Mot-clef : Johannes Brahms

Crépuscule viennois dans le vaisseau rose

Crépuscule viennois dans le vaisseau rose

Saison Les Clefs de Saint-Pierre 2005/2006 Dans le magnifique écrin de briques rose pâle dont la ville de Toulouse a opéré la résurrection en 1998 et qui est désormais l’auditorium du CNR, les solistes de l’orchestre national du Capitole donnaient un programme concis et ciblé avec un excellent couplage de deux chefs-d’œuvre de la Vienne fin de siècle, sous la houlette de la dynamique association de concerts Les Clefs de Saint-Pierre. ...
Herbert Blomstedt à Leipzig, la tradition de l’avenir !

Herbert Blomstedt à Leipzig, la tradition de l’avenir !

Le label allemand Querstand édite un beau coffret en hommage au mandat du chef d’orchestre suédois Herbert Blomstedt à la tête de l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig. Unanimement apprécié de son orchestre pour ses qualités artistiques et humaines, ce vétéran suédois de 77 ans peut s’enorgueillir d’une superbe carrière qui l’aura vu assurer la direction musicale de la Philharmonie d’Oslo, des orchestres radio-symphoniques du Danemark et de Suède, de la ...
Brahms par Gielen, enfin à la portée de tous

Brahms par Gielen, enfin à la portée de tous

Bien qu’il ait été enregistré il y a plus de dix ans, on peut quasiment considérer ce disque comme une nouveauté, car il était sorti à l’époque sous la confidentielle étiquette Intercord. Sa reprise dans la SWR Edition du label Hänssler va enfin permettre au public d’en disposer d’une manière régulière dans les circuits habituels de distribution. Le programme débute par une Ouverture tragique qui pourrait presque à elle seule faire ...
Haitink dirige Brahms : une référence moderne

Haitink dirige Brahms : une référence moderne

Après l’avoir sortie en disques séparés, LSO Live présente cette intégrale des symphonies de Brahms, la troisième réalisée par Bernard Haitink après celles enregistrées avec le Concertgebouw d’Amsterdam puis avec le Boston Symphony Orchestra (toutes deux chez Philips), en un coffret de quatre cds proposé à un prix très avantageux. La discographie de la Symphonie n°1 est généralement dominée par les enregistrements en public : Furtwängler à la NDR en 1951 (Tahra), ...
Autrement beau

Patricia Kopatchinskaja, autrement beau

SymfonieOrkest Vlaanderen Nous retrouvons aujourd’hui leSymfonieOrkest Vlaanderen (SOV) à Anvers dans la belle salle du Singel pour un concert que l’orchestre a déjà rodé plusieurs soirées dans les grandes villes de Flandre et à Bruxelles. Cette bonne habitude (chaque programme de cette saison est au moins joué quatre fois) permet à l’orchestre de gagner en cohésion, de rectifier certains détails avec le chef, et le cas échéant, d’améliorer son entente avec ...
Allemagne année 1954

Otto Klemperer à Cologne : Allemagne année 1954

La carrière d’Otto Klemperer (1885-1973) tient en deux époques. La première commencée comme assistant de Gustav Mahler est marquée par l’exil de l’Allemagne dès 1933 et la maladie en 1939, la seconde, la plus glorieuse, démarre en février 1954, à Cologne. Le coffret Andante nous donne à entendre le retour imprévu et spectaculaire de ce géant de la direction. 8 février 1954, Symphonie « Eroica » de Beethoven. Un homme brisé par la ...
Programme ambitieux par deux immenses interprètes russes

Programme ambitieux par deux immenses interprètes russes

L’opéra dans le symphonique Ce concert au Théâtre des Champs-Élysées accueillait Vadim Repin et Valery Gergiev. Deux des plus grands interprètes russes du moment se retrouvaient pour un concert ambitieux. Le premier achevait sa tournée française intitulée « carte blanche » avec trois œuvres concertantes particulièrement exigeantes, le deuxième offrait un rare concert symphonique alors qu’on peut l’entendre en ce moment dans de nombreux opéras à Bastille et au Châtelet. Le concerto n°1 pour ...
Les variations de Johannes Brahms par Irakly Avaliani : exercice de style périlleux

Les variations de Johannes Brahms par Irakly Avaliani : exercice de style périlleux

Dans le Panthéon des grandes œuvres pour piano, les variations composées par Johannes Brahms figurent en haut du classement. De ce fait, il est fort dommage qu’elles soient si peu exécutées en public. Peut-être est-ce dû à leur grande difficulté? Il est donc très appréciable qu’aient été réunies sur un même enregistrement quelques-unes de ces pages de bravoure pianistique. Si nous regardons dans le dictionnaire en regard de l’article « variation », nous ...
Coopération transfrontalière

Coopération transfrontalière

Johannes Brahms au festival d’Enghien Rencontres Musicales Internationales d’Enghien, Printemps Musical de Silly, Festival d’Enghien, l’offre musicale est abondante dans cette partie du Hainaut, aux confins de la Flandre orientale et du Brabant wallon. L’Orchestre de Douai et plusieurs chorales belges ont uni leurs forces pour présenter ce programme Brahms à Enghien, où il constituait le concert le plus ambitieux du Festival, début d’une tournée transfrontalière qui devait mener les musiciens à ...
Mardirossian : un génie au service d’un génie

Vahan Mardirossian, un génie au service d’un génie

Sonorités cristallines, lignes mélodiques chantantes, énergie rythmique permanente, densité sonore : voici quelques-unes des caractéristiques de l’œuvre pour piano de Brahms. C’est ce qui fait de chacune de ses œuvres un joyau de force et de finesse, c’est aussi ce qui rend leur interprétation si périlleuse : au-delà de la difficulté technique, le réel défi est de rester fidèle à cette écriture si riche et subtile. Défi relevé avec brio par Vahan ...
Piano en demi-teinte

Piano en demi-teinte

Le boîtier annonce la couleur : voici un enregistrement dédié avant tout à son interprète, Antoine Rebstein. Soit. Après tout, Hélène Grimaud ou Nigel Kennedy en font bien autant. On pourrait d’ailleurs se demander si ce sont de réelles références musicales, mais là n’est pas la question. Un CD dédié aux œuvres pour piano pour la main gauche, voilà qui est alléchant, ou qui tout au moins intrigue. On sait que ...
Edna Stern : Chaconnes pour Bach

Edna Stern : Chaconnes pour Bach

Le label Zig-Zag Territoires est toujours à l’affût d’artistes qui proposent une recherche musicale forte. Enregistrer un disque des variations de la fameuse Chaconne de J. S. Bach semble à première vue étrange ou étonnant mais pourquoi pas? Pièce maîtresse du répertoire du violon, cette fameuse « danse » a été pour plusieurs compositeurs et arrangeurs une source d’inspiration florissante. Le choix d’Edna Stern s’est tourné vers les versions de Johannes Brahms et de ...
Richard Hickox

Richard Hickox : Sous le soleil de Londres

Un vaillant chevalier qui meurt au XIVe siècle, au désarroi de son contemporain Jean Froissart, chroniqueur français de son état, puis un demi-millénaire plus tard de celui d’Elgar, compositeur anglais. Brahms, le cœur brisé par son amour impossible pour Clara Schumann confie à Gœthe le soin d’exprimer son état dépressif : « Ah, qui saura apaiser la douleur / de celui pour qui le baume est devenu poison / et qui a ...
Julia Fischer

Festival Brahms à l’Orchestre de Paris avec Julia Fischer

Festivités brahmsiennes L’Orchestre de Paris convie les Parisiens à un festival Brahms d’une grande richesse. Les chefs-d’œuvre vont se succéder après le concert d’ouverture de ce 16 février avec le célèbre Concerto pour violon et orchestre et la Symphonie n°4. C’est en 1878 que Brahms écrit son Concerto pour violon et orchestre à l’intention de son ami Josef Joachim, le grand violoniste hongrois. Il est créé le 1er janvier 1879 à ...
Brahms, Klavierstücke : au plaisir de Vladar

Brahms, Klavierstücke : au plaisir de Vladar

Longtemps laissés pour compte dans le répertoire des pianistes, les derniers opus pour piano de Johannes Brahms ont l’air de se faire une place au soleil. On continue d’en parler comme d’un testament musical du vieil homme avant que de quitter cette terre. Oh…! Pas si vite : le « vieil homme » a à peine 60 ans tout de même, n’est pas malade et n’a aucune envie de mourir! Nous voulons bien ...
Marie-Nicole Lemieux interprète Brahms

Marie-Nicole Lemieux interprète Brahms

Nous la reconnaissons à sa tessiture rare de contralto, l’un des plus beaux du siècle naissant. Son chant inaugure son propre mode car il est singularité absolue. On ne produit pas la beauté en série. Sa voix est unique et provient de la terre, elle en conserve l’odeur du terreau, elle est le fruit d’une culture, elle est la contingence des lois de la nature. Une voix du Nord et ...
Basilique et Légion d’honneur I

Basilique et Légion d’honneur I

Festival de Saint-Denis Ce Festival digne des plus grandes manifestations du monde est devenu la plus prestigieuse fête musicale d’Ile de France. Il celèbre cette année ses 35 ans d’ouverture, de générosité musicale et de partage grâce à l’intelligence de son directeur Jean-Pierre Le Favec et à la volonté de l’exemplaire député-maire de Saint-Denis, Patrick Braouzec pour qui la culture a et aura toujours toute sa place dans le monde d’aujourd’hui. ...
Masur et Brahms… deux allemands ?

Masur et Brahms… deux allemands ?

Cycle Brahms par Kurt Masur et l’ONF Après le somptueux cycle Mendelssohn offert il y a tout juste un an qui succédait lui-même à une exploration beethovénienne, Kurt Masur cette année nous a conduit sur les pas du Brahms symphonique, héritier naturel des précédents. Doit-on d’ailleurs évoquer le curieux hasard des programmations parisiennes qui annoncent deux cycles… Mendelssohn (?!) et … Brahms (le même, oui) pour la saison 2004-2005 de l’Orchestre ...

Triple hommage à George Balanchine par le Ballet de l’Opéra de Paris

Paris. Opéra Garnier. 16.X.2003, 6.XII.2003 et 23.XII.2003. Spectacle de ballets George Balanchine : Symphonie en Ut, musique de Georges Bizet, Le Fils prodigue, musique de Serguei Prokofiev, Les Quatre tempéraments musique de Paul Hindemith, chorégraphies de George Balanchine. Spectacle de ballets Balanchine/Robbins : Concerto Barocco, musique de J.S Bach, Tchaïkovski – Pas de deux et Sérénade, musique de P.I Tchaïkovski, chorégraphies de George Balanchine ; Afternoon of a Faun, musique de Claude Debussy, chorégraphie ...
Cinq Johannes pour le Quatrième Viennois

Cinq Johannes pour le Quatrième Viennois

Cycle « les Origines de l’avant garde » : Zemlinsky-Brahms au Musée d’Orsay Certes, il n’a jamais franchi le pas vers l’atonalité ; certes, contemporain de Schönberg — et son beau-frère — il n’a pas été embrigadé comme les élèves de celui-ci dans l’aventure sérielle. Cependant, comme Schönberg et avant lui, il réalise l’impossible synthèse entre Brahms et Wagner, entre la concentration thématique brahmsienne et le chromatisme wagnérien, entre l’héritage formel de ...
Clarinettistes de demain

Clarinettistes de demain

Que ce soit Nielsen, Mozart, Poulenc, Boulez, Spohr, Schumann, ou bien d’autres, leurs contributions au répertoire pour clarinette ne fut pas immense - quelques concertos, sonates ou pièces diverses - mais toujours formées de chefs d’œuvre. Brahms et Copland ne font pas exception dans ces deux albums que tout sépare, en programme comme en qualité. Autant commencer par l’oubliable, avec cette nouvelle version des célébrissimes Sonates de Brahms. Le seul attrait ...
Le maestro aux mains nues et le clavier bien inspiré

Le maestro aux mains nues et le clavier bien inspiré

Kurt Masur La venue, en mai dernier, des Berliner Philharmoniker, qui consacra s’il en était besoin l’Auditorium de Dijon, confère à cet « espace symphonique qualitativement privilégié » une sorte de label étoilé. Aussi, les mélomanes dijonnais, comme bien d’autres venus d’ailleurs, ne ressentent-ils plus automatiquement comme un événement la présence en la cité des Ducs d’un orchestre de quelque renom que ce soit. Oui, mais voilà : le National de France qui présida, ...
Puissance déficiente et gloire incertaine

Puissance déficiente et gloire incertaine

Concert d’ouverture de la saison de l’Orchestre National d’Ile-de-France Au sortir de certains concerts, il arrive que la perplexité de l’auditeur vienne en premier lieu du choix des œuvres. Tel a été le cas pour nous, ce samedi soir, à la fin d’une manifestation musicale que les noms de Mozart et Brahms plaçaient pourtant sous le signe de l’excellence et de l’exigence. Car il arrive parfois, hélas, que les compositeurs ne ...