Mot-clef : Jean-Claude Casadesus

Denis_Kozhukhin

Bartók avec Denis Kozhukhin et l’Orchestre de Lille

L’orchestre de Lille ouvre en fanfare la deuxième semaine de la saison qui rend hommage à l’œuvre prolifique du compositeur  hongrois, qui peut être déconcertant par son discours souvent rhapsodique. La première des deux partitions présentées par l’orchestre témoigne de l’admiration que Bartók vouait à Debussy au début de sa carrière: « En pleine fleur » est une évocation presque impressionniste de la nature avec chants d’oiseaux, lumières de printemps et ...
JCCasadesus_2011

Ouverture de la saison de l’Orchestre national de Lille

Pour l’Orchestre national de Lille, la saison 2011-2012 est une « saison particulière », comme l’annonce sa brochure. En effet, pendant les grands travaux de rénovation de sa salle d’attache, le Nouveau Siècle (réouverture prévue en octobre 2012), il se promène un peu partout dans la région. Pour l’ouverture de la saison, les musiciens jouent sept fois le même programme en des lieux différents, dont trois au théâtre du Casino Barrière, avec ...
mahler2

Mahler : de l’hyperinflation aux années 2010

Si Mahler commençait à s’imposer durablement dans les années 1970. La décennie 1980 fut celle de l’hyperinflation avec une multiplication des enregistrements. Cette fascination pour le compositeur ne fit que s’amplifier et les disques, même en temps de crise de la musique enregistrée, continuent de se multiplier ! La deuxième partie de cette analyse passe au crible les étapes de cette croissance exponentielle. L’hyperinflation des intégrales Entre 1980 et 1995, le ...
Lille_Pianos_Festival_2011

Lille Piano(s) Festival : diversité et dynamisme

La soirée d’ouverture à l’Auditorium du Nouveau Siècle, le vendredi 17 juin, proposait deux œuvres d’envergure : Cinquième Symphonie de Beethoven transcrite pour piano seul par Liszt et Concerto pour piano et orchestre n° 2 de ce dernier. En première partie, Giovanni Bellucci, connu pour son interprétation des Rhapsodies hongroises, conçoit cette Symphonie comme une œuvre entièrement romantique composée par Liszt, avec des agogiques très mobiles et un élan parfois « envolé ». ...
Clovis et qui ?

Clovis et qui ?

C’est la deuxième fois que Jean-Claude Casadesus et l’Orchestre National de Lille confient au disque la jolie cantate de Georges Bizet Clovis et Clotilde, cette pièce qui valut au jeune compositeur son Prix de Rome en 1857. On retrouve avec plaisir cette page certes académique, largement influencée par Rossini et les belcantistes de la première moitié du dix-neuvième siècle, mais d’une grande facilité mélodique, habilement instrumentée et annonciatrice des grands ...
Une vision à la hauteur d’une pensée transcendante

Olivier Greif par Henri Demarquette, une vision à la hauteur d’une pensée transcendante

Dès les premières mesures, un saisissement. Des sensations surgissent. L’on a, très rapidement, sans avoir à attendre davantage, la certitude de vibrer intimement, au plus profond de soi, à l’écoute d’une musique bouleversante et cependant tout à fait contemporaine. Surprise ! Sans doute car il s’agit d’un Concerto pour violoncelle et orchestre élaboré en 1999, par un compositeur français, Olivier Greif, trop peu connu et trop tôt disparu, il y a ...
Entre dérision et violence

Entre dérision et violence

Orchestre National de Lille Le Gloria de Poulenc et Les Choéphores, extrait de L’Orestie de Milhaud : deux œuvres puissantes, deux expressions de la relation entre humanité et divinité, dans un cadre chrétien d’un part, et mythologique d’autre part : voici le programme proposé par Jean-Claude Casadesus et «son» orchestre, l’Orchestre National de Lille. Poulenc, dans son Gloria, alterne entre joie et recueillement dans un morceau jamais vraiment sérieux, toujours à la limite de ...
Concert d’ouverture hommage à Olivier Greif

Présences 2009 / 2010: Concert d’ouverture hommage à Olivier Greif

C’est avec les Métaboles d’Henri Dutilleux que Jean-Claude Casadesus et l’Orchestre National de France ouvre ce concert du «Festival Présences» qui fête ses vingt ans et qui se rendra à Shanghai au mois de mai 2010 pour clôturer cet anniversaire. Commandée en 1959 par George Szell pour mettre en avant tout les pôles d’un grand orchestre symphonique, elle a été dirigée à Cleveland en 1965 par le créateur. Cette partition ...
La revanche du théâtre sur l’opéra

La Périchole à Lille, la revanche du théâtre sur l’opéra

Après des Noces de Figaro exceptionnelles, l’Opéra de Lille remet le couvert avec une comédie qui fait la part belle au théâtre : la Périchole. Souvent donné pour sa conjugaison singulière du burlesque et du tragique, le sujet socio-politico-romanesque n’en demeure pas moins un prétexte. En effet, les projecteurs ne semblent tournés ni vers la musique, ni vers l’intrigue, mais vers les acteurs. Dans un Pérou onirique, où le drame commence aussi ...
Espagnolades

Espagnolades

L'heure espagnole Maurice Ravel et Manuel de Falla pour un même concert. Le rapprochement s’imposait : lorsqu’il arriva à Paris, de Falla rencontra rapidement Ravel et devint son ami. De plus, la référence à l’Espagne s’impose chez l’un et l’autre. De Falla fut parmi les premiers à admirer la Rapsodie espagnole qu’écrivait alors Ravel et faisait découvrir à ce dernier son drame lyrique, La vida breve. La genèse de L’Amour sorcier fut mouvementée. ...
Le chef-d’œuvre de Poulenc magnifié par Carsen

Le chef-d’œuvre de Poulenc magnifié par Carsen

Dialogues des Carmélites Proposer une production de Robert Carsen par saison est presque une tradition au Vlaamse Opera. La collaboration entre l’institution flamande et le metteur en scène canadien compte déjà de nombreuses réussites tels que les cycles Janáček et Puccini. Cette production (ici une reprise) des Dialogues des Carmélites s’ajoute indéniablement à ces grands moments d’opéra, le travail de Carsen s’accordant subtilement à la lumineuse musique de Francis Poulenc. A ...
Visite d’une exposition sonore

Visite d’une exposition sonore

Orchestre Français des Jeunes L’accueil réservé par les auditeurs de tous âges à l’auditorium du Duo Dijon lors de la création des deux mouvements pour orchestre de Bernard Cavanna montre que la musique contemporaine peut aussi être en phase avec le public. Pensionnaire de la Villa Médicis en 1985, il a reçu depuis 1998 de nombreux prix pour ses œuvres en particulier le prix de la SACEM la même année pour ...
Affinités sélectives

Affinités sélectives

Brahms Puissance 4 L’Orchestre National de Lille débute cette nouvelle année civile en mettant Brahms à l’honneur : on entendra l’intégrale de ses symphonies en quatre étapes, agrémentées de quelques concertos et autres compléments. Les concerts sont donnés à Lille, et à chaque fois comme à l’accoutumée en tournée dans différentes villes du Nord-Pas-de-Calais. Ce festival Brahms débute pour notre part au Phénix de Valenciennes, par la toujours émouvante Rhapsodie pour contralto, ...
Alexander Kobrin, Cédric Tiberghien

Alexandre Kobrin, Cédric Tiberghien, les Pianos du Nouveau Siècle

Pour assurer l’accompagnement des nombreux concertos présentés durant les trois jours des Pianos du Nouveau Siècle, l’Orchestre National de Lille était bien entendu largement employé, mais on a également fait appel à l’Orchestre de Bretagne. C’est lui que nous entendons pour ce concert, proposant en première partie Alexandre Kobrin dans le Concerto n°20 de Mozart. Kobrin a 26 ans, est originaire de Moscou, et a remporté les concours Busoni en ...
Paul Badura-Skoda, Frank Braley

Paul Badura-Skoda, Frank Braley

Les Pianos du Nouveau Siècle Le piano était en fête ce week-end à Lille avec le troisième festival « Les Pianos du Nouveau Siècle », mis en place par l’Orchestre National de Lille. Tout le bâtiment était transformé en temple du piano, avec des concerts organisés dans le grand auditorium et dans plusieurs salles annexes, permettant à certains moments à quatre récitals de se dérouler simultanément. Les choix furent parfois cornéliens entre les ...
Mahler, Symphonie n°3

Mahler, Symphonie n°3

Orchestre National de Lille Les amateurs d’œuvres monumentales sont bien servis en ce début de saison à Lille, avec la gigantesque Symphonie n°3 de Mahler. Le concert était réservé aux étudiants de l’Université de Lille II, et devait être repris le lendemain pour le public régulier de l’orchestre, avant de partir en tournée à Douai puis à Paris, (Salle Pleyel). De cette symphonie exaltant la nature, Jean Claude Casadesus a décidé de ...
Quand Prokofiev faisait son cinéma

Quand Prokofiev faisait son cinéma

La cantate Alexandre Nevsky est tirée de la musique écrite par Sergueï Prokofiev en 1938 pour le film du légendaire cinéaste Eisenstein, traitant du conflit qui au XIIIe siècle opposa la Russie aux chevaliers teutoniques, événement qui semblait avoir une résonance contemporaine vu la menace croissante que faisait peser l’Allemagne nazie sur la Russie soviétique. Une grande réussite avec ses élans patriotiques (sur un motif de Debout peuple russe) et ...
La Damnation de Faust par Jean-Claude Casadesus

La Damnation de Faust par Jean-Claude Casadesus

Après la Symphonie fantastique, les Nuits d’été, les cantates pour le Prix de Rome et l’Enfance du Christ, la discographie berliozienne de l’Orchestre National de Lille s’étoffe avec cette nouvelle version de la Damnation de Faust parue chez Naxos, qui réunit une distribution de premier ordre. Faust est un rôle difficile, dans lequel Michael Myers est presque idéal : le timbre n’est pas très beau, un peu gris, mais il capte ...
Prométhée déchaîné…

Prométhée déchaîné…

Les Musicales d’Auberive La particularité d’Auberive, aux sources de l’Aube, aux confins de la région Champagne-Ardennes et aux portes de la Bourgogne, c’est son Abbaye cistercienne, fille de Clervaux et devenue depuis peu (2004), à l’initiative de la famille Volot, centre d’art contemporain (peinture, sculpture, dessin, photo…). Il s’agissait, pour les nouveaux propriétaires, de faire de l’abbaye d’Auberive « un lieu de foisonnement culturel mêlant la riche histoire de cet ensemble architectural ...
Des invités luxueux

Des invités luxueux

Fin de saison de l’ONL En première partie de ce concert final de la saison 2005-2006 de l’ONL, la Symphonie de psaumes de Stravinsky, dans une lecture ample, souple et ardente, mais au son orchestral un peu trop mœlleux, pas assez percutant et à l’équilibre sonore pas toujours maîtrisé (on n’entend pas assez les pianos), loin de la précision chirurgicale d’Ernest Ansermet, le créateur de l’œuvre. Pour la suite : encore la ...
Requiem à l’ancienne

Requiem à l’ancienne

Casadesus dirige Tavener et Mozart Page rebattue et rabâchée, le Requiem de Mozart fait malgré tout, toujours recette, et la salle du Nouveau Siècle était comble ce soir pour ce concert. On débute par Tears of the Angels de John Taverner, composition créée en 1996, dédiée aux victimes des guerres de Yougoslavie. C’est un adagio pour cordes et violon solo, planant et éthéré, pas désagréable à entendre, mais d’une vacuité à ...
casadesus_jean_claude (c) DR

Un anniversaire en beauté

Les 30 ans de L’ONP Le Nouveau Siècle a fait le plein ce dimanche pour ce concert célébrant les trente ans de l’Orchestre national de Lille sous les caméras d’Arte. Le programme débute avec le clarinettiste Paul Meyer dans un très beau et fraternel Concerto de Mozart. Les tempi des deux premiers mouvements sont amples, donnant une merveilleuse sensation d’équilibre à l’ensemble. L’orchestre met beaucoup de soin et de chaleur dans ...
La valeur n’attend pas…

La valeur n’attend pas…

L’O.F.J., Jean-Claude Casadesus et Marc Coppey L’O. F. J., autre chouchou des Dijonnais (cf. les orchestres allemands et l’O. N. F. !) depuis sa mise en résidence au Duo-Dijon dès l’été 2001, a eu le temps de se faire des amis et a conquis les cœurs. Nous en avons ici la preuve éclatante : le plein! Et ce n’est pas un vain mot ; pour cette soirée dijonnaise de l’Orchestre Français des Jeunes, les ...
Des étrennes avant l’heure

Des étrennes avant l’heure

Vadim Repin à Lille L’Orchestre National de Lille a fait un magnifique cadeau à son public en invitant, pour deux concerts qui ont fait salle comble, le grand Vadim Repin, un violoniste qui vole de succès en succès depuis sa victoire en surclassement au Concours Reine Elisabeth de 1989. C’est la première fois que nous avions la chance de l’entendre en direct, et avant le concert, comme souvent dans ce cas-là, ...
A Lille, Mahler est chez lui

A Lille, Mahler est chez lui

Début de saison lilloise Pour le début de la saison d’abonnement de l’Orchestre national de Lille dans son port d’attache du Nouveau Siècle, Jean-Claude Casadesus a choisi un programme assez court, couplant Prélude et Mort d’Isolde de Wagner au Chant de la terre de Gustav Mahler. Ce programme a été donné également au Festival de Laon et à la Cité de la Musique à Paris. Le prélude de Tristan par Casadesus, austère, ...
Le Désir du boeuf

Le Désir du boeuf

Darius Milhaud laisse un héritage artistique considérable dont la valeur reste encore à découvrir. Sa musique ne laisse pas indifférent. Provocante, fiévreuse, franchouillarde ou polissonne, elle est un vrai stimulant pour les mélomanes. Compositeur, chef d´orchestre, critique musical, conférencier et pédagogue, il est aussi membre du Groupe des Six (avec Georges Auric, Louis Durey, Arthur Honegger, Francis Poulenc et Germaine Tailleferre). Son éducation musicale et artistique s´enrichit de ses multiples ...
Culture pour tous

Culture pour tous

Orchestre National de Lille La salle Fernand Léger était bondée ce soir pour la venue de l’Orchestre National de Lille en ouverture du festival « Vitaville » qui devait animer tout le week-end dans la ville de Douchy-les-Mines. Dans son discours d’avant concert, le maire de la ville, Michel Lefebvre a expliqué que l’argent ne devait pas être un obstacle à l’accès à la culture de haut niveau. Soulignons donc les mérites de ...
Charles Gounod, Faust

Faust de Gounod à l’Opéra de Lille

Le public est venu en nombre ce dimanche au magnifique Opéra de Lille pour cette fastueuse production de Faust qui créée la saison dernière au Royal Opera House de Covent Garden est passée par Monte-Carlo et Trieste avant d’arriver dans la Métropole Nordiste. De la distribution réunie, on se serait volontiers passé du chevrotant Paul Charles Clarke, qui serait peut-être un Faust apprécié à l’Opéra de Milwaukee ou à Houston, ...
André Jolivet (1905-1974)

André Jolivet (1905-1974)

Biographie Montmartrois de naissance, André Jolivet commence l’apprentissage du piano auprès de sa mère, puis avec Madame Casadesus. Enfant de chœur à Notre Dame de Clignancourt, il y suit l’enseignement du Maître de Chapelle l’Abbé Théodas qui l’initie au chant grégorien et aux musiques sacrées de la Renaissance. Toutefois le dessin, la littérature et surtout le théâtre (entrer à la Comédie Française était un de ses rêves d’enfant) emportent ses préférences. ...
Canteloube et les Chants d’Auvergne

Splendides Chants d’Auvergne par Véronique Gens

S’il fut l’élève de Vincent d’Indy et Charles Bordes, deux disciples de César Franck, les compositions (dont trois opéras) de Marie-Joseph Canteloube de Malaret — plus connu sous le nom de Joseph Canteloube — ne rencontrèrent jamais un succès retentissant. Membre de l’Action Française, il s’intéressa vivement aux traditions musicales régionales. Et c’est en tant que collectionneur de ces musiques qu’il a trouvé sa place dans l’histoire de la musique ...