Mot-clef : David Grimal

707

Les éclatantes Dissonances de David Grimal à la Philharmonie de Paris

Une fois de plus, Les Dissonances enthousiasment le public parisien dans un programme haut en couleur associant Prokofiev, Korngold et Stravinski. Qui aurait pu prédire le fabuleux destin des Dissonances, en 2004, lors de sa création, alors que certains regardaient naître cette aventure d’un œil amusé ? Un collectif de musiciens du plus haut niveau, appartenant aux plus grandes phalanges internationales, regroupés autour du violoniste David Grimal, décidé à faire de ...
David Grimal /Disconnances mars 2010 © Jean-Louis Atlan

Les Dissonances se la jouent romantique à Dijon

Les Dissonances, orchestre sans chef animé par le très charismatique David Grimal, est toujours très apprécié par le public dijonnais, à cause de sa jeunesse et des élans qui rendent ses interprétations très visuelles et en chassent tout ennui. Le programme de ce soir, savamment dosé, encadre une œuvre difficile par deux autres qui sont plus séduisantes : ainsi l'audition du Concerto de Berg est en quelque sorte adoucie par Strauss ...
(c) Bernard Martinez

Une approche des concertos de Bach par David Grimal et les Dissonances

Les Dissonances et David Grimal ont inauguré, il y a un an, un programme de concertos de Bach qui a peu tourné jusqu'à présent. Avec cette soirée au théâtre de Rungis, on constate que le projet original des Dissonances trouve à s'y exprimer de fort belle manière. Le concept d'un orchestre sans chef et à géométrie variable, s'il fonctionne dans les concertos de Mozart, est a fortiori particulièrement bien adapté à ...
Jakob-Koranyi1

A Dijon, voyage dans la musique des Balkans

Une invitation au voyage musical, à la découverte de musiques inhabituelles… : cinq concerts de musique de chambre ont permis un beau contact avec des compositeurs venus des Balkans et pour beaucoup inconnus. De quoi compenser un manque de curiosité trop général et bien regrettable pour ce qui ne relève pas de la production artistique de l’Europe de l’Ouest. Ce voyage, qui emprunte une route inverse de ceux qui fuient les guerres ...
Jeu intériorisé

L’archet solo souverain de David Grimal à Rochemontès

Heureux mélomanes toulousains, qui au-delà d’une offre musicale abondante et de qualité tout au long de l’année, bénéficient depuis trois ans d’une saison de musique de chambre très originale dans l’écrin magnifique du XVIIIe siècle qu’est l’Orangerie du château de Rochemontès. Ce onzième concert donnait carte blanche au violoniste David Grimal, qui avait concocté un programme d’une rare densité autour de l’œuvre de Bach pour violon solo. En une sorte ...
grimal

Brahms par Les Dissonances

Le dernier enregistrement de l'ensemble Les Dissonances se présente sous la forme compliquée d'un coffret comprenant un CD, un DVD ainsi qu'un livret. Ce dernier, sobrement intitulé « Utopie & combat », est la transcription d'un entretien entre David Grimal et Paul Audi, au cours duquel le fondateur de l'ensemble nous explique (encore !) son projet d'orchestre sans chef et nous livre sa vision du monde et de la culture. Au milieu ...
grimal

David Grimal immergé dans les concertos de Mozart

David Grimal prouve encore une fois son attirance pour les défis : après l’intégrale des symphonies de Beethoven avec l’ensemble Les Dissonances, après celle de ses sonates pour piano et violon, il s’attaque à celle des concertos de Mozart. Il pense qu’après avoir beaucoup joué ces œuvres dans sa jeunesse, il est temps pour lui de jeter sur elles le regard d’un homme mûr qui peut y trouver maintenant le résultat ...
Les Dissonances- Opéra Dijon©Gilles Abegg

Tempus fugit à Dijon

La Musique et le Temps : vaste programme, qui est au cœur de la composition musicale. Le rapprochement entre les œuvres de Gérard Grisey, de Franz Schubert et le mouvement de la symphonie de Ludwig van Beethoven joué en bis peut paraître osé, mais en fait il éclaire de façon convaincante la façon avec laquelle chacun d'entre eux aborde le rapport de l'œuvre musicale avec ce temps qui fuit, et ...
dg6

A Dijon, le Chamber Orchestra of Europe : éclectique

Un programme sur mesure pour mettre en valeur un orchestre malléable… et qui donne de l’Europe une image séduisante dont bien des politiques devraient s’inspirer réellement. Des qualités expressives diverses apparaissent au cours de ce voyage musical qui ne parcourt pas que des sentiers battus. « La belle Mélusine » nous emmène directement au pays des fées de nos enfances, grâce à ses soli de clarinettes et de flûtes, et surtout ...
pierre_fouchenneret©andré_georges

Chausson, Franck et Fauré en hommage à Massenet

Lors de ce concert donné pour célébrer le centenaire de Massenet, on n'entendit aucune note de ce compositeur, dont le legs en musique de chambre est négligeable. Mais David Grimal et ses invités avaient programmé trois superbes pièces. Et deux d'entre elles s'épanouirent dans toute leur beauté. La Sonate de Franck, jouée par David Grimal et Emmanuel Strosser, offrait en effet un contraste frappant avec le reste de la soirée. ...
beethoven_grimal_aparte

Grimal : le conformisme anarchique

Le nouvel enregistrement des Dissonances se présente comme un manifeste politique, fruit d'une intense réflexion sociologique. En bref : après avoir finement observé que nos sociétés sont organisées selon un modèle pyramidal, forcément aliénant, David Grimal a décidé de faire acte de résistance dans le domaine dont on lui sait gré de s'occuper, l'interprétation musicale. Exit donc le chef d'orchestre, dont la responsabilité est partagée entre les musiciens. Dangereux anarchiste, ...
festival_lesarcs

Festival des Arcs, cru 2011 sous le signe de la Russie

Après des hommages appuyés à Luciano Berio & Johannes Brahms, aux femmes compositeurs ou aux musiques françaises ou scandinaves, le Festival des Arcs se consacrait cette année au répertoire russe, alternant classiques et raretés, romantisme et contemporain. C’est par un des plus radicaux compositeurs russes actuels, Dmitri Kourliandski, que s’ouvrait cette 38e édition, avec la mise en musique du film muet Aelita de Yakov Protazanov. Une écriture à l’extrême du sonore, ...
brahms_dijon0611_vign

Brahms à la tzigane

Les rapports étroits que Brahms a entretenus avec la musique populaire apparaissent clairement dans les œuvres de musique de chambre interprétées dans ce concert de 20 heures, et préparent donc astucieusement la plongée dans « la nuit tzigane » qui s’enchaine avec celui-ci. Les deux lieder du compositeur allemand, présentés en début de spectacle, sont comme une sorte de mise en bouche qui donne le goût romantique de la suite ...
Une affaire de famille

Une affaire de famille

Les Dissonances On parle beaucoup de l’Amérique en ce moment à Dijon : les élections de mi-mandat aux Etats-Unis, le concert des Dissonances… Ce dernier prétend donner un aperçu de la culture musicale d’outre-Atlantique en choisissant trois aspects bien différents de celle-ci : en premier, le côté sentimental, ensuite l’aspect contestataire des années soixante dix, et enfin le témoignage de l’assimilation de la culture européenne assaisonnée au ketchup. Pourquoi pas ? L’Adagio de Samuel Barber ...
Grand écart

De Brice Pauset à Beethoven, le grand écart de Péter Eötvös

«Une musique strictement autoréférencée n’existe pas. Et une musique rigoureusement «révérencieuse» n’existe pas non plus.» Ni méditation ni commentaire, la dernière création de Brice Pauset se situe donc dans une zone grise, ce qui n’empêche pas le compositeur d’interroger la relation entre soliste et ensemble, ni de faire de rapides clins d’yeux au matériau mélodique de son modèle. Schlag cantilene commence un peu comme The viola in my life de ...
Les femmes à l’honneur

Les femmes à l’honneur du 37e Festival de l’Académie des Arcs

Pour la 37e édition, le Festival-Académie des Arcs a décidé de mettre en avant l’œuvre des femmes compositrices. L’occasion de découvrir ou redécouvrir Germaine Tailleferre, Marguerite Canal, Lili Boulanger, Alma Mahler, Clara Schumann, Fanny Mendelssohn, Louise Farrenc, Mel Bonis et bien sûr la compositrice invitée : Kaija Saariaho.   Bien sûr le «grand répertoire» n’est pas en reste, avec la traditionnelle «Journée Bach» dans la pittoresque petite église des Vernettes, perdue ...
Le violon dans tous ses états

Le violon dans tous ses états en Boulonnais

Festival international des Violons de la Paix en Boulonnais Tous les deux ans, en un lointain hommage à Yehudi Menuhin, se déroulent le festival «Les Violons de la Paix» à Boulogne-sur-mer et dans ses environs. Un festival original, sorte de fête musicale dans une région plus connue pour son taux de chômage exponentiel que pour ses activités culturelles, où se bouscule sur un week-end ce que compte de mieux le petit ...
Beethoven sans chef mais pas sans cœur…

Les Dissonances et David Grimal : Beethoven sans chef mais pas sans cœur…

Entièrement consacré à Beethoven, le concert donné par les Dissonances, ensemble composé des solistes des plus grands orchestres internationaux en résidence à l’Opéra de Dijon depuis l’année dernière, offre une particularité : l’orchestre joue ici sans chef. Et ce, même si l’impressionnant violoniste David Grimal mène la danse, en témoigne le très beau concerto de violon qu’il interprète somptueusement en deuxième partie : lignes mélodiques conduites, pas trop vibrées mais chantantes, trilles ...
Schubertiades à l’auditorium : de beaux moments musicaux…

Schubertiades à l’auditorium : de beaux moments musicaux…

Festival Schubert à Dijon Une richissime idée que celle des Schubertiades à Dijon ! En effet, le programme de cette année offrait «10 concerts, 10 rencontres». Des conférenciers venaient compléter ces quatre journées consacrées à Schubert (les 16, 22, 23 et 24 janvier) dont Brice Pauset, Jacques Drillon, auteur de Schubert et l’infini (Actes Sud) ou encore le musicologue strasbourgeois spécialiste de Schubert auteur de plusieurs ouvrages sur ce compositeur, Xavier Hascher. ...
Dans la cour des grands

51e Concours international de jeunes chefs d’orchestre, dans la cour des grands

Soirée fébrile, exaltante, la finale du Concours de Jeunes Chefs d’Orchestre de Besançon a ordonné un chef mais ils sont deux à s’être distingués à la tête de l’orchestre de la BBC. Deux japonnais : Tomohiro Seyama et Kazuki Yamada. Le premier finaliste, Rossen Gergov (Bulgarie) a su structurer et contrôler les effets de la création Times d’Edith Canat de Chizy (commande du festival) autant qu’accompagner David Grimal avec un orchestre chantant ...
Brahms et Berio au sommet, Vol. VI

Brahms et Berio au sommet, Vol. VI

Festival des Arcs 2009 A la demande expresse des vacanciers et non moins mélomanes avertis du mois d’Août, Pierre Maurel et Eric Crambes - respectivement président et directeur artistique du Festival Les Arcs - ont décidé de prolonger d’une semaine les concerts, accueillant, en l’absence des élèves et maîtres de l’Académie qui s’est achevée le 31 juillet, une kyrielle d’artistes renommés venus prêter leur talent au sein de formations de chambre ...
Brahms et Berio au sommet, vol.III

Brahms et Berio au sommet, vol.III

Festival Les Arcs 2009 Arc 1800. Centre Bernard Taillefer. 26-VII-2009. Johannes Brahms (1833-1897) : Sonate pour violon et piano n°1 en sol majeur op. 78 ; Deux berceuses pour alto, voix d’alto et piano op. 91. Luciano Berio (1925-2003) : Sequenza XIV pour violoncelle. Oscar Strasnoy (né en 1970) : Eco pour violoncelle ; Robert Schumann (1810-1856)  : Andante et variations en si bémol majeur pour deux pianos, deux violoncelles et cor WoO 10, ...
Brahms et Berio au sommet, vol. II

Brahms et Berio au sommet, vol. II

Festival Les Arcs 2009 Arc 1600. Coupole. 23-VII-2009. Luigi Gatti (1740-1817) : Quatuor pour hautbois et trio à cordes ; Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Trio pour flûte, basson et piano en sol majeur WoO 37 ; Claude Debussy (1862-1918) : Danses sacrée et profane. François Laurent, flûte ; Frédéric Tardy, hautbois ; Julien Hardy, basson ; Marion Lénart, harpe ; Eric Crambes, François Payet-Labonne, Ayako Tanaka, violons ; Hélène Clément, David Gaillard, altos ; Xavier Gagnepain, violoncelle ; Laurent Boukobza, piano Arc ...
Brumes nordiques ensoleillées

Brumes nordiques ensoleillées

L’énergique ensemble «Les Dissonances », actuellement en résidence à Dijon, termine lumineusement (!) sa saison à l’auditorium avec un concert intitulé «Visions du Nord». Quatre compositeurs nordiques sont en effet au programme, dont Grieg et Sibelius, bien connus du grand public respectivement pour Peer Gynt et la Valse triste, ainsi que deux compositeurs contemporains. Le concert débute par la Suite Holberg dans le style ancien de Grieg, qui, effectivement, est conçue ...
Variations anglaises : citations et hommages

Variations anglaises : citations et hommages

Les Dissonances Le collectif Les Dissonances en résidence à Dijon nous permet de découvrir avec le plus grand plaisir des œuvres inconnues en France comme celle de Michael Tippett, ou de savourer à nouveau les variations de Britten sur un thème de son maître Frank Bridge. Ces jeunes musiciens possèdent l’art de faire «passer» auprès du public ce répertoire en dégageant une formidable énergie car ils se dépensent sans compter ; chacun ...
david_grimal

Radieuses dissonances

Les Dissonances En lien avec les représentations d’Albert Herring, l’Opéra-Comique annonçait des œuvres britanniques «librement inspirées de l’art baroque». En réalité, cette définition ne vaut guère que pour la pièce de Tippett : la Chaconne de Britten est un simple arrangement de l’original, et, parmi les dix Variations sur un thème de Frank Bridge, une seule fait référence au style baroque. Quant à l’Introduction et allegro d’Elgar, comme le Double Concerto de ...
david_grimal

David Grimal, Marathon man

Voici dévoilée la troisième facette du violoniste David Grimal, en résidence à l’Auditorium de Dijon : il a d’abord participé à un concert avec l’ensemble Les Dissonances, puis à un concert de sonates avec Georges Pludermacher, et il présente maintenant en deux soirées les sonates et partitas de Bach. L’effectif s’amenuise, mais la difficulté augmente même si l’enjeu reste identique : il s’agit d’emmener le public dans des «territoires difficiles d’accès» avec ...
david_grimal

Europa : de la Puszta aux Carpates

David Grimal et Georges Pludermacher Le nationalisme n’est plus ce qu’il était au début du XXe siècle : ce concept est alors un puissant moteur artistique, et il est en même temps une sorte de moyen d’affirmer l’existence de son pays en Europe. C’est cette idée qui est le fil conducteur du concert éblouissant que nous ont présenté ces deux artistes généreux. A la lecture de ce programme original, on ne peut s’empêcher ...
L’Année 1945 : les survivants

L’Année 1945 : les survivants

David Grimal et Les Dissonances Dijon est heureuse d’accueillir pour cette saison et la suivante le collectif musical initié par David Grimal, Les Dissonances. Cet ensemble à cordes nous promet bien des instants de plaisir, et en particulier celui de découvrir des compositeurs contemporains comme Brice Pauset, en les comparant à leurs prédécesseurs. «L’Année 1945» nous a offert un programme éclectique mais cohérent, qui a littéralement enthousiasmé le public. Juxtaposer quatre ...
Auront-ils sauvé le soldat OLRAP ?

Auront-ils sauvé le soldat OLRAP ?

OLRAP L’audience au TGI était fixée au 28 octobre, et l’on ne saurait affirmer que la soirée du 16 ait été déterminante. Et pourtant si jamais démonstration de sympathie et d’estime devait être spectaculaire, c’était bien ce soir-là ... Sur la scène, 280 musiciens venus de 27 orchestres français, 3 chefs qui se sont passé successivement le relais de la baguette (Jun Maerkl, Maxime Venguerov), presque 20 solistes instrumentistes et chanteurs, tous ...