Mot-clef : Gustave Charpentier

Dukas

Paul Dukas, musiques pour le prix de Rome

Les pièces de jeunesse composées par Dukas pour l’obtention du prix de Rome révèlent déjà les qualités de grand orchestrateur qui devaient par la suite marquer les grands chefs-d’œuvre du grand compositeur français. L’interprétation exemplaire d’Hervé Niquet et de ses forces confère à ces compositions toute la légitimité qui leur revient. Après des albums successivement consacrés à Debussy, Saint-Saëns, Gustave Charpentier et Max d’Ollone, le présent volume est le cinquième de ...
Tailleferre_2

L’Affaire Tailleferre : quand le pastiche devient art

Quatre opéras radiophoniques de Germaine Tailleferre, qu'une trame narrative originale unit en un même spectacle, dynamique et plein d’humour : L'Affaire Tailleferre, un succès à l'Opéra de Limoges. Notre conception contemporaine de l'art ne reconnaît guère de valeur aux pastiches. Leur origine est toujours suspecte : ne germent-ils pas souvent dans l'esprit desséché d'un artiste en mal d'inspiration ? Ou d'un apprenti faussaire qui trouve spirituel d'abuser un public moins averti que lui ? Mais ...
Louise dénaturalisée

Louise dénaturalisée à Strasbourg

Après avoir ouvert la saison en fanfare avec Richard III, importé d’Anvers, le nouveau directeur de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur, présentait sa première nouvelle production avec Louise. Le chef-d’œuvre de Gustave Charpentier a certes connu un immense succès public dans la première moitié du XXe siècle (1026 représentations à l’Opéra-Comique de Paris entre la création en 1900 et 1967) mais n’a pas depuis totalement déserté la scène (Paris, ...
Louise en salle d’attente

Louise en salle d’attente

C’est vraiment étrange. Alors que le programme de salle montre huit photos de la capitale française, celle-ci est presque entièrement bannie de la mise en scène de Christof Loy. En effet à Duisburg, Louise, l’opéra parisien par excellence, se déroule dans la vaste salle d’attente d’un médecin, lieu aussi laid que froid et quelconque. En attendant le rendez-vous (ou plutôt son bonheur) Louise, accompagnée de ses parents très envahissants, commence ...
Pianistes – et compositeurs – de légende

Pianistes – et compositeurs – de légende

Ne manquez surtout pas d’écouter ces grands moments rares de l’histoire de la musique grâce à la préhistoire du disque, exhumés et préservés une fois de plus par Ward Marston qui nous offre depuis son studio magique la possibilité d’entendre au piano Edvard Grieg, Camille Saint-Saëns, Jules Massenet, Claude Debussy, Raoul Pugno et Louis Diémer en personne ! Le tout en des conditions techniques idéales, compte tenu évidemment de l’âge canonique ...
Carte postale symphonique

Carte postale symphonique

Alors que l’Orchestre National de Lyon commence, assez mal, une intégrale Debussy, la philharmonie de Nice et son chef Marco Guidarini proposent un disque évident par son programme, mais rare. Pour cette généreuse galette, le chef offre ainsi différentes partitions «à programme» de musique française qui n’avaient jamais été réunies dans un même album. En bon ex-assistant de John Eliot Gardiner, Marco Guidarini se souvient que son maître avait enregistré, avec ...
« Paris, Paris, splendeur de mes désirs »

« Paris, Paris, splendeur de mes désirs »

Louise Aujourd’hui disparue de notre paysage culturel, Louise fut un des piliers du répertoire d’opéra-comique dans la première moitié du XXe siècle où elle atteignit le millier de représentations. L’ouvrage, par-delà certains aspects datés, est particulièrement intéressant en ce qu’il illustre le naturalisme en musique. « C’est Zola en musique », résumait Paul Morand. L’argument était particulièrement audacieux pour l’époque (la jeune Louise et le poète Julien s’aiment sans la légitimation ...
La voix du Québec

Marianne Fiset, un nom à retenir

Musique Sénat est une heureuse initiative, hélas peu connue (et pour cause puisque les concerts sont privés) destinée à la fois à restituer certains lieux aux citoyens (en l’occurrence, les salons du Sénat) et à donner une chance à de jeunes artistes. Forte de ses cinq prix gagnés au Concours Musical International de Montréal, la toute jeune soprano québécoise Marianne Fiset (28 ans) était dès lors la candidate idéale pour ...
Le naturalisme en musique. De Bruneau à Charpentier

Le naturalisme en musique de Bruneau à Charpentier

« Le vice et la vertu sont des produits comme le vitriol et le sucre. » Hippolyte Taine Le marteau et l’enclume Histoires au vitriol, guerres cruelles et sans gloire, décrépitude morale et décadence des mœurs, le naturalisme est aux misères du peuple ce que l’idéalisme social est au vertige de l’anarchiste. Imitation de la réalité crue et vérité objective pour le premier ; intransigeance et violence pour le second. C’est la ligne de démarcation ...
De La vie du Poète à Julien, Charpentier, artiste d’une seule inspiration

De La vie du Poète à Julien, Gustave Charpentier, artiste d’une seule inspiration

La Vie du Poète, symphonie-drame avec chœurs en trois actes et quatre tableaux composée sur un poème écrit par Gustave Charpentier lui-même, fut le deuxième envoi de Rome du compositeur, en 1888-89. Donnée en concert en 1892, elle obtint un franc succès, puis tomba peu à peu dans l’oubli. Œuvre de jeunesse, donc, d’un musicien qui n’avait pas trente ans, dans laquelle on sent encore l’influence musicale de son ...
Raisons d’aimer Gustave Charpentier (1/3) : combattons les préjugés !

Raisons d’aimer Gustave Charpentier : combattons les préjugés !

Etre pour la postérité l’homme d’un seul ouvrage vous expose mécaniquement à des jugements aussi expéditifs que lacunaires : ainsi en est-il de Gustave Charpentier, méprisé par l’intelligentsia culturelle qui ne retient de Louise qu’une certaine naïveté dans la peinture du petit peuple parisien, et ce que le texte peut avoir parfois de suranné. C’est faire peu de cas de la générosité de l’inspiration mélodique et de la variété du coloris, ...
Gustave Charpentier (1860-1956)

Gustave Charpentier (1860-1956)

A quinze ans, il est embauché comme employé à la comptabilité dans une filature, fonde une société symphonique et enseigne le violon à son patron, Albert Lorthiois, qui finance en retour son entrée au Conservatoire de Lille dans les cours de violon et d’harmonie, en 1878. L’année suivante, il se voit décerner un prix d’honneur de violon, et la municipalité de Tourcoing lui alloue une pension annuelle de 1. 200 ...
Une rareté de la préhistoire du disque d’opéra français

Une rareté de la préhistoire du disque d’opéra français

Avec ce double album CD consacré aux Frères Danilo de Nouguès (en 16 faces) et à la Traviata de Verdi (en 32 faces), Marston franchit un pas supplémentaire dans la réédition des onze opéras enregistrés acoustiquement par Pathé. Pour notre plus grand plaisir, ce musicien-ingénieur du son, par souci d’honnêteté, reste fidèle aux sonorités des enregistrements originaux tout en les nettoyant au maximum dans les limites du respect des timbres, ...
Des compositeurs français à la baguette

Des compositeurs français à la baguette

À moins que ce ne soit un cliché, on sait les Anglais conservateurs. Peut-être est-ce la raison pour laquelle le très aventureux label britannique Dutton Laboratories nous offre enfin ce que les éditeurs français nous proposent peu de nos jours : un splendide programme de musique française actuellement guère jouée (hélas!) dans nos salles de concert, et cependant défendue ici superbement par leurs compositeurs respectifs. « French composers conduct » est centré principalement ...