Mot-clef : Sergueï Prokofiev

Anna_Vinnitskaya_Foto13_Esther_Haase

Anna Vinnitskaya et l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège

Patrick Davin, récemment nommé directeur musical et artistique de l'Orchestre Symphonique de Mulhouse avec prise de fonction pour la saison 2013-2014 était à Liège ces dernières semaines. Pour le concert qui nous occupe, le chef d'orchestre présentait un programme copieux, attractif tant pour les œuvres portées aux pupitres, que pour la soliste annoncée en tête d'affiche: Anna Vinnitskaya, pianiste ayant emporté le premier prix du concours Reine Elisabeth en 2007. ...
onyx_borussan_goetzel

Musiques des temps mécaniques

Avec ce nouveau disque consacré aux musiques de la première moitié du XXe siècle, le jeune chef d’orchestre autrichien Sascha Goetzel inscrit aux sommets son orchestre stambouliote. Créé en 1999 avec les fonds de la holding turque Borusan, l’orchestre s’est rapidement imposé comme la référence en Turquie. Sous contrat avec le label anglais Onyx, la formation, avait déjà séduit par un premier album centré sur l’imaginaire oriental des compositeurs Respighi, ...
CAPUCONGautier-photoM_Tammaro-Virgin-Classics_vign

L’âme russe distillée salle Pleyel

Cinquante années séparent la composition des différentes œuvres que l'Orchestre National de Russie a proposées au public de la salle Pleyel, dans un programme absolument réservé à la musique russe ; et malgré tout ce qui peut opposer le romantisme crépusculaire de Glazounov au langage si personnel de Prokofiev, le rapprochement des deux compositeurs était tout à fait bienvenu : il a certainement fait entrevoir aux auditeurs parisiens tout ce ...
valery_gergiev (1)

Un Orchestre royal du Concertgebouw ahurissant

Les concerts de Valery Gergiev sont nombreux autant qu’inégaux tant certains sentent parfois le manque de répétition, mais pas celui-ci. Il est vrai que ce programme était celui d’une tournée, la veille à Amsterdam, le lendemain à Bruxelles, et, si on ne peut juger de la qualité de réalisation du premier concert de la série, le second était tout simplement phénoménal, à un ou deux chouïa près, mais quand même. Dès ...
leguay-actessud

Prokofiev en version semi-poche

Contrairement aux publications des éditions Papillon ou Bleu Nuit, la collection Actes Sud/Classica propose depuis 2004 d’énièmes petits livres sur des musiciens bien connus (parfois trop) qui, dès lors qu’ils ne proposent pas un regard neuf, un angle intéressant ou qu’ils ne prennent pas la forme d’essais esthétiques, peuvent apparaître comme des résumés (voire des ersatz) d’études plus documentées, illustrées et annotées (souvent publiées chez Fayard ou… Actes Sud !). Absence d’exemples ...
Pollini_XXesiecle

Pollini et les modernes

En parallèle d’une nouvelle lecture du Concerto n°1 de Brahms, DGG propose de belle rééditions de ses « archives Pollini ».  Ce boitier consacré aux enregistrements d’œuvres du XXème siècle par Maurizio Pollini est une des parutions que Deutsche Grammophon nous propose pour célébrer les 70 ans du pianiste milanais qui, depuis plus de quarante années est resté fidèle à la fameuse étiquette jaune. Il commence d’ailleurs par le célébrissime Petrouchka qui ...
L'Ange-de-Feu1_0212 (2)

À Turin, Valery Gergiev dirige l’Ange de feu

Le maître et son élève. Valery Gergiev, invité de luxe de son probablement plus talentueux élève, Gianandrea Noseda. D’ailleurs, il est là. Dans la salle. Pour entendre ce que le chef russe raconte dans cet opéra de Sergueï Prokofiev. Parce qu’en dépit d’une mise en scène efficace et imagée, c’est de la fosse que jaillissent les images de cette démoniaque aventure. A la tête d’un brillant orchestre du Teatro Regio de ...
vasily_petrenko_paris201202-362x544_vign

Célébrations staliniennes à Pleyel par Vasily Petrenko

Les œuvres musicales « militantes » entrent rarement au répertoire. Qui se souvient des compositions d’Ivan Dzerjinski ou Tikhon Khrennikov ? Ce Chant des forêts de Dimitri Chostakovitch, composé en 1948, créé en 1949, donc en pleine période de disgrâce, fait partie de ces morceaux à la gloire du Petit Père des peuples, sitôt créés et sitôt oubliés. Le compositeur, accusé de formalisme par le rapport Jdanov, étrillé en raison du propos badin ...
Alexandre Nevski - Svetlanov

Svetlanov embrase Alexandre Nevski

Quand le bouillonnant Evgeny Svetlanov enregistre à 38 ans la cantate Alexandre Nevski de Sergueï Prokofiev à la tête de l’Orchestre symphonique d’Etat de l’URSS en 1966, la Grande Guerre patriotique s’est achevée seulement 20 ans auparavant. Pour interpréter cette cantate tirée du film de propagande commandé à Eisenstein,  qui chante la victoire de la Russie éternelle sur les chevaliers teutoniques, Svetlanov n’a pas besoin de répéter aux musiciens sa ...
ica-mahler_Tennstedt

ICA, fournée d’automne

Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : Symphonie n°10 en mi mineur, Op.93 ; Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) : Melodrama extrait de la fille des neiges ; Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908) : La légende de la ville invisible de Kitège (extraits). Orchestre symphonique d’Etat de l’URSS, direction : Evgeny Svetlanov. 1 CD ICA. Référence : ICAC 5036. Enregistré en 1968 à Londres. Notice de présentation en : anglais, allemand et français. Durée : 62’17 Au soir du 21 aout 1968, les armées du Pacte ...
vasily_petrenko

Festival Enesco III : RLPO et Petrenko tout feu tout flamme

Après le Philharmonique de Vienne, le Festival Enesco poursuit son exploration des meilleures phalanges orchestrales d’Europe avec le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra, vieille dame anglaise de 171 ans. L’orchestre qui fut celui de Sir John Pritchard, Charles Groves et Libor Pešek vit depuis 2006 une idylle avec le jeune chef russe Vasily Petrenko, dont le contrat a été prolongé jusqu’en 2015. Une entente parfaite qui semble évidente à l’écoute de ...
marriner_decca

Sir Neville Marriner sonde le XXème siècle en 10 CD

Créé par Sir Neville Marriner en 1958 dans le but d’interpréter le répertoire classique mais surtout baroque, l’Academy of St Martin in the Fields prit progressivement de l’ampleur et finit par sortir de son répertoire de naissance. C’est ainsi qu’une série d’enregistrements d’œuvres du XXème siècle (et de fin XIXème) fut réalisée par la firme Argo entre 1967 et 1977, rééditée ici par Decca avec pour chaque disque la reproduction de ...
RCA_Leinsdorf_Prokofiev

Erich Leinsdorf dirige Prokofiev

Eric Leinsdorf succéda à Charles Munch à la tête du Boston Symphony Orchestra en 1962 et resta à ce poste jusqu’en 1969. C’est durant cette période qu’il enregistra pour RCA les intégrales des concertos pour piano et pour violon de Prokofiev que nous retrouvons dans ce coffret économique, complété par une semi-intégrale des symphonies (manquent les n°1, 4 et 7), Lieutenant Kijé et de larges extraits de Romeo et Juliette. A ...
Nosada_2011

Gianandrea Noseda et l’Orchestre de Paris

Ce concert de fin de saison de l’orchestre de Paris voyait débuter au pupitre de l’orchestre parisien le chef milanais Gianandrea Noseda, pas encore très connu sous nos contrées mais néanmoins directeur du Teatro Regio de Turin, Principal chef invité depuis 1997 du Théâtre Mariinsky de Saint-Petersbourg où il est le premier étranger à occuper ce poste, nouvellement nommé à la même fonction à l’Orchestre symphonique de Pittsburgh, entre autres ...
Trois-Oranges_9

L’amour des trois oranges à Genève, un prêt à porter scénique

Créée à La Fenice de Venise en 2001, reprise au Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf en 2002, et en 2007 sur la petite scène vaudoise du Théâtre du Jorat, cette production de L’Amour des Trois Oranges garde encore intacte sa force théâtrale quand bien même son génial metteur en scène est décédé depuis cinq ans. Avec l’idée maîtresse du décor d’Ezio Toffoluti de situer l’action dans le décor du ...
Sacrificiel

Roméo et Juliette sacrificiel

Il y a toujours un temps d’adaptation lorsque l’on n’a pas vu depuis un certain temps une composition chorégraphique de Noureev, dont son Roméo et Juliette est un des parangons. A chacune des reprises d’un de ses ballets, il est nécessaire de s’acclimater, mais également de constater le fossé qui se creuse inexorablement depuis la création du ballet jusqu’à l’appropriation de ce même ballet par une nouvelle génération de danseurs ...
Prokofiev symphonique par Vladimir Ashkenazy

Prokofiev symphonique par Vladimir Ashkenazy

Le label japonais hifiste Exton investit massivement dans des grosses productions, même si une infime partie de leurs publications nous arrive régulièrement. Si le tandem formé par le chef Manfred Honeck et son orchestre de Pittsburgh, capté dans des symphonies de Mahler, est digne d’éloges et justement salué par les commentateurs, le reste des sorties de ce label peine à s’imposer, dans des contextes discographiques archi-barrés par les grandes références ! Ainsi, ...
Un programme très « classique »

Un programme très « classique » pour Emanuel Ax et Christoph Eschenbach

Christoph Eschenbach entamait hier soir une série de deux concerts plutôt particuliers, puisque seule la pièce concertante changeait dans le programme, encadrée de deux symphonies. À regarder la composition d’un tel programme, il semble évident que l’objet pédagogique de ce concert entendait montrer un éventail de styles russes du XXe siècle, cependant que la pièce de Haydn faisait office d’élément de comparaison stylistique avec la symphonie de Prokofiev, un pastiche ...
Romantisme en bonne compagnie

Brigitte Engerer et Henri Demarquette, romantisme en bonne compagnie

Pour ce concert de début de printemps, Brigitte Engerer et Henri Demarquette ont choisi de nous plonger en plein romantisme avec Schumann, Chopin et Liszt, avant de finir avec une œuvre de 1949 que Prokofiev écrivit pour Rostropovitch, dont le ton est sans doute plus proche des trois autres œuvres au programme que de la musique de son temps, le milieu de XXème siècle. Le duo Engerer-Demarquette n’en est pas à ...
Richter plays Prokofiev

Richter plays Prokofiev

Le label Melodya a récemment publié cinq disques de Sviatoslav Richter estampillés de la mention « pour la première en CD ». Celui-ci présente des enregistrements de concerts au Grand Auditorium du Conservatoire de Moscou en 1961 et 1979. C’est un programme entièrement consacré à Sergueï Prokofiev, compositeur que Richter pût côtoyer, et dont il est le dédicataire de la Neuvième Sonate et du Cinquième Concerto pour piano. La majeure partie des ...
Alliances à risques

Valery Sokolov & Vasily Petrenko : Alliances à risques

En cette fin d’année, la scène parisienne enchaîne les déceptions. A différents niveaux, mais dans une même catégorie : les jeunes talents. L’Orchestre de Paris tout d’abord avec Yuja Wang et ce soir, l’Orchestre National de France avec le jeune violoniste ukrainien Valery Sokolov sous la direction de Vasily Petrenko. Le premier a vingt-quatre ans, le dernier trente-quatre et tous deux représentent cette génération qui s’impose à l’international peu à peu ...
Prokofiev par Temirkanov

Prokofiev par Temirkanov

La ferveur envers les labels autoproduits ne faiblit pas avec l’arrivée, sous l’étiquette britannique Signum, d’une collection dédiée à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg. L’institution symphonique russe a du tirer les leçons de la réussite du nouveau label Mariinsky du prestigieux théâtre voisin et de sa formidable moisson de récompenses. Ce troisième titre de cette série (après une belle symphonie n°7 de Chostakovitch et un Requiem de Verdi bien raté) est ...
Impériale Elisabeth Leonskaya

Impériale Elisabeth Leonskaja

Pour conclure un cycle russe lyonnais, l’Orchestre National de Lyon avait invité le chef Vladimir Fedoseiev et surtout la très grande Elisabeth Leonskaja, qui se produisait pour la première fois à l’Auditorium Maurice Ravel. Le concert débutait par une rareté de Chausson, Viviane. Ce court poème symphonique, première véritable composition orchestrale de l’auteur de la Symphonie en si bémol majeur, témoigne de sa fascination pour les légendes arthuriennes. Tout ...
Juteuses à souhait

L’Amour des Trois Oranges à Berne, juteuses à souhait

A l’occasion, Marc Adam, directeur de l’opéra de Berne se change en metteur en scène. On se souvient de sa mise en scène du Wozzek d’Alban Berg en 2008 où, s’il n’avait pas totalement convaincu, démontrait une certaine habileté à diriger un plateau. Avec le conte fantastique de Carlo Gozzi qu’à mis en musique Prokofiev dans L’Amour des trois oranges, le nombre important d’acteurs sur scène et l’inénarrable intrigue, l’approche ...
Prokofief à Paris

Prokofiev à Paris par les Rozhdestvensky père et fils

Ce concert Prokofiev par les Rozhdestvensky père et fils s’inscrit dans le cadre du Cycle Lénine, Staline et la musique actuellement en cours à la Cité de la musique. S’il était à priori l’occasion de mettre le doigt sur les rapports entre la politique de l’état soviétique et ses artistes, c’est paradoxalement le lien unissant les œuvres programmées et la France sur lequel est revenu Gennady Rozhdestvensky avec sa voix ...
Hommage à Constantin Silvestri

Hommage à Constantin Silvestri

Certaines parutions de niches s’avèrent passionnantes autant en terme de patrimoine interprétatif que de répertoire. Il en va ainsi pour ce double hommage à Constantin Silvestri qui s’affirme comme l’un des meilleurs disques historiques de ces dernières années. Constantin Silvestri mena une belle carrière avant un décès prématuré, à l’âge de 55 ans, des suites d’un cancer. Il enregistra pour EMI de nombreux disques (un coffret hommage fut diffusé par le ...
Abbado dirige Mahler : le grand chic symphonique

Abbado dirige Mahler : le grand chic symphonique

Le label Euroarts poursuit son édition annuelle des symphonies de Mahler avec Claudio Abbado dans le cadre du festival de Lucerne. Alors qu’une nouvelle symphonie n°4 est annoncée pour l’hiver, le mélomane peut déjà compléter sa collection avec les symphonies n°2, n°3, n°5, n°6 et n°7. On imagine que le chef, en complicité avec le festival suisse, ira au bout de ce qui sera sa seconde intégrale complète et ...
Pluie de tsars : Riccardo Muti le Terrible

Pluie de tsars : Riccardo Muti le Terrible

Festival de Salzbourg À Salzbourg, Riccardo Muti n’est pas l’homme des programmes convenus : il a certes joué, ces dernières années, la Cinquième Symphonie de Beethoven ou le Requiem allemand de Brahms, mais également la Faust-Symphonie de Liszt, Lélio de Berlioz ou des œuvres de Petrassi, Varèse ou Cherubini. Il est vrai que Jürgen Flimm, l’intendant du festival, a fait de Muti une sorte de souverain absolu qui peut choisir non seulement ...
Le cosaque du piano

Denis Matsuev, le cosaque du piano

Le programme de cette soirée russe promettait d’être alléchant, entre tube et œuvres plus discrètes, sans parler de la grande diversité des esthétiques. Force est de constater que ces compositeurs, qui se sont côtoyés entre la fin du 19ème et le début du 20ème siècle, ont des styles et des techniques diamétralement opposés. L’»idée fixe» d’Antar est de ces thèmes francs, aux contours simples, qui habitent l’inconscient collectif sans qu’on se ...
Champagne et caviar !

Champagne et caviar pour l’Amour des trois oranges!

La magie opère tout de suite : Sandrine Anglade n’a pas perdu le contact avec l’enfance... Dès les premières images, trois drôles de petites souris nous introduisent dans le monde de l’imaginaire, celui qui, à tout prendre, vaut sans doute mieux que le réel. Le spectacle va durer deux heures, deux heures de bonheur fait d’extravagances, d’humour, de légèreté, d’élégance et de surréalisme permanent. Ce théâtre là, n’est-il pas un rêve ...