ORF Alte Musik

Steinaecker suprême défenseur du Messie

Steinaecker suprême défenseur du Messie

«La première exécution du Messie de Haendel eut lieu le mardi 13 avril 1743 et il va sans dire que ce fut un triomphe», résume au mieux Jonathan Keates dans sa biographie du maître allemand parue chez Fayard en 1995. Et de justement statuer quelques lignes plus loin, le Messie «est l’une des pièces de musique les plus populaires qui aient jamais vu le jour». Depuis cette date on ne ...
Éphèbe beau : on sort la serviette-éponge et on va à la piscine ?

Éphèbe beau : on sort la serviette-éponge et on va à la piscine ?

Il semblerait que le label ORF, émanation de la radio autrichienne, se soit lancé dans une intégrale de l’œuvre de Johannes Ockeghem, l’un des meilleurs polyphonistes de la fin du XVe siècle, pour aller vite, une sorte de Bach de son temps. C’est une bonne idée car c’est à la base de l’excellente musique. Ce volume 1, qui en laisse donc présager d’autres, nous propose deux messes du maître, parmi ...
Acte décisif

Acte décisif

«L’Ancien Testament» offre parmi ses épisodes les plus mémorables le récit des circonstances de la lutte pour rétablir la légitimité de Joas (ou Joaz) sur le royaume de Juda. Enfant caché et protégé, il devint le seul survivant d’une famille vouée à disparaitre sur ordre de la belliqueuse et dévoyée Athalie - sa grand-mère... - dont le règne s’appuya sur la certitude que nul ne lui ferait désormais obstacle. Le ...
La guerre d’Elisabeth Jacquet pour la conquête de l’opéra…

La guerre d’Elisabeth Jacquet pour la conquête de l’opéra…

Elisabeth Jacquet de la Guerre reste sans aucun doute la musicienne la plus célèbre du siècle de Louis XIV. Aujourd’hui, elle doit sa notoriété principalement à ses œuvres pour clavecin. D’ailleurs, sa première publication date de 1687 avec un Premier Livre de Pièces de Clavessin. Quelques années après la mort de Lully, grand compositeur d’opéras s’il en est, Elisabeth se lance dans l’écriture de son Cephale et Procris (1694), tragédie ...
Entre la force et l’intimisme

Entre la force et l’intimisme

A l’heure où l’enseignement de la lyrique allemande est, dans l’universoité française, en voie de disparition, bienvenu est ce rare et précieux témoignage de la production germanique de la fin du XIVème siècle et du début du XVème siècle, réalisé à l’occasion de l’anniversaire de la naissance d’Hugo de Montfort. Outre la force et la beauté des textes et des mélodies, il a pour nous un double intérêt : d’abord, ...
« Nach der züffert und buechstaben », la quête du charme

« Nach der züffert und buechstaben », la quête du charme

Ce disque est le fruit d’une découverte, celle d’un de ses nombreux manuscrits qui dorment dans des fonds centenaires, attendant qu’un musicien en quête d’une perle précieuse, vienne à le réveiller. Si tous les compositeurs que l’on retrouve dans ce programme ne sont pas inconnus des amateurs de la musique pour luth, ces pièces attendaient sur des tablatures d’un codex (Le Codex Claustroneoburgensis 1255) de l’Abbaye de Klosterneuburg ce luthiste ...
La polyphonie selon Gombert

La polyphonie selon Gombert

Nous avons présenté il y a un peu plus d’une année le premier volume de l’ensemble « The Sound and the Fury » consacré à la messe Quam pulchra es à 6 voix de Nicolas Gombert. Nous en avions apprécié l’interprétation habitée, le rendu très homogène et l’atmosphère à la fois recueillie et solennelle. A présent ORF Editions, le label de la radio autrichienne, nous invite à prendre connaissance d’un second ...
Quintettes de Boccherini : fraîcheur et « flamboyance »

Quintettes de Boccherini : fraîcheur et « flamboyance »

Luigi Boccherini : 112 quintettes, 21 symphonies, des dizaines de sonates et de concertos… Mais de cette créativité prolifique la postérité n’a longtemps retenu qu’un seul «tube» : le fameux menuet du quintette pour cordes op. 11 n°5… Les connaisseurs savent pourtant la poignante beauté du Stabat Mater et reconnaissent bien volontiers du génie au compositeur de La Clementina et bien d’autres œuvres de chambre... Le Piccolo Concerto Wien, habitué des redécouvertes de ...
L’Europe réunie, une interprétation propre mais un peu trop « claire »

L’Europe réunie, une interprétation propre mais un peu trop « claire »

Le tout nouvel ensemble Collegium musicum den haag, a souhaité donner à son premier disque les couleurs d’une « europe réunie » par la musique, ou plus précisément par ces concerts qui étaient organisés par des associations durant toute l’époque baroque et surtout au XVIIIe siècle et dont les membres aimaient à se réunir pour interpréter en bonne compagnie les nouveautés qui circulaient de salons en compagnies. Créé en 2006, le ...
Czerny le pédagogue savait aussi composer !

Czerny le pédagogue savait aussi composer !

Un CD consacré aux œuvres de Carl Czerny arrache forcément un sourire amusé, voire désabusé à n’importe quel pianiste. Czerny, c’est la personne qui a écrit ces innombrables exercices et études, certes précieux pour améliorer sa technique pianistique, mais musicalement insipides. Comment l’imaginer en compositeur, comment accorder un quelconque intérêt à ses œuvres ? Et pourtant … Czerny n’était pas qu’un pédagogue reconnu, qui a formé de très nombreux pianistes de renom en ...
Marco Beasley incarné en Dowland voyageur

Marco Beasley incarné en Dowland voyageur

Marco Beasley est un grand séducteur. Sur Resmusica, nous le savons (voir entretien ). Mais ce CD, issu de l’enregistrement d’une série de concerts donnés en 2001, le prouve toujours davantage. Un chanteur de charme n’est pas censé être en plus particulièrement intelligent ! Et pourtant qui résistera aux charmes puissants qui se dégagent à l’écoute de ce programme passionnant sur tous les plans ? Alliant les atouts de sa double naissance anglaise ...
Cesti défendu par des superstars, courez-y !

Cesti défendu par des superstars, courez-y !

Quelle bonne idée de diffuser l’enregistrement de ce concert datant de 1980 ! En 27 ans, il n’a pas pris une ride. Il est même tout à fait émouvant de retrouver une telle brochette de vedettes en devenir. Le mérite principal revient à René Jacobs qui est à l’origine du programme. Il le présente longuement au début de chaque partie, en allemand… Un pasticcio n’est pas une simple suite d’airs. Ceux-ci sont ...
Roma, l’Anno 1707 : Lumineuses années de jeunesse

Roma, l’Anno 1707 : Lumineuses années de jeunesse

Haendel n’a que 21 ans lorsqu’il quitte l’Allemagne pour l’Italie. C’est pour répondre à l’invitation du prince Jean Gaston de Medicis qu’il arrive à Rome en 1706 possédant déjà une culture musicale influencée par les courants italiens. Ces années en Italie seront des années de pur bonheur, il y fera la connaissance de Corelli et des Scarlatti, n’hésitant pas à se mesurer à Domenico dans une joute musicale dont il ...
Sacrée musique !

Sacrée musique !

Certainement méconnu du plus grand nombre, Rupert Ignaz Mayr fut un violoniste et un compositeur de musique sacrée et de musique de chambre, Maître de Chapelle à Freising, endroit qu’il ne quitta qu’une vingtaine d’années pour rejoindre la cour bavaroise. On admet qu’il apprit son art par lui-même, avec quand même les influences stylistiques française et italienne du fait qu’il côtoya, à la cour de Munich, d’éminents compositeurs tels que ...
Un  bienheureux malheur

Un bienheureux malheur

Francesco Bartolomeo Conti est contemporain de Bach, Haendel et Telemann. Il a composé de nombreux opéras à Vienne. Pourtant c’est comme joueur de Théorbe qu’il était le plus fameux. Quantz lui-même le décrivait tout simplement comme le meilleur théorbiste du moment. Né à Florence, il s’est installé à Vienne dès 1701. Son amour pour la voix était grand. Il a même épousé successivement deux prima donna de la cour. Ce ...
Le raffinement des mélodies selon Jean-Marie Leclair

Le raffinement des mélodies selon Jean-Marie Leclair

A une époque où la musique vocale dominait, sous l’impulsion de cercles favorables à l’émancipation de la musique instrumentale qui entreprirent des concerts publics, et sous l’influence des genres italiens tels le concerto et la sonate, le violon – jusqu’alors instrument de baladin ! – put convenir de façon nouvelle au goût français. Ainsi précise bien la notice : « le style musical de Corelli, essentiellement contrapuntique, parfaitement structuré et équilibré, sobre, élégant ...
Triumphale canticum ?

Triumphale canticum ?

Faut-il être surpris de découvrir que la Suisse, où se croisaient toutes les routes de l’Allemagne à l’Italie, de la France à l’Autriche ait pu avoir son propre courant musical baroque ? Probablement pas, même si l’histoire n’avait retenu aucun nom de compositeur en particulier jusqu’à ce jour. Mais aujourd’hui, partout en Europe de jeunes ensembles cherchent à nous faire (re)découvrir ces musiciens bien souvent injustement tombés dans l’oubli. En l’absence de prince ...
Greetings from London : Instantané d’une vie brillante et passagère

Greetings from London : Instantané d’une vie brillante et passagère

Ce qui domine à l’écoute de cet enregistrement, c’est une note joyeuse et enlevée. Il en émane une grande fraîcheur et ce qui nous en donne la clé, c’est le titre de l’air Diverse Bizzarrie sopra la Vecchia Sarabanda ò pur Ciaccona. Ce disque s’écoute comme on regarderait un cabinet de curiosité. Ces ayrs (orthographe d’époque) composés pour animer les soirées entre ami(e)s de l’aristocratie et de la bourgeoisie anglaise, ...
Judas Maccabaeus oratorio populaire ?

Judas Maccabaeus oratorio populaire ?

Cet oratorio postérieur au Messie passe pour avoir conservé les faveurs du public depuis sa création en 1747. Pourtant il n’existe actuellement que deux versions enregistrées disponibles, dont une seule sur instruments baroques. La sortie de cet enregistrement live de 2006, avec toute la technique la plus sophistiquée du moment, fait donc figure d’événement. Heinz Ferlesch s’est entouré des forces vives de son ensemble Barruco et de la Wiener Singakademie. L’orchestre ...
Trésors d’Ecosse insoupçonnés…

Trésors d’Ecosse insoupçonnés…

Fondé par le claveciniste Nikolaus Newerkla en 2000, le Quadriga Consort est un ensemble autrichien qui se spécialise dans la musique ancienne, particulièrement celle des îles britanniques. Après deux premiers disques chaleureusement accueillis par la presse, leur nouvel album « By yon bonnie banks » nous plonge au cœur des paysages et du folklore écossais, autant dire un patrimoine musical fascinant et rarement exploré. La musique écossaise a connu une histoire plutôt originale ...
Micrologus : « Voyci le verd et beau may » version italienne alla frottola

Micrologus : « Voyci le verd et beau may » version italienne alla frottola

Dans cette période quelque peu incertaine, quant aux dates, entre Moyen-âge tardif et Renaissance en fondu-enchaîné, la musique italienne considérablement soumise à l’influence franco-flamande fait cependant de la résistance dans ses formes populaires et courtoises, sous le double aspect de la chanson et de la danse. Avant que ne s’impose le madrigal (fin XVIe siècle), c’est, par exemple, dans les cours lombardes, la frottola qui connaît une grande vogue. D’une ...
Una Odissea

Una Odissea par Accordone ?

Una Odisseaa été présenté comme l’opéra composé par Accordone. Ce n’est pas tout à fait cela. L’œuvre, dont la partition a été écrite par Guido Morini, plus quelques arrangements de la musique d’Alfio Antico, sur un livret de Marco Beasley, tient du récit, de l’oratorio, du spectacle chanté, sans vraiment la progression dramatique typique de l’opéra : le livret illustre des épisodes de l’Odyssée plus qu’il ne la raconte vraiment, l’amenant ...
Les prises de son baroques d’ORF

Les prises de son baroques d’ORF

A chaque Pentecôte la région de Stift Melk (au bord du Danube, entre Linz et Vienne) accueille un festival de musique baroque. Centre culturel millénaire, la ville de Melk (qui a largement contribué à la Contre-Réforme au XVIe siècle) est dominée par une abbaye bénédictine fondée en 1089. Le label autrichien ORF y a posé ses micros en 2003 et 2004, réunissant dans cet album la fine fleur des ensembles baroques ...
Bouquet de fleurs italiennes

Bouquet de fleurs italiennes

Giovanni Girolamo Kapsperger, grand spécialiste des luths « tunés », comme on pourrait dire aujourd’hui, qu’étaient les théorbes et chitarrones (le premier avec des cordes graves à vide et le second avec un manche supplémentaire) est le fils d’un haut militaire Allemand vivant en Italie. Dans les gros dictionnaires des spécialistes, on le trouve écrit sous la forme : Johannes Hieronymus Kapsberger mais il s’agit bien du même personnage dont on ne sait ...
L’art polyphonique de Nicolas Gombert

L’art polyphonique de Nicolas Gombert

Le parcours pour le moins étonnant et atypique de Nicolas Gombert mérite d’être rapidement relaté. La première partie de sa vie est sans doute marquée par une histoire de mœurs pour laquelle il aurait été condamné aux galères. Il est probablement un des élèves du fameux Josquin des Prés (il compose un thème lors du décès de ce dernier). On retrouve sa trace en 1526 comme chanteur à la chapelle ...
Bach avec mention très bien

Bach avec mention très bien

Écrites à Köthen entre 1717 et 1723, les œuvres de Bach pour violon et clavecin obligé diffèrent des sonates baroques habituelles écrites pour dessus et basse continue. Ici, non seulement la basse d’archet est absente et la partie de clavecin entièrement écrite, mais encore le violon n’a théoriquement qu’un simple rôle d’accompagnateur (il est même carrément absent d’un mouvement entier de la Sonate en sol). Ce type d’écriture est très ...
Préhistoire de l’interprétation baroque des Brandebourgeois

Préhistoire de l’interprétation baroque des Brandebourgeois

Double anniversaire qui fait l’occasion de ce CD avec les 100 ans de Josef Mertin et les 75 ans de Nikolaus Harnoncourt dont c’est le premier enregistrement gramophone. La musique ancienne et la recherche du son authentique au vingtième siècle sont en effet liés intimement au nom de Josef Mertin (1904- 1998), considéré comme l’un de ses principaux instigateurs jusque dans les années 60-70. Diplômé en 1928 de l’Académie d’Etat ...
Grandiose et extraordinaire ! Cremonesi nous fait découvrir Sartorio

Grandiose et extraordinaire ! Cremonesi nous fait découvrir Sartorio

Né et mort à Venise, Antonio Sartorio fut une figure majeure de l’Italie du XVIIe siècle. Kapellmeister de la cour du prince Johann Friedrich de Hanovre entre 1665 et 1675, ce compositeur resta pourtant toujours fidèle à sa chère cité de la lagune qui le porta, en 1676, au rang de vice maître de chapelle de San Marco. Crée en 1676 au théâtre San Luca, salle qui vit la plupart ...