Mot-clef : Christian Schmidt

20181123_Otello__A._Harteros__J._Kaufmann_c_W._Hoesl_5M1A8516

Anja Harteros et Gerald Finley dans un Otello sans Otello à Munich

Un remplacement indigne pèse sur un spectacle de haute qualité musicale et théâtrale. À l'opéra, rien ne sert de se rebeller contre les changements de distribution. Jonas Kaufmann avait chanté la représentation précédente, il ne chante pas celle-ci. Annoncé vingt-quatre heures avant le spectacle, son remplaçant est Zoran Todorovich, et le problème est là : dans une représentation festivalière où les places coûtent jusqu'à 293 €, il est difficile de comprendre ...
honoré

Christophe Honoré, un artiste multifonctions

Christophe Honoré et Olivier Py (dossier consacré au metteur en scène) ont en commun une multiplicité de dons à même de faire imploser les chapelles. On pourrait craindre l’éparpillement. Il n’en est rien, bien au contraire. L’opéra semble même offrir à d’aussi foisonnantes natures artistiques un idéal cadre de convergence, un écrin rêvé pour la singularité de leur cosmogonie. Christophe Honoré : « Ce qui est bien à l’opéra, c’est l’impression que je ne ...
Rodelinda©Jean-Pierre-Maurin2018__3

Succès total à Lyon pour Rodelinda

C’est un spectacle admirablement maîtrisé qu’offre l’Opéra de Lyon pour cette fin d’année. Cette Rodelinda est le spectacle incontournable de décembre. Présentée la première fois il y a deux ans au Teatro Real de Madrid, la mise en scène de Claus Guth aborde le drame de Rodelinda sous le regard de son fils Flavio, un rôle qui n’a pas à chanter une seule note mais qui marque constamment l’intrigue, ses tensions et ...
Le Siegfried toujours incroyable d’Andreas Schager

Le Siegfried toujours incroyable d’Andreas Schager

En Siegfried et plus particulièrement dans Siegfried, le style d’Andreas Schager offre aujourd’hui à Hambourg une interprétation incroyable, d’une puissance aussi intacte au début qu’au final, après plus de quatre heures d’opéra. Plus aboutie encore qu’à Munich en 2013, la direction de Kent Nagano soutient l’action et caractérise d’impressionnants préludes. Dans le cadre de deux reprises en répertoire de l’intégralité de la Tétralogie de Wagner à Hambourg cette saison, après une ...
walküre Hamburg

Reprise de Die Walküre de Claus Guth à Hambourg

Reprise seulement pour deux soirs cette saison dans le cadre de deux Ring complets, La Walkyrie par Claus Guth bénéficie aujourd'hui du Siegmund de Robert Dean Smith, du Wotan de John Lundgren et de la Sieglinde de Jennifer Holloway, en plus d’un groupe marquant de guerrières, tous sous la direction concentrée de Kent Nagano. Apparu assez discrètement en 2008 pour être enregistré par Simone Young en 2013, Der Ring des Nibelungen ...
La passion Bérénice de Michael Jarrell sur la scène de Garnier

La passion Bérénice de Michael Jarrell sur la scène de Garnier

Faire chanter l'alexandrin de Racine, voilà le défi que se lance le compositeur suisse Michael Jarrell dans Bérénice donné à Garnier. C'est son sixième ouvrage scénique et le second volet de la trilogie convoquant les chefs d’œuvre de la littérature française, telle que l'a imaginée Stéphane Lissner en passant commande à trois créateurs d'aujourd'hui. « Il se trouve que j'ai un rapport complexe avec la langue française lorsqu'elle est chantée » avoue le ...
die-lustige-witwe_org_948

La Veuve joyeuse sous les feux des projecteurs à Francfort

Régulièrement à l’affiche en territoire germanique, La Veuve joyeuse de Franz Lehár est une œuvre fétiche du public allemand. Et même si ce soir tous les clichés du genre sont bien à la fête, ce n’est pas une version routinière que propose l’Opéra de Francfort. La cheffe d’orchestre Joana Mallwitz sait pourtant jouer sur tous les codes propres à l’opérette : sans se perdre dans l’enchevêtrement de toutes les danses de la ...
Oper Zürich - Parsifal - 2018
© Danielle Liniger

Parsifal à Zurich, Kundry et Gurnemanz

Une mise en scène trop clinquante laisse toute sa place à la musique - Nina Stemme et Christof Fischesser avant tout. Inscrire Parsifal dans le temps long de l’histoire allemande, en voilà une idée féconde. Stefan Herheim l’avait fait à Bayreuth en 2008, avec son goût coutumier pour la multiplication de détails signifiants ; Claus Guth ne s’en est pas privé pour cette production, créée à Barcelone puis à Zurich en 2011 ...
Tristan.01

Tristan à Turin : l’amour manque son rendez-vous

Malgré la baguette attentive de Gianandrea Noseda, l’amour extraordinaire de Tristan und Isolde de Richard Wagner ne parvient pas à se sublimer à cause d’une direction d’acteurs qui ne tient pas suffisamment compte des personnes protagonistes de l’œuvre. La production d’un opéra de Richard Wagner est pain béni pour un metteur en scène. L’esprit souvent irréel, les légendes qui habitent les opéras wagnériens lui permettent un éventail infini d’interprétations. Ainsi les ...
Un grand Rigoletto dans une petite boite

Un grand Rigoletto dans une petite boite

Depuis quand l’Opéra de Paris ne nous avait pas offert un grand Rigoletto ? Les chanteurs réunis à Bastille en ce soir de première réparent ces années d’errances où il semblait presque impossible de réunir une distribution homogène au service d’une œuvre forte et déchirante. Car si la mise en scène minimale de Claus Guth ne révolutionne pas l’approche d’une œuvre plus politique que psychologique, Željko Lučić, Nadine Sierra et Vittorio ...
L’humanité errante de Lohengrin bouleverse l’Opéra Bastille

L’humanité errante de Lohengrin bouleverse l’Opéra Bastille

« En plus, il paraît qu’il est en forme ! » pouvait-on entendre dans les couloirs de l’Opéra Bastille en ce soir de première. Oui, en forme il l'est mais aller entendre Lohengrin uniquement pour Jonas Kaufmann serait une erreur car l’œuvre ne repose pas que sur les épaules du ténor, aussi grand fût-il. Au service de la mise en scène fouillée et passionnante de Claus Guth, l’Opéra de Paris a réuni ...
Fidelio

Fidelio en DVD, pour Adrianne Pieczonka et Jonas Kaufmann

Trop conceptuelle, la mise en scène glaciale de Claus Guth risque peu de rallier les suffrages. Les joies procurées par ce DVD seront donc avant tout musicales, grâce notamment à deux écorchés vifs, la Leonore d’Adrianne Pieczonka et le Florestan de Jonas Kaufmann. Située dans un décor glacial constitué d’un espace nu délimité par les parois blanches d’un intérieur bourgeois, la mise en scène de Claus Guth privilégie le concept au ...
Rigoletto fait ses cartons à Bastille

Rigoletto fait ses cartons à Bastille

C'est peu dire que ce Rigoletto signé Claus Guth attisait sur le papier toutes les convoitises. Le résultat mitigé doit principalement aux options d'une mise en scène à la lisibilité paresseuse. Loin d'en renouveler l'approche, le travail de Claus Guth se contente d'appliquer à l'œuvre une touche stylistique qui se contente d'une simple signature visuelle. On sait le metteur en scène allemand attaché à dégager d'un livret la part d'ombre ...


Les 3 Cosi fan tutte de Claus Guth à la Scala de Milan

Claus Guth a encore retouché son magistral Cosi fan tutte salzbourgeois à la Scala !!! Mis à part le remodelage spectaculaire en 1977 (et, dans une moindre mesure, chacun des étés qui suivit) par Patrice Chéreau (et Böcklin!) du Ring du Centenaire à Bayreuth, le troisième Cosi fan tutte de Claus Guth présenté cet été à la Scala semble un cas tout à fait nouveau dans l'Histoire de l'Opéra. Le premier Cosi fan ...