Mot-clef : Michel Fau

Wozzeck au Capitole : un fou dans un monde de fous

Cela faisait trente ans que Wozzeck n’avait pas été donné à l’Opéra de Toulouse. Comme toute œuvre atonale, elle est un risque pour un directeur de salle. Alors, pour convaincre ...

Elektra à Toulouse : éloge mesuré de la démesure

Une distribution et un orchestre hors-normes mais une Elektra presque classique : ainsi se clôt, à Toulouse, la très chaotique saison lyrique 2020/2021. On aurait volontiers parié que « l’onde hurlante » Elektra ...

Grinçant concert de gala pour une salle vide à l’Opéra Comique

En raison de la crise sanitaire, les représentations de La Belle Hélène prévues en mars dernier à l'Opéra Comique n'ont pas pu avoir lieu. C'est pour cette raison que la ...

Un divertissement royal inédit par l’ensemble Marguerite Louise

Sous la direction avisée de Gaétan Jarry, l'ensemble Marguerite Louise maîtrise son sujet par une lecture naturelle et une aisance esthétique qui charment l'oreille. Il est plus aisé de s'appuyer ...

Qu’il est beau le Postillon de Lonjumeau !

Avant de tomber dans l’oubli, Le Postillon de Lonjumeau, créé en 1836 à l’Opéra-Comique, fut un triomphe retentissant. Cette parution en DVD de la récente mise en scène de Michel ...

L’opéra est-il toujours une machine à rêves ?

« Real ! Who wants real ? I know I don’t want it ... I Want Magic »¹ chante Renée Fleming dans Un tramway nommé désir d’André Prévin. Pour certains ...

Tarare : interprétation superlative d’une oeuvre bien naïve

Grandes satisfactions interprétatives et éditoriales avec cette version de Tarare d'Antonio Salieri par Christophe Rousset, on ne voit pas comment on pourrait faire mieux. Mais l'oeuvre elle-même a tout de la ...

Le retour du Postillon de Lonjumeau à l’Opéra-Comique

Créé en 1836 à l'Opéra-Comique, Le Postillon de Lonjumeau, qui revient aujourd'hui à Paris, fut un triomphe mondial jusqu'à la fin du XIXe siècle, puis tomba complètement dans l'oubli. Il fallut, ...

Michel Fau, amoureusement lyrique

Acteur et metteur en scène prolifique, dénicheur d’œuvres inconnues ou méprisées, Michel Fau impose depuis quelques années son univers baroque et à contre-courant sur les scènes lyriques françaises. Après le ...

Au Capitole, deux nouvelles perles straussiennes dans Ariane à Naxos

L’un des spectacles les plus attendus de cette saison lyrique se joue actuellement au Théâtre du Capitole de Toulouse. Pour cet Ariane à Naxos, ce n’est pas moins de trois ...

Monteverdi pour enfants rêveurs

La poésie du texte, récité avec humour et délicatesse par Michel Fau, la qualité de l'interprétation musicale et les illustrations oniriques font la saveur de ce livre-disque, plutôt destiné à ...

Le Dardanus de Michel Fau, façon comédie lyrique

Raphaël Pichon et son Ensemble Pygmalion reviennent à Versailles avec Dardanus mis en scène par Michel Fau. La complexité de Dardanus vient essentiellement de cet impossible amalgame entre une modernité d'écriture ...

La belle résurrection des clairs-obscurs de Ciboulette

On se réjouissait de découvrir Ciboulette confiée au singulier Michel Fau. Le triomphe rencontré à l'Opéra comique par sa production en février 2013 se poursuivra certainement avec la parution du ...

Ciboulette à Saint-Etienne : quel bonheur

Quel bonheur, oui, quel bonheur de retrouver sur nos scènes des distributions intégralement françaises, cocorico, dont la qualité n’a rien à revendiquer à une réunion de chanteurs internationaux ! La distribution ...

L’Opéra Comique renoue avec Ciboulette

Si l'on voulait absolument bougonner, on pourrait dire que Ciboulette est une œuvre charmante, mais un peu vaine dans sa tentative de ressusciter l'esprit d'Offenbach pour endiguer l'invasion du music-hall. ...

Le récital emphatique de Michel Fau

Pour les mélomanes, le nom de Michel Fau évoquera plus probablement le metteur en scène d’opéra que le comédien. Peut-être se souviendront-ils également de sa prestation lors de la nuit ...

Le tyran et la diva

Tosca nous apparaît toujours parmi les œuvres lyriques du siècle précédent comme une des plus percutantes et sans faiblesses. Le scénario organisé autour de trois personnages obéit presque à la règle ...

A dijon, quand Olivier Py se fait des illusions …

Le théâtre est le miroir du monde qui est le miroir du théâtre. Au commencement était le théâtre. Ainsi pourrait-être résumé de manière lapidaire l’éblouissant spectacle d’Olivier Py. Le ...

Prokofiev, Sokhiev, Calvario, Trois oranges sinon rien

Alors qu’Hercules de Haendel était présentée comme la production-phare de l’édition 2004 du Festival d’Aix-en-Provence, la vedette lui a été volée par l’Amour des trois oranges. Tout était réuni pour obtenir ...

Bastien, Bastienne à Dijon, Mozart côté jardin

C’est sous le signe de Mozart que le duo Dijon a choisi d’ouvrir sa saison lyrique, avec Bastien et Bastienne, Singspiel en un acte. Le petit prodige était alors âgé de ...

Bastien et Bastienne du Vaudeville au Conte initiatique

Lorsque le temps est à l’orage et qu’il nous prive des soirées en plein air dans l’un des châteaux surplombant la charmante ville de Saint Céré, le repli se fait ...

Dédé, ou la fête à l’Usine au Festival de Saint-Céré et du Haut Quercy

Le fait devient de plus en plus évident, les comédies musicales des années 20 redeviennent à la mode. Et pourquoi pas en effet, si la musique est agréable et le ...

Eugène Oneguine, le songe de trois pions…

Se référant à un chapitre du roman en vers de Pouchkine, où celui-ci « raconte le rêve étrange de Tatiana, peuplé de monstres », Michel Fau nous dit que sa mise en ...