Mot-clef : Christine Schäfer

abbado lucerne dvd

Hommages à Claudio Abbado à Lucerne

Accentus édite deux hommages au maestro disparu en janvier 2014 captés dans la sublime salle de Lucerne. On préfèrera entendre à nouveau son art, surtout dans une musique de scène d'Egmont incendiaire, tandis que l'hommage composite rendu par son orchestre en avril 2014 n'a valeur que de document. Les dernières années de Claudio Abbado ont été marquées par son travail, son oeuvre plutôt, à Lucerne où il fit de son orchestre ...
christine schafer 11_vign

Grand écart entre Britten et Chostakovitch

Le programme concocté pour cette soirée par le chef finlandais Jukka-Pekka Saraste nous replaçait en plein cœur de la seconde guerre mondiale puisque les Illuminations de Britten virent le jour à Londres en janvier 1940 alors que la Symphonie n°8 de Chostakovitch retentit pour la première fois à Moscou en novembre 1943. Autant la première est toute en poésie et délicatesse autant la seconde est toute en puissance et drame, ...
Saint Francois d'Assise Munich4

Saint-François à Munich, musicalement exceptionnel et scéniquement indigent

Créé il y a près de trente ans, Saint François d’Assise est sans doute la meilleure preuve que l’opéra contemporain n’est pas condamné à rester lettre morte une fois sa création passée : alors même qu’il est sans doute l’œuvre la plus complexe de tout le répertoire, il n’en finit plus d’enchaîner les nouvelles productions dont chacune fait l’événement. Kent Nagano, qui avait assisté Seiji Ozawa lors de la création de ...
Un Enlèvement au sérail très enjoué

Un Enlèvement au sérail très enjoué au Staatsoper Berlin

L’Enlèvement au Sérail, avec sa désuète intrigue orientale, n’est sans aucun doute pas le plus facile des opéras de Mozart pour un metteur en scène : que pouvait donc en tirer un metteur en scène de théâtre comme Michael Thalheimer, peu familier de la chose lyrique ? Le spectacle qu’il propose n’est pas de ceux qui partagent les esprits et qui marquent les mémoires par ses audaces ; en toute discrétion, ce spectacle très ...
Lulu à Londres !

A Londres, Agneta Eichenholz s’impose en grande Lulu

Toute production de Lulu reste un événement car, en dépit de la place de cet opéra dans l’Histoire de la musique, cette œuvre n’est pas si fréquente au répertoire des saisons d’opéras. Outre la difficulté vertigineuse des aigus et de l’endurance du rôle titre, la distribution à réunir ne doit comporter aucunes faiblesses et l’orchestre de Berg soumet les musiciens à des exigences redoutables. Il faut des chanteurs de génie, ...
Gatti sert Mahler en tranches

Gatti sert Mahler en tranches

Après les Symphonies n°1 en décembre et n°3 en avril, Daniele Gatti poursuit son intégrale symphonique Gustav Mahler à Paris, marquée par le même soin constant apporté aux atmosphères sonores, et une sincère indifférence à relier les épisodes en une unité symphonique supérieure. Les amateurs d’un Mahler cyclothymique qui enchaîne épisodes dépressifs, moments agrestes et extases fugitives apprécieront. Ceux à la recherche d’un fil conducteur, d’une grâce qui les prenne ...
Le feu sacré de la transgression

Cycle Boulez au Louvre, le feu sacré de la transgression

Si la jauge de l’auditorium du Louvre est évidemment trop restreinte pour accueillir des concerts aussi prestigieux que ceux qui nous sont offerts courant Novembre dans le cadre de l’hommage particulier rendu à Pierre Boulez, l’atmosphère chaleureuse qui habite le lieu et sa qualité acoustique confèrent à toutes les manifestations une dimension exceptionnelle. Soulignons tout de même que, ce mercredi 19, Pierre Boulez était à la tête de l’ensemble Intercontemporain ...
Bach/Harnoncourt : c’est Noël à Pâques !

Bach/Harnoncourt : c’est Noël à Pâques !

On ne le dira jamais assez : l’Oratorio de Noël n’est pas un cycle de six cantates mais plutôt une histoire cohérente (et quelle histoire !) divisée en six parties. Il n’empêche que cette œuvre suit le calendrier des six fêtes de Noël (25–26–27 décembre et 1er–2–6 janvier), que c’est ainsi qu’elle a été jouée la première fois en 1734-35 et que chacune des six parties ressemble furieusement aux cantates « habituelles ...
Noces d’automne

Noces d’automne

DGG édite en parallèle en CD et en DVD sa production phare du festival de Salzbourg 2006. Il faut dire qu’à un Idomeneo et une Clemenza di Tito prêt, ce spectacle était le seul du projet Mozart 22 où l’on pouvait entendre des stars, modeste compensation au regard des prix vertigineux pratiqués par le plus prestigieux des festivals du monde. Mais ces Nozze di Figaro sont plus celles d’Harnoncourt que ...
Une étoile est née !

Lawrence Brownlee, une étoile est née !

Tancredi à Pleyel Il serait logique que les mélomanes parisiens se rendent dans la première salle d’opéra de France pour entendre les voix nouvelles, les stars de demain et d’aujourd’hui. Or, tandis qu’à l’ONP on peut entendre l’inusable Christine Schäfer en Traviata ou la sempiternelle Mireille Delunsch en Elsa, c’est salle Pleyel qu’il faut aller pour assister dans la même semaine aux débuts parisiens de Janice Baird ou du ténor rossinien ...
Crapoteuses Noces de Figaro

Crapoteuses Noces de Figaro

Les tenants et aboutissants du foisonnant marché du DVD lyrique sont parfois difficiles à comprendre. Exemple nous en est fourni par ce DVD, qui possède bien peu des qualités musicales ou scéniques qui pourraient en faire un achat recommandable. La production des Nozze di Figaro qu’immortalise ce DVD fut créée à Salzbourg en 2001, lors de la dernière année du mandat de Gérard Mortier à la direction du Festival, et reprogrammée ...
Voyageur en perdition

Voyageur en perdition

Brigitte Fassbaender a montré en son temps la réelle pertinence d’une transposition vers la voix féminine du chef d’œuvre vocal de Schubert initialement prévu pour voix d’homme (traditionnellement et peut-être abusivement réservé au baryton et à la basse). Accompagnée d’une manière incomparable par Aribert Reimann, LA Fassbaender a mis la barre très haut. Autant dire que Christine Schäfer ne l’inquiètera en rien. Les choses commencent très mal, par un « Gute Nacht » ...
Boulez dirige Mahler

Boulez dirige la Résurrection de Mahler

Après la Symphonie n°3 gravée en mars 2003 et ses critiques mitigées, Boulez continue son avancée dans Mahler et s’attaque à un des grands piliers du compositeur autrichien : sa Symphonie n°2 dite « Résurrection » en ut mineur. Alors que les versions de référence ne manquent pas (Klemperer 1962 : Philharmonia, Schwarkopf, Rössl-Majdan EMI ; Bernstein 1963 : New York Philarmonic, Venora, Tourel, Sony, ou encore la version très appréciée de Zubin Mehta avec le Wiener ...
Don Giovanni, l’envie d’être ailleurs

Salzburger Festspiele 2006 : Don Giovanni, l’envie d’être ailleurs

Première ce soir de la reprise de la production 2002 de Don Giovanni, qui révéla à l’époque au public international Anna Netrebko, et échec assez cuisant pour un spectacle raté et ennuyeux. La mise en scène est de Martin Kušej, le directeur artistique de la branche théâtrale du Festival. Il signe un spectacle dont le manque d’idée directrice et d’intentions clairement cernables laisse pantois. Le décor est d’un minimalisme ...
Les Noces de Figaro à l’Opéra de Paris,  beaucoup de bruit pour rien ?

Les Noces de Figaro à l’Opéra de Paris, beaucoup de bruit pour rien ?

France Télévision : France 3 Dans le cadre estival de ses diffusions hebdomadaires d’opéras, France Télévision offre la production des Noces de Figaro, filmée à l’Opéra de Paris au printemps dernier, représentations dont, comme à l’accoutumée, ResMusica ne put rendre compte, l’Opéra de Paris refusant obstinément d’inviter ses rédacteurs. Créée au festival de Salzbourg cuvée 2001 où elle avait fait grand bruit, cette mise en scène déboulait à Paris auréolée ...
Puissance mille ! Zemlinsky transcendé

Puissance mille ! Zemlinsky transcendé par Eschenbach

Si le public et les commentateurs saluent le niveau atteint par l’Orchestre de Paris sous la direction de Christoph Eschenbach, l’observateur international continuait de faire la moue devant les témoignages discographiques de cette collaboration. Après des essais convenables mais peu déterminants dans Berlioz, Bruckner et Ravel, le chef allemand frappe un grand coup avec cette Symphonie lyrique qui séduit et enchante. Longtemps oublié, Alexander von Zemlinsky s’impose de plus en plus ...
Lulu en drame bourgeois ?

Lulu en drame bourgeois ?

Festival d’opéra de Munich La programmation du festival d’opéra de Munich laisse malheureusement une faible place aux opéras du XXe siècle. C’est donc avec un grand intérêt que l’on se rend à cette Lulu, d’autant plus que le chef d’œuvre inachevé de Berg est désormais un classique que chaque maison d’opéra se doit de monter. Le metteur en scène américain David Alden est un l’enfant chéri du Staatsoper de Munich. Il ...
Basilique et Légion d’honneur I

Basilique et Légion d’honneur I

Festival de Saint-Denis Ce Festival digne des plus grandes manifestations du monde est devenu la plus prestigieuse fête musicale d’Ile de France. Il celèbre cette année ses 35 ans d’ouverture, de générosité musicale et de partage grâce à l’intelligence de son directeur Jean-Pierre Le Favec et à la volonté de l’exemplaire député-maire de Saint-Denis, Patrick Braouzec pour qui la culture a et aura toujours toute sa place dans le monde d’aujourd’hui. ...
Hommage à Richard Strauss

Hommage à Richard Strauss

Myung-Whun Chung et l’Orchestre Philharmonique de Radio France Dans le cadre de son cycle autour de Richard Strauss, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, après avoir proposé il y a quelques mois au public parisien les Quatre derniers lieder, Mort et Transfiguration et Till l’Espiègle, a poursuivi cet hommage en nous conviant à une merveilleuse soirée placée sous le sceau de la grandeur avec Don Juan, quatre lieder extraits de l’opus 68 ainsi ...