Lieu : Opéra-Comique

Fortunio d’André Messager à l’Opéra-Comique

André Messager, dont on cite spontanément le «duo de l’escarpolette», n’est pas seulement le compositeur de Véronique (1898). L’œuvre légère qu’est la «comédie lyrique» n’était pas selon lui la simple opérette ...

Pelly le magnifique !

Le travail du metteur en scène Laurent Pelly se reconnaît au bout de quelques minutes, comme on identifie du Modiano en peu de pages, du Tarantino en une poignée de ...

Radieuses dissonances

Les Dissonances En lien avec les représentations d’Albert Herring, l’Opéra-Comique annonçait des œuvres britanniques «librement inspirées de l’art baroque». En réalité, cette définition ne vaut guère que pour la pièce de ...

Albert Herring, le péril jeune

Derrière ce nom un peu curieux (Albert Le Hareng... ) se cache une célèbre nouvelle de Maupassant, Le rosier de Madame Husson, transposée par Britten dans son Suffolk natal. Dans son ...

Lady Sarashina de Péter Eötvös, tension extatique

La collaboration avec Ushio Amagatsu pour Trois sœurs a été un succès. Idem pour Mari Mezei, librettiste (et épouse de Péter Eötvös) de Angels in America. Quoi de plus naturel ...

L’intangible flamme des chansons de brigands

Le Poème Harmonique Le diable a de multiples facettes, archange de lumière ou ange des ténèbres, il aime à se déguiser, à séduire, à pervertir. Dans sa programmation hivernale l’Opéra Comique ...

A l’Opéra Comique : La La La par Benjamin Lazar

Trois petites notes de musique… toute chanson éveille en chacun de nous un souvenir…celui des amours perdus, ou des rencontres impossibles, des fêtes pour oublier l’ennui de l’existence ou pour ...

Des airs sacrément opératiques

Les Arts Florissants Quelques semaines avant de célébrer son trentième anniversaire, les Arts Florissants investissent l’Opéra Comique pour, au-delà de la production de Didon et Enée mise en scène par Deborah ...

Fame à Katfish Row

Opéra à très grand spectacle, Porgy and Bess de George Gershwin n’est-il pas trop « grand » pour le petit Opéra-Comique ? Sûrement, ce qui n’empêche pas la Salle Favart ...

Roméo et Juliette de Dusapin : révolution quand tu nous tiens

2008 l’année Dusapin : après Medea en mars à Gennevilliers, avant la création de Passion en juillet à Aix-en-Provence, éclatante reprise de Roméo et Juliette à l’Opéra-comique, premier opus lyrique du ...

Zampa de Ferdinand Hérold à l’Opéra Comique : Le retour du bandit II

Fêtons enfin le retour dans la salle faite pour lui de l’opéra-comique, genre rarement donné de nos jours, à l’exception de quelques œuvres incontournables, telles Carmen (1875) et Manon (1884). Mais ...

Pierrot Cadmus: L’autre côté du miroir vous enchantera tout autant

Allons, allons, Dames et Demoiselles, Messires, n’hésitez pas, poussez les portes du théâtre ! Vous n’avez pu voir Cadmus et Hermione, ou bien vous l’avez vu, mais laissez-vous tenter par ...

Cadmus et Hermione à l’Opéra Comique par le Poème Harmonique

Cadmus et Hermione était une promesse que le Poème Harmonique nous avait faite, celle de nous émerveiller, de nous étonner, de nous bouleverser. Ce soir la troupe de Vincent Dumestre ...

La boite à joujoux à l’Opéra-Comique : Natalie Dessay en arbre de Noël

  En programmant, dès sa réouverture, La boite à joujoux, l’Opéra-Comique réglait-il une sorte de dette historique à l’égard de Debussy ? En effet, dans les notes à la correspondance de Debussy, François ...

Réouverture de l’Opéra-Comique, une étoile a brillé

Qu’arrive-t-il donc au spectateur parisien lambda amateur d’art lyrique ? A force de huer Iphigénie en Tauride dans un centre de gériatrie, Le Nozze di Figaro dans une tour de la Défense ...

Soirée Massenet par l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris

Divine surprise que ce concert au titre pourtant bien peu évocateur de » la Belle Epoque de l’Opéra-Comique » ! Qu’entend-on généralement par le terme Belle Epoque ? L’entre-deux-guerres ? Allait-on entendre des refrains d’opérette, ...

Un vaudeville alla Rossini …

C’est toujours un plaisir sans mélange que de retrouver l’écrin de la Salle Favart, de plus pour un petit bijou comme Le Comte Ory, du grand Rossini, si rarement donné, ...