Lieu : Allemagne

Faust : la mise en scène qui tue !

Faust avec Rolando Villazón par David Pountney: la mise en scène qui tue !

Festival d’Opéra de Munich Encore une fois nous devons regretter les effets d’une mise en scène qui en plus de dénaturer l’ouvrage, le massacre! Selon le scénographe David Pountney, intendant du festival de Bregenz, Faust est une œuvre bâclée que le public allemand ne peut comprendre. Pour éclairer l’ignorance des spectateurs, la partition se voit agrémentée de dialogues enregistrés en allemand. Ces interludes sont prononcés par des doubles des personnages joués ...
Rossini et Meyerbeer

Rossini et Meyerbeer, Première mondiale au « bel canto opera festival »

Bad-Wilbad, Kurhaus. 7-VII-2005. Mélodies et airs de Gioachino Antonio Rossini, Giacomo Meyerbeer, Wolfgang Amadeus Mozart, Vincenzo Bellini et Gaetano Donizetti. Olga Peretyatko, soprano ; Xian Yu Yue Ge, soprano ; Filippo Adami, tenor ; Leonardo Silva, tenor ; Joan Ribalta, tenor ; Wojtek Gierlach, basse ; piano : Marco Bellei. Bad-Wilbad, Kurhaus. 8-VII-2005. Gioacchino Antonio Rossini (1792-1868) : l’Occasione fa il ladro, burletta per musica en un acte sur un livret de Luigi Prividalli. Mise en scène et adaptation ...
Défilé de stars

Défilé de stars au IIe gala lyrique contre le sida à Cologne

Ce qui, à Berlin, est une tradition depuis de nombreuses années, semble aussi s’établir durablement dans la vie culturelle à Cologne : un grand gala lyrique annuel au bénéfice de la fondation allemande contre le sida (Deutsche AIDS-Stiftung). Evénement à la fois musical et mondain, retransmis à la télévision et suivi d’un grand dîner et d’un bal sur la scène même du théâtre de l’opéra, ce concert permet aux mélomanes de ...
Tchequissimo

Tchequissimo

Orchestre de Cologne La Philharmonie de Cologne est un bâtiment qui extérieurement ne paie pas de mine, gros cube de béton installé entre la cathédrale et les rives du Rhin. L’intérieur en revanche est magnifique, les accès à la salle sont aisés, les foyers nombreux et aérés, et la salle, avec sa disposition spectaculaire en gradins, est un plaisir pour les yeux, en plus d’être très confortable. Quant à l’acoustique, fine ...
Feu d’artifice

Feu d’artifice à la Fête des belles voix à Cologne

Tous les ans au printemps, l’association des «Amis de l’opéra de Cologne» organise un concert de gala intitulé «Fest der schönen Stimmen» («Fête des belles voix»). Pour cette occasion, elle invite une star internationale qui se produit aux côtés de jeunes talents de la troupe de l’opéra de Cologne. Cette fois, c’était le tour de Sumi Jo qui avait choisi de chanter des extraits de Linda di Chamounix, de Lakmé ...
Sans chaleur et sans humanisme

Fidelio sans chaleur et sans humanisme

Dès que le rideau se lève, au milieu de l’ouverture, ce Fidelio nous plonge dans un univers de sang et de violence. Pendant que, devant à gauche, quelques prisonniers reçoivent à manger, à l’autre bout de la scène un corps est disséqué. Quelques moments plus tard, les hommes de Pizarro tuent froidement l’un des prisonniers. Un deuxième sera exécuté sur les ordres de Pizarro lui-même au moment de son grand ...
Triomphe pour Mozart

Triomphe pour Idomeneo

Si, toute provocation mise à part, le Regietheater à l’allemande nous a apporté un regard plus psychologique sur les opéras du passé, s’il nous a permis de percevoir différemment le jeu sur scène d’un chanteur lyrique, actuellement, il est définitivement en train de tourner en rond. Les décors, souvent les plus laids possibles, se ressemblent d’un opéra à l’autre, les éléments scéniques (chaises, tables, radiateurs, valises... ) sont les mêmes ...
Salomé, où est ta sensualité ?

Salomé, où est ta sensualité ?

C’est devenu une vraie mode en Allemagne de confier des productions d’opéra à des metteurs en scène venant du film et du théâtre, qui ne cessent de proclamer haut et fort qu’ils n’ont aucune culture lyrique. L’exemple le plus flagrant des dernières semaines a certainement été le Rigoletto sur la Planète des Singes à Munich. Un Rigoletto de Dörris Dörrie et non plus celui de Giuseppe Verdi et Francesco Maria ...
Un artiste complet

Thomas Quasthoff : un artiste complet

Quatre airs seulement au programme, ce n’est pas beaucoup. C’est même très peu pour un récital. Et pourtant, dans ces morceaux, dans cette petite demi-heure de musique nous offre un artiste complet qui se révèle - il s’appelle Thomas Quasthoff. Tout commence par l’air du catalogue de Don Giovanni. On y entend une voix suffisamment ample, certes, pour la «grande maestosa», mais généralement assez claire et légère. En jouant avec les ...
Jonny ou les années 20

Ernst Křenek à Cologne, Jonny ou les années 20

Un héros noir musicien de jazz... Des personnages tous libertins cherchant avant tout le plaisir sexuel avec au milieu un artiste, compositeur en crise... Une histoire décousue se rapprochant plus de la revue musicale que de l’opéra traditionnel … L’utilisation de tous les moyens techniques disponibles pour mettre en scène notamment un glacier et un véritable train … Et pour tout cela une musique s’inspirant du charleston et du jazz ! Depuis ...
Anja Harteros est Arabella

Anja Harteros est Arabella

Il y a quelques années déjà, lors d’une représentation du Freischütz, une jeune remplaçante dans le rôle d’Agathe, enthousiasma les mélomanes munichois : Anja Harteros. Depuis, la soprano allemande d’origine grecque a brillé à Munich dans des rôles aussi différents que Contessa (Noces de Figaro), Fiordiligi (Così fan tutte), Desdemona (Otello) et Freia (L’Or du Rhin), palmarès auquel vient de s’ajouter le rôle-titre dans Arabella. Et, disons-le tout de suite, elle ...
Dans la solitude du porte-avion

Création munichoise de Billy Budd, dans la solitude du porte-avion

C'était le choix délibéré du chef de la maison, Sir Peter Jonas, de présenter le premier Billy Budd munichois dans la production d'un metteur en scène allemand, étranger aux traditions britanniques et à l'univers de Benjamin Britten et qui ne voit pas cette œuvre sous un angle historique. Et en effet, lorsque le rideau se lève, on ne découvre pas un vaisseau de guerre anglais de 1797 (l'année, nommée explicitement ...
Énergie jubilatoire

Énergie jubilatoire pour Carmina Burana par Rattle

Simon Rattle dirige Carmina Burana de Carl Orff Á Berlin on ne valse pas pour le concert de la Saint-Sylvestre. Question de style ! Mais le choix de Simon Rattle et des Berliner Philharmoniker était cependant festif avec les très populaires Carmina Burana dont le moins que le peut dire est que ce n’est pas une musique fatigante intellectuellement. Leur compositeur, le bavarois Carl Orff (1895-1982), avait fait preuve d’une certaine originalité ...
L’Enlèvement au peep-show

L’Enlèvement au peep-show

Die Entführung aus dem Serail Cet «Enlèvement» fut un des scandales scéniques berlinois de la saison dernière, le plus important sans doute. Mais qu’est-ce qu’un scandale de plus dans une ville où il y a pléthore de spectacles ? Au mieux une excellente publicité car pour la quatorzième et dernière représentation de cette saison de cette mise en scène du catalan Calixto Bieito, le Komische Oper qui joue plutôt devant des salles à ...
Leoš Janácek - Giacomo Puccini

Leoš Janácek – Giacomo Puccini au Deutsche Oper

La grande nouveauté en ce début d’année pour les opéras de la ville réunifiée de Berlin, trois scènes lyriques officielles héritées du temps de la division de la ville et ayant depuis lors fonctionnées comme de véritables maisons d’opéra avec leur troupe, leur orchestre, leur chœur et leur administration propres, c’est la nomination du premier Directeur Général, poste créé pour gérer le défit qui consiste à garder les trois maisons ...
Casse-Noisette

Casse-Noisette au Staatsballett Berlin

La refonte en une seule compagnie, le Staatsballett Berlin, des effectifs des trois maisons d’opéras berlinoises (voir article le sur le Deutsche Oper) a été le premier acte permettant une programmation plus logique et attrayante et une distribution des spectacles sur les trois scènes. Le danseur et chorégraphe Vladimir Malakhov est à la tête de cette compagnie, la plus importante de l’Allemagne Unifiée avec 88 danseurs et une tradition de ...
La Bohème

La Bohème, performance de Hasmik Papian en Mimì

Temps d’hiver, temps de grippe. Ce 20 décembre c’est le tour de la talentueuse soprano allemande d’origine grecque, Anja Harteros, dont les mélomanes munichois attendaient avec impatience la première Mimì in loco. Une remplaçante est vite trouvée en la personne de Hasmik Papian. Seulement, grâce au temps hivernal, la chanteuse arménienne met une journée entière pour se rendre de Vienne à Munich. Ce n’est qu’une heure avant le spectacle qu’elle ...
Début de Saison

Début de saison mouvementé au Münchner Philharmoniker

Münchner Philharmoniker Alors que des affiches annonçaient dans tout Munich que Brahms, Bruckner ou Henze attendaient avec impatience l’arrivée du nouveau directeur musical des Münchner Philharmoniker, Christian Thielemann, un autre orchestre munichois a été propulsé, d’un jour à l’autre, sur les unes de la presse locale. Le Bayerischer Rundfunk, la radio publique de Munich, avait décidé brusquement de fermer en 2006 l’un de ses deux orchestres, le Münchner Rundfunkorchester. Les raisons ...
Mademoiselle n’a plus le blues

Ute Lemper : Mademoiselle n’a plus le blues

Dans un registre qui lui va bien (de Weill aux contestataires allemands de notre temps), Ute Lemper a chanté en terrain conquis à Baden-Baden. Paradoxalement, ses apparitions en Allemagne déclenchent souvent l’hostilité par les prises de position de la chanteuse. Proximité de la France oblige peut-être, Ute Lemper a rendu des hommages vibrants à Piaf et Brel. Pour cette chanteuse le nazisme est un courant de l’histoire allemande qui ne s’éteindra jamais ...
Jonas Kaufmann et Helmut Deutsch convaincants dans Schubert

Jonas Kaufmann et Helmut Deutsch convaincants dans Schubert

24e Festival d’Automne (Herbstliche Musiktage) Depuis 1981, la ville thermale de Bad Urach, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Stuttgart, abrite un festival d’automne, fondé à l’époque par le grand baryton allemand Hermman Prey et voué, essentiellement, au lied et à l’opéra en forme de concert. Grâce au charme de la petite ville et grâce à une programmation intéressante, le festival a vite trouvé son public et attire aujourd’hui ...
giovanni_dresde

Balade au cœur de l’Allemagne romantique

Don Giovanni Rien de tel qu’une balade en Saxe et en Thuringe, cœur de l’Allemagne romantique, pour aller sur les traces de tous les compositeurs, écrivains, poètes, qui ont marqué les siècles d’or de la culture germanique. Si Leipzig n’est pas la ville natale de J.S Bach, il y fut Cantor de 1723 à 1750 à la Thomas Kirche où sa tombe a été transportée en 1950, où un chœur d’enfants ...
Komische Oper

Zemlinsky et Alban Berg Komische Oper

Avec ses trois scènes lyriques officielles héritées du temps de la division de la ville et fonctionnant comme de véritables maisons d’opéra avec leur troupe propre, leur orchestre, leur ballet et leur administration propre, la ville réunifiée de Berlin est plutôt gâtée. Théoriquement, car cette richesse est plutôt vécue par les autorités culturelles comme une dispersion et le touriste de passage peut constater que pour des soirées de répertoire les ...

Rattle et Berlin ne « Baden » pas avec la perfection

Dvorák / Brückner On avait tant glosé autour de cet orchestre depuis quelques années et le philharmonique de Berlin était affublé du terme de « banal » , la pire de toutes les qualifications attribuables à un ensemble. Depuis quelques mois les choses reprennent leur cours normal et Sir Simon Rattle a dirigé les Berliner Philharmoniker dans un esprit évident et qui devait remettre les pendules à l’heure : Berlin reprend la ...
Gruberova en forme olympique…

Gruberova en forme olympique…

Norma Elle a pris l’habitude de venir se produire régulièrement à Baden Baden lors de représentations en version de concert qui défrayent la chronique. Cette fois-ci, LA Gruberova prenait ses marques dans Norma qu’elle avait toujours fui comme la peste. L’attente a été récompensée. Lotte Lehmann affirmait préférer aborder trois fois de suite les trois Brünnhilde de la Tétralogie plutôt que Norma : voilà qui situe la difficulté du rôle. Edita Gruberova n’est ...
Mutter-Masur : Gagnants annoncés

Mutter-Masur, gagnants annoncés

Festspielhaus A la tête d’un London Philharmonic Orchestra toujours aussi homogène, avec la collaboration d’une Anne Sophie Mutter qui prend de merveilleux risques instrumentaux, Kurt Masur a dirigé deux concerts de prestige au festspielhaus de Baden Baden. Seul «hic» !, le chef allemand n’aime pas les auditeurs malades ou enrhumés, et même entre les mouvements d’une œuvre, Masur n’a aucune compassion pour ces faiblesses humaines. Bien entendu, le détail ne doit pas l’emporter ...
Un Ring dans l’esprit de la troupe

Un Ring dans l’esprit de la troupe

Der ring des Nibelungen On l’attendait avec impatience, et Valery Gergiev n’a jamais eu peur des défis ni des efforts de longue haleine. Son marathon de seize heures est mené tambour battant, son travail d’arrache-pied pour constituer un ensemble cohérent porte manifestement ses fruits. Gergiev chef wagnérien ? Sans aucun doute et de toute première force même, sensible à la mélodie comme au rythme, large dans ses tempis et précipité lorsque l’action l’exige. ...

La Passion liturgique

Karl Friedrich Beringer Une exécution de la grande passion de Bach reste en Allemagne avant tout un acte tant culturel que liturgique. La tradition veut que l’on y affronte les trois heures trente de cette musique méditative sans applaudissement ni pause... De quoi pénétrer l’essence même des choses et faire un véritable travail de reconstitution mentale... et désirer un idéal ! Solistes sortis du rang ou formés par l’ensemble, chœur masculin composé d’enfants ...

La leçon de Michael Gielen

Au Festspielhaus de Baden-Baden, les concerts réservent décidément bien des surprises. Mais en l’espèce, ceux qui connaissent bien le chef Michael Gielen ne seront pas étonnés de son extraordinaire maîtrise des partitions complexes de Bartok, Schönberg et Stravinsky. A la tête d’un orchestre de la radio de Baden et Fribourg, il a donné une leçon de professionnalisme. L’ensemble suscite une merveilleuse impression de finition et de vigilance aux moindres détails. Gielen ...

Christian Thielemann dirige le Philharmonia, graine de Karajan

Points d'orgue du printemps de Baden-Baden, les deux concerts du Philharmonia Orchestra de Londres ont mis en exergue l'énigmatique Christian Thielemann dont la personnalité plus ou moins contestée, surtout en France, fait l’admiration des Allemands depuis qu’il participe activement aux destinées artistiques du Festival de Bayreuth. Un mètre quatre vingt sept, une bonne centaine de kilos, un menton carré agrémentant un visage de poupon, toutes les caractéristiques du chef allemand en ...

Sa Staatskapelle de Berlin

Daniel Barenboïm Fortement impressionné et ému d’avoir reçu le prix de la tolérance le jour précédent, Daniel Barenboïm était manifestement en forme lors de son concert à Baden Baden. Conduisant la 4ème de Schumann et l’inusable 1ère de Brahms, il a donné au mot classique de vraies lettres de noblesse… L’attaque de la 4ème est franche, ample et situe d’emblée le Schumann de Barenboïm : sobre et chaleureux, romantique et construit. Sans rentrer ...