Mot-clef : Giacomo Meyerbeer

Lisette Oropesa

Robert le Diable à Bruxelles : un rythme infernal

Meyerbeer est un des compositeurs tristement mal aimés en France, et il faut parfois s'exiler chez nos amis belges ou allemands pour aller apprécier les grands opéras de celui qui fit en son temps les riches heures de l'Opéra de Paris. Ainsi, ce Robert le Diable en version de concert justifiait entièrement le déplacement à Bruxelles. Avec certes beaucoup de coupures (notamment, les ballets et nombre des récitatifs), la totalité ...
CD_Fuchs

Julie Fuchs, piquante mademoiselle

En pleine tournée promotionnelle, Julie Fuchs s'oriente avec aisance vers le bel canto avec ce nouveau disque Mademoiselle. Surprenante Julie Fuchs ! Qu'elle accompagne la plus grande star française du rock’n roll vers sa dernière demeure ou qu'elle foule les planches des plus grandes scènes lyriques actuelles, chantant l’opérette ou le bel canto avec la même conviction, évoluant dans l’univers du baroque, de la comédie musicale ou de la musique contemporaine, côtoyant ...
Meyerbeer

Une biographie de Meyerbeer sans fioritures

Après une biographie de Rossini, qu'on avait adorée, puis une autre de Bellini, toutes les deux en collaboration avec son père Jean, Jean-Philippe Thiellay, directeur adjoint de l'Opéra National de Paris, seul cette fois-ci, remet l'ouvrage sur le métier avec une biographie de Giacomo Meyerbeer. Ce qui frappe beaucoup dans cet ouvrage, c'est son ascèse. On l'avait déjà ressentie en ce qui concernait Rossini, et on avait mis cela sur le ...
18-19-ONP-HUGUE113_DxO.jpg

Le retour des Huguenots à l’Opéra de Paris

Enfin ! On l'avait tant désiré, tant rêvé, tant appelé de nos vœux, le chef-d’œuvre de Meyerbeer revient dans la ville de sa création, lui qui n'avait plus été donné en ces lieux depuis 1936, après plus de 1 000 représentations ! Bien sûr, les puristes hurleront aux coupures, à une mise en scène ou une distribution pas toujours adéquate, mais Les Huguenots sont bel et bien de retour à Paris ! ...
IMG_0981

À Annecy, le festival Impérial Classic’all renouvelle son affiche

Filant la thématique de « l'invitation au voyage », l'édition 2018 de l'Imperial Classic'all, emmenée par son nouveau directeur Benoît Sitzia, mise sur la diversité des sources et la perméabilité des genres : de la musique écrite à l'improvisation, du domaine vocal aux formations instrumentales les plus atypiques (nonet de saxophones, quintette de trompettes) sont donnés à entendre dans les espaces bien sonnants de l'Impérial Palace d'Annecy. Les réjouissances se passent en terrasse ...
Avenches.01

À Avenches, la lumineuse Anne-Catherine Gillet

Première réussie pour le retour du lyrique dans les arènes d’Avenches avec Opéra en fête. Un beau plateau vocal avec une Anne-Catherine Gillet admirable.  Les conditions météorologiques incertaines avaient eu raison des finances du festival d’opéra d’Avenches, qui avait plus d'une vingtaine d'année d'existence. Après une année de pause pour réfléchir à l’avenir d’une telle manifestation, une nouvelle expérience est tentée dans les arènes romaines. La coûteuse formule d’un opéra avec sa mise ...
Vasco de Gama rayonne sur la galaxie à l’Oper Frankfurt

Vasco de Gama rayonne sur la galaxie à l’Oper Frankfurt

Pour la troisième fois et encore en Allemagne est reprise la nouvelle édition critique de L’Africaine de Meyerbeer, aujourd’hui à l’Oper Frankfurt. Sans les retouches de Fétis effectuées juste après la mort du compositeur, l’ouvrage reprend le titre plus juste de Vasco de Gama, mais part cette fois dans l’espace avec la mise en scène de Tobias Krätzer, qui utilise des images communes avec la récente Bohème de Claus Guth ...
Gregory Kunde Prophète à Berlin

Gregory Kunde Prophète à Berlin

Après Vasco de Gama en 2015 et Les Huguenots en 2016, le Deutsche Oper Berlin poursuit son cycle Meyerbeer et s’intéresse cette saison au Prophète, grand-opéra réapparu récemment en Europe avec plusieurs nouvelles productions à Karlsruhe, Essen et Toulouse. En utilisant ses habituelles marottes, Olivier Py ne parvient pas à intéresser à un livret de Scribe pourtant correctement construit, là où Enrique Mazzola dynamise moins la fosse qu’il n’avait su ...
meyerbeer_damrau

À la redécouverte de Meyerbeer avec Diana Damrau

Il semble que Meyerbeer, qui compte bon nombre de fans convaincus parmi les amateurs d'opéra, commence à convaincre les directeurs de salle, et connaisse une mini-renaissance, avec notamment des production du Prophète à Toulouse et des Huguenots à Berlin, qui ont fait grand bruit. Mais les opéras français, tout rares (trop !) qu'ils soient, ne concernent que la partie visible de l'iceberg, car le compositeur a eu une longue et riche ...
5186681_cover

Thomas Hampson dans un récital de mélodies françaises

Le baryton américain Thomas Hampson signe son premier disque pour le label néerlandais Pentatone, en nous proposant une incursion dans l’univers de la mélodie romantique française, et il réussit merveilleusement bien à dépeindre l’ambiance nostalgique, tout autant que le côté ludique de ces pages. Rappelons qu’au cours de sa carrière, Thomas Hampson ne s’est aventuré dans le domaine de la musique française que relativement rarement, tout en manifestant une préférence pour ...
Prophète_6a

Meyerbeer au Capitole, prophète en Occitanie

Cette nouvelle production de l’opéra de Meyerbeer Le Prophète est la preuve incontestable de l’ouverture d’esprit du Théâtre du Capitole, qui n’hésite pas à sortir des sentiers battus pour clôturer sa saison. Afin de se conformer au genre, l’Opéra n’a pas lésiné sur les moyens, l’une des caractéristiques principales du grand opéra étant un visuel plus que grandiloquent, agrémenté de ballets, de grands chœurs, de machineries et d’épopées historiques. Avec ...
Diana Damrau et Nicolas Testé enflamment la Philharmonie de Luxembourg

Diana Damrau et Nicolas Testé enflamment la Philharmonie de Luxembourg

Festival vocal pour un récital nommé à juste titre « Bel canto drammatico ». Diana Damrau et Nicolas Testé, dans un programme tout XIXe siècle conçu avec goût et intelligence, enchantent le public par leur engagement. Aux côtés de pages de Bellini, Verdi, Wagner ou Massenet, Meyerbeer sort comme le grand triomphateur de la soirée. C’est Diana Damrau qui avait ouvert en septembre dernier la saison 2016-2017 de la Philharmonie de ...
crebassa

Oh, Boy ! Les affres de l’adolescence avec Marianne Crebassa

Qui ne connaît, est, ou a été, un adolescent ? Marianne Crebassa, avec une grande délicatesse et beaucoup de musicalité, nous fait entrer dans cet univers rempli d'angoisse et défi, de fragilité et d'hormones bouillonnantes, de doutes et de désirs. Voici un programme harmonieusement concocté, qui alterne Mozart et certains compositeurs français des XVIIIe et XIXe qui ont confié des rôles de jeunes garçons à une mezzo-soprano. Avec une grâce et ...
Ouvertures d'opéra

Ouvertures belcantistes avec Enrique Mazzola et l’ONDIF

Musique « populaire » avec un bouquet d’ouvertures italiennes endiablées. Mais attention, le mélomane plus averti n’en fera pas moins quelques belles découvertes. La photo de couverture et le sous-titre un peu ringard de l’album – « Bel canto amore mio » – semblent vouloir donner le ton. Rien de prétentieux sur cet agréable CD, qui semblerait destiné avant tout à être écouté sur la terrasse à l’heure de l’apéro, ou ...
berlioz14

Le Concert Monstre de 1844 au festival Berlioz

En 1844, à Paris, se tint l’Exposition des produits de l’industrie, un antécédent des Expositions universelles parisiennes, dont la première allait se tenir seulement onze années après, en 1855. Incidemment et tardivement, Hector Berlioz fut chargé d’organiser un grand concert et de « donner dans l’immense bâtiment où elle avait lieu et qui bientôt devrait être libre, un véritable festival dédié aux industriels exposants. […] J’engageai pour le grand concert à ...
chopin1848

Évocation du dernier concert de Chopin à Paris

Laissez opérer votre imagination… et vous voilà transportés au mercredi 16 février 1848 dans l’un des salons de Pleyel, 20 rue Rochechouart, où Frédéric Chopin donne son dernier concert à Paris, peu de temps avant qu’il ne s’installe place Vendôme. Il disparaîtra le 17 octobre 1849 après une longue et inexorable dégradation de son état de santé miné par la tuberculose. L’affiche du programme n’indique pas très précisément les œuvres interprétées lors ...
meyerbeer_robert le diable opusarte

Un Robert le Diable pour le chant et l’orchestre

L’opéra de Giacomo Meyerbeer, Robert le Diable, d’après un livret de Scribe et Delavigne, fut présenté en création à l’Opéra de Paris le 21 novembre 1831. L’histoire est celle de Robert, un fier chevalier qui, en compagnie de son écuyer Bertam, mauvais conseiller, se retrouve  en Sicile. S’ensuit une série d’épisodes plus ou moins emberlificotés qu’il vaut mieux ne pas rattacher à la logique de notre temps. Tout cela se ...
rfh-florez

Florez à Essen : Sur les pas d’Alfredo Kraus

C’est un Juan Diego Flórez inhabituel qui se présente au public de la Ruhr en cette soirée de fin-novembre. Point de Rossini au programme, mais Tosti e Donaudy, Händel et Donizetti, voire Meyerbeer et Verdi. Du coup, les acrobaties vocales – jusqu’ici la griffe du ténor péruvien – passent au second plan. Certes, le suraigu reste impressionnant de facilité et de flamboyance, mais nous admirons également la beauté d’un médium plus ...
huguenots-photo-alain-kaiser-2

Après Bruxelles, les Huguenots triomphent à Strasbourg

Bien que ses opéras connaissent un relatif regain d’intérêt après des années de purgatoire, Giacomo Meyerbeer n’a pas encore bénéficié de la « Renaissance » qu’a connue dans les années 1980 son contemporain Gioacchino Rossini. Aussi le retour à Bruxelles sur la scène du Théâtre de la Monnaie des Huguenots, son plus mémorable succès dès sa création en 1836 et ouvrage emblématique du grand opéra historique à la française, fit-il l’événement en ...
emi_ballet_edition_lanchbery

De l’art de la musique de ballet

Sans doute inconsciemment EMI Classics, dans sa belle et récente série « Ballet Edition », rend-il hommage au regretté John Lanchbery (1923-2003), compositeur, arrangeur et chef d’orchestre anglo-australien dont nous avons déjà dit le plus grand bien lors d’une superbe publication des trois ballets de Tchaïkovski. Par sa collaboration avec les danseurs et chorégraphes Sir Frederick Ashton et Kenneth MacMillan, John Lanchbery offrit ses multiples talents au Sadler’s Wells et à Covent ...
LES HUGUENOTS

Bruxelles, le grand retour des Huguenots

La fin de saison du Théâtre de La Monnaie de Bruxelles permettait donc aux légendaires Huguenots de faire leur retour sur une scène majeure de l’espace francophone. Le théâtre belge avait mis les petits plats dans les grands pour offrir le spectacle le plus abouti que l’on pouvait espérer ! Œuvre phare d’une certaine époque et d’une certaine conception de l’opéra, ces Huguenots ont souvent été musicalement charcutés et massacrés (on pense ...
Les folies de Natalie Dessay

Les folies de Natalie Dessay

Natalie Dessay fait partie de ces gens qui pourraient captiver un public en lisant le Bottin du téléphone. Plus encore si elle le chantait. Natalie Dessay fascine. Dans cet album commercial, elle fait revivre quelques instants de sa déjà légendaire carrière. Une carrière en deux parties. Celle de la découverte stupéfiante d’une soprano aux aigus uniques. Celle qui a fait délirer le public avant que la découverte de polypes nécessite ...
Résurrection scénique de Il Crociato in Egitto

Résurrection scénique de Il Crociato in Egitto

Avec ce Dvd, l’éditeur Dynamic offre la rare opportunité d’assister à la première reprise scénique depuis le XIXe siècle du rare Croisé en Egypte, œuvre charnière dans la carrière de Giacomo Meyerbeer puisqu’il s’agit du dernier des six opéras qu’il composa en Italie mais qui annonce, par bien des aspects, le Grand Opéra français que le compositeur d’origine allemande allait développer dès son installation à Paris l’année suivante. La partition ...
Werden-Essen, Folkwang-Hochschule

Festival Congrès : Giacomo Meyerbeer, Le Prophète

Werden-Essen, Folkwang-Hochschule Plus que jamais, nos amis allemands nous rappellent que nul n’est «prophète en son pays». L’attirance des musiciens et musicologues étrangers pour l’opéra français du XIXe siècle peine à faire oublier le dédain presque unanime de leurs collègues hexagonaux pour ces ouvrages égarés, loin du répertoire national. Ainsi à la Folkwang-Hochschule de Werden, le Pr. Matthias Brzoska vient d’organiser d’une façon tout à fait éclatante un ambitieux Festival-Congrès consacré à ...
Les Huguenots chez Billy Budd

Les Huguenots chez Billy Budd

Meyerbeer est un compositeur curieux : s’il n’est plus beaucoup donné de nos jours, il possède son propre fan club, et les amoureux de sa musique sont nombreux, n’hésitant pas à parcourir le monde pour assister à une représentation d’un ses des opéras, collectionnant ses œuvres dans toutes les versions possibles, même les plus improbables. Les plus improbables ? Oui, car en ces temps de disette, toute nouvelle version des Huguenots est ...
Isabelle Philippe : rêvons…

Isabelle Philippe : rêvons…

Voici que paraît, sous l’intitulé « naissance d’une diva », le premier CD de récital d’Isabelle Philippe. Malgré ce titre, la cantatrice est pourtant loin d’être née en 2006 dans le cœur des mélomanes. Ses prestations lui valent depuis plusieurs années une réputation bien méritée pour ceux qui savent écouter, hélas, on ne peut que déplorer une nouvelle fois que les décideurs des grandes maisons parisiennes n’en fassent pas partie. Sous l’égide ...
L’oublié de Meyerbeer

L’Esule di Granata, l’oublié de Meyerbeer

Il est toujours étonnant d’observer comment certains passionnés réussissent à déplacer des montagnes simplement pour faire passer leurs messages. C’est le cas des producteurs du label Opera Rara. Avec leur petite équipe de lyricomanes, ils exhument de tiroirs poussiéreux d’obscures bibliothèques des partitions perdues depuis des centaines d’années pour les faire revivre dans leur collection discographique. C’est le cas de cet oublié L’Esule di Granata qui, par un étrange et malheureux ...
Rossini et Meyerbeer

Rossini et Meyerbeer, Première mondiale au « bel canto opera festival »

Bad-Wilbad, Kurhaus. 7-VII-2005. Mélodies et airs de Gioachino Antonio Rossini, Giacomo Meyerbeer, Wolfgang Amadeus Mozart, Vincenzo Bellini et Gaetano Donizetti. Olga Peretyatko, soprano ; Xian Yu Yue Ge, soprano ; Filippo Adami, tenor ; Leonardo Silva, tenor ; Joan Ribalta, tenor ; Wojtek Gierlach, basse ; piano : Marco Bellei. Bad-Wilbad, Kurhaus. 8-VII-2005. Gioacchino Antonio Rossini (1792-1868) : l’Occasione fa il ladro, burletta per musica en un acte sur un livret de Luigi Prividalli. Mise en scène et adaptation ...
Meyerbeer charcuté !

Meyerbeer charcuté à Liège !

Les Huguenots Les Huguenots seraient-ils enfin en train de faire leur retour au répertoire? C’est la question qu’on peut se poser, car un an après l’Opéra-Théâtre de Metz, et alors que la rumeur les annonce au Châtelet, c’est à l’opéra Royal de Wallonie qu’est montée une nouvelle production de ces Huguenots qui furent si longtemps mis de côté, pour délit de ringardise supposée par l’intelligentsia lyrique. Cette production courageuse a divisé le ...

Un peu de Spohr pour Anne Sofie von Otter

Depuis quelque temps, Anne Sofie von Otter multiplie les récitals, voire le cross-over (Folksongs, Home for Christmas, Elvis Costello…) ; alors que parallèlement, ses intégrales d’opéra se raréfient. D’aucuns n’ont pas hésité à y déceler des signes avant-coureurs du déclin. Il leur faudra, c’est bien le mot, déchanter. Quand elle offre à une Ariane à Naxos en tous points exceptionnelle – on en reparlera - un Sacre du Compositeur, cet Orphée ...