Mot-clef : Ildar Abdrazakov

BPhil_BB_Verdi-Requ_140319_c_Monika Ritterhaus

Verdi en majesté au Festival de Pâques de Baden-Baden

Lors du week-end d’ouverture de son Festival de Pâques, le Festspielhaus de Baden-Baden mettait Verdi à l’honneur. Un Requiem sous la baguette experte de Riccardo Muti y rachetait l’Otello à l’esthétisme léché mais bien peu passionné imaginé par Robert Wilson. D’œuvre en œuvre, Robert Wilson recycle les mêmes éléments de langage inspirés du kabuki japonais. C’est à nouveau le cas pour cet Otello tout en bleu, blanc et noir, avec ...
010_K65A7882 Ildar Abdrazakov

Attila ouvre la saison de La Scala avec Ildar Abdrazakov et Riccardo Chailly

Avec Attila, La Scala et son directeur musical Riccardo Chailly ne parviennent pas à reproduire la réussite de Giovanna d’Arco trois années plus tôt. Lors de son arrivée à la tête du Teatro alla Scala, Riccardo Chailly avait soumis le projet d’une intégrale Puccini, dont on verra cette saison Manon Lescaut, et prévenu qu’il remonterait certains ouvrages rares de Verdi. Giovanna d’Arco avec Anna Netrebko et Francesco Meli avait ouvert la ...

Aida Garifullina en ouverture de la coupe du monde de football

C'est la jeune soprano russe Aida Garifullina qui chantera le 14 juin à Moscou lors de la cérémonie d'ouverture de la coupe du monde de football. Lors de ce show elle partagera la vedette avec le chanteur de pop britannique Robbie Williams. La veille, également à Moscou et pour fêter l'événement c'est un concert de gala sur la place Rouge qui accueillera une brochette de stars du lyrique : Anna ...
Villazon Abdra

Duos pour ténor et basse par Abdrazakov et Villazón

Programme un peu hétérogène pour l’inhabituelle rencontre entre un ténor et une basse. Rolando Villazón et Ildar Abdrazakov, soutenus par un chef qui visiblement a son mot à dire, défendent avec conviction un défi qui n’était pas gagné d’avance. Si l’on ne compte pas les grands duos pour ténor et baryton, ou bien pour baryton et basse, il faut bien reconnaître que les duos pour ténor et basse ne sont pas ...
Casting d’exception pour Don Carlos à Bastille

Casting d’exception pour Don Carlos à Bastille

Ils sont tous là ! L’évènement lyrique de la rentrée est bien en ce moment à Paris dans un formidable Don Carlos qui ne détonne que par une direction musicale le plus souvent à côté de la plaque. Peu importe : l’apothéose opératique est sur le plateau, à tout point de vue. On attendait le scandale sur le plateau, c’est dans la fosse que finalement on le trouve. Ou peut-être dans cette salle ...
italienne-a-alger-met

L’Italienne à Alger au Met dirigée par James Levine

L’Italienne à Alger classique mais convaincante de la production de Jean-Pierre Ponnelle a séduit le public new-yorkais du Met, qui a retrouvé à cette occasion « son » chef attitré, James Levine. Cet opéra-bouffe réunit tous les ingrédients du drame amoureux : jalousie, séduction, manipulation, sur fond de patriotisme italien. Une bonne dose d’humour donne à cette œuvre de jeunesse de Rossini un caractère de comédie légère qui fait rire de bon cœur. Ildar Abdrazakov ...
M&V2016 -1392

Dutoit, Capuçon et Abdrazakov au Clos Vougeot

Plaisirs de la dégustation et de l’écoute musicale se conjuguent dans le cadre d’un des lieux les plus enchanteurs de la Bourgogne. Avec Ildar Abdrazakov, Gautier Capuçon et Charles Dutoit, la fête ne pouvait qu’être au rendez-vous. Constitué des meilleurs éléments de grands orchestres de la planète – le Metropolitan de New York, l’Opéra de Paris, les Berliner Philharmoniker, le National de France, le Philharmonique royal de Liège... – l’Orchestre éphémère ...
Simone B

Un Simone Boccanegra venu de Lituanie

Plateau de luxe pour un opéra de Verdi particulièrement bien servi par le disque. Quand les Italiens rencontrent les Slaves ! Nous n’avions sans doute pas besoin, dans une abondante discographie dominée par le coffret dirigé autrefois par Claudio Abbado, d’une nouvelle version du Simone Boccanegra de Verdi. Il est vrai cependant que les productions théâtrales de l’ouvrage ont connu une certaine recrudescence ces dernières années, suite essentiellement à la prise ...
faust turin

À Turin, admirable Faust visionnaire de Stefano Poda

Une interminable ovation salue un Faust sublimé par une lecture théâtrale chargée de symboles dévoilés dans un écrin scénique somptueux et par la formidable densité musicale d’un Gianandrea Noseda, artiste d’exception. Depuis bientôt quarante ans que votre serviteur assiste à des spectacles d’opéra, jamais son souvenir ne lui a fait connaître telle ovation à l’endroit d’un metteur en scène. Certains spectacles sont applaudis pour leur pertinence ou pour leur beauté esthétique. ...
faust paris bastille

Un Faust en demi-teintes à Paris

Ce Faust à la Bastille est sauvé de la banalité par le chef d'orchestre Michel Plasson, brillant à la baguette.  Il ne s'agit pas de réduire ce Faust à l'idée banale qu'on ait voulu faire du neuf avec du vieux. On retrouve l'immense bibliothèque imaginée par Johan Engels en 2011 pour la production de Jean-Louis Martinoty. Cette production est expurgée de la débauche d'attirails assez inutile qui peuplait ce décor dans ...
IMG_6541 photo Christian DRESSE 2014

Moïse et Pharaon à Marseille, un évènement !

L'Opéra de Marseille a réunit une excellente distribution pour le rare Moïse et Pharaon de Rossini. Un événement. Moïse et Pharaon est une œuvre rare, synthèse entre les goûts de la première moitié du XIX° siècle, italien pour l’embellissement vocal, et français pour la déclamation, et par ce côté hybride, difficile et bien peu souvent montée. On se souvient de la production de l’Opéra de Paris en 1983 et de celle ...
Prince Igor

Sensation au Met, le Prince Igor de Tcherniakov

Avec cette nouvelle version du Prince Igor, Dimitri Tcherniakov signe une des plus belles mises en scène. Cette production avait été la sensation de la saison new-yorkaise 2013-2014. Pour la première fois depuis 1917 on redonnait au Met Le Prince Igor, qui plus est dans une version entièrement revisitée, débarrassée des kitscheries rajoutées après coup, suite à la mort de Borodine, par Glazounov et Rimski-Korsakov. On se souvient que sur les ...
Don-Carlo-(Verbier).02w

A Verbier, Harding fâché avec l’Italie

Disons-le d’emblée : Daniel Harding n’est pas un chef pour l’opéra italien. Son bagage est vide de l’italianité que Puccini réclame, et de la dramaticité des latins pour que la musique de Don Carlo soulève l’émotion. Pourtant, le Verbier Festival avait mis les petits plats dans les grands pour rendre ce concert inoubliable. Dans le paquet cadeau, le Verbier Festival Orchestra au grand complet, tous les membres du Collegiate Chorale et ...
Attila (Mariinsky)

Attila à l’assaut du Mariinsky

On dira ce qu’on voudra, le clinquant du jeune Verdi sied bien à la direction énergique et sur-vitaminée de Valery Gergiev, davantage ici dans son élément que dans certaines de ses précédentes réalisations. Et le plateau réuni sur la scène du Mariinsky, s’il ne brille pas par les subtilités belcantistes d’une écriture vocale encore proche des cantilènes donizettiennes, est d’une solidité à toute épreuve et d’une redoutable efficacité. Largement dominé vocalement ...
Verbier-Noseda.02

A Verbier, le Chœur du Teatro Regio enflamme le Requiem de Verdi

Point culminant de ce 20e Festival de Verbier, l’affiche de cette soirée de Fête Nationale Suisse proposait rien moins que le Requiem de Giuseppe Verdi. A le diriger, Gianandrea Noseda, probablement la plus belle baguette actuelle de la musique italienne (voir notre interview). Dès les premières notes du Requiem, un frisson parcourt l’auditoire tant l’éther du pianissimo que le Choeur du Teatro Regio de Turin se love d’une rare beauté ...
Ildar Abdrazakov (Filippo II) © Ramella&Giannese – Teatro Regio

A Turin, le meilleur ne fait pas forcément un Don Carlo

Le 200e anniversaire de la naissance de Verdi coïncidant avec celui des quarante ans de la réouverture du Teatro Regio totalement détruit par un incendie en 1936 (il aura fallu 37 ans pour le reconstruire !), l’occasion était trop belle pour cette maison d’opéra, considérée à juste titre comme l’une des meilleures d’Italie d’offrir à son public un beau cadeau avec la reprise de la fastueuse production du Don Carlo ...
Viva Verdi !

I Vespri Siciliani à Turin : Viva Verdi !

Il est des œuvres qui feront toujours vibrer la corde patriotique. I Vespri Siciliani de Giuseppe Verdi fait partie de celles qui touchent l’âme des Italiens. Quand l’Orchestre du Regio attaque un Fratelli d’Italia à la fois bouillant et émouvant avant l’ouverture de l’opéra, le public du théâtre se lève comme un seul homme pour chanter l’hymne national avec une ferveur toute latine. Certes, en pleine commémoration du 150e anniversaire ...
Verdi et Muti à Chicago

Requiem de Verdi et Muti à Chicago

Il s’agit avec ce double CD de la troisième version du Requiem de Giuseppe Verdi confiée aux micros par Riccardo Muti. Après la première version EMI à la tête de l’orchestre Philharmonia, après celle enregistrée en 1987 avec les forces de La Scala, parue chez EMI également, le maestro italien confirme ici sa vision éminemment théâtrale d’une œuvre dont il semble désormais maîtriser la moindre nuance, le moindre chuchotement. L’orchestre ...
Pluie de tsars : Riccardo Muti le Terrible

Pluie de tsars : Riccardo Muti le Terrible

Festival de Salzbourg À Salzbourg, Riccardo Muti n’est pas l’homme des programmes convenus : il a certes joué, ces dernières années, la Cinquième Symphonie de Beethoven ou le Requiem allemand de Brahms, mais également la Faust-Symphonie de Liszt, Lélio de Berlioz ou des œuvres de Petrassi, Varèse ou Cherubini. Il est vrai que Jürgen Flimm, l’intendant du festival, a fait de Muti une sorte de souverain absolu qui peut choisir non seulement ...
L’effroi et le néant

Requiem de Verdi par Valery Gergiev, l’effroi et le néant

Au lendemain d’un Viaggio a Reims décevant, le plat de résistance du Festival d’été 2010 de Baden-Baden pouvait bien être le Requiem de Giuseppe Verdi réunissant, sous la baguette de Valery Gergiev, les forces chorales et orchestrales du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg. Et, de fait, elles furent fidèles à leur réputation. L’orchestre, chantant à l’unisson cette partition qui lui convient bien mieux que celle de Rossini, fit valoir le velouté de ...
Attila le gentil

Attila le gentil à Saint-Pétersbourg

Festival Etoiles des nuits blanches Le XVIIIème festival «Etoiles des nuits blanches» au théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg proposait trois nouvelles productions de Spartacus, du Château de Barbe Bleue et d’Attila le 13 juillet. L’opéra de Verdi était le seul à bénéficier de la baguette de Valery Gergiev, directeur musical du festival depuis sa création en 1993. Le nom du festival fait directement référence aux légendaires nuits blanches de Saint-Pétersbourg. Avec un ...
Une bonne distribution ?

Luisa Miller à Bastille, une bonne distribution ?

Après la si remarquable Traviata proposée voici quelques mois à Garnier, l’Opéra de Paris programme à Bastille Luisa Miller, un opéra qui, contrairement à ce que pourrait laisser croire la discrétion de sa réputation, a marqué, une fois la maturité venue, l’engagement de Giuseppe Verdi sur une nouvelle voie, ce qu’il nous avait déjà été donné de relever, dans ces mêmes colonnes, à l’occasion de la production vénitienne de 2006. À ...
Moïse et Pharaon

Moïse et Pharaon par Riccardo Muti

Certains des opéras de Gioachino Rossini ont été sujets à des remaniements divers, tels Maometto Secondo, Le siège de Corinthe ou L’Assedio di Corinto, dont on ne sait plus lequel succède au premier quelle est la langue originale, ou encore quelle musique était écrite dans la première intention. Ainsi, Moïse et Pharaon et Mosè in Egitto ont traversé les années depuis leur création d’une façon assez particulière, ayant un succès certain ...
Luigi CHERUBINI (1760-1842) - Messe en Fa majeur « de Chimay »

Messe en fa majeur de Cherubini par Mutti

Riccardo Muti s’est toujours intéressé à la musique religieuse de Cherubini. Voilà vingt ans, il offrait les Messes écrites pour les Sacres des Rois (Messe pour le Couronnement de Louis XVIII, Messe pour le Couronnement de Charles X et Requiem à la mémoire de Louis XVI). En 2001, il publie la Messe solennelle n°2, et, aujourd’hui, la Messe dite « de Chimay ». En 1808, l’auteur de Médée se rend à Chimay ...