Mot-clef : Jérémie Rhorer

BZ-1035-front-e1553169342231

Entre tragédie lyrique et grand opéra : Olimpie de Spontini

Trois ans après sa résurrection concertante à Paris, le Palazzetto Bru Zane présente enfin l’enregistrement d’Olimpie de Gaspare Spontini. Et la musique vaut définitivement le détour. Non, Olimpie ne fut jamais un succès à Paris. Créée à l’Académie Royale de Musique en 1819, l’œuvre fut retirée de l’affiche après sept représentations. Elle revint, remaniée, en 1826 – mais là non plus elle ne s’inscrit pas durablement au répertoire. La musique de Spontini – ...
Vannina Santoni prend le rôle de La Traviata au Théâtre des Champs-Élysées

Vannina Santoni prend le rôle de La Traviata au Théâtre des Champs-Élysées

Premier opéra mis en scène au Théâtre des Champs-Élysées cette saison, La Traviata dans un décor hospitalier offre une prise de rôle d’importance à la jeune française Vannina Santoni, en plus de bénéficier du bel Alfredo de Saimir Pirgu et de l’excellent Chœur de Radio France. L’image de lits d’hôpital est souvent vue dans les mises en scène moderne et dessine une scénographie quelque peu monotone. Cette proposition de Deborah Warner ...

Le Cercle de l’Harmonie en résidence à Aix

Le Grand Théâtre de Provence accueille pour trois saisons Jérémie Rhorer et Le Cercle de l’Harmonie en résidence, grâce au soutien de la région Sud, de la Drac Provence-Alpes-Côte d’Azur et d’Assami, amis et mécènes des Théâtres (dont fait partie Le Grand Théâtre de Provence). Ils prennent de facto la succession de La Chambre Philharmonique récemment dissoute. Comme dans toute résidence d’artiste, il ne s’agit pas uniquement de travailler et présenter ...
DIALOGUES DES CARMELITES - 
De : Francis POULENC - 
Direction musicale : Jeremie RHORER - 
Chef de choeur : Mathieu ROMANO - 
Mise en scene : Olivier PY - 
Scenographie et costumes : Pierre Andre WEITZ - 
Lumiere : Bertrand KILLY - 
Avec : 
Veronique GENS (Madame Lidoine) - 
Sabine DEVIEILHE (Soeur Constance de St Denis) - 
Au Theatre des Champs Elysees - 
Orchestre National de France - 
Ensemble Aedes - 
Le 03 02 2018 - 
Photo : Vincent PONTET

Dialogues des carmélites par Olivier Py : que La Force soit avec nous

Pour son retour au Théâtre des Champs-Élysées, Dialogues des carmélites dans la mise en scène d'Olivier Py hypnotise une salle qui retient son souffle. 2013 fut une année importante pour Olivier Py. Claude à Lyon, Il Trovatore à Munich, puis un vibrant Alceste à la craie à Garnier, une rutilante Aïda en forme de leçon d’histoire à Bastille, et enfin  Dialogues des carmélites au Théâtre des Champs-Élysées. Le prolifique metteur en scène ...
daniel behle

Rhorer dirige deux raretés de Berlioz et Beethoven au TCE

Accompagné par son Cercle de l’Harmonie, la Vokalakademie Berlin et trois chanteurs de renom, Jérémie Rhorer s’invite au Théâtre des Champs-Élysées pour présenter deux œuvres rares de compositeurs pourtant célèbres, avec d’abord la Messe Solennelle d’Hector Berlioz, puis Le Christ au Mont des Oliviers de Ludwig van Beethoven. Composée par un jeune homme de vingt ans en 1824, la Messe Solennelle d’Hector Berlioz ne présente pas encore la maturité ...
Barbier

Le Barbier de Séville par Laurent Pelly au Théâtre des Champs-Élysées

Le Théâtre des Champs-Élysées, en coproduction avec l'Opéra National de Bordeaux, l'Opéra de Marseille et le Théâtre de la Ville de Luxembourg, monte une très belle production du Barbier de Séville avec deux distributions dont la première d'entre elles emporte l'adhésion par la fraîcheur de la mise en scène de Laurent Pelly et l'esprit des chanteurs. Laurent Pelly rend un véritable hommage à la musique dans sa scénographie en parsemant son ...
DG

Don Giovanni, pour Jérémie Rhorer et Jean-Sébastien Bou

La mise en scène de Don Giovanni par Stéphane Braunschweig avait convaincu le public et la critique. Le CD qui en découle rend justice à la direction équilibrée de Jérémie Rhorer, mais il ne saurait rivaliser, en termes de performances vocales, avec les grands enregistrements du passé. Mention spéciale toutefois pour Jean-Sébastien Bou dans le rôle titre. Cet album est le reflet sonore de la mise en scène de Stéphane Braunschweig reprise ...
DON GIOVANNI (repetition)(Jean Francois SIVADIER) 2017

Le sex-appeal de Don Giovanni séduit de nouveau Aix

Après les élucubrations de Dmitri Therniakov, reprises avec plus de parcimonie en 2013, les festivaliers d’Aix-en-Provence retrouvent cette année une nouvelle production de Don Giovanni (la huitième du festival). Magnifiée par le regard juste de Jean-François Sivadier à la mise en scène, et grâce à la baguette du mozartien Jérémie Rhorer à la tête du Cercle de l’Harmonie, cette distribution vocale particulièrement jeune se révèle pleine de fougue et de talent, ...
61Kv9rBaF9L._SS500

La Clemenza de Jérémie Rhorer désormais en CD

Le spectacle avait forte impression fin 2014 sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées. Pas sûr que l’écoute du CD renouvelle le bonheur du spectateur. Reflet de la mise en scène de Denis Podalydès donnée avenue Montaigne en décembre 2014, le nouvel enregistrement de La clemenza di Tito ne devrait pas révolutionner une discographie déjà riche et abondante. D’une part, la véhémence des récitatifs accompagnés au pianoforte, si l’on n'a aucun ...
Mozart_Rhorer

Jérémie Rhorer, dans son premier opéra de Mozart au disque

Hasard des calendriers, L’Enlèvement au Sérail a fait l’objet de pas moins de trois parutions discographiques en l’espace d’un an. Après les témoignages de Yannick Nézet-Séguin (Deutsche Grammophon) avec un cast de luxe et René Jacobs (Harmonia Mundi) dans ce Singspiel créé en 1782, c’est au tour de Jérémie Rhorer de se pencher sur l’opéra de Mozart qui eut le plus de succès du vivant du compositeur. Il s’agit d’une ...
KG_Loge

Furieuse Olympie de Spontini au Théâtre des Champs-Elysées

Créée au bien nommé Théâtre Italien de Paris en 1819, cette Olympie de Gaspare Spontini proposée par le Palazzetto Bru Zane, peint à grands traits les amours tumultueuses de la fille d'Alexandre le Grand, dissimulée sous le patronyme d'Aménaïs, avec son sauveur Cassandre. L'improbable livret d'Armand-Michel Dieulafoy et Charles Brifaut reprend l'essentiel d'une pièce de Voltaire, dont l'écriture dramatique ne passe pas pour être très passionnante. Le nom des deux rivaux ...

A Aix, deux scènes de l’Enlèvement au Sérail modifiées

La direction du festival d'Aix a décidé de supprimer deux scènes de L'enlèvement au Sérail mis en scène par Martin Kušej , comme nous l'évoquions dans notre chronique du spectacle. "Ce n’est pas de la censure, juste de la maturité" a déclaré Bernard Foccroulle, le directeur du festival. « Deux images ont été supprimées parce qu’elles nous paraissaient intolérables : une décapitation et un drapeau de Daech », a expliqué Bernard Foccroulle sur ...
L'ENLEVEMENT AU SERAIL (Martin Kusej) 2015

L’Enlèvement au sérail à Aix : Mozart en 2015

Par-delà ses défauts, la nouvelle production de l'Enlèvement au sérail imaginée par Martin Kušej est une claque qui questionne courageusement le vacillement contemporain de l'esprit des Lumières. La brillante 67ème édition du Festival d'Aix-en-Provence peut s'avérer une noix indigeste pour une critique à la recherche de vers dans le fruit. Dans cette logique, la coquille de ce nouvel Enlèvement risque de voler en éclats. Et pourtant, il convient vraiment de saluer ...
51wFdxpNj6L

Badinter, Escaich et Py contre la peine de mort

Dans le cadre d'une trilogie consacrée en 2013 au thème lancinant de l'histoire humaine Justice/ Injustice, Claude est une commande de l'Opéra de Lyon adressée à Robert Badinter, Thierry Escaich, Olivier Py : le brelan magnifique accouche d'un opéra qui noue la gorge. Histoire vraie. Claude, victime de la révolution industrielle qui le prive de son travail, est emprisonné pour s'être rué sur la barricade des Canuts, se lie avec Albin, en est séparé par la jalousie ...
armida_arcal_massy_2015_0

Rajeunissement pour tous avec l’Armida de Mariame Clément

Mariame Clément plonge Armida, premier opéra seria de Joseph Haydn, dans une audacieuse transposition temporelle. En petite forme scénique (production de l'itinérante Arcal oblige) mais nullement privée d'imagination, sa mise en scène, dommageablement contrainte sur le petit plateau du Théâtre Ledoux de Besançon, parvient à instiller un trouble salutaire. Claus Guth, Olivier Py, Robert Carsen, Dmitri Tcherniakov, etc., il est temps d'affirmer que Mariame Clément est la seule femme aujourd'hui à pouvoir ...
LA CLEMENCE DE TITUS -

Denis Podalydès emmène Titus à la Comédie Française

Confiée par le TCE à Denis Podalydès, la nouvelle production de la Clémence de Titus de Mozart, par-delà ses défauts, apporte une pierre salutaire à la reconnaissance de cette oeuvre. La Clémence de Titus est l'exact opposé du Couronnement de Poppée. À la monstruosité de celui-ci s'oppose la volonté de lumière de celui-là. L'opéra de Mozart est l'éloge de la bonté. C'est un fait rare dans le monde lyrique, lieu ...
Sébastien Llinares1©Jean-Baptiste Millot

Sébastien Llinares sort la guitare de son ghetto

Guitariste virtuose, enseignant au conservatoire Éric Satie du 7e arrondissement et au conservatoire international de musique de Paris, Sébastien Llinares défend son instrument avec passion en tant que concertiste, pédagogue, mais également comme auteur et chroniqueur dans la revue Guitare Classique. Rencontre à l’occasion de la parution de son troisième disque. "Je regrette, qu’en France, la guitare soit considérée comme une niche pour spécialistes en marge de la production classique." ResMusica : Vous ...
besancon

Le Cercle de l’Harmonie au Festival de Besançon

On ne dépassera pas l'année 1840 dans ce programme joué au Théâtre de Besançon, par Le Cercle de l'Harmonie sous la direction ouverte mais difficile à suivre de Jérémie Rhorer. Les cors et trompettes naturels, les flûtes en bois, les timbales de petites tailles et un ensemble homogène de cordes caractérisent le Cercle de l'Harmonie. L'ouverture Coriolan de Beethoven n'ira pas chercher la profondeur et le poids qu'on lui accorde volontiers, les ...
DIALOGUES DES CARMELITES -

Dialogues of the Carmelites in Paris, The ladies’ Delight

This is the fourth important production of Dialogues of the Carmelites premiered this season in France, after the ones in Toulon, Bordeaux/Nantes and Lyon. This work, commissioned exactly sixty years ago by the director of the Ricordi book house and premiered in Italian at La Scala, Milan in 1957, can be considered as Poulenc’s magnum opus and has never been that much put forward in France before. The Théâtre des ...
DIALOGUES DES CARMELITES -

Dialogues des carmélites à Paris, au bonheur des dames

Voici la quatrième production marquante de Dialogues des Carmélites créée cette année en France, après celles de Toulon, Bordeaux/Nantes et Lyon. Commandé il y a exactement soixante ans par le directeur des éditions Ricordi, créé en italien à la Scala de Milan en 1957, l’ouvrage majeur de Poulenc (dont on célèbre cette année le cinquantenaire de la disparition) n’a jamais été autant plébiscité chez nous ! Et la distribution plus qu’alléchante ...
LA VESTALE -

La Vestale resurrected at the Théâtre des Champs-élysées

Paris had to wait for 160 years to see again La Vestale, a masterpiece from the First Empire, the missing link between the French lyric tragedy and the Romantic opera, and a hymn to the glory of Napoleon I. Its sheer inspiration has never been translated well onto the CD support, except for Maria Callas, but the sound recording was all too uncertain. Thus, I was eager to see this Vestale ...
LA VESTALE -

La résurrection de La Vestale au Théâtre des Champs-Élysées

Voici environ 160 ans que Paris attendait de retrouver La Vestale, chef-d’œuvre du Premier Empire, chaînon manquant entre la Tragédie Lyrique et l’Opéra Romantique, hymne à la gloire de Napoléon Ier. L’œuvre possède un souffle intense, qui ne fut jamais rendu au CD, si ce n’est par Maria Callas, hélas dans une prise de son plus qu’aléatoire. L’impatience était grande, donc, de voir cette Vestale pour la première fois, en version ...
Annette Dasch / Mozart

Rentrée beethovenienne pour La Monnaie de Bruxelles

Pour son premier concert d’abonnement au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l’Orchestre symphonique de La Monnaie proposait une belle soirée Beethoven sous la direction de Jérémie Rhorer, l’un des piliers des saisons du théâtre bruxellois. Le programme se permettait même, au milieu de tubes, d’offrir une rareté : l’intégrale de la musique de scène d’Egmont de Beethoven dont le sujet s’avérait éminemment  local avec l’histoire tragique du comte d’Egmont, personnage de l’Histoire ...
JérémieRhorer_PhotoYannickCoupannec

Festival de Saint-Denis : un oratorio de Beethoven

Le Festival de Saint-Denis a offert l'occasion rare d'entendre Le Christ au Mont des Oliviers, un oratorio intéressant à plus d'un titre, notamment par la façon dont Beethoven s'approprie cet épisode particulier qu'on appelle l'Agonie du Christ, immédiatement avant son arrestation. L’œuvre fut composée en 1802, et ce Christ héroïque et tourmenté préfigure certainement le Florestan de Fidelio, tout comme les soldats ont l'allure conspiratrice des hommes de Don Pizarre. La ...
ambroisie lodoiska

Pour les charmes de Lodoïska

Sur le plan de la musicologie, l’ouvrage est un maillon indispensable de l’histoire de l’opéra, et de l’opéra français en particulier. Encore ancré dans le XVIIIe siècle et dans les comédies mêlées d’ariettes de Grétry, cet « opéra à sauvetage », ce prototype de Fidelio annonce, dans la foulée de la Révolution française, les fureurs romantiques beethovéniennes à venir. La sublime ouverture avait fait l’admiration de Wagner. En dépit d’un livret quelque ...
Don Giovanni_TCE

Don Giovanni du duo Rhorer/Braunschweig

Grosse actualité (et changement radical de répertoire) en ce printemps 2013 pour le chef Jérémie Rhorer, enchaînant en l’espace de quelques semaines la création de Claude de Thierry Escaich à l’Opéra de Lyon et cette nouvelle production de Don Giovanni, dans le cadre de la troisième et dernière édition du Festival Mozart dont il assure la direction artistique au Théâtre des Champs-Elysées. Il retrouve pour l’occasion Stéphane Braunschweig qui avait déjà ...
Schönberg, Erwartung, par Jean-Louis Fernandez

Festival Justice-Injustice à l’Opéra de Lyon

Comme de nombreuses institutions du service public de la culture, l’Opéra de Lyon organise un festival annuel en son sein. En interne, cette initiative trouble la routine de la stagione (une nouvelle production pousse la précédente) et oblige les équipes à adopter des rythmes et coopérations nouveaux. Quant au public, il attiédit ses inclinations automatiques vers des répertoires d’élection et peut se montrer sensible à des ouvrages qu’une communication globale ...
salzbourg

Mozartwoche de Salzbourg, l’authenticité au service de l’excellence

Des orchestres et des artistes prestigieux sont présents et côtoient  ensembles et  jeunes talents de tous horizons. Trente concerts. Citons notamment : trois prestations de l’Orchestre Philharmonique de Vienne (Dudamel / Pires ;  Currentzis / Aimard ; Prêtre / Kulman), Le Mozarteum Orchester Salzburg pour la version de concert du Lucio Silla  de J.C. Bach (dir. : Ivor Bolton), le Mahler Chamber Orchestra (dir. : Orozco-Estrada), l’Ensemble Intercontemporain (dir. : George Benjamin), la Camerata Salzburg ...
Jeremy_Rhorer

Jérémie Rhorer et Marc Minkowski à Ambronay

Au cours de ce premier week-end de concerts, le Festival d’Ambronay accueillait, outre la recréation mondiale du Nabucco de Falvetti, coup sur coup deux des formations orchestrales jouant sur instruments (ou copies d’instruments) d’époque les plus en vue actuellement, dans du grand répertoire de l’époque classique ou du premier romantisme avec trois compositeurs autrichiens (Wolfgang Amadeus Mozart, Joseph Haydn et Franz Schubert). Le samedi 15 septembre, c’est Le Cercle de l'Harmonie et le ...
© Pascal Victor / Artcomart

Aix et le Nozze, presque réussi

Mozart et Aix, l'histoire dure depuis les débuts en 1948. Après ces dernières années un Cosi fan tutte statique, un Don Giovanni déjanté et pas très bien chanté et une Clemenza di Tito ennuyeuse, on pouvait légitimement se demander si Mozart avait toujours sa place dans la cour de l'Archevêché. Ces Nozze, sans être exceptionnelles, apportent un début de démenti. La mise en scène de Richard Brunel use des ficelles classiques ...