Mot-clef : Georg Nigl

MaximeMckinley_2016

Maxime McKinley, grand défenseur de la musique contemporaine au Québec

Grand défenseur de la musique contemporaine et de ses enjeux, Maxime McKinley, compositeur, musicologue, poète et rédacteur en chef depuis 2016 de la revue canadienne Circuit, témoigne de sa vitalité au sein de la communauté artistique canadienne d'aujourd’hui. « C’est un milieu relativement petit mais néanmoins très dynamique. » ResMusica : Pouvez-vous très brièvement cerner le paysage de la musique contemporaine au Québec, ses versants stylistiques et sa place dans la vie musicale de votre ...
violetter_schnee_102

Création de Neige violette de Beat Furrer à Berlin

La beauté de la musique est contrecarrée par un projet théâtral confus. Beat Furrer est-il un compositeur d'opéra ? La liste de ses créations destinées à la scène est longue, avec des œuvres comme Wüstenbuch ou Fama, peut-être sa plus grande réussite, mais ces pièces complexes n'ont jamais que des rapports complexes avec le genre opéra : l’œuvre porte comme souvent le sous-titre Musiktheater, mais où est le théâtre ? La ...
Der Gefangene | Das Gehege
Ein Musiktheaterabend mit Opern von Luigi Dallapiccola und Wolfgang Rihm
in italienischer und deutscher Sprache mit deutschen Übertiteln

Altersempfehlung für Schulklassen
26. April 2018


Musikalische Leitung: Franck Ollu
Regie: Andrea Breth
Bühne: Martin Zehetgruber
Kostüme: Nina von Mechow
Licht: Alexander Koppelmann
Chor: Johannes Knecht
Dramaturgie: Sergio Morabito

Auf dem Bild: "Das Gehege": Ángeles Blancas Gulín (Die Frau), Georg Nigl

Foto: Bernd Uhlig

Le XXe siècle en cage par Andrea Breth à Stuttgart

En rapprochant Il Prigioniero de Dallapiccola et Das Gehege (L'enclos) de Wolfgang Rihm, Andrea Breth affronte la part la plus sombre de l'opéra contemporain. Créé à Bruxelles il y a quelques mois, le diptyque consacré par Andrea Breth au thème de l’enfermement arrive aujourd’hui à Stuttgart, qui en était le coproducteur. La soirée commence avec Il Prigioniero de Dallapiccola, créé en 1949, qui adapte un des Contes cruels de Villiers de ...
La Calisto ou le retour du baroque à Munich

La Calisto ou le retour du baroque à Munich

Hormis d'admirables Indes Galantes, l'Opéra de Bavière a oublié le répertoire antérieur à Mozart ces dernières années : rien que pour cela, cette Calisto mérite le succès que lui réserve le public. Un peu de nostalgie : il y eut un temps où l’Opéra de Munich faisait des efforts soutenus pour faire vivre le répertoire antérieur à Mozart, avec de nombreux opéras de Haendel et de Monteverdi, sans oublier cette Calisto ; au ...
adams berlin

Riche coffret John Adams par les Berliner Philharmoniker

Durant la saison 2016/17 le mythique Orchestre Philharmonique de Berlin et son directeur musical Simon Rattle accueillaient le grand John Adams (né en 1947) en tant que compositeur en résidence. Une saison rythmée par les musiques colorées du Maître américain dirigée par Simon Rattle mais également John Adams lui-même, Alan Gilbert et Kirill Petrenko, réunies ici dans un luxueux coffret. John Adams figure sans conteste parmi les meilleurs compositeurs de musique ...
Wozzeck Hamburg Nigl

Après Lulu, Kent Nagano dirige Wozzeck à Hambourg

La production du Wozzeck de Berg par Peter Konwitschny a bientôt vingt ans et son expressionnisme à l’allemande inspiré du début du XXe ne fascine plus autant, mais elle n’en reste pas moins efficace dans le propos. La direction de Kent Nagano trouve comme avec Lulu récemment le ton juste pour agencer les séries, sans pour autant perdre la forme globale, en plus d’accompagner une distribution correcte dont ressort le ...
Lenz Berlin_08

Jakob Lenz au Festival Infektion! Rihm écoute la folie

L'intimité malade et le vaste monde : Wolfgang Rihm et Andrea Breth explorent l'intimité d'un poète torturé. Depuis plusieurs années, la Staatsoper de Berlin clôt sa saison sur le mini-festival Infektion!, dédié au théâtre musical sous toutes ses formes. Avant de rejoindre sa maison natale Unter den Linden, la Staatsoper clôt sa présence dans le beau Schillertheater par l'opéra de Rihm Jakob Lenz, succès retentissant de l'opéra contemporain avec plusieurs centaines ...

Vent de folie sur la scène de l’EIC

Omniprésent sur la scène internationale, le baryton autrichien Georg Nigl était à l'honneur dans le concert de l'Ensemble Intercontemporain dirigé par le jeune et brillant Gregor A. Mayrhofer, actuel assistant de Matthias Pintscher, qui remplaçait au pied levé Pablo Heras-Casado. Le baryton est sur le devant de la scène dès le début du concert avec la pièce de Michael Jarrell, Adtende, ubi albescit veritas (Regarde bien du côté où point l'aube ...
La création de Marta de Wolfgang Mitterer à l’Opéra de Lille

La création de Marta de Wolfgang Mitterer à l’Opéra de Lille

Écrit sur un livret original de la dramaturge Gerhild Steinbuch, Marta, le nouvel opéra du compositeur autrichien Wolfgang Mitterer est un conte, projetant de manière percutante et radicale une vision terrifiante de l'avenir de l'humanité, qui nous renvoie à notre propre actualité. Dans ce conte, adapté en anglais par Douglas Deitemyer, tous les enfants ont étrangement disparu, exceptée Marta. Elle a été épargnée par sa mère, la reine Ginevra. Mais celle-ci, ...
Georg Nigl (Achilles) & Werner Van Mechelen (Odysseus)

La guerre des corps dans Penthesilea de Pascal Dusapin

Créée au Théâtre Royal de la Monnaie/De Munt, en mars dernier, la superbe production de Penthesilea, septième ouvrage lyrique de Pascal Dusapin, co-produit par l'Opéra national du Rhin, investit la scène strasbourgeoise. Sous la direction exemplaire de Franck Ollu, c'est l'Orchestre philharmonique de Strasbourg qui est cette fois dans la fosse, et pour quatre représentations. Guerrière sauvage et frappée de délire bachique, la Penthésilée d'Heinrich von Kleist tourmente l'imagination de Pascal Dusapin ...
penthesilea_dusapin 2015

Triomphale Penthesilea de Dusapin à La Monnaie

Pascal Dusapin aime l’opéra et l’opéra le lui rend bien. Penthesilea, son septième opus lyrique, créé à La Monnaie de Bruxelles, est une immense réussite musicale. Pascal Dusapin, a jeté, pour sa nouvelle oeuvre, son dévolu sur Penthesilea du dramaturge allemand Heinrich von Kleist, remix d’une folie romantique de la reine des Amazones qui tire vers la transe infernale et mortifère. Le compositeur retrouve également après Médée (Medeamaterial), créé sur cette même scène de ...
1_Orfeo_Anna Lucia Richter (Eurydike), Georg Nigl (Orfeo) © Monika Rittershaus

L’Orfeo de Sasha Waltz, le mariage du chant et de la danse

Les tentatives récentes de réaliser l’impossible « cross-over » entre opéra et ballet, afin de fusionner deux les genres artistiques en une forme de spectacle d’art total, ont souvent eu comme effet d’accentuer la rigidité des chanteurs et de souligner le mutisme des danseurs. Sasha Waltz fait clairement exception à la règle. En effet, la solution prônée par la chorégraphe Sasha Waltz est visiblement de faire chanter les danseurs et danser ...
portrait2

Création du Concerto pour deux pianos de Philippe Manoury au Festival Présences

Si le Festival Présences de Radio France réintègre cette année la capitale, il essaime encore ses grands concerts symphoniques dans plusieurs salles parisiennes avant la réouverture du Studio 104 de la Maison de Radio France prévue pour 2015. Après un premier concert d'ouverture avec le « National » au Théâtre du Châtelet, l'Orchestre Philharmonique était sur la scène de Pleyel pour une superbe soirée sous la conduite du très grand ...
turbulences4

Le Week-End Turbulences de Matthias Pintscher à la Cité de la Musique

7-II-2014. Franz Schubert (1797-1828) : Winterreise, cycle de Lieder pour voix d'homme et piano ; Mark André (né en 1964) : AZ pour ensemble (CM). Georg Nigl, baryton ; Andreas Staier, piano ; Johann Simons, mise en scène ; Michaël Borremans, décors ; Jan Vandenhouve, dramaturgie ; direction : Julien Leroy. Après le « turbulent Week-End » made in Dusapin, c'est Matthias Pintscher, le nouveau directeur de l'Ensemble Intercontemporain, qui concevait, avec les forces ...
Andreas Staier - Opéra Dijon©Gilles Abegg

Voyage au bout de la nuit avec Andreas Staier et Georg Nigl

Dès les premières mesures de Gute Nacht (bonne nuit), Andreas Staier, au pianoforte Friedrich Hippe de 1820, nous entraîne dans une marche inéluctable, colonne vertébrale de ces vingt-quatre Lieder ; Georg Nigl y joint bientôt sa magnifique voix de baryton, et ce voyage à deux nous conduit vers la solitude de la mort. On a la gorge serrée d’émotion : l’angoisse, la révolte, puis l’abandon à la destinée, l’attente trompeuse, ...
wozzeck_belair

Wozzeck par Tcherniakov : sanglant

Quand Dmitri Tcherniakov s’en prend à Wozzeck, ça déménage ! Le propos en devient quasiment freudien, sur une société qui ment, qui se ment, feint de se connaitre tout en s’ignorant et finit par être d’une profonde hypocrisie. Wozzeck n’est plus soldat, c’est une petit cadre urbain, peut-être fonctionnaire, qui a du mal à joindre les deux bouts pour faire vivre sa famille et s’adonne à des jeux sado-masochistes avec deux ...
Festival de Saintes 2012, Neuburger & Heisser 1, par Michel Guérin

Festival de Saintes : continuité et nouveauté

Pour sa dixième programmation en qualité de directeur artistique du Festival de Saintes, Stephan Maciejewski a mêlé continuité et nouveauté. Continuité avec les fidèles : Philippe Herreweghe (avec ses deux fameux ensembles : Collegium vocale Gent et Orchestre des Champs-Elysées), le passionnant orchestre-école Jeune orchestre atlantique, le régional Ars Nova, le pétillant et audacieux groupe belge Het collectief ou Damien Guillon et son Banquet céleste. Et de nouveaux invités : ...
wozzeck munich

Wozzeck intense à Munich

Pour beaucoup d’amoureux de cette œuvre, il y a une production définitive du Wozzeck d'Alban Berg, celle montée pour la Staatsoper de Berlin et le Châtelet par Patrice Chéreau il y a deux décennies, modèle de raffinement et de simplicité qui était presque un manifeste pour la mise en scène d’opéra, qui n’a besoin ni de pénibles « reconstitutions », ni d’armatures conceptuelles ou symboliques. Andreas Kriegenburg a choisi une ...
O MENSCH-Pascal Dusapin

Création mondiale de O Mensch ! de Pascal Dusapin

Au départ, Georg Nigl a demandé (hors de toute commande) à Pascal Dusapin de lui écrire quelques lieder, à insérer dans un récital. En s'acquittant de cette tâche, le compositeur a senti le projet s'éloigner du territoire initial. In fine, la demande s'est élargie à quatre-vingt minutes pour voix seule et piano. Vagabondant dans l'œuvre de Friedrich Nietzsche, Pascal Dusapin y a prélevé des fragments, auxquels il a donné une ligne ...
Une fascinante alchimie des corps

Passion de Dusapin vue par Sasha Waltz, fascinante alchimie des corps

L’opéra Passion de Pascal Dusapin s’offre au regard ému de la chorégraphe allemande Sasha Waltz pour sa troisième production depuis sa création au Festival d’Aix en 2008. Minimaliste, sophistiquée et fascinante… Sasha Waltz, qui signe cette nouvelle production pour le Théâtre des Champs-Elysées et sa propre compagnie, en coproduction avec l’Opéra de Lille, opte pour le minimalisme et la rigueur pour incarner la musique à la fois éthérée et charnelle de ...
Elle, Lui, Dusapin, Monteverdi et les autres

Elle, Lui, Dusapin, Monteverdi et les autres

Passion La musique comme expression des passions et états d’âme. Partant de ce postulat, Pascal Dusapin renoue avec cet idéal du premier baroque de Monteverdi avec son nouvel opus lyrique. Lui et Lei (Elle) sont deux figures allégoriques d’Orphée et d’Eurydice, à moins que ce ne soit Tancrède et Clorinde ou Ulysse et Pénélope… Point d’action au sens premier du terme, ce qui en a dérouté plus d’un : Passion est plus ...
lyon_faustus-300x3711

Faustus, the last night de Pascal Dusapin : Méphisto fêlé?

Point fort de la biennale Musiques en scène, la création française de l’ouvrage a bénéficié d’une couverture médiatique importante, voire surabondante, tant les articles ont fleuri comme les primevères au printemps, dans les gazettes locales et les grands quotidiens nationaux. Le compositeur, que l’on dit volontiers taciturne, a accordé lui-même plusieurs interviews, très éclairantes pour le spectateur se préparant à découvrir cette nouvelle variation sur le thème de Faust. A ...