Mot-clef : Sergueï Prokofiev

Une merveille au côté d’Emmanuel Krivine et de l’Orchestre National de France

Ingolf Wunder, une merveille au côté d’Emmanuel Krivine

Il est des soirées musicales dont on pressent dès les premières notes qu’elles s’inscriront sous le signe de l’exceptionnel. Jeudi 16 octobre, dans le cadre du théâtre des Champs-Élysées il nous a été donné d’en vivre une dont la mémoire restera longtemps illuminée. Tout avait commencé avec Berlioz (au passage, avez-vous noté qu’après quinze ans de commémorations, toutes plus sinistres les unes que les autres, celle-ci ne cesse de nous ...
Prokofiev « Guerre et Paix » - Demain ne meurt jamais

Prokofiev « Guerre et Paix » – Demain ne meurt jamais

« Il y a dans la musique de Prokoviev une dimension obsessionnelle, des mélodies hypnotiques, en apesanteur, qui tournoient, se télescopent, et s’emparent de l’inconscient de l’auditeur ». Ces propos du maestro Bertini synthétisent parfaitement le dessein de cet artiste fécond. Ce coffret-événement est le premier DVD de l’Opéra National de Paris : écho de l’une des représentations données en 2000. L’audace le dispute ici à l’originalité. Les opéras de Prokoviev pâtissent en ...
Serge Prokoviev ou Pierre le Grand !

Serge Prokoviev ou Pierre le Grand

Le Cinquantième anniversaire de la disparition de Sergueï Prokofiev passe quasiment inaperçue, hormis quelques rééditions sporadiques telles Semyon Kotko, Guerre et Paix ou des nouveautés éparses - l’Histoire d’un Homme Authentique, opus de sa « période soviétique ». Publié l’an passé, ce DVD marque d’une pierre blanche la postérité de l’illustre conte écrit en 1936. En effet, ce dépoussiérage de l’œuvre se paie le luxe d’en bouleverser la discographie existante. D’autre part, ...
« L’Amour des trois oranges » de Serge Prokofiev.

« L’Amour des trois oranges » de Sergueï Prokofiev

Introduction Comme un grand nombre de mélomanes je suppose, je ne connaissais de l’opéra L’Amour des trois Oranges que la fameuse Marche du même nom. Il est vrai que les opéras de Prokofiev sont assez rarement représentés et enregistrés. La seule exception notable est Guerre et paix donné à la Bastille en 2000 et qui était ainsi le seul opéra de Prokofiev que j’avais entendu jusque là. La sortie DVD de ...