Mot-clef : Fabio Biondi

5a98162ebd411

Fabio Biondi et l’OCP sur le terrain du baroque français

C'est un programme de baroque français tardif que l'Orchestre de chambre de Paris proposait, sous l'archet expert de Fabio Biondi. Parmi les orchestres permanents d'Île-de-France, l'OCP est sans doute celui qui s'aventure le plus souvent hors de son répertoire naturel : musique indienne, concerts-lecture pour enfants, comédie musicale... sans oublier bien sûr la musique baroque. La collaboration avec Fabio Biondi n'est pas nouvelle, et si elle a pu ne pas ...
Macbeth

Macbeth historiquement informé avec Europa Galante et Fabio Biondi

La lecture stylée de Biondi et la haute tenue de chanteurs masculins dans la version de Florence contrastent avec le chant bâclé de la soprano Nadja Michael. Dommage ! Quelle que soit sa principale faiblesse, on aurait tort de bouder cette nouvelle version de Macbeth. Son principal intérêt réside dans le fait qu’elle nous propose la version originale de Verdi, telle que le compositeur l’avait proposée pour le théâtre de la Pergola ...
vivica-genaux

Après Geminiani, Vivaldi sauve la mise au Théâtre des Champs-Élysées

Une soirée en demi-teinte mais qui s’achève sur une note savoureuse, grâce au prêtre roux et aux interprètes : Vivica Genaux, Sonia Prina et Fabio Biondi à la tête de l'Orchestre de chambre de Paris. L’Orchestre de chambre de Paris s’est associé avec le chef Fabio Biondi autour d’un programme baroque italien qui regarde vers la France, avec une belle part consacrée au violon et aux voix : la cantate Gloria e ...
Fabio Biondi

Fabio Biondi, virtuose à la Ville

Fabio Biondi au théâtre de la Ville dans un récital de sonates pour violon italiennes de la première moitié du XVIIIe siècle et dans une salle dont il est familier depuis plus de deux décennies. Un grand moment musical. Le concert s’ouvre par une sonate de Vivaldi très courte, dite "du manuscrit de Dresde" (RV 34). Elle n’était pas annoncée en premier dans le programme, et gageons que peu de spectateurs ...
Scarlatti

Enfin un opéra d’Alessandro Scarlatti

Des 114 opéras d’Alessandro Scarlatti, seule La Griselda semble avoir jusqu’à présent connu les honneurs de l’enregistrement discographique, même si Daniella Barcellona nous a gratifiés récemment d’un excellent disque d’extraits. C’est dire que cette nouvelle réalisation, qui nous arrive tout droit de Norvège, vient combler un trou béant dans la production lyrique d’une période finalement peu connue de l’opéra baroque, celle qui se situe à mi-chemin entre l’opéra vénitien finissant et ...
Davin, 2013-07 Marc Ginot

Festival de Radio France et Montpellier, des concerts et l’opéra

Le temps passant, le Festival de Radio France et Montpellier (en 2014, il fêtera ses trente ans) demeure un roc du service public de la culture. Plus de cent-cinquante concerts, dont seule une vingtaine est payante, riche d’une programmation artistique éclectique, ambitieuse et déployée dans tout le Languedoc-Roussillon. Les fondations en sont connues : les formations musicales de Radio France (orchestres, chœur et maîtrise) y sont de permanents résidents ; les œuvres ...
Telemann-Biondi-Agogique

Telemann par Fabio Biondi, entre musique pure et rhétorique

Ce nouvel enregistrement de l'ensemble dirigé par Fabio Biondi se propose de montrer les multiples facettes de l'art de Georg Philipp Telemann, entre musiques « pure » et descriptive, à cheval entre plusieurs « goûts ». On sentira le musicien plus proche du style italien que d'aucun autre, bien que les deux suites qui figurent au programme s'ouvrent toutes deux par des ouvertures à la française en règle. Des trois concertos proposés, celui pour alto ...
misteria_paschalia

Misteria Paschalia de Cracovie 2012

Cracovie pendant la Semaine sainte, une ville de 700 000 habitants située dans le sud de la Pologne, est devenue la capitale mondiale de l’interprétation de la musique ancienne. Les concerts eurent lieu soit dans la Philharmonie Karol Szymanowski, soit dans l’église Sainte-Catherine, soit dans la mine de sel de Wieliczka. Le festival fut inauguré par une présentation de l’oratorio volgare intitulé « La fenice sul rogo, ovvero La morte di S. Giuseppe » (« Le ...
brillant_telemann

Semi-monumentale Édition Telemann chez Brilliant

Brilliant Classics nous a habitués à ses célèbres boites de CDs imposantes souvent consacrées à la quasi-intégrale de l’œuvre de compositeurs connus. Dans le cas de Georg Philipp Telemann (1681-1767), le label hollandais s’est judicieusement et sagement limité à 29 CDs audio (plus un CD-ROM reprenant notices ainsi que textes des parties chantées), car non seulement l’œuvre du compositeur allemand est innombrable, mais surtout beaucoup de ses partitions ont disparu : ...
Naples, Métropole de la mémoire

Le Festival de Pentecôte à Naples, métropole de la mémoire

Fondé en 1973 par Herbert von Karajan, le festival de Pentecôte est, depuis 2007, dirigé par Riccardo Muti. Riccardo Muti se donne pour mission, lors de ce festival, de mettre en lumière l’importance des échanges culturels entre les villes italiennes, celle de Naples notamment, dont il est originaire, et la tradition germanique telle qu’elle s’est développée à Salzbourg et à Vienne au XVIIIe siècle. Dans le même esprit, Riccardo Muti ...
Vivaldi à l’anglaise ?

Les Sonates de Manchester par Fabio Biondi, Vivaldi à l’anglaise ?

Les Sonates de Manchester d'Antonio Vivaldi n’ont de britannique que la ville qui recueillit et détient encore aujourd’hui les manuscrits de Vivaldi. Cette œuvre traversa la Manche au cours d’un périple mouvementé : écrites initialement pour le cardinal Pietro Ottoboni, très riche mécène de la Cour de Rome, elles durent être vendues à sa mort en paiement de dettes. Les Sonates furent ainsi récupérées, transmises jusqu’en Angleterre et finalement acquises par ...
Vivica Genaux s’invite sur les terres de Cecilia Bartoli

Vivica Genaux s’invite sur les terres de Cecilia Bartoli

Qui n’a pas son Vivaldi ? Après le succès remporté par l’album Vivaldi de Cecilia Bartoli (on parle de plus d’un million d’exemplaires vendus depuis sa sortie en 1999), après le récent enregistrement de Magdalena Kozená sans parler des éditions que le label Naïve dédie au compositeur, voici que Vivica Genaux s’invite sur les terres de Cecilia Bartoli. Si comparaison n’est pas raison, difficile pour autant de ne pas s’interroger sur l’opportunité ...
Une reine et ses musiciens

Une reine et ses musiciens

C’était Marie-Antoinette «La singularité de son destin, sa violence ont fait entrer Marie-Antoinette dans la légende dès qu’elle gravit les marches de l’échafaud.» C’est de ce mythe que part l’historienne Evelyne Lever, pour le livret du spectacle C’était Marie-Antoinette, présenté à l’Opéra Comédie de Montpellier dans le cadre du Festival de Radio France. L’ouverture la montre la nuit précédant sa mort : «Je vous dis adieu, vous qui portez maintenant ma légende. ...
Biondi & Boccherini, ou l’art des tenebrosi

Biondi & Boccherini, ou l’art des tenebrosi

La sélection d’un programme prouvant la richesse et la diversité d’une œuvre encore mal connue couve une interrogation surprenante mais non moins évidente : le génie de Luigi Boccherini a t’il donné naissance à trois des genres explorés par L’Europa Galante ? Car si l’on s’entend sur le fait que le quatuor, sans nier tout à fait la contribution des musiciens de Mannheim, prit forme un beau jour de 1757 sous l’heureux effet ...
Fabio Biondi et Europa Galante

Fabio Biondi et Europa Galante jouent Bajazet

Même si les grands opéras de Vivaldi sont désormais accessibles en CD, les occasions d’entendre ces ouvrages en live sont particulièrement rares, autant à la scène qu’au concert. C’est ainsi qu’on saluera tout particulièrement l’initiative de Fabio Biondi et de son ensemble Europa Galante de faire entendre à leur public ce Bajazet, opéra pasticcio créé par le Nuovo Teatro dell’Academia de Vérone durant le carnaval de 1735. Le livret qui ...
Soirée galante en demi-teintes

Soirée galante en demi-teintes

Festival de Radio-France et Montpellier 2007 Il est peu de genres que Gian Francesco di Majo, compositeur à succès de son vivant, n’ait pas abordés. Succès public, estime des contemporains (dont Mozart et Métastase pour ne citer qu’eux) qui n’ont pas empêché ce compositeur d’opéras, d’oratorios, de musique sacrée, etc. de tomber dans l’oubli. Un festival étant l’occasion idéale pour les artistes de jouer et faire découvrir des œuvres rares, Fabio ...
La Flûte se fait siffler

Turin siffle la Flûte

Les quelques timides protestations du début du deuxième acte, rapidement réprimées par d’intempestifs «Chuuuuuuut ! » préannonçaient le mécontentement d’une partie du public. La véritable bronca s’est déchaînée à peine le rideau tombé sur les derniers accords d’une Flûte plus énervante que véritablement enchantée. Le public généralement bon enfant du Regio de Turin a copieusement sifflé les responsables scéniques de ce spectacle. Le principal responsable de ce ratage n’était pas présent au ...
Bajazet

Bajazet par Fabio Biondi à Montpellier

Festival de Radio France et Montpellier 2006 Le Festival de Radio-France et Montpellier, pour son édition 2006, réservait une part importante à la musique ancienne. En ouverture du festival était donnée la résurrection de Sémélé de Marin Marais par le Concert Spirituel, puis la cantate Alexander-Fest de Haendel dans sa révision par Mozart, en attendant Amadigi di Gaula en version de concert. Seul opéra baroque mis en scène, Bajazet était attendu ...
Un Bajazet vocalement somptueux

Un Bajazet vocalement somptueux dirigé par Fabio Biondi

Après la révélation d’Arsilda, partition inconnue de jeunesse (paru sous l’étiquette CPO), nouvelle découverte vivaldienne, nouveau fleuron, -de la pleine maturité cette fois - qui dévoile, si l’on en doutait encore, le génie lyrique du Prêtre Rosso, égal de ses contemporains : Haendel et Rameau. Pourtant si Vivaldi montre ici qu’il excelle dans le registre expressif tragique voire funèbre, ses ouvrages demeurent rares dans les programmations actuelles, en particulier comparés à ...
Un grand Fabio Biondi

Un grand Fabio Biondi

« Comment pourrais-je me rappeler tout ce que j’ai écrit pour les instruments à vent? Je me suis spécialisé surtout en écriture en trio, en travaillant de façon que la seconde partie paraisse semblable à la première et que la basse suive une mélodie naturelle et une harmonie qui s’approche de celle des deux parties, de manière que chaque note ne soit qu’ainsi et pas autrement ». Cette phrase de Telemann autorise une ...