kinmonth) qui ne sera habillé que d’un lit immense ou de chaises alignées, Robert Carsen reprend le spectacle qu’il avait brillamment montré en 1996 au Festival d’Aix-en-Provence. L’histoire qu’il raconte reste fondamentalement la même. Sémélé, jeune femme insatisfaite, renonce à son mariage pour espérer gagner l’immortalité des Dieux. Pour se ...
La Gazzetta : le grand Rossini est ailleurs

La Gazzetta : le grand Rossini est ailleurs

L’intrigue de la Gazzetta nous vient de Goldoni et séduit par sa modernité. Un père de famille fait passer une publicité dans un journal pour « vendre » sa fille au gendre qui lui paraîtra le plus digne. Evidemment la belle a déjà donné son cœur à un amoureux qui n’est pas du goût de son père. Ni à l’époque du dramaturge vénitien, ni à celle du compositeur de Pesaro, le pouvoir ...
L’efficacité scénique

L’efficacité scénique de Yannis Kokkos dans La Clemenza di Tito

Au lever du rideau, Vitellia apparaît, s’arrête un court instant devant l’écharpe de Titus abandonnée sur son siège de marbre. Elle soulève un peu le tissu, l’admire, le repose avant de s’éclipser en jetant encore un dernier regard à la soierie. Avec ce geste, Yannis Kokkos dessine la soif de pouvoir du personnage. Le geste parle. Sans fard. Le metteur en scène grec signe le geste de la patte d’un ...