Mot-clef : Franck Ollu

Story Water_04 © Julia Gat

Retour aux sources pour Emanuel Gat

Dans Story Water, une pièce en cinq actes et trois mouvements créée cet été au Festival d’Avignon, Emanuel Gat retrouve avec la danse et la politique ses origines israéliennes. L’Ensemble Modern, avec lequel collabore Emanuel Gat pour ce projet, interprète Dérive 2 de Pierre Boulez, une pièce pour onze instruments, Fury II de Rebecca Saunders, un concerto pour contrebasse solo et ensemble, et cosigne Folkdance avec Emanuel Gat. Le nom de ...
aPELLEASetMELISANDE_7022bisPhotoKlaraBeck-small

Pelléas et Mélisande à Strasbourg sauvé par les chanteurs

En reprenant la mise en scène contestée et, de fait, contestable de Barrie Kosky, l’Opéra national du Rhin prenait un risque. Le succès public est néanmoins au rendez-vous, plus en raison des qualités et de l’adéquation d’une distribution impeccable que grâce à la direction trop extérieure de Franck Ollu. Créée il y a un an au Komische Oper de Berlin, la mise en scène de Barrie Kosky a déjà fait ...
Der Gefangene | Das Gehege
Ein Musiktheaterabend mit Opern von Luigi Dallapiccola und Wolfgang Rihm
in italienischer und deutscher Sprache mit deutschen Übertiteln

Altersempfehlung für Schulklassen
26. April 2018


Musikalische Leitung: Franck Ollu
Regie: Andrea Breth
Bühne: Martin Zehetgruber
Kostüme: Nina von Mechow
Licht: Alexander Koppelmann
Chor: Johannes Knecht
Dramaturgie: Sergio Morabito

Auf dem Bild: "Das Gehege": Ángeles Blancas Gulín (Die Frau), Georg Nigl

Foto: Bernd Uhlig

Le XXe siècle en cage par Andrea Breth à Stuttgart

En rapprochant Il Prigioniero de Dallapiccola et Das Gehege (L'enclos) de Wolfgang Rihm, Andrea Breth affronte la part la plus sombre de l'opéra contemporain. Créé à Bruxelles il y a quelques mois, le diptyque consacré par Andrea Breth au thème de l’enfermement arrive aujourd’hui à Stuttgart, qui en était le coproducteur. La soirée commence avec Il Prigioniero de Dallapiccola, créé en 1949, qui adapte un des Contes cruels de Villiers de ...
Nain

Le Nain, conte cruel à l’Opéra de Rennes

Peu de temps après que l'Opéra de Lyon a programmé Le Cercle de Craie, Zemlinsky est à l'honneur à Rennes avec Le Nain, coproduit avec Lille et Royaumont. L'heure de la reconnaissance semble enfin venue pour ce compositeur versatile et brillant. Le public rennais découvre l'ouvrage dans un arrangement habilement réalisé par Jan-Benjamin Homolka pour un orchestre de chambre réduit à dix-huit unités, qui ne gomme rien de la puissance d'orchestration ...
Lenz Berlin_08

Jakob Lenz au Festival Infektion! Rihm écoute la folie

L'intimité malade et le vaste monde : Wolfgang Rihm et Andrea Breth explorent l'intimité d'un poète torturé. Depuis plusieurs années, la Staatsoper de Berlin clôt sa saison sur le mini-festival Infektion!, dédié au théâtre musical sous toutes ses formes. Avant de rejoindre sa maison natale Unter den Linden, la Staatsoper clôt sa présence dans le beau Schillertheater par l'opéra de Rihm Jakob Lenz, succès retentissant de l'opéra contemporain avec plusieurs centaines ...
presse_oresteia05_web

Bâle en transe avec Calixto Bieito et Iannis Xenakis

Trois œuvres de la fin du XXe siècle au cours de la même saison à Bâle : entre Stockhausen et Glass, voici Xenakis. Son Oresteia bénéficie de tous les soins (ne manquent que des sur-titres français !) de l'audacieuse maison d'opéra et notamment de l'investissement galvanisant du metteur en scène catalan. Le musicien-architecte (il travailla avec Le Corbusier) Xenakis disait ne pas aimer l'opéra. On a envie de le taquiner en lui ...
Georg Nigl (Achilles) & Werner Van Mechelen (Odysseus)

La guerre des corps dans Penthesilea de Pascal Dusapin

Créée au Théâtre Royal de la Monnaie/De Munt, en mars dernier, la superbe production de Penthesilea, septième ouvrage lyrique de Pascal Dusapin, co-produit par l'Opéra national du Rhin, investit la scène strasbourgeoise. Sous la direction exemplaire de Franck Ollu, c'est l'Orchestre philharmonique de Strasbourg qui est cette fois dans la fosse, et pour quatre représentations. Guerrière sauvage et frappée de délire bachique, la Penthésilée d'Heinrich von Kleist tourmente l'imagination de Pascal Dusapin ...
penthesilea_dusapin 2015

Triomphale Penthesilea de Dusapin à La Monnaie

Pascal Dusapin aime l’opéra et l’opéra le lui rend bien. Penthesilea, son septième opus lyrique, créé à La Monnaie de Bruxelles, est une immense réussite musicale. Pascal Dusapin, a jeté, pour sa nouvelle oeuvre, son dévolu sur Penthesilea du dramaturge allemand Heinrich von Kleist, remix d’une folie romantique de la reine des Amazones qui tire vers la transe infernale et mortifère. Le compositeur retrouve également après Médée (Medeamaterial), créé sur cette même scène de ...
o.Schneller

Le Festival Présences de Radio France dans ses murs

Les concerts de "Présences" à la Maison de la Radio, prévus dans des studios beaucoup trop exigus pour le public fidèle et nombreux de ce festival de création musicale, invitaient deux ensembles allemands de renom : l'Ensemble berlinois Mosaik - fondé en 1997 et dirigé, dès l'année suivante, par Enno Poppe - et son ainé, l'Ensemble Modern de Francfort, qui se consacre depuis 1980 à la musique de ses contemporains. Le ...
Benjamin, Written on Skin, photo 2, par Patrice Nin

Written on Skin au Théâtre du Capitole

Une fois de plus, le Théâtre du Capitole joue dans la cour des grands et audacieux d’Europe : il est le seul théâtre lyrique permanent en France, à avoir co-commandé et coproduit Written on Skin, avec le Festival d’Aix-en-Provence, le Royal Opera House – Covent Garden à Londres, le Nederlandse Opera à Amsterdam et le Teatro dello Maggio musicale florentino. Pour George Benjamin, écrire un opéra développé fut une idée longue ...
Thanks to my eyes12_une

Thanks to my eyes entame sa tournée

Après sa création au Festival d'Aix-en-Provence en juillet 2011, Thanks you my eyes entame une tournée qui le conduira au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, à Bruxelles (Théâtre royal de La Monnaie), à Lisbonne (Fundação Calouste Gulbenkian), à Madrid (Teatro de la Zarzuela) puis, à l'automne prochain, au festival Musica à Strasbourg. Au départ de cet opéra, Grâce à mes yeux, une intense pièce de théâtre de Joël Pommerat, créée en 2002. Puis, ...
thanks1_aix

Aix et les yeux de Bianchi et Pommerat

Après la tragédie du retour impossible avec Le Retour / El Regreso d’Oscar Strasnoy, le Festival d’Aix opte pour sa création 2011 au même style d’ambiance avec ce Thanks to my Eyes, basé sur le mensonge familial. Aymar est le fils d’un acteur comique, le meilleur de sa génération. Son père tente en vain de mettre le fils dans son sillage. Aymar, névrosé par l’emprise paternelle, fantasme sur cette jeune fille ...
Le son lui-même

Giuliano d’Angiolini, le son lui-même

Il y a deux manières d’envisager l’appréhension du temps. L’un est directionnel, c’est le temps irréversible de la biologie, de l’histoire, du drame, le temps occidental. L’autre est non-directionnel, c’est le temps de l’inconscient, l’éternel présent de la contemplation, le temps oriental. La musique de Giuliano d’Angiolini s’inscrit résolument et consciemment dans le deuxième type. Personnalité singulière, musicien et poète, rêveur d’inouï, le compositeur romain occupe une position à part ...
Une fascinante alchimie des corps

Passion de Dusapin vue par Sasha Waltz, fascinante alchimie des corps

L’opéra Passion de Pascal Dusapin s’offre au regard ému de la chorégraphe allemande Sasha Waltz pour sa troisième production depuis sa création au Festival d’Aix en 2008. Minimaliste, sophistiquée et fascinante… Sasha Waltz, qui signe cette nouvelle production pour le Théâtre des Champs-Elysées et sa propre compagnie, en coproduction avec l’Opéra de Lille, opte pour le minimalisme et la rigueur pour incarner la musique à la fois éthérée et charnelle de ...
Tom Rakewell III, épuré et saucissonné

Tom Rakewell III, épuré et saucissonné

The Rake’s Progress Et de trois ! Trois Rake’s Progress en deux ans, on atteindrait presque la surdose à Paris de cet opéra d'Igor Stravinsky, qui connaît des derniers temps un regain de mode : Bruxelles (production reprise à Lyon et San Franciso et immortalisée en DVD) et Angers-Nantes-Opéras. A l’Athénée nous sommes loin de vision traditionnelle d’André Engel au Théâtre des Champs-Elysées ou de la provocation d’Olivier Py à Garnier. Antoine Gindt ...
Elle, Lui, Dusapin, Monteverdi et les autres

Elle, Lui, Dusapin, Monteverdi et les autres

Passion La musique comme expression des passions et états d’âme. Partant de ce postulat, Pascal Dusapin renoue avec cet idéal du premier baroque de Monteverdi avec son nouvel opus lyrique. Lui et Lei (Elle) sont deux figures allégoriques d’Orphée et d’Eurydice, à moins que ce ne soit Tancrède et Clorinde ou Ulysse et Pénélope… Point d’action au sens premier du terme, ce qui en a dérouté plus d’un : Passion est plus ...
Création de Ce qui arrive Et vogue la galère…

Création de Ce qui arrive Et vogue la galère…

Ars Musica Vol II La trentenaire autrichienne Olga Neuwirth est la compositrice à l’honneur de l’édition 2005 du festival Ars Musica. Formée en Autriche, aux USA et en France, la jeune femme s’est rapidement imposée comme l’une des figures marquantes, avec le compositeur et chef d’orchestre Beat Furrer, de la jeune génération autrichienne. Elle fut consacrée internationalement par la création, la tournée et l’enregistrement (chez Kairos) de son impressionnante pièce pour ...