Mot-clef : Teodor Currentzis

Teodor Currentzis quitte Perm

L’information est sortie depuis quelques jours dans la presse russe, Teodor Currentzis va quitter la direction artistique de l’Opéra de Perm. La construction d’une nouvelle salle qui se fait attendre et les responsabilités de chef principal à l’Orchestre symphonique de la SWR sont notamment à l’origine de ce départ annoncé. Le chœur et l’orchestre MusicAeterna devraient en conséquence être remaniés. (JBdLT)
L’étrange Requiem de Verdi par Teodor Currentzis

L’étrange Requiem de Verdi par Teodor Currentzis

Surnommé « l’enfant terrible de la musique classique », le chef d’orchestre Teodor Currentzis ne dément pas l’adage avec son étrange conception du Requiem de Giuseppe Verdi porté sur la scène d’un Grand Théâtre de Genève comble. Par quoi peut-on attirer un public ? Par la popularité d’une œuvre ? Par l’intérêt qu’on porterait à qui la dirige, la joue ou la chante ? Dans le cas de la Messe de ...

Teodor Currentzis et MusicAeterna en résidence au Théâtre du Châtelet

Teodor Currentzis et son orchestre et chœur MusicAeterna seront en résidence au Théâtre du Châtelet à compter de la saison 2020/21, a annoncé aujourd'hui Ruth Mackenzie, la directrice artistique de l'établissement depuis 2017. Il se consacrera à la production de plusieurs opéras et à la création d'un festival Diaghilev. En attendant, dès octobre 2019, le chef dirigera un concert Mozart et un concert Rameau, puis le concert de fin d'année. Après ...
La Traviata brûlante de Teodor Currentzis à Luxembourg

La Traviata brûlante de Teodor Currentzis à Luxembourg

On aurait pu rêver meilleure distribution, mais la prodigieuse intelligence dramatique et musicale qui fait vibrer la fosse emporte tout sur son passage. Quel est à l’opéra le pouvoir du chef ? Les spectateurs, après avoir ovationné les chanteurs, ont accueilli de manière beaucoup plus contrastée Teodor Currentzis, à qui certains ont dû reprocher de ne pas se conformer à leur image de l’œuvre – bien à raison, Currentzis n’ayant certes pas ...
Kirill Petrenko, la plus rigoureuse des modernités

Kirill Petrenko, la plus rigoureuse des modernités

Voilà ce qu'est un grand chef : un artiste qui vous fait découvrir ce que vous connaissiez déjà si bien. L'aura qui entoure Kirill Petrenko, à Munich plus encore qu'ailleurs, ne doit pas tromper : il ne faut pas espérer de lui les interprétations patinées, nourries par une tradition revivifiée aux équilibres raffinés que, dans cette même ville, un Mariss Jansons propose à l'égale admiration des mélomanes. Ce concert de rentrée, ...
Bach et Berio en ouverture du Festival de Saint-Denis

Bach et Berio en ouverture du Festival de Saint-Denis

Le concert d'ouverture du Festival de Saint-Denis, qui débute également les festivités pour les cinquante ans de la manifestation, marquera d'une pierre blanche cette édition 2017. Deux œuvres rares sont à l'affiche, les motets de Bach et Coro de Luciano Berio, qui sollicitent l'excellent chœur russe MusicAeterna, en aubes noires, et le Mahler Chamber Orchestra, sous le geste exigeant du chef Teodor Currentzis. De toute la musique chorale de Bach, les ...

Teodor Currentzis chef principal de l’Orchestre symphonique du SWR

A partir du début de saison 2018/2019, Teodor Currentzis, 45 ans, sera le premier chef du nouvel orchestre symphonique du SWR (SWR Symphonieorchester), basé à Stuttgart et issu de la fusion de l'Orchestre symphonique de la SWR de Baden-Baden et Fribourg et de l’Orchestre de la SWR de Stuttgart, qu'il a déjà dirigés. Teodor Currentzis est fondateur et directeur musical de l'ensemble MusicAeterna.

Le prix Kairos attribué au chef d’orchestre Teodor Currentzis

Le chef d’orchestre gréco-russe Teodor Currentzis, (né en 1972) vient de se voir attribuer le Kairos-Preiz, le Prix Kairos, décerné par la Fondation Alfred-Toepfer de Hambourg en Allemagne. Ce prix distingue un artiste ou un théoricien européen dans le domaine des arts, de la musique, du design, du cinéma, de la littérature. Il est richement doté de 75 000 euros. Sur la scène classique, Teodor Currentzis s’est en particulier fait remarquer ...

Décès du pianiste et écrivain grec George Hadjinikos

Le musicien grec George Hadjinikos vient de mourir d’une attaque cardiaque, à l’âge de 92 ans. Il était à la fois un pianiste réputé et un penseur de la musique et il a formé de très nombreux élèves parmi lesquels notamment le chef Teodor Currentzis. Il a écrit trois livres, le premier sur le musicien Nikos Skalkottas (dont il jouait le concerto pour piano), le second sur les récitatifs chez ...
IOLANTA (Peter SELLARS) 2015

Sellars et Currentzis rendent la vue et la visibilité à Iolanta

Le Festival d'Aix-en-Provence propose une escale française à cette production Stravinsky/Tchaïkovsky, créée en 2012 à Madrid, qui vient couronner l'édition 2015 du Festival. Iolanta est le seul des 10 opéras de Tchaïkovsky à connaître une fin heureuse. La veille de la première, dans la cour du presbytère, devant un public retenant son souffle, Peter Sellars raconte avec une empathie infinie qu'alors que son ultime héroïne, tombée dans la passion amoureuse, recouvre ...
Image 9

Le Sacre en cendres de Romeo Castellucci

Toujours là où on ne l'attend pas, Romeo Castellucci crée une fois de plus l'événement avec ce Sacre du Printemps alliant poésie et cybernétique. Inauguré dans la Gebläsehalle de Duisburg pendant la Ruhrtriennale, ce spectacle n'est pas sans évoquer la machinerie et le procédé du deus ex machina de Stifters Dinge de Heiner Goebbels, sans l'effet "boîte à musique" intimiste. Castellucci travaille dans la masse la dimension idéologique et sonore ...

Teodor Currentzis obtient la nationalité russe

Le chef d'orchestre grec Teodor Currentzis, directeur de l'Opéra de Perm, de l'ensemble Musica Aeterna, chef invité du Théâtre Mariinsky et artiste exclusif chez Sony vient d'obtenir la citoyenneté russe. Toutefois il n'est fait nulle part mention de sa renonciation à la nationalité grecque ni à la citoyenneté européenne. Le décret officiel d'obtention et déchéance de la nationalité russe par le Gouvernement russe (Teodor Currentzis est le n°7).
currentzis_teodor

Concert baroque décoiffant de Teodor Currentzis

Au cœur de l’actualité musicale avec la parution d’une version discographique des Noces de Figaro de Mozart enregistrée en studio, un luxe à notre époque, Teodor Currentzis était de passage à Paris avec sa troupe russe de musicAeterna (basée, rappelons-le, à Perm, dans la région de l’Oural !) pour présenter ce programme baroque grand public, comprenant en particulier l’opéra de Purcell qu’il enregistra naguère pour Alpha. Génie pour les uns, ...
Iolanta

Iolanta and Perséphone, a successful pairing

The originality and success of this DVD results from first an unusual pairing of two works, or rather two rarities, belonging to very different eras and idioms. Indeed, aside from their very obviously Russian origins—even though Persephone, which premiered at the Paris Opera in 1934, could almost be taken for a French work—everything about these two works would seem to be entirely different. The late post-romanticism of Tchaikovsky's last opera (Iolanta ...
Iolanta

Iolanta et Perséphone : mise en parallèle réussie

L’originalité et la réussite de ce DVD proviennent tout d’abord d’un curieux appariement, qui met en parallèle deux œuvres, deux raretés devrions-nous dire, appartenant à des époques et à des esthétiques bien différentes. En effet, mises à part leurs origines russes bien marquées – encore que Perséphone, créée à l’Opéra de Paris en 1934, pourrait presque passer pour un ouvrage français –, tout semblerait opposer le postromantisme tardif du dernier ...
wozzeck_belair

Wozzeck par Tcherniakov : sanglant

Quand Dmitri Tcherniakov s’en prend à Wozzeck, ça déménage ! Le propos en devient quasiment freudien, sur une société qui ment, qui se ment, feint de se connaitre tout en s’ignorant et finit par être d’une profonde hypocrisie. Wozzeck n’est plus soldat, c’est une petit cadre urbain, peut-être fonctionnaire, qui a du mal à joindre les deux bouts pour faire vivre sa famille et s’adonne à des jeux sado-masochistes avec deux ...
moart_requiem,alpha

Le Mozart désastreux de Teodor Currentzis

Stop ou encore ? Le buzzeur à portée de main, la tentation est grande de mettre fin sans tarder à l’écoute de cet étrange et grossier Requiem. Si l’on a l’habitude de se confronter à toutes sortes d’options artistiques possibles nous n’en sommes déjà plus là. Que ceux qui ne connaissent pas encore l’immortel chef-d’œuvre de Mozart  se détournent sur le champ de cette répugnante lecture et choisissent n’importe quelle autre ...
Macbeth agent immobilier

Macbeth agent immobilier

Ce Macbeth, importé de Novossibirsk, avait été très fortement hué et critiqué lors de sa présentation à Paris. La vision de Dmitri Tcherniakov, loin d’investir l’immense plateau de Bastille, avait de quoi déconcerter. Curieusement, une fois fixé sur vidéo, avec l’aide de l’inusable Andy Sommer, ce drame shakespearien passé à la moulinette romantique gagne en grandeur. Effet des micros ou prise faite en fin de série de représentations, la voix de ...
La passagère de Weinberg, l’opéra clandestin

La passagère de Weinberg, l’opéra clandestin

Un an avant sa mort, en 1974, Chostakovitch s’enflammait pour la Passagère de Mieczyslaw Weinberg, «écrit avec le sang du cœur» et dont il considérait que le sujet était d’une «extrême actualité». Dans le bonus du DVD réalisé en 2010, le chef Vladimir Fedoseyev donne avec un maître sens du sous-entendu, la raison pour laquelle le Bolchoï n’a jamais monté l’opéra de Weinberg : il ne convient pas «musicalement». Composé en ...
Chostakovitch croit en Dieu !

Chostakovitch croit en Dieu !

Évacuons tout de suite le doute distillé par le titre de cette chronique : Dimitri Chostakovitch ne croyait pas en Dieu, absolument pas, et la noirceur de sa Symphonie n°14 consacrée au thème de la prison et de la mort contribua à le fâcher avec l’ami dissident et très croyant Alexandre Soljenitsyne. Il lui conservera néanmoins une immense admiration. Voilà que les époques changent. Les abîmes d’angoisse athée suscités, creusés dans l’âme ...
Réunion de copropriétaires

Macbeth de Tcherniakov : réunion de copropriétaires

Les mises en scène «décapantes», marque de l’ère Mortier de l’ONP, ne sont valables qu’avec un propos dramatique sûr et une exécution musicale irréprochable. Ce soir, pour cette production de Macbeth de Verdi, en provenance directe de l’Opéra de Novossibirsk, nous avons eu droit à une transposition hasardeuse, charcutant allègrement la partition. Macbeth, chez Dmitri Tcherniakov, est un parvenu, un nouveau riche comme la Russie actuelle en compte tant, pantin aux ...
Une nouvelle version de Didon et Énée

Une nouvelle version de Didon et Énée par Teodor Currentzis

Il ne s’agit sans doute pas d’une version de l’opéra de Henry Purcell qui révolutionnera une discographie déjà riche et abondante, mais il y peu de chances non plus pour que cet enregistrement laisse l’auditeur indifférent. Si les choix des tempi, alanguis à l’extrême dans les scènes intimistes et étonnamment saccadés dans les pièces chorales, pourront surprendre ou déranger certains, il n’est pas dit que cette esthétique résolument maniériste soit entièrement ...
Un Don Carlo en demi-teintes

Un Don Carlo en demi-teintes

Don Carlo Difficile de résumer la complexe intrigue de don Carlo… religion, consanguinité, trahison et pouvoir restant les grandes lignes directrices du drame. De son avatar français, destiné par Verdi à l’Opéra de Paris, l’acte de Fontainebleau a disparu, dans la présente production aux mérites pour le moins inégaux. Si la mise en scène de Graham Vick soignée, dépouillée, se signale surtout par son statisme, on ne pourra adresser le même ...