Mot-clef : Stefano Mazzonis Di Pralafera

Anna Bolena à Liège, belle prise de rôle pour Olga Peretyatko

Anna Bolena à Liège, belle prise de rôle pour Olga Peretyatko

Plateau de luxe, magie des costumes et des décors. Tradition et modernité peuvent parfois faire bon ménage. À l’époque du « eurotrash » et des relectures en tout genre, il est presque culotté de proposer une mise en scène qui respecte à la lettre les indications figurant sur le livret et sur la partition. C’est pourtant le choix qui a été fait, pour cette nouvelle production liégeoise d’Anna Bolena, par le ...
aida 1

À Liège, une inégale Aïda d’un immobile classicisme

L’on n’est jamais si bien servi que par soi-même. Stefano Mazzonis di Pralafera, directeur de l’Opéra royal de Wallonie-Liège se prête à la mise en scène de cette nouvelle production d’Aïda, très attendue et sans doute un brin décevante. Il en impose une vison très classique, certes pétrie d’humanisme dans son antique huis-clos sentimental, mais peut-être trop statique par son hiératisme forcené. Aïda, antépénultième opéra de Verdi, satisfait autant le simple amateur de ...
À Liège, un Macbeth en mode échec et mat

À Liège, un Macbeth en mode échec et mat

Pour terminer sa saison, l’Opéra Royal de Wallonie propose une nouvelle production du Macbeth de Giuseppe Verdi, mis en scène par le directeur général de la maison, Stefano Mazzonis di Pralafera : la direction musicale très contrastée et finement ciselée de Paolo Arrivabeni, le vaillant Leo Nucci dans le rôle titre et Tatiana Serjan en Lady Macbeth constituent les points forts d’un spectacle scéniquement assez classique mais d'une puissance évocatrice incontestable. Loin de ...
manon

Manon avec Annick Massis

Dans un rôle qui lui va comme un gant, Annick Massis illumine de sa présence vocale une mise en scène plutôt inventive, mais malheureusement desservie par la captation vidéo. Initialement conçue en 2012 pour June Anderson, laquelle avait fini par se désister, cette production liégeoise de la Manon de Massenet fut reprise en 2014 à l’intention d’Annick Massis. C’est incontestablement la présence de la grande soprano française qui fait tout le ...
Anne-Catherine Gillet (Madame Tell )

Guillaume Tell de Grétry à Liège

L’Opéra Royal de Wallonie a créé l’évènement pour le bicentenaire de la disparition d’André-Ernest-Modeste Grétry, en redonnant vie à son Guillaume Tell, tombé dans l’oubli depuis bien longtemps, qui plus est dans la ville natale du compositeur, avec une distribution majoritairement belge, offrant ainsi une résurrection d’un pan de l’histoire musicale. L’œuvre, créée en 1791, possède une réelle beauté, avec un grand soin apporté à l’orchestration, particulièrement nourrie pour un opéra-comique. ...
Excellente prise de rôle de Fabio Armiliato !

Excellente prise de rôle d’Otello de Fabio Armiliato !

La nouvelle production d’Otello, chef d’œuvre de Verdi dont la dernière représentation à l’Opéra Royal de Wallonie remontait à 1996 a su attirer plus d’un regard sur elle. Parce qu’elle marque les débuts à Liège du ténor italien Fabio Armiliato mais lui offre en outre "la" prise de rôle redoutée par tout ténor, celle du Maure de Venise. Pour encore pimenter l’affiche du spectacle, le rôle de l’épouse d’Otello était ...
Une prise de rôle enthousiasmante !

Une prise de rôle enthousiasmante d’Ekaterina Sadovnikova

La Traviata La Traviata présentée actuellement par l’Opéra Royal de Wallonie constitue déjà l’avant dernier spectacle de la saison à être présenté au Théâtre Royal de Liège. En effet, dès le mois de juin, l’opéra débutera ses travaux de restauration, nécessitant le déplacement de la troupe. Dans l’immédiat, c’est le Forum de Liège qui accueillera en juin la version concertante de Lucrezia Borgia. En ce qui concerne les saisons 2009-2010 et ...
L’Apothéose du hallebardier

L’Apothéose du hallebardier

Don Carlo L’histoire, parfois, a de bien curieux raccourcis : entendre le plaidoyer de Posa venant faire ses adieux à Carlo dans sa prison (Acte III, scène 2) prêt à se sacrifier pour la liberté de la Flandre, sonne curieusement sous les ors de l’Opéra Royal de Wallonie… Et il importe peu que les territoires géographiques dont il est question dans cet opéra se déroulant sous le règne de Philippe II (1556-1598) ...