Mot-clef : Gildas Pungier

LE VAISSEAU FANTÔME / WAGNER

Der fliegende Holländer

Opéra en trois actes sur un livret de Richard Wagner.

Mise en scène Beverly et Rebecca Blankenship
Scénographie et costumes Peer Palmowski
Lumières Hans-Joachim Koester

Orchestre Symphonique de Bretagne
(Direction Grant Illewellyn)
Direction musicale Rudolf Piehlmayer

Choeur d’Angers-Nantes Opéra
(Direction Xavier Ribes)

Choeur de chambre Mélisme(s)
(Direction Gildas Pungier)

Holländer Almas Švilpa
Senta Martina Welschenbach
Daland Patrick Simper
Erik Samuel Sakker
Mary Doris Lamprecht
Steuermann Yu Shao

Le Vaisseau Fantôme dans l’eau et les flammes à l’Opéra de Rennes

De retour à l’Opéra de Rennes où il a déjà été donné en version demi-scénique avec l’Orchestre de Bretagne sur scène, Der Fliegende Holländer de Wagner est cette fois interprété avec les musiciens en fosse et une scène remplie de vingt mille litres d’eau, sur laquelle évolue une très bonne distribution. La jauge de l’Opéra de Rennes n’est que de six cent cinquante places, mais on y a récemment joué Lohengrin ...
ALEKO - IOLANTA     
RACHMANINOV - TCHAÏKOVSKY

Orchestre Symphonique de Bretagne
(Directeur Musical Grant Llewellyn)
Direction musicale
Andreai Galanov

Choeur d’Angers-Nantes Opéra
(Direction Xavier Ribes)

Choeur de chambre Mélisme(s)
(Direction Gildas Pungier)

Coproduction Opéra National d’opéra et de ballet de Minsk, 
Angers-Nantes Opéra, Opéra de Rennes


ALEKO

Zemfira Anastasia Moskvina
Aleko Vladimir Gromov
Un vieux gitan Vladimir Petrov
Un jeune gitan Aleksandre Gelakh
Une vieille femme Natalia Akinina

 

IOLANTA

Iolanta Iryna Kuchynskaya
Vaudémont Victor Mendelev
Bertrand Vladimir Petrov
René Andrei Valentii
Alméric Aleksandre Gelakh
Robert Ilya Silchukou
Ibn-Hakia Vladimir Gromov
Martha Natallia Akinina
Brigitta Hélène Lecourt
Laura Viridiana Soto Ortiz

Doublé russe en ouverture de saison à l’Opéra de Rennes

Programmés à Rennes avant Nantes et Angers, Aleko de Rachmaninov et Iolanta de Tchaïkovski sont interprétés par une distribution venue de l'Opéra de Minsk. La représentation en version demi-scénique de ces deux courts opéras, créés à cinq mois d’intervalle en 1892 et 1893, perd en vigueur après l'entracte.  Très rare sur les scènes hormis en Russie, le premier des trois opéras de Sergueï Rachmaninov, d’après Pouchkine, ressemble par sa trame aux courts ouvrages véristes ...
23592456_1852022671491812_4931445462428368745_o

Le Médecin malgré lui à Rennes en prélude à l’année Gounod

L'Opéra de Rennes anticipe les célébrations du bicentenaire de la naissance de Charles Gounod avec cette nouvelle production du Médecin malgré lui appelée à voyager sur plusieurs scènes du Grand Ouest. Troisième ouvrage lyrique du compositeur, cet opéra-comique en trois actes, créé au Théâtre Lyrique en 1858, se caractérise par sa fidélité à la pièce de Molière et sa constante inspiration mélodique. Tout y est léger et spirituel à l'image des ...
18768652_10212619978164235_932994468651691270_o

Julie Robard-Gendre enflamme la Carmen rennaise

Le 8 juin, la retransmission de Carmen, avec Julie Robard-Gendre dans le rôle-titre, en direct et sur écrans géants dans vingt-quatre communes bretonnes et des îles anglo-normandes, constituera le sommet de la saison rennaise. Au regard des qualités de cette production et de la prestation de la mezzo française, ce public élargi ne sera pas déçu. Il faut en effet désormais considérer la mezzo française comme l’une des plus convaincantes Carmen du moment. ...
17310188_1584080814952667_4504718898261322243_o

Fidelio à l’Opéra de Rennes : Prima la Musica

Une semaine après l’annonce de sa nomination à la tête d’Angers Nantes Opéra, prélude peut-être à la constitution souhaitée par beaucoup d’un Opéra du Grand Ouest, Alains Surrans nous propose une nouvelle production de Fidelio confiée à l’architecte et plasticien strasbourgeois Philippe Miesch, coproduite avec… Angers Nantes Opéra. Affirmons-le d’entrée, il est difficile de s’enthousiasmer pour une proposition scénique à ce point dépourvue de la moindre audace, la transposition à l’époque ...
DON PASQUALE©François Berthon - 934

Don Pasquale à Rennes : séduisant menu de fêtes

La recette est simple pour réussir le spectacle idéal de fêtes de fin - et de début - d’année. Prenez Don Pasquale chef-d’œuvre de Donizetti qui conclut avec un humour et une grâce infinis le règne de l’opera buffa, faites appel à un metteur en scène qui a parfaitement compris les ressorts du genre et sert l’ouvrage avec autant de tact que de fantaisie, réunissez enfin des chanteurs aussi doués ...
dialogues-des-carmelites-vogue-en-bretagne

Dialogues des Carmélites sans orchestre mais pas sans frissons

C'est à une curieuse expérience que nous convie l'Opéra de Rennes en programmant Dialogues des Carmélites mis en scène mais donnés dans leur réduction pour piano. Le résultat, inabouti, est cependant digne d'intérêt. Ce choix présente deux avantages : celui de pouvoir présenter le spectacle sur d'autres scènes bretonnes et celui de faciliter l'accès à cet authentique chef d'œuvre lyrique à des publics moins avertis. En effet, c'est un condensé de l'opéra qui ...
rigoletto

Fin de saison réussie avec Rigoletto à Rennes

L’Opéra de Rennes, connu pour l’originalité de sa programmation, a toutefois pris l’habitude de terminer chaque saison avec un pilier du répertoire lyrique. C’est Rigoletto qui est à l’affiche cette année, dans une production de l’Opéra de Monte-Carlo créée en 2011. Dans des décors de Rudy Sabounghi qui illustrent l’enfermement des personnages, Jean-Louis Grinda signe une mise en scène des plus conventionnelles - si l’on fait abstraction de la transposition à ...
photo_1347722029_Chamayou_c_RichardDumas_vign

A La Chaise-Dieu : de Bach à Beethoven

Ce dimanche 2 septembre marque la fin du 46ème Festival de La Chaise-Dieu mais aussi la fin d’un cycle. En effet, après 20 ans de présence dont 9 ans au poste de Directeur Général, Jean-Michel Mathé quitte ce lieu prestigieux à bien des égards. C’est Gildas Pungier et son ensemble vocal Mélisme(s), accompagné d’A Venti, qui ouvrent cette dernière journée avec un programme « de Bach à Bruckner ». Le public a découvert ...
JENUFA opŽra en trois actes de Leo

A Rennes, la version originelle de Jenufa

Jenufa est désormais solidement installée au répertoire des maisons d’opéra dans l’édition définitive de 1918, mais l’Opéra de Rennes a choisi de faire découvrir au public français la version originelle de l’ouvrage donnée au Théâtre de Brno quatorze ans plus tôt sous le titre de Jeji Pastorkyyna (traduisible en français par « sa fille adoptive »). C’est le musicologue anglais Mark Audus qui a reconstitué cette partition, recréée à Brno ...
Viva Despina, che sa servir

Viva Despina, che sa servir

Così fan tutte En ouverture de sa nouvelle saison et d’un cycle «1789» consacré aux musiques de la Révolution, la Cité de la Musique donnait en concert un Così tout droit venu de Rouen. A contre-courant de l’actuelle doxa baroqueuse, la lecture très classique du directeur musical de l’Opéra de Rouen surprend avec des tempi bien lents dans lesquels s’enlisent d’interminables quintette «Di scrivermi ogni giorno» et trio «Soave sia il ...
Eclatant Puccini

Eclatant Puccini

Madame Butterfly La salle est plongée dans l’obscurité, le rideau n’est pas encore levé lorsque, clairs et sonores, les premiers accords de Madame Butterfly jaillissent, impétueux, du silence qui les contenait. Ouverture franche qui saisit le public pour ne plus le lâcher une mesure jusqu’au dernier accord étouffé, comme happé par le silence dramatique qui reprend ses droits, ensevelissant la pauvre Cio-Cio-San poignardée par son espérance trompée, que le rideau sans ...
Entre rêve et réalité

Les Contes d’Hoffmann, entre rêve et réalité

Créée à Metz l’an passé, cette production des Contes d’Hoffmann, qui adopte la traditionnelle version Choudens, refuse le pittoresque des trois actes, et tente au contraire d’unifier le récit en soignant les enchaînements et en laissant toujours deviner sous les costumes des invités de Spalanzani ou des carnavaliers vénitiens, l’uniforme des étudiants qui s’invitent dans le délire du poète (c’est ainsi par exemple que Nathanaël se transforme à vue en ...
Pas de bonnet d’âne pour le conservatoire

Pas de bonnet d’âne pour le conservatoire

Première française de l’ultime opus scénique de Richard Strauss La ténacité d’un directeur de théâtre têtu comme un ... Breton aura eu raison de facétieux grévistes ; un mouvement social n’eût pas manqué de pénaliser cette initiative originale. Point de musiciens aguerris, mais des élèves du Conservatoire rennais ; lesquels ont confirmé le fameux vers de Corneille « aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années ». Une maîtrise indéniable, un ...