Mot-clef : Franz Liszt

Satie, Debussy, Ravel et Liszt pour piano quatre mains

Satie, Debussy, Ravel et Liszt pour piano quatre mains

Le programme de cet album, soigneusement construit par les pianistes du Duo Carrière, est conçu comme une vaste symphonie avec une entrée animée (Satie), une partie centrale rêvée (Ravel et Debussy) et un finale brillant (Liszt). Le déroulement du disque témoigne d’une louable volonté d’homogénéité : les compositeurs ont été choisis pour leur « affinité de pensée et de style avec Ravel ». Les premières plages commencent gaiement : Satie est animé d’une joyeuse vitalité ...
Pour Horowitzomaniaque

Pour Horowitzomaniaque

Les Tableaux d’une exposition et la Sonate de Liszt sont deux œuvres particulièrement virtuoses et parfaitement adaptées à l’immense talent de Vladimir Horowitz. Il en a d’ailleurs donné plusieurs témoignages enregistrés, dont ceux qui nous sont offerts dans cette édition Sony, provenant de la propre collection du pianiste léguée à l’Université de Yale. Ceux qui ignoreraient de quoi était capable ce pianiste de légende découvriront à l’écoute de ce disque ...
Virtuose de couleur

Boris Berezovsky, virtuose de couleur

Rares sont les pianistes qui proposent un programme constitué uniquement des douze Etudes d’exécution transcendante de Franz Liszt, jouées d’affilée. Boris Berezovsky est l’un de ceux qui l’osent, et avec quel brio ! Sa maîtrise technique – toujours si infaillible, devant laquelle le mot «virtuose» semble trop banal – n’est pas son seul atout. A travers ces pièces d’une difficulté plus que redoutable, il fait preuve d’une musicalité hors pair et d’une ...
Tout Liszt en un cd ?

Guillaume Coppola, tout Liszt en un cd ?

Le jeune pianiste Guillaume Coppola a choisi dans son dernier enregistrement de présenter un programme consacré à Franz Liszt et sensé nous donner un aperçu des diverses facettes de sa personnalité. La Hongrie, Faust, la religion, tout y passe, même les aspects les plus sucrés de la production du maître. Inénarrable « Rêve d’amour », qu’on n’entend jamais sans que notre estomac se retourne devant tant de niaiserie… L’interprétation est irréprochable, voire même ...
Maria Youdina, l’icône cachée de l’URSS

Maria Youdina, l’icône cachée de l’URSS

Maria Youdina (1899-1970) est une artiste légendaire de l’époque soviétique, qui pourtant ne manque pas de titans, d’Oïstrakh à Richter, de Mravinski à Chostakovitch. D’origine juive mais convertie à la religion orthodoxe deux ans après la révolution bolchévique de 1917, elle fut une farouche défenseure de la foi et de la liberté. Ouvrant ses concerts par un signe ostensible de croix, elle pouvait les conclure par une lecture des extraits ...
Quatuor Atrium, Nicolas Stavy : l’intensité musicale

Quatuor Atrium, Nicolas Stavy : l’intensité musicale

Festival International de Musique de Wissembourg 2009 Wissembourg, Eglise Saint Jean 28-VIII-2009. Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Quatuor en ré mineur KV 421. Felix Mendelssohn-Bartholdi (1809-1847) : Quatuor en fa mineur op. 80. Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : Quintette avec piano op. 57. Quatuor Atrium : Alexey Naumenko, 1er violon ; Anton Ilyunin, 2nd violon ; Dimitri Pitulko, alto ; Anna Gorelova, violoncelle. Nicolas Stavy, piano Wissembourg, Eglise Saint Jean 29-VIII-2009. Frédéric Chopin (1810-1849) : Polonaise-Fantaisie ...
Hommage à deux grands maîtres du clavier

Hommage à deux grands maîtres du clavier

Autoproduit La jeune pianiste japonaise Remi Masunaga a effectué ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Après l’obtention de plusieurs diplômes (dont les prix de piano, contrepoint, harmonie et musique de chambre), c’est tout naturellement qu’elle mène ensuite une carrière de concertiste, soliste et chambriste, tant en France qu’à l’étranger. Comptant à son brillant palmarès une dizaine d’enregistrements, celle-ci a choisi de nous présenter, dans ...
Premiers pas

Yuja Wang, premiers pas

Dans une époque qui raffole de jeunes prodiges, Yuja Wang arrive à point nommé. Cette pianiste, dont on se souviendra peut être qu’elle avait remplacé au pied levé Murray Perahia, signe ici son premier enregistrement consacré à la grande littérature pianistique. Jugez plutôt : trois sonates de Chopin, Scriabine et Liszt (pas des moindres donc), entrecoupées d’entremets signés Ligeti ! La demoiselle veut nous épater… La Sonate de Chopin, qui comme celle en ...
Une ballade romantique en si mineur

Une ballade romantique en si mineur avec Olivier Peyrebrune

Olivier Peyrebrune, un jeune pianiste de grand talent, nous convie à une ballade romantique autour de la tonalité de si mineur. Ce fil rouge original donne une grande cohérence à son programme et lui permet de regrouper des œuvres majeures du répertoire, dont les deux sonates de Chopin et Liszt, encadrées par des pièces plus légères – quoique. Son jeu clair procure une agréable sensation à l’écoute de ces pages, trop ...
arcadi_volodos

Arcadi Volodos : avant une lecture de Liszt…

Arcadi Volodos, c’est l’histoire d’un jeune Russe qui découvre le piano sur le tard et devient rapidement l’un des plus grands virtuoses de ce début de siècle. Les plus grands orchestres, les plus grandes salles et les plus grandes œuvres… Il improvise, il arrange, il paraphrase ; il rappelle Liszt, Horowitz… Au-delà du virtuose, ses enregistrements révèlent un musicien coloriste, intelligent enlumineur dans Schubert (récital 2002) ou Liszt (2007)… Et pour le ...
Puissance et virtuosité

Evelina Borbei, puissance et virtuosité

Suite des concerts «Harmonie du soir» de l’hôtel Plaza Athénée. La prestigieuse adresse de l’avenue Montaigne s’est dotée depuis le mois de décembre d’une saison musicale, initiée par la pianiste Véronique Bonnecaze. Ce soir fut l’occasion de découvrir, dans cet auditorium inattendu, la jeune et prometteuse Evelina Borbei. La petite contenance du salon «Marie-Antoinette» était presque sous-dimensionnée sous l’avalanche de décibels provoquée par la pianiste sur son Fazioli. Evelina Bordei n’est ...
Denis Matsuev, rien à ajouter, seulement à écouter

Denis Matsuev, rien à ajouter, seulement à écouter

Né dans une famille de musiciens de Sibérie, lauréat de nombreux concours prestigieux, Denis Matsuev poursuit depuis une bonne dizaine d’années une carrière internationale brillante mais sans clinquant. Un précédent enregistrement consacré à Rachmaninov avait été positivement accueilli. Il ne peut en être autrement pour ce disque : l’enregistrement live donne un supplément d’âme, inaudible certes mais perceptible, l’acoustique de Carnegie Hall est «magique» selon le terme même de l’artiste, et Denis ...
Le retour du maître

Le retour du maître Masur

Kurt Masur, de retour à la tête de l’Orchestre National de France en cette fin d’année, a mis ce soir Liszt et Bruckner face à face. Un dialogue qui tient une place de choix dans la programmation de l’Orchestre National de France. Dirigé par le maestro dans un excellent Mozart l’année dernière, le pianiste canadien Louis Lortie a confirmé son intimité avec la verve poétique et malicieuse de Liszt. La richesse ...
Concert épistolaire à Lambesc

François-René Duchâble, concert épistolaire à Lambesc

Les habitants de Lambesc, petite commune des Bouches-du-Rhône située non loin d’Aix-en-Provence, ont eu bien de la chance. Ils ont pu bénéficier d’un concert de très haute tenue artistique dans leur ville, pourtant dépourvue de véritable salle idoine. La recette en a été finalement assez simple : prenez un directeur de l’école de musique municipale ayant parmi ses amis un pianiste de renom international pas bégueule, ajoutez une municipalité prête à ...
Deux pianistes, quatre mains, six chefs-d’œuvre

Deux pianistes, quatre mains, six chefs-d’œuvre

Nuits musicales de Mazaugues Depuis 1984 le village de Mazaugues, ancienne « réserve de glace » de la Provence coincé dans une vallée escarpée du massif de la Sainte-Baume, accueille pendant l’été un festival qui n’a rien d’humble : François-René Duchâble est un habitué des lieux, Jean-Philippe Collard, Augustin Dumay, Paul Meyer ou Olivier Charlier ont été des invités réguliers, et pour 2008 le théâtre de verdure du Château verra passer pas ...
Comme en Savoie ? Ça va bien, merci

Comme en Savoie ? Ça va bien, merci

L’Orchestre des Pays de Savoie, créé en 1984, nous propose ici une compilation de captations – donc d’enregistrements effectués en public – réalisées entre 2004 et 2006 par des équipes de Radio France ou de Radio Classique. Cet album débute par une œuvre plutôt rare : les Illuminations (1939) de Benjamin Britten, série de dix splendides mélodies composées d’après des poèmes en prose de Rimbaud (restés en français) et écrites pour voix ...
Comment changer le cours de l’histoire d’un siècle

Mayerling, ou comment changer le cours de l’histoire d’un siècle

Opus Arte réédite le ballet de Kenneth MacMillan sur cet évènement tragique de la mort de l’archiduc héritier d’Autriche Rodolphe, fils de l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche et de l’impératrice Elisabeth, dite Sissi, et la mort de sa maîtresse Mary Vetsera. Cela se passa à Mayerling, dans la banlieue viennoise, en 1889, dans un pavillon de chasse, où les deux amants furent retrouvés dans des circonstances plus que douteuses concernant la ...
Instrument d’époque … aïe !

Instrument d’époque … aïe !

Les interprétations sur instruments d’époque sont maintenant monnaie courantes et sont admises pour tous. Même ceux qui préfèrent la sonorité des instruments modernes s’accordent – dans l’ensemble – à conférer une vraie valeur artistique aux interprétations historiques. Voici un CD qui s’inscrit dans cette démarche, la poussant bien plus loin que ce à quoi on est habitué … c’est-à-dire à ses limites, voire au-delà. Patrick Scheyder choisit d’interpréter des œuvres de ...
Vol. 2 : son oeuvre

Centenaire Herbert von Karajan : son oeuvre

Comme Beethoven, Karajan eu trois périodes stylistiques dans sa longue carrière. La première, qu’on peut qualifier de « classique » va de ses débuts jusqu’à peu près la création du Philharmonia de Londres. La seconde, correspondant aux années 50, sera celle du murissement et de l’approfondissement de son style, et la troisième prendra ses racines dans les années 60, lorsque le style typique et caractéristique du chef sera définitivement établi, ...
Liszt, le méconnu

Nelson Goerner : Liszt, le méconnu

Dans l’abondante discographie consacrée à Liszt, Nelson Goerner, Premier Prix du concours Franz Liszt de Buenos Aires à 17 ans, est une figure d’exception. Il fait partie de ces interprètes qui s’approprient un répertoire avec une telle sensibilité et force de conviction qu’il contribue à forger la compréhension d’un compositeur. A penser Liszt dans sa langue maternelle, la poésie, ne négligeant jamais la puissance narrative de son œuvre, Nelson Goerner impose ...
Mon royaume pour Karajan !

Mon royaume pour Karajan !

160 CD, plus de 1000 heures de musique, EMI voit les choses en grand pour les 100 ans de Herbert von Karajan, rejetant assez loin DGG qui bien que « label officiel » du sorcier de la baguette se contente de rééditions réchauffées limitant son intégrale (plus de 250Cd) au marché japonais. Bien évidement, l’édition d’une telle somme comporte indéniablement des hauts et des bas, mais elle permet de retracer ...
La Muse du clair-obscur

Mūza Rubackyté, la Muse du clair-obscur

Pianiste lituanienne formée au conservatoire Tchaïkovski de Moscou, Mūza Rubackyté est apparue sur la scène occidentale après 1989, date à laquelle elle pu enfin bénéficier d’un passeport et quitter l’URSS. Elle livre dans ce concert enregistré au Théâtre National de Marseille, un programme intimiste, sorte de voyage introspectif entre ombre et lumière. Après la Suite française n°1 de Bach, une Fantaisie nous plonge dans un univers où le lyrisme, certes très ...
Tonitruant !

Le Philharmonique de Vienne et Gergiev : tonitruant !

Cela fait maintenant plus d’une décennie que Valery Gergiev dirige l’Orchestre Philharmonique de Vienne, c’était donc un presque « vieux couple » que le Théâtre des Champs-Élysées accueillait ce soir, dans un programme promettant du spectaculaire avec une ouverture de Verdi, le plus célèbre poème symphonique de Liszt et une symphonie de Tchaïkovski. L’entente entre les réputés très raffinés Wiener Philharmoniker et l’impulsif et sanguin chef russe, pour surprenante qu’elle ...
Chopin-Liszt : duo en si mineur, pas vraiment majeur.

Chopin-Liszt par Mu Ye Wu, duo en si mineur, pas vraiment majeur

C’est le jeune pianiste chinois, né en 1985 à Pékin, Mu Ye Wu, qui nous propose le pas « si mineur » couplage des deux sonates de Liszt et Chopin dans cette même tonalité. Beau programme, qui d’habitude demande une certaine maturité, mais la précocité de nos musiciens modernes leur fait enregistrer à 22 ans un répertoire qui pourrait s’avérer encore un peu lourd pour leurs jeunes épaules. Et il ...
Liszt fait son tour de France

Liszt fait son tour de France

Voici un ouvrage original sur Liszt qui retrace le parcours du célèbre pianiste en France lors de sa période virtuose, donc de plus de 200 concerts. Les responsables scientifiques, Nicolas Dufetel et Malou Haine, tous deux lisztiens, se sont entourés d’autres spécialistes du XIXe siècle pour présenter les actes du colloque d’Angers de 2005 et les agrémenter de textes complémentaires. Dix-sept articles constituent donc le contenu de cet ouvrage qui ...
Le premier amour de Baremboim

Le piano, premier amour de Baremboim

Récemment célébré en Italie pour une superbe direction de Tristan et Isolde à La Scala de Milan, Daniel Barenboim n’a pas oublié son premier amour : le piano auquel il s’est dédié dès l’âge de sept ans, enfant prodige célébré sur toutes les plus grandes scènes musicales. Se consacrant entièrement aux œuvres de Franz Liszt dans ce CD monothématique, son interprétation magistrale met en évidence toute son expressivité, sa grâce et ...
De toute la force du clavier…

De toute la force du clavier…

Unanimement considéré comme étant le père de la technique pianistique moderne et du récital, Liszt a maintenu toute sa vie son activité créatrice. Pianiste virtuose, compositeur de génie, séducteur et grand intellectuel, cet artiste incomparable a voyagé dans toute l’Europe. La multitude d’images et de sensations recueillies au cours de ces voyages a servi de modèle d’inspiration pour la composition du recueil Années de pèlerinage, initialement intitulé Album d’un voyageur. ...
Pascal Amoyel Liszt

Pascal Amoyel : Bénédiction de Liszt dans la solitude

Après un disque Schubert-Liszt (XCP n°5025) et une thématique autour de Faust (XCP n°5028), Pascal Amoyel revient à Franz Liszt dans un double album principalement consacré aux Harmonies Poétiques et Religieuses. Rappelons également les enregistrements de pièces lisztiennes réalisées avec d’autres musiciens, comme La Totentanz (OGAM) par exemple. Celui qui fut l’élève de Cziffra et sacré lauréat en 2005 aux Victoires de la Musique classique grâce à sa remarquable ...
Une sobre victoire

Une sobre victoire

Forte, Marcato, sobriété, éloquence, dialogue entre le Christ et les autres protagonistes. Voilà en quelques mots le Via Crucis de Franz Liszt enregistré par Laurence Equilbey à la tête d’Accentus et Brigitte Engerer au piano. De prime abord la partition semble ne pas mettre en valeur l’immense potentiel technique que l’on connaît à ce chœur remarquable, mais c’est précisément dans l’intensité donnée à la sobriété que ce potentiel se déploie ...
Le démon du génie méthodique

Le démon du génie méthodique

Préfacé par Norbert Dufourcq dès sa première édition en 1978, l’essai de Bertrand Ott, Liszt et la pédagogie du piano, est reparu en édition « revue, augmentée et corrigée » dans la collection » Art » dirigée par Olivier Lussac chez Christine Paquelet Edition. Sa réédition était d’autant plus indispensable que cette espèce de méta-méthode de piano permet de renouveler le débat pianistique, si ce n’est surtout la terminologie disponible pour parler piano. Après quelques ...