Mot-clef : Marek Janowski

Marek Janowski à Dresde à compter de la saison 2019

L’orchestre Philharmonique de Dresde (Dresdner Philharmonie) a confirmé l’arrivée de Marek Janowski comme futur directeur musical à partir de la saison 2019/2020. Il ira alors sur ses 80 ans et succèdera à Michael Sanderling, qui avait été choisi en 2010 pour prendre la tête de cet orchestre saxon. 
L’Orchestre de la Suisse Romande a cent ans

L’Orchestre de la Suisse Romande a cent ans

Cent ans. Une goutte d’eau dans l’histoire de la musique. Mais quand le jeune centenaire s’appelle Orchestre de la Suisse Romande cela vaut pour un mythe. Parce qu’il en faut de l’énergie, de la constance, pour porter un ensemble d’aujourd’hui cent-vingt musiciens des fonts baptismaux à la notoriété internationale. C’est la saga d’un orchestre symphonique qui de 1918 à nos jours a traversé le XXe siècle avec une histoire qui, au ...

Marek Janowski à Dresde

Le contrat de la ville de Dresde avec Marek Janowski en tant que chef d'orchestre principal de la Dresdner Philharmonie est quasiment conclu, même s'il reste encore quelques détails fiscaux à régler selon le Dresdner Morgenpost. La durée du contrat sera de trois ans à compter de la saison 2019/20. Marek Janowski avait déjà dirigé l'orchestre de 2001 à 2003, mais il avait quitté le poste à cause d'un différend sur une ...
Marek Janowski 02-110907 © Felix Broede

Doubles Métamorphoses sous la baguette de Marek Janowski

Dans un programme exigeant, Marek Janowski montre la qualité de sa direction au pupitre de l’Orchestre national de France, d’abord en accompagnant l’excellent Xavier Phillips dans la Symphonie Concertante de Prokofiev, puis face à un ensemble au grand complet dans les Métamorphoses symphoniques d’Hindemith, avant de revenir en formation réduite pour celles de Richard Strauss. L’habitude est évidemment d’entendre à Paris Marek Janowski avec l’orchestre qu’il a dirigé jusqu’en 2000, le ...
Parsifal Amfortas hoch

Parsifal à Bayreuth : le vœu pieu d’Uwe Eric Laufenberg

An II pour le Parsifal oecuménique mais un brin soporifique d’Uwe Eric Laufenberg. Pourtant le message à faire passer était des plus essentiels. Marek Janowski, remplaçant au pied levé Hartmut Haenchen souffrant, anime, depuis la fosse une réalisation par trop languide. « Il m’arrive de penser qu’il serait préférable qu’il n’y ait plus de religions du tout. » Cette phrase hautement troublante du Dalaï Lama en exergue du programme introduit la réflexion du ...
Götterdämmerung 2017 3

Le Crépuscule des dieux à Bayreuth : le crépuscule des hommes

Le Crépuscule des dieux vu par Frank Castorf boucle en apothéose un Ring mémorable. Complexe souvent, stimulant toujours, sous haute tension intellectuelle, d’un esthétisme hypnotique, c’est le meilleur que Bayreuth a produit depuis Chéreau. Le Wotan de Castorf a créé l’homme à son image : brutal et instinctif. C’est probablement ce qu’un grand nombre de spectateurs ayant fait le pélerinage à Bayreuth n’accepte toujours pas. La gangrène Waelse a infecté Siegfried mais ...
Siegfried 2017 Mount Rushmore

Siegfried à Bayreuth : Wotan en Allemagne

Wotan n’aura jamais aussi bien mérité le surnom de Wanderer qui est le sien dans la deuxième journée de la Tétralogie. Frank Castorf, après l’Amérique et la Russie, poursuit le trip inter-continental et envoie cette fois le dieu de Wagner entre les deux : entre l’Ouest et l’Est du Monde, dans les zones d’ombre d’une Allemagne d’avant la réunification. Un cran esthétique est franchi par le mémorable vivier d’images abrité dans ...
Walküre 2017 Feuer

La Walkyrie à Bayreuth : Wotan en Russie

En 2002, l’Opéra de Stuttgart avait fait appel à quatre metteurs en scène différents pour une même Tétralogie avec un résultat des plus mouvants en terme de linéarité. Bayreuth a fait appel au seul Frank Castorf, qui diffracte les quatre volets du Ring en quatre scénarios distincts au service d’une même ligne directrice. Reçue sans sourciller, cette Walkyrie, qui sera curieusement reprise isolément en 2018 sous la direction de Plácido ...
Rheingold 2017_Tankstelle-1

L’Or noir du Rhin à Bayreuth : Wotan en Amérique

En ces temps d’extrême consensualité, le Festspielhaus est un des rares endroits au monde où les huées les plus décomplexées peuvent cueillir à chaud une production. C’est ce qui arrive une fois encore au Ring pourtant virtuose de Frank Castorf qui, au bout de cinq ans, ne sera pas parvenu à convaincre (on pouvait se procurer des places cinq minutes avant le début de chaque représentation, alors que résonnait le ...
83a4d7d119f53cd5afd33fb12b81202f

L’élection de Jacques Chirac en 1995, c’est aussi…

… la relance de la construction de la grande salle de la Cité de la musique à Paris Inaugurée le 12 janvier 1995 par François Mitterrand, la Cité de la musique est habituellement présentée comme faisant partie des « Grands travaux » lancés en 1981 par le président de la République. Mais la Cité de la musique telle que nous la connaissons en 2017, dépasse largement l’idée d’un seul homme, et si cela ...
marek-janowski_0

À Genève, Marek Janowski durcit Bruckner

Quatre ans après avoir fait ses adieux à un Orchestre de la Suisse Romande admirablement reconstruit, Marek Janowski revient à Genève à la tête de l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin, orchestre avec lequel il a, entre autre, enregistré une intégrale des opéras de Richard Wagner, dont un superbe Parsifal, et un magnifique Meistersinger von Nürnberg. Dès les premières notes de la Symphonie n° 8 de Ludwig van Beethoven, on ...
hugues-dufourt

Hugues Dufourt, beethovénien dans l’âme

Le week-end dernier, la Philharmonie de Paris a accueilli la 8e édition du festival Orchestres en fête, avec de nombreuses phalanges orchestrales venues célébrer la figure de Beethoven en lien avec l'exposition Le mythe Beethoven. L'Orchestre national du Capitole de Toulouse et son chef Tugan Sokhiev ont lancé la manifestation avec la création française d'Ur-Geraüsch d'Hugues Dufourt, commande du Festival Beethoven de Bonn. S'agissant de cette nouvelle œuvre composée en regard ...
bayreuth16_crepuscule2

La luxuriance et grandeur du Götterdämmerung de Frank Castorf

Brillante fin de parcours avec ce Götterdämmerung au plateau vocal superlatif, dirigé avec autorité par un Marek Janowski qui ne parviendra toutefois pas à faire oublier Kirill Petrenko. On a envie de voir dans le décor de ce Götterdämmerung par Aleksandar Denić, une forme d'hommage à la célèbre production Chéreau-Peduzzi de 1976. Entre le Berlin décati et lugubre de la division Est-Ouest et l'univers fin XIXe siècle lié à la révolution ...
bayreuth16_siegfried2

Mélancolie et séduction dans le Siegfried de Castorf à Bayreuth

Magistral Siegfried, en grande partie grâce à l'orchestre enfin révélé de Marek Janowski, parfaitement secondé par un plateau de haut niveau. On aurait pu croire le public "apprivoisé" à la présence des (trop) fameux crocodiles qui surgissent dans la conclusion de Siegfried sur l'Alexanderplatz ; il n'en est rien. Des hurlements haineux s'élèvent dès que le rideau se referme, agrémentés ici et là par des débuts d'échauffourées dignes des premières années ...
bayreuth16_walkyrie1

Bayreuth offre une Walkyrie de répertoire avec un casting renouvelé

Le changement dans la continuité : voilà à quoi se résume cette Walkyrie à l'effectif vocal profondément remanié et qui tient à la seule force de la mise en scène de Frank Castorf. Nous avions développé dans les précédentes éditions la façon dont Castorf opérait avec Walküre un retour à la racine de la malédiction du pétrole. L'impact négatif de l'or noir se lit aussi bien dans le pillage des ressources ...
bayreuth16_rheingold1

Les premiers pas de Marek Janowski dans l’Or du Rhin à Bayreuth

La quatrième année de présence sur la Colline de ce Ring consacre définitivement la mise en scène de Frank Castorf, tandis que de nombreux changements de rôles et l'arrivée de Marek Janowski à la direction modifient sensiblement l'équilibre général de la production. On connait l'exhortation lancée par Wagner à ses descendants : "Enfants, faites du neuf !". Sans doute, faudra-t-il la rappeler à une partie du public de ce Ring ...
Photo Felix Broede

Romantisme très tempéré pour Hamelin et Janowski à Berlin

C’est un peu difficile à comprendre : il y a quelques semaines, l’orchestre symphonique de la Radio de Berlin a nommé son futur directeur musical, Vladimir Jurowski, qui prendra son poste en 2017, et qui constitue un excellent choix ; cette nomination a entraîné la démission du directeur actuel, Marek Janowski, après 13 ans de direction. Officiellement, c’est pour faciliter la transition entre les deux chefs que cette démission a eu ...

Marek Janowski anticipe son départ de Berlin

Marek Janowski a annoncé son retrait immédiat de ses fonctions de directeur artistique et de chef du Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin (RSB). Agé de 76 ans, il entend par cette décision donner toute sa place à son successeur Vladimir Jurowski. Il assurera néanmoins les concerts prévus avec l'orchestre jusqu'à la fin de 2016. On rappelle son intégrale des symphonies de Bruckner.

Vladimir Jurowski à Berlin

Le chef d'orchestre Vladimir Jurowski a été désigné à la direction musicale du Berliner Rundfunk-Sinfonieorchester. C'est un retour à la maison pour le chef d'orchestre qui habite Berlin et qui a déjà été 1er Kapellmeister  du Komischen Oper de Berlin entre 1997 et 2001. Vladimir Jurowski prendra la relève, en septembre 2016, de Marek Janowski en poste depuis 2002.
CD_Pentatone_bruckner_4_janowski

Fin de l’intégrale Bruckner de Marek Janowski

Enregistrée au Victoria Hall de Genève en octobre 2012 comme la Symphonie n°2 qui l'a précédée de quelques semaines dans les rayons des disquaires, cette Symphonie n°4 en mi bémol majeur « Romantique » vient donc clore l'intégrale des symphonies de Bruckner par l'Orchestre de la Suisse Romande en SACD chez  PentaTone. Et plutôt de belle manière puisqu'on y retrouve le chef à son meilleur, manifestement très à l'aise avec cette musique à ...
penderecki-warsaw-1-362x271

Warsaw celebrates Krzysztof Penderecki’s 80th birthday

Poland has been celebrating the 80th birthday of its most famous composer, Krzysztof Penderecki. It is not often that contemporary composers are extolled with such splendor: the National Bank of Poland created a special banknote; the Polish mail service produced a stamp with his portrait; a box set including all his symphonies was published under his direction on the Dux label; there were two exhibitions in the hall of the ...
CD_Pentatone_bruckner_2_janowski

Le Bruckner trop droit de Marek Janowski

Arrivés presque à la fin de leur intégrale des symphonies de Bruckner en SACD chez PentaTone, Marek Janowski et son Orchestre de la Suisse Romande nous proposent ici la Symphonie n°2 dans sa dernière version datée de 1877 selon l'édition de William Carragan, avec le scherzo en position trois. Aucune vraie surprise à attendre de cette nouvelle venue pour ceux qui connaîtraient déjà les autres levées de cette intégrale (ne manque ...
Marek Janowski©Felix Broede

Avec Bruckner, Marek Janowski signe ses adieux à Genève

Il ne manquait que la Symphonie n°4 de Bruckner au palmarès de Marek Janowski et des sept années passées à la tête de l’Orchestre de la Suisse Romande pour fermer la boucle que le chef allemand s’était promis de diriger (et d’enregistrer) lorsqu’il a pris les rênes de la phalange suisse romande. Ainsi, le cycle est complet. Comme chaque année, l’Etat de Genève et la Confédération Suisse fêtent les Nations Unies ...
Bruckner-Symph_vign

Marek Janowski, Brucknérien superlatif

L’an dernier, l’Orchestre de la Suisse Romande sous la direction de Marek Janowski offrait la Symphonie n°3 d’Anton Bruckner dans le cadre de son concert traditionnel pour les Nations Unies. Nous avions relaté le plaisir que Janowski avait procuré à son public dans sa grandiose prestation. C’est cette même symphonie qui, aujourd’hui fait l’objet d’un enregistrement capté à la période de ce concert. Avec le souvenir fatalement estompé de cette ...
Parsifal.cd

Envoûtant Parsifal de Marek Janowski

Nouvel opus de l’œuvre titanesque entreprise par Marek Janowski pour enregistrer l’intégrale des opéras de Wagner. Une initiative à nouveau couronnée du succès avec cet envoûtant Parsifal. Favorisant à tous moments le sacré de l’œuvre wagnérienne, le chef allemand porte les solistes. Soignant l’aspect profondément mélancolique et spirituel de l’oeuvre wagnérienne, il laisse cependant ample place à l’expression vocale. Il tisse autour des chanteurs un tapis chargé d’harmonies aux couleurs ...
Lohengrin.01

Le somptueux Lohengrin de Marek Janowski

Nouveau volet de sa gigantesque fresque wagnérienne, ce Lohengrin marque une nouvelle pierre au monument musical que Marek Janowski construit dans la commémoration du deux-centième anniversaire de la naissance de Richard Wagner. Comme dans ses précédents volumes (Der Fliegende Holländer), Parsifal, Die Meistersinger von Nürnberg et Tannhaüser), les enregistrements du chef allemand sont issus des concerts qu’il donne de mois en mois dans la salle de la Philarmonie de Berlin. Outre ...
Die Meistersinger_pentatone

Wagner/Janowski vol. 2 : Des très grands « Maîtres Chanteurs »

Ce deuxième volet de la série consacrée au projet de Marek Janowski d’offrir les dix principales œuvres opératiques de Richard Wagner, Die Meistersinger von Nürnbergs’inscrit dans la même veine musicale du récent Fliegende Holländer. Si la musique reste souvent grandiose, de prime abord la multitude de personnages habitant cette œuvre ne rend pas l’écoute facile. Et sur un opéra de plus de quatre heures, si une comparaison des versions existantes sur ...
pentatone_wagner_fliegende

Le Wagner inspiré de Marek Janowski

Fâché avec les mises en scène modernes des opéras, particulièrement en Allemagne, Marek Janowski a décidé depuis de nombreuses années de ne plus diriger d’opéras autrement qu’en concert. A la tête de l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin dont il est le directeur artistique, Marek Janowski s’engage ici dans un cycle de concerts uniques des opéras de Wagner. Ce cycle, initié en novembre 2010, se terminera avec le Götterdämmerung ...
Berliner Festspiele | musikfest berlin 2011

Janowski et Bruckner : le concert des nations

Chaque année, le 24 octobre, la Confédération Suisse, la Ville et le Canton de Genève fêtent la journée des Nations Unies en offrant aux dirigeants et employés des institutions internationales une soirée classique. Pour l’occasion, l’Orchestre de la Suisse Romande reste le cadeau magistral de cette soirée. Cadeau magistral s’il en est quand Marek Janowski dirige son orchestre dans la  Symphonie n°3 d’Anton Bruckner. Dans son programme pluriannuel d’enregistrements avec cet ...
pentatone_d'indy_janowski

Marek Janowski, franco-suisse

Il est toujours bienvenu de jouer des oeuvres délaissées depuis les lustres. Pratiquée régulièrement jusqu’aux années 1960, la Symphonie cévenole de Vincent d’Indy est devenue une grande rareté ! Cette nouvelle interprétation  en  est une réussite parfaite, et ce n'est que justice pour cette oeuvre inspirée. Deux caractéristiques retiennent notre attention en particulier. Tout d'abord le rôle de piano, tantôt partie intégrante de l'orchestre et tantôt concertant, dont Martin Helmchen tient ...