Mot-clef : Johannes Brahms

Brahms génie symphonique accessible à tous ? Oui c’est possible …

Brahms génie symphonique accessible à tous ? Oui c’est possible …

A première vue, ce coffret d’allure peu séduisante, a tout pour paraître assommant. L’intégrale des symphonies de Brahms, œuvres difficiles d’un compositeur très sérieux, dirigées par un chef allemand des plus exigeants et avec l’orchestre philharmonique de Berlin dont le sérieux et la rigueur en font peut être le meilleur du monde, le tout dans une prise de son mono du début des années cinquante ! Diffusé en 2006 il n’est ...
11 heure, 10 bougies !

11 heure, 10 bougies !

Musique du Dimanche au Beaux-Arts Depuis 1997, les concerts de musique de chambre du dimanche matin se sont imposés comme un solide pan de la programmation du Palais des Beaux-Arts attirant un public de fidèles. De nombreux jeunes artistes belges ou internationaux ont foulé les planches de la grande salle de concert Henri Lebœuf, parfois dans le cadre de la série Rising Star dont sont membres les plus grandes salles de ...
Les Quatuors de Brahms par les Emerson : joués et enregistrés à l’ancienne

Les Quatuors de Brahms par les Emerson : joués et enregistrés à l’ancienne

Au sein de la production de musique de chambre de Johannes Brahms, les trois quatuors à cordes et le quintette avec piano occupent une place singulière. Tout d’abord par leur relative rareté, Brahms n’ayant publié son premier quatuor (sur un total de trois !) qu’à l’âge de quarante ans. Quant à son unique quintette avec piano, il s’agit en fait d’un arrangement réalisé en 1865 d’un précédent Quintette avec deux violoncelles ...
De Brahms à Piazzolla

De Brahms à Piazzolla

Festival Les Arcs 2007 Beaucoup de festivals misent sur l’exhumation d’œuvres oubliées. D’autres préfèrent promouvoir la création contemporaine. Le festival des Arcs se situe à mi-chemin entre les deux options ; il permet la formation impromptue d’ensembles de chambre inhabituels et accueille à chaque édition un compositeur en résidence. Cette année, il s’agit de Nicolas Bacri. Qui a déjà entendu parler du Prélude, marine et chanson de Guy Ropartz ? Non pas que cette œuvre ...
La confirmation Znaider

La confirmation Nikolaj Znaider

Alors que Sony/BMG édite un assez décevant récital de Baiba Skride, l’une des lauréates du Concours Reine Elisabeth, la même maison de disque nous offre un nouveau disque de Nikolaj Znaider, lauréat du cru 1997 de la prestigieuse compétition belge. Ayant juste passé le cap de la trentaine, le musicien est en train de réaliser un parcours discographique sans faute ! Après deux superbes disques de concertos (Prokofiev et Glazounov avec ...
Aimez-vous encore Brahms ?

Aimez-vous encore Brahms ?

Comme il reste délicat de s’attaquer aux grandes œuvres du répertoire, entendues et réentendues à maintes reprises! Ce disque en est d’ailleurs la preuve. Les quatuors avec piano de Brahms font en effet partie des incontournables, ainsi que l’opus 117 des Intermezzi pour piano seul, ajouté à la fin du second disque. La violoncelliste ne réussit que très difficilement à s’affirmer et c’est ainsi que nous perdons de la profondeur propre ...
Duo de charme brahmsien

Duo de charme brahmsien

La très belle illustration d’Anne Peultier donne immédiatement le ton. Ces sonates sont une histoire d’amour entre des instruments que Brahms affectionnait particulièrement. L’embrassade de ces deux angelots qui semblent danser et voler en même temps rend compte et de la pureté des œuvres et de la plénitude de cette interprétation. Ce parti pris de confier la création de chaque pochette à la même grande artiste crée un style reconnaissable ...
Brahms selon Louis Langrée

Brahms selon Louis Langrée

Festival Brahms Faisant suite aux musiques des Ballets russes, le second festival de la saison de l’Orchestre Philharmonique de Liège était dédié à Johannes Brahms. Un choix consensuel et grand public capable de rassurer un public liégeois souvent décrit, à raison, comme assez conservateur dans ses options de fréquentation. L’affiche était intéressante car elle voyait le retour de Louis Langrée à la tête de son ancien orchestre. Le chef français était ...
Brahms amoureux

Brahms amoureux par Bernarda Fink

Voilà le critique bien embêté. On pourrait commencer par : « Nouveau récital de Bernarda Fink, nouveau succès » ; bonne accroche, très coup de poing, un peu publicitaire, peut-être. Oui, mais voilà qui sentirait le parti pris, le côté « j’ai pas écouté, mais c’est très bien », ce qui pourrait ternir cette image d’objectivité sourcilleuse avec laquelle on ne rigole pas, à ResMusica. Mais parler d’un tel disque … rude tâche ! Comment décrire une ...
Rostropovitch : Compil’poil Anniversaire

Rostropovitch : Compil’poil Anniversaire

Après tant de succès et une si riche carrière, le temps du bilan est arrivé pour Mstislav Rostropovitch. Désormais octogénaire, ayant rangé son violoncelle depuis 2005 et entrepris à son tour la direction orchestrale, les récompenses et la reconnaissance internationale s’accumulent sans cesse et viennent enrichir une renommée trônant à son zénith depuis de nombreuses décennies. EMI Classics, pour fêter tout cela, propose un coffret de trois copieux CDs composés d’œuvres, ...
Impossible de ne pas aimer Brahms ainsi !

Impossible de ne pas aimer Brahms ainsi !

Voilà de jeunes interprètes qui ne manquent pas d’air. Il souffle, sur ces deux trios, un air des plus purs et des plus vivifiants. Tel un félin bondissant hors de sa cachette, nos trois interprètes attaquent le trio n°2 en nous laissant pantelants et hagards. Passée la première surprise, on essaye de se reprendre en se disant que les musiciens ont tout mis dans cet effet-là et qu’ils ne tiendront pas ...
Un récital pas si gauche que cela !

Un récital pas si gauche que cela !

Pendant la première guerre mondiale, le pianiste autrichien Paul Wittgenstein perd sa main droite. Ce coup du sort tragique aurait pu brutalement mettre un terme à sa carrière. Loin de succomber au désespoir, le pianiste fortuné décide de poursuivre la musique et demande à des compositeurs reconnus de lui créer un répertoire exclusivement écrit pour la main gauche. C’est dans ce contexte que Maurice Ravel composa le célèbre Concerto pour ...
Kent Nagano et le DSO à l’unisson dans Brahms et Schoenberg

Kent Nagano et le DSO à l’unisson dans Brahms et Schoenberg

Au cours de ses six années passées à la tête du DSO Berlin, Kent Nagano a su proposer des programmations en harmonie avec l’identité culturelle de Berlin, ville cosmopolite, soumise à des influences très variées. Entre tradition du grand répertoire allemand, œuvres majeures contemporaines, souvent moins connues du grand public, et créations. Le nouvel enregistrement paru chez Harmonia Mundi s’inscrit donc dans cette continuité avec une cohérence de premier plan. Quarante ...
Une version sans couleurs de l’œuvre pour clarinette de Brahms

Une version sans couleurs de l’œuvre pour clarinette de Brahms

Les trois œuvres pour clarinette de Brahms font partie des chefs-d’œuvre du répertoire consacré à cet instrument. Ces œuvres ont été maintes fois enregistrées et comptent nombre de versions de référence. La version proposée par ces quatre interprètes, même si elle est honorable, ne risque pas à se dégager du lot. On reprochera tout d’abord une prise de son trop lointaine qui donne l’impression que la chaîne hi-fi n’est pas ...
Conclusion en beauté du cycle Brahms

Conclusion en beauté du cycle Brahms à Lille

Brahms Puissance 4 Le cycle Brahms de l’Orchestre National de Lille se clôturait par ce programme comportant le Concerto pour violon et la Symphonie n°4. Invité pour jouer le concerto, Gordan Nikolitch est un musicien à la carrière aussi active que diversifiée. Il est concertmaster du London Symphony Orchestra depuis 1997, directeur musical du Nederlands Kamerorkest depuis 2004, et a de plus activité de soliste bien remplie. On était donc en ...
Le jeune pianiste se frotte aux trois grands BBB

Le jeune Nicolas Stavy se frotte aux trois grands BBB

Le jeune trentenaire Nicolas Stavy a décidé, pour son concert salle Cortot, de se frotter aux trois légendaires « B » de la musique allemande : Bach, Beethoven et Brahms. Ce programme ambitieux et alléchant ne pardonne pas l’approximatif, mais exige de l’interprète à la fois une grande rigueur structurelle qui met en lumière l’architecture de chaque œuvre, et une toute aussi grande imagination, afin de donner en permanence l’impression que l’œuvre vie, ...
Ballades de Brahms et Chopin

Ballades de Brahms et Chopin par Cédric Tiberghien

La quête musicale et la recherche esthétique ne font qu’un chez les géants de la composition et ce n’est pas cette nouvelle livraison due à Harmonia Mundi qui en contredira l’exactitude. En intitulant leurs pièces pour piano « ballades », aussi bien Frédéric Chopin que Johannes Brahms offrent une clé pour interpréter leurs inaltérables partitions dévolues à leur instrument de prédilection, le piano bien sûr. L’un et l’autre, par le biais de ...
L’excellence de Christian Arming

L’excellence de Christian Arming à Liège

Orchestre Philharmonique de Liège Pour ce deuxième concert de sa résidence annuelle au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l’Orchestre Philharmonique de Liège (OPL) se présentait avec un programme cohérent, équilibré et intelligent. On remerciera des professeurs d’avoir amené leurs élèves de l’enseignement secondaire grossir la toujours faible audience des concerts de la phalange liégeoise à Bruxelles. L’affiche proposait l’une des étoiles montantes de la direction d’orchestre autrichienne : Christian Arming. Agé de seulement ...
Un Brahms sur Masur

Un Brahms sur Masur

Au cours de ses fécondes années en Allemagne de l’est, Kurt Masur a eu le temps de graver un corpus d’enregistrements d’une valeur inégale mais qui témoigne de la vitalité de son engagement auprès du Gewandhaus de Leipzig. Autant l’affirmer d’emblée ; le pianiste favori de Masur au cours des seventies était le génial Peter Rössl dont les gravures Beethoven et précisément Brahms sont à redécouvrir. Misha Dichter ne démérite d’aucune manière, ...
Brahms le Wanderer …

Brahms le Wanderer …

Sorti au mois de juin dernier, le tout nouveau « Trio Wanderer » était attendu comme un grand événement dans le milieu des fans de la formation mais aussi par les adorateurs de la musique de chambre de Brahms. Au gré de son inspiration, la talentueuse formation enchaîne les enregistrements des plus grands trios. Après Schubert, Saint-Saëns, Chostakovitch, … C’est au tour de l’œuvre de Johannes Brahms d’être analysée, fouillée, travaillée ...
Les Quintettes de Mozart et de Brahms par les Zuckerman Chambers-Players

Les Quintettes de Mozart et de Brahms par les Zuckerman Chambers Players

On ne présente plus Pinchas Zukerman, violoniste de réputation mondiale né à Tel-Aviv en 1948 qui mène en parallèle et depuis fort longtemps une carrière de soliste et de chambriste, remportant, en 1980, le prix de la meilleure performance en musique de chambre pour l’ensemble de ses enregistrements. Désireux d’amener à ce niveau d’excellence les musiciens de la jeune génération, il a formé avec quatre de ses protégés le Zukerman ...
Aimez-vous Brahms ?

Aimez-vous Brahms ?

Le jeu du soliste est délié à souhait, son style pensé, réfléchi, assumé par des tempi modérés avec discernement et tout particulièrement dans ce premier mouvement aux accents si facilement exposés aux abus de manière. Andrew Litton situe son Brahms dans la droite lignée de sa bonne intégrale Dvorak : phrasés éminemment syncopés, lignes mélodiques soulignées avec amour, le tout sur un fond d’élégance qui donne au troisième mouvement (lent) des ...
Barbirolli ,une réédition bienvenue pour Brahms

Barbirolli ,une réédition bienvenue pour Brahms

Dans le monde souvent saturé de l’édition discographique, parfois une réédition sortie par un petit label se distingue des autres disques parus au même moment. C’est le cas de ce coffret consacré aux œuvres orchestrales majeures de Johannes Brahms. Les quatre symphonies ont été composées pendant le dernier tiers de la vie du compositeur dans un laps de temps relativement restreint (1876-1885). Œuvres de la maturité, elles marquent l’apogée du style ...
Pour l’amour et la musique

Felicity Lott et Angelika Kirchschlager pour l’amour et la musique

Le label Hyperion est toujours une mine d’or pour la curiosité de ses choix éditoriaux. Ce programme composé par Graham Johnson pour les célèbres Felicity Lott et Angelika Kirchschlager s’articule autour du thème : vies et amour de femmes. Concepteur de différents récitals de duos pour les grands chanteurs dont il est l’un des accompagnateurs émérites, Johnson s’est aventuré en un voyage à travers le cycle de poèmes Frauenliebe und leben ...
Fausse bonne idée

Fausse bonne idée

La belle Maguelone mise en scène La Belle Maguelone mise en scène ! Une fausse bonne idée, mal réalisée … Un cycle de lieder, c’est de la poésie, pas du théâtre, une suite de moments de grâce quand il s’agit de Schubert, de Schumann, de Wolf ou de Strauss. Le cycle de romances La Belle Maguelone de Johannes Brahms entre exactement dans ce cadre ! Mais le piège, c’est qu’il raconte une histoire, ...
Des mots aux notes : la complicité sous toutes ses formes

Des mots aux notes : la complicité sous toutes ses formes

Festival de l’Empéri Le festival de l’Empéri est de ces festivals qui bénéficient d’un cadre idyllique, d’une ambiance chaleureuse et de programmations de qualités : de petits coins de paradis estivaux. Ce concert est le premier d’une longue série enregistrée par France Musique – diffusion prévue en septembre ou octobre. Mais concert est-il réellement le terme exact ? Il s’agissait plus exactement d’une soirée dédiée à la musique et au monde musical entourant Robert Schumann : ...
Brahms sans graisse

Brahms sans graisse par Sir Adrian Boult

On n’associe pas spontanément le nom d’Adrian Boult, créateur des plus grands compositeurs anglais, au répertoire germanique. C’est oublier ses études à Munich avec Max Reger ou son admiration pour Arthur Nikisch et Karl Muck ; c’est oublier, également, que, chef de l’orchestre de la BBC de 1930 à 1949, il initié sur les ondes plusieurs générations de mélomanes anglais aux grandes œuvres romantiques. Nommé ensuite chef de l’Orchestre philharmonique de ...
Jiri Belohlávek. Calme et beauté dans Brahms

Jiří Bĕlohlávek. Calme et beauté dans Brahms

Cette intégrale des Symphonies de Brahms, publiée d’abord de manière isolée, avait été accueillie plutôt fraîchement par la critique ; il est certain que les références ne manquent pas dans la discographie. Mais la réentendre aujourd’hui regroupée en coffret permet pourtant d’en mesurer toute la cohérence et l’indéniable originalité. Il ne s’agit en rien d’une « intégrale de plus », l’un de ces enregistrements routiniers et hautement dispensables, justifiés seulement par une forme ...
Witold Rowicki : Symphonies n°2 et n°4 de Brahms

Witold Rowicki : Symphonies n°2 et n°4 de Brahms

Le présent disque est une réédition par le label Altara d’un enregistrement des Deuxième et Quatrième Symphonies de Brahms par l’Orchestre Philharmonique de Varsovie et son chef Witold Rowicki, dans sa série des interprétations légendaires des grands artistes du passé. Dernier grand symphoniste pur de la tradition germanique avec Bruckner, Brahms attendit pourtant sa quarante troisième année avant de composer sa Première Symphonie. On connaît la profonde admiration de Brahms pour ...
Beaucoup de bruit pour rien

Beaucoup de bruit pour rien

Chef charismatique et enthousiaste, Sir John Barbirolli (1899-1970) jouit en Angleterre d’une popularité toujours vive, largement due à son rôle dans la renommée de l’orchestre Hallé de Manchester et à son engagement pour la création contemporaine, mais quelque peu écornée en France. Et il est vrai que, si ses magnifiques enregistrements de Mahler (Symphonies N° 5 et N° 9) ou de musique anglaise le montrent interprète bouillonnant, sensible et engagé, ...