Mot-clef : Gustav Mahler

Fin d’intégrale Mahler par Pierre Boulez

Fin d’intégrale Mahler par Pierre Boulez

Les célébrations des 85 ans de Pierre Boulez et des 150 ans de la naissance de Gustav Mahler étaient un bon prétexte pour publier le dernier album de son intégrale des symphonies et des lieder avec orchestre. Commencée, en 1995, avec une symphonie n°6 gravée à Vienne, cette somme se termine par cette lecture des Knaben Wunderhorn avec le Cleveland Orchestra, l’un des orchestres préférés du chef. Pierre Boulez aura ...
Par trois fois, adieux

Anne Teresa De Keersmaeker et Jérôme Bel, par trois fois, adieux

Le Chant de la Terre analysé, disséqué et éprouvé sous toutes ses coutures. Mieux qu’une conférence dansée, le rêve de chant d’une petite fille prend forme sur le plateau du Théâtre de la Ville. La chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker a toujours rêvé de chanter Le Chant de la Terre. Décidée à apprendre le chant, cette fine musicienne – partenaire régulière de compositeurs et d’ensembles de musique contemporaine – découvre qu’il ...
Retour aux sources

Retour aux sources pour Christian Thielemann

Que d’anniversaires ! On savait que 2010 et 2011 marquaient les 150 ans de la naissance et les 100 ans de la mort de Gustav Mahler ; les concerts de prestige où Christian Thielemann dirigeait sa Symphonie n°8 marquaient cependant aussi les 100 ans de la création de cette œuvre, par le même orchestre, mais pas dans le même lieu : l’immense salle qui l’a accueillie existe toujours à l’ouest du centre-ville de ...
Chailly et ses deux amours : Mahler et Berio

Chailly et ses deux amours : Mahler et Berio

Quand on pense à l’Italie musicale, on pense un peu trop souvent à ce long XIXe siècle entièrement dominé pour le meilleur et pour le pire par le triomphe de la voix et d’une sentimentalité à fleur de peau ; beaucoup moins à cette génération d’après guerre entraînée par les figures de Luciano Berio et de Luigi Nono, animés d’un inextinguible besoin d’aventure, portés par leurs convictions politiques et qui trouvaient ...
Abbado dirige Mahler : le grand chic symphonique

Abbado dirige Mahler : le grand chic symphonique

Le label Euroarts poursuit son édition annuelle des symphonies de Mahler avec Claudio Abbado dans le cadre du festival de Lucerne. Alors qu’une nouvelle symphonie n°4 est annoncée pour l’hiver, le mélomane peut déjà compléter sa collection avec les symphonies n°2, n°3, n°5, n°6 et n°7. On imagine que le chef, en complicité avec le festival suisse, ira au bout de ce qui sera sa seconde intégrale complète et ...
Le Chant de la terre à Liège

Le Chant de la terre à Liège

Orchestre Philharmonique de Liège Après deux grands concerts donnés en plein air au cœur de Liège dans le cadre des fêtes de Wallonie, l’OPL ouvrait réellement sa saison ce vendredi à travers un programme aux accents germaniques prononcés. La première pièce, Siefried-Ydill, nous invite dans l’intimité du couple Wagner. L’œuvre de 1870 a en effet été composée par l’auteur du Ring comme un cadeau d’anniversaire à l’attention des trente-trois ans ...
Gatti et Goerne font un malheur

Gatti et Goerne font un malheur

On ne saura sans doute jamais qui d’entre Matthias Goerne ou Mahler a rempli le Châtelet ce jeudi soir. Ce dont on est sûr par contre, c’est qu’à eux quatre - avec Daniele Gatti et l’Orchestre National de France –, ils ont mis le public debout. Dès le début du cycle «Tout Mahler par Gatti», le chef avait confirmé son affinité avec le compositeur et Gœrne avait habité les lieder ...
Un Mahler de plus, sans plus

Un Mahler de plus, sans plus

Orchestre Philharmonique de Rotterdam Coïncidence de la programmation parisienne, Yannick Nézet-Séguin, successeur de Valery Gergiev à la tête du Philharmonique de Rotterdam, suit de près son prédécesseur qui officiait Salle Pleyel quelques jours plus tôt, dans une autre symphonie de Mahler. Pour faire comme tout le monde, au risque de surdose mahlérienne dont nous ne sommes pas sortis, puisqu’après 2010, année du 150ième anniversaire de la naissance du compositeur, 2011 ...
Les hautes sphères mahlériennes

Gergiev en hautes sphères mahlériennes

«Réaliser ce qui semblait irréalisable», tel était le défi que se lançait Gustav Mahler en écrivant sa Symphonie n°8 dont les sept précédentes n’auraient été que des préludes. Avec l’extravagance de son effectif orchestral (les vents par cinq et la présence de cinq claviers dont l’orgue et l’harmonium) ajouté de trois chœurs, avec la singularité de la forme (deux parties sans référence au modèle traditionnel) et l’hétérogénéité des sources (un ...
Salonen, un grand mahlérien !

Esa-Pekka Salonen, un grand mahlérien !

Même si l’on est un admirateur d’Esa-Pekka Salonen (ce que l’auteur de ces lignes concède volontiers), force est de constater qu’on ne l’aurait jamais considéré comme un interprète majeur de Gustav Mahler. Jusqu’à ce disque, son apport à la discographie Mahler est assez maigre. Si l’on passe sur deux curiosités exotiques : la symphonie n°4 avec Barbara Hendricks et le Chant de la Terre avec Domingo, son enregistrement de la symphonie ...
Leonidas Kavakos, en maître d’émotions

Leonidas Kavakos, en maître d’émotions

Menuhin Festival Gstaad 2010 Une demi-heure avant le concert, Valery Gergiev se soumet en complète décontraction aux feux d’un interviewer qui porte son unique intérêt sur le la Symphonie n° 5 de Gustav Mahler au programme de la soirée. A la fin de l’entretien, Valéry Gergiev tout en souhaitant une excellente soirée aux auditeurs de sa présentation brièvement ajoute qu’il faut s’attendre à un aussi grand moment de musique avec Leonidas ...
Mahler à grande vitesse avec Neeme Järvi

Mahler à grande vitesse avec Neeme Järvi

Voilà un nouvel épisode dans le retour discographique de Neeme Järvi au cœur de l’actualité discographique avec cette symphonie n°7 de Mahler ! En matière de Mahler, Neeme Järvi, n’est pas un débutant. On lui doit une intégrale, enregistrée pour Chandos, lors de ses années auprès de l’Orchestre royal d’Ecosse, au début des années 1990. A l’exception d’une symphonie n°8, cette somme n’a jamais figurée au sommet de la discographie. Le choix de ...
Mahler et la paix sur terre

World Orchestra for Peace : Mahler et la paix sur terre

Les belles idées font-elles de la belle musique ? En 1995, les convictions pacifistes de Sir Georg Solti l’avaient convaincu de fonder un Orchestre mondial pour la paix formé de musiciens issus d’orchestres du monde entier. Sa mort en 1997 n’a pas interrompu l’existence de l’orchestre, repris par l’omniprésent Valery Gergiev dès l’année suivante, même s’il a continué à n’être réuni que de façon exceptionnelle. Ce concert salzbourgeois, qui marquait les débuts de ...
Une Symphonie des Milles en demi-teintes

Une Symphonie des Milles en demi-teintes par David Zinman

Œuvre redoutable et à double tranchant que la Symphonie n°8 de Gustav Mahler, sous-titrée « Symphonie des milles » en raison du nombre impressionnant d’exécutants qu’elle requiert. Mahler la créa à Munich le 12 septembre 1910, à la tête de 1029 choristes, solistes et musiciens, donnant là son dernier concert européen auquel assistaient nombre de personnalités de l’époque. Un siècle plus tard, David Zinman poursuit son intégrale mahlérienne en enregistrant cette pièce ...
Symphonie contondante

Symphonie contondante

Festival de Saint-Denis A deux jours d’intervalles, Daniele Gatti remet la Symphonie n°4 de Mahler sur le métier - toujours dirigeant par cœur, mais cette fois-ci, l’immense vaisseau de la basilique de Saint-Denis succède à l’acoustique très sèche du Chatelet. En ouverture, le très court et très inspiré Blumine – une pièce à l’origine prévue comme deuxième mouvement de la Symphonie n°1 «Titan» et finalement écartée par Mahler en 1894. On doit ...
Gatti sert Mahler en tranches

Gatti sert Mahler en tranches

Après les Symphonies n°1 en décembre et n°3 en avril, Daniele Gatti poursuit son intégrale symphonique Gustav Mahler à Paris, marquée par le même soin constant apporté aux atmosphères sonores, et une sincère indifférence à relier les épisodes en une unité symphonique supérieure. Les amateurs d’un Mahler cyclothymique qui enchaîne épisodes dépressifs, moments agrestes et extases fugitives apprécieront. Ceux à la recherche d’un fil conducteur, d’une grâce qui les prenne ...
L’intégrale Mahler polonaise, la revanche des artisans !

L’intégrale Mahler polonaise, la revanche des artisans !

Alors que l’avalanche mahlérienne des anniversaires 2010 et 2011 n’est pas encore à son paroxysme, Naxos a la bonne idée de regrouper en coffret son intégrale Mahler « polonaise » gravée au cours des années 1990 et 2000. La particularité de l’entreprise est d’être découpée entre plusieurs chefs : Antoni Wit est en charge des symphonies n°2, n°3, n°4, n°5, n°6, n°8 et n°10 (Adagio) ; Michael Halász règle le cas des symphonies n°1, n°7 ...
Un coup pour rien

Quatrième de Mahler par Gergiev, un coup pour rien

Lorsque nous avions eu à chroniquer la symphonie précédente par les mêmes interprètes, donc la Troisième enregistrée en septembre 2007, nous avions remarqué qu’elle commençait formidablement bien pour se poursuivre et se terminer dans l’indifférence et le manque d’inspiration. Pour cet enregistrement réalisé à peine quatre mois plus tard de la Symphonie n°4 aux climats bien différents de son ainée, allions nous retrouver le Valery Gergiev enthousiasmant du Kräftig de ...
Du grand National

Du grand National avec Daniele Gatti

Poursuivant sa série Mahler qui s’étalera sur trois saisons, l’ultime concert avec la Symphonie n°10 étant prévue le 1er décembre 2011, l’Orchestre National emmené par son chef Daniele Gatti abordait l’immense Troisième avec ses six mouvements de plus de quatre vingt dix minutes et dont le premier, le terrible Kräftig, entschieden (avec force, décidé) dura ce soir à lui tout seul plus de quarante minutes. Ce petit indice chronométrique pourra donner ...
Quel programme ! Mais gare à la monotonie …

Quel programme! Mais gare à la monotonie …

Voilà un concert au programme bien copieux comme on en n’entend plus tellement aujourd’hui, où il est courant de «se contenter» des quatre vingt minutes de la Symphonie n°6 de Mahler pour remplir une soirée. Mais point cette fois où rien moins que le Concerto «L’Empereur» nous était offert en première partie. Généreux certes, des chefs-d’œuvre surement, mais en choisissant un tel programme, les interprètes prenaient le risque d’épuiser leur auditoire, ...
Gerhaher dans Mahler : exceptionnel, inouï

Gerhaher dans Mahler : exceptionnel, inouï

Comme le rappelle Christian Gerhaher, les Lieder de Gustav Mahler s’inscrivent dans le prolongement de ceux de Franz Schubert. Or, Christian Gerhaher, qui travaille le lied avec l’admirable pianiste Gerold Huber depuis plus de vingt ans, est maintenant reconnu comme l’un des plus grands spécialistes de Schubert dont il donne tant à la scène qu’au disque des versions fusionnelles insurpassables (cf. notre chronique du 18 juin 2009). Que ces artistes ...
Retour à Mahler !

Retour à Mahler avec Haitink à Chicago

Le label auto-produit de l’orchestre de Chicago poursuit son exploration des symphonies de Mahler et cette, symphonie n°2, s’ajoute aux trois autres symphonies déjà éditée sous la baguette de Bernard Haitink. Il est incontestable que Bernard Haitink est l’un des plus grands mahlériens de notre époque et ce nouveau témoignage s’affirme déjà la cinquième version commercialisée du chef dans cette œuvre. Considérant que deux des témoignages du chef à ...
A la source de la poésie populaire slave

La difficile ascension du Chant de la Terre par Hartmut Haenchen

Orchestre Symphonique de La Monnaie Après l’exceptionnelle Symphonie n°6 de Mahler jouée en ouverture de la saison et en première du projet « All Mahler » des orchestres symphoniques belges, le public était venu en masse écouter ce Chant de la terre sous la direction du grand Hartmut Haenchen espérant que le miracle se renouvelle. Le chef présente une constante dans son approche qui vise plutôt un expressionnisme viennois typique du début ...
Les Midem Classical Awards

Les Midem Classical Awards 2010

Les Midem Classical Awards 2010 ont été décernés dans le cadre du Midem. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée le mardi 26 janvier à l’Auditorium Debussy de Cannes. Les Midem Classical Awards sont la seule récompense internationale dédiée à la musique classique. Ces prix sont décernés dans le cadre du MIDEM qui se déroule, chaque janvier, à Cannes. Le jury se compose des médias suivants : Crescendo (Belgique) - ...
Mahler : « A tout jamais »

Mahler : « A tout jamais »

« Lorsqu’il lut enfin le Knaben Wunderhorn, Mahler dut avoir l’impression de se retrouver chez lui. Tout ce qui l’émouvait y figure : la nature, la piété, le désir, l’amour, la séparation, la nuit, la mort, le monde des esprits… » Ainsi s’exprime justement le chef d’orchestre Bruno Walter qui le connut bien personnellement. Ce Cor merveilleux de l’enfant (Des Knaben Wunderhorn en allemand), un recueil de poésie médiévale, inspira effectivement Gustav Mahler ...
John Adams plus fort que Mahler

Gustavo Dudamel : John Adams plus fort que Mahler

Bienvenido Gustavo ! Tel était le slogan de la campagne de pub qui a submergé Los Angeles a l’automne dernier. En choisissant le jeune homme pour succéder à Esa-Pekka Salonen à la tête de l’orchestre de la ville californienne, les managers de la phalange voulaient marquer un grand coup, rajeunir l’image du classique et surtout ouvrir l’orchestre sur une ville aux minorités hispanophones importantes. Le produit d’appel a tout pour plaire ...
Mahler à Pittsburgh

Mahler à Pittsburgh

Né en 1958, le chef d’orchestre autrichien Manfred Honeck, bien que moins médiatisé que d’autres artistes de cet État (à l’image de Franz-Welser Möst qui dirigera le concert du Nouvel an 2011 du Philharmonique de Vienne), est un musicien expérimenté et inspiré. Après différents postes à Leipzig, Oslo et Stockholm, il est chef auprès de l’opéra de Stuttgart et surtout directeur musical de l’orchestre de Pittsburgh depuis la saison 2008-2009. Devant ...
Boulez face à Mahler et Wagner

Boulez face à Mahler et Wagner

Alors que Sony édite, en plusieurs, coffrets l’intégrale des enregistrements de Pierre Boulez (lire ici la chronique du coffret Boulez dirige Boulez), il est intéressant de réentendre des enregistrements du maître dans des répertoires qui étaient, dans les années 1970, en marge du catalogue des œuvres qu’il dirigeait alors. C’est également cette décennie qui marque l’affirmation du musicien comme chef d’orchestre de renommée internationale avec des mandants consécutifs à la ...
Rendez-vous de titans

Matthias Goerne, Daniele Gatti, rendez-vous de titans

Une soirée Mahler clôt la collaboration exceptionnelle de l’Orchestre National de France avec Matthias Goerne et poursuit l’intégrale du compositeur entamée par Daniele Gatti à la rentrée. Intime du cycle Des Knaben Wunderhorn, enregistré avec Chailly et le Concertgebouw en 2003, Goerne approfondit ici la diversité des climats avec le raffinement qu’on lui connaît. Le soin qu’il apporte au détail – diction, nuances, legato - est d’autant plus évident que l’orchestre ...
Le Mahler Project du Concertgebouw passait par Paris

Le Mahler Project du Concertgebouw passait par Paris

C’était sans doute un des concerts les plus attendus de la saison musicale, puisque complet depuis un bon moment, chose assez rare en ces temps de crise économique où indécis et autres distraits ont encore la possibilité d’acheter leurs billets au dernier moment. Mais pas cette fois-ci pour la venue, il est vrai, d’un orchestre, le Concertgebouw, et d’un chef, Mariss Jansons, tous deux candidats bien officieux au titre tout ...